03/08/2011

Les insurgés d’Edaleth. T2 : Croisade.

Insurgés d'Edaleth (Les)2.jpgInsurgés d'Edaleth (Les)2p.jpgAuteurs : Tackian-Miquel et Brion.
Editeur : Soleil.
Sortie : 10/2005.

God  Wars.
Au cœur de la galaxie d’Irth, une nouvelle croisade vise à écraser définitivement toute rébellion. Seuls les Insurgés d’Edaleth s’élèvent encore contre la tyrannie.
Pour survivre, un seul moyen : choisir son camp.
Pour durer, un seul mot d’ordre : le trahir.

Irradiation activée.
Dans ma série « à suivre en occasion », j’ai coché les insurgés d’édaleth. Pour ce tome 2 de cette série de science fiction pur jus, j’ai apprécié la description des différents protagonistes de cette guerre intergalactique qui manquait cruellement dans le tome 1 pour bien situer tout ce beau monde. Une bonne chose donc tout comme le décorum ultra poussé de Brion. C’est indéniablement une réussite  qui arrive à bien nous plonger dans cet univers futuriste proche de Dune. On retrouve aussi de bonne idée comme pour  les pages 14-15 dont la mise en scène est bien pensée (c’est assez ignoble !). Malheureusement pour l’ensemble, ce conflit souffre d’un grand défaut, celui de ne pas être passionnant .On suit toutes ces manigances ou tueries sans grand envie, la faute à un manque d’empathie évidente pour les principaux  personnages malgré leur plastique avantageuse. Dommage donc.
6-17af.gif




insurges.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

29/07/2011

Résistances T2 Vent mauvais.

Résistances2.jpgRésistances2p.jpgAuteurs : Plumail et Derrien.
Editeur : Le Lombard.
Sortie : 07/2011


Paris outragé.
Restés à Paris, Louis et Sonia tentent de vivre leur vie bon gré, mal gré. Ce qui n'a rien de facile pour une jeune Juive au service d'un commandant nazi. De son côté, André a opté pour une résistance plus active. Galvanisé par sa rencontre londonienne avec le général de Gaulle, il est choisi pour une mission de renseignement en plein Vichy, dans l'oeil du cyclone. Certains choisissent les humains et d'autres les grandes causes, sans voir que cela les éloigne implacablement. Pour le moment, l'esprit résistant parvient encore à souder les uns et les autres. Mais jusqu'à quand... ?
Soif de liberté.
Un tome 2 dans la lignée du premier c.à.d. efficace.  On retrouve notre trio amoureux avec un focus plus marqué sur le personnage d’André .Bien qu’il s’agisse d’une fiction, les événements historiques sont bien respectés  et donnent une touche d’authenticité à l’ensemble .La répression  sur le peuple juifs est bien rendue et on sent vraiment bien l’étau que se referme sur eux .On retrouve d’ailleurs une planche assez similaire à Catacombes T2 avec l’expo « le juif et la France ». J’ai d’ailleurs toujours un grand sentiment de respect envers ces personnes qui se sont battus pour notre liberté. Donc, je ne m’amuserais jamais à dénigrer un sujet aussi primordial.
Le dessin de Plumail est de bonne facture. J’ai seulement un bémol  à dire sur ses bouches un peu trop grandes et ses yeux un rien globuleux .A noter aussi quelques mouvements assez statiques. 
Voilà, une bonne histoire prévue en 4 tomes  qui est plaisante à lire. Un peu moins bonne qu’il était une fois en France mais meilleure que Catacombes.
7-17b0.gif




On en parle sur le forum.

Résistances2v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

28/07/2011

Sillage T13 : Dérapage controlé.

Sillage13.jpgSillage13p.jpgAuteurs : Morvan et Buchet.
Editeur : Delcourt ( neopolis).
Sortie : 09/2010

Les fous du volant.
Des courses clandestines se déroulent sur des planètes colonisées par Sillage. Parmi les participants, Navïs n’est pas là pour le sport ! Elle doit gagner, la vie de son employeur est en jeu, menacée par les ex-complices de Kérhé-Dizzo…
Mais une fois de plus, les apparences sont trompeuses… S’agit-il bien uniquement de la vengeance de ces terroristes de sinistre mémoire, et dont les actions ont tellement bouleversé la vie de notre héroïne ? Pourquoi le haut magister s’intéresse-t-il tellement à ces courses illégales ? Et quel est l’intérêt de Enshu Atsukau dans cette affaire ?


Code de conduite.
Sillage est une série que j’ai décidé de poursuivre via un achat en 2e main. Et vu le nombre de tomes 13 rencontrés chez les bouquinistes au festival BD de Contern , je ne dois pas être le seul à être déçu par les derniers tomes. Car il faut l’avouer, la magie des premiers tomes est bien loin maintenant. Pour ce tome 13, on continue à noyer le lecteur dans une intrigue multipliant les manipulations. A la fin, on se demande qui manipule qui ?  Donc le brouillard devient de plus en plus dense dans ce psychodrame sillagien. Il nous reste la course de Satanas et Diabolo version Star Wars pour égayer un peu cet opus. Même Navis devient antipathique est n’arrêtant pas de râler et de courir derrière des chimères. Sinon, les décors, les races, l’univers SF, les gadgets, les vaisseaux et les véhicules restent les éléments intéressants de cette série.
6-17af.gif




On en parle sur le forum.

Sillage13pn.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

27/07/2011

Zombies T1 : la divine comédie.

Zombies (Soleil)1.jpgZombies (Soleil)1p.jpgAuteurs : Peru et Cholet.
Editeur : Soleil
Sortie : 06/2010

I will survive.

Dans un futur proche, la quasi-totalité de la population mondiale s’est transformée en zombies. Les rares personnes ayant survécu à la fin du monde civilisé essaient à présent d’échapper aux morts-vivants qui les traquent. Parmi ces individus, Sam Coleman tente de retrouver sa fille Stacy, piégée dans ce qu’il reste de Seattle aux États-Unis. 


Les lobotomisés du bocal.
J’avais envie d’une lecture divertissante  alors je me suis jeté sur des Zombies. Bin oui j’aime bien quand c’est percutant, violent, croquant, sanglant, mordant, pétrifiant, affolant, hallucinant, dévorant et terrifiant. En plus, j’ai profité d’une dédicace rougeoyante de Cholet pour découvrir cette série chez Soleil. Tout d’abords, je rassure tout le monde comme le tome 1 s’est bien vendu, la suite est assurée .Il y aura même un tome 0 prélude à cette histoire.
Sinon qui dit « Zombies »(Z) dit inévitablement Walking dead(WD) , alors comparons mes amis ces 2 séries de morts vivants..
Où il n’y pas photo, c’est sur le nombre d’albums, un bon 13 à 1 pour WD. Donc pour la consistance, laissons au moins à Z le temps de se développer avec les tomes suivants. L’histoire de Z est très bien amenée, l’introduction fait mouche et caresse tout amateur du genre dans le bon sens du poil. Le héros principal est atypique et donne vite le ton …. Le mec, il n’est pas là pour amuser la galerie, c’est sans fioriture avec lui. L’aspect psychologique est un peu moins poussé que dans WD mais c’est quand même bien pensé  avec un narratif de qualité .Le plus vient pour Z certainement du dessin et de la couleur …. une très belle réussite, l’atmosphère post apocalyptique est admirablement bien rendue. Un album bien plaisant à lire avec un  petit sentiment de prévisible, de déjà vu, dans cet univers spécifique, fatalement WD est passé par là un peu avant.
8-17b1.gif




On en parle sur le forum.

zombies.jpg


Inscrivez vous à la newsletter.