08/02/2011

Re-mind T2

Re-Mind2.jpgRe-Mind2p.jpgAuteurs : Mutti et Alcante.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 01/2011.

Aux urgences
Si John Geb se sauve in-extremis du FBI, ses ennuis ne sont pas pour autant terminés. Son fils est dans un état préoccupant et un dilemme se pose à lui : doit-il sauver son fils et compromettre la vie de milliers de personnes ou le sacrifier au nom du bien public ?

Top chrono.
Re-mind joue assurément la carte du divertissement. On pourrait même faire un rapprochement avec des séries TV US comme 24 heures chrono pour le coté dynamique ou haletant de son scénario.
Les auteurs essayent aussi de nous interroger sur l’éthique de cette technologie Re-mind. Pour saupoudrer le tout, rajoutez-y une dose d’émotion filiale et le 1er cycle est clôturé sur les chapeaux de roue. Car, il faut l’avouer, c’est très vite lu comme BD. Deux raisons à cette rapidité : l’action omniprésente et la grandeur des cases. Une série destinée aux grands publics donc. Pour ma part, j’arrête là cette série (une habitude avec les séries de Mutti) car comme les séries US, c’est  aussi vite oublié que c’est regardé.

6-17af.gif

 

 

 

On en parle sur le forum.

Alcante_et_Mutti.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

03/02/2011

Walking dead T10:vers quel avenir?

Walking Dead10.jpgWalking Dead10p.jpgAuteurs : Kirkman et Adlard.
Editeur : Delcourt
Sortie : 01/2010
En route.


En plein ravitaillement en ville, les survivants font une découverte : ils trouvent un mort-vivant cloué au sol par la faim. Les zombies pourraient donc mourir ? En route vers Washington, sur les conseils du mystérieux Eugene Porter, Rick décide de pousser plus au nord, vers son ancienne ville, afin de faire le plein de munitions dans son commissariat. Sur la route, l'impensable se produit...

La horde.


Walking dead est vraiment une série qui vous prend aux tripes. Une fois la lecture débutée, impossible de décrocher tellement le suspense est bon et qu’on s’attache vite aux personnages. Dans ce tome 10, on plonge encore plus profond dans l’abomination, dans les catacombes de l’ignominie de ce que peut faire l’être humain pour survivre. C’est très fort, voir totalement immorale mais  à chaque fois, on comprend cette  descente psychologique en enfer. J’ai bien aimé les paroles de Rick «  Ceux qui ont pété les plombs sont encore en vie, les autres sont devenus des zombies ». Les souffrances deviennent une banalité pour nos survivants …le point de rupture semble atteint pour beaucoup d’entre eux. Ils semblent vraiment tous au bout du roulon et voilà que…..Je vous laisse la surprise …Il y a encore Michonne qui va devoir sortir son sabre. Comme dirait mon ami André, heureusement que c’est en noir et blanc car sinon le rouge giclerait de nombreuses pages.


Allez le tome 11 ne tardera pas à être chroniqué, je vous l’ai déjà dit, Walking Dead impossible de s’en défaire.
8-17b1.gif

 

 

On en parle sur le forum.

walkingdead1.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

06/01/2011

Seuls:L'intégrale.

seuls.jpg0.jpgAuteurs: Gazzotti et Vehlmann
Editeur: Dupuis
Sortie : 11/2010.

Allo, il y a quelqu’un ?
Ils sont cinq ... mais ils sont seuls.
Il y a d'abord Yvan, 9 ans, l'artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l'ours au grand cœur.

Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s'est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller... SEULS!

5 en1.
Il y avait longtemps que je ne m’étais plus procuré une intégrale. C’est suite aux nombreux avis positifs que j’ai décidé de franchir le Styx. Ma principale réticence venait du dessin très « Spirou jeunesse » de Gazzotti. Mais au fil des pages, on le lit d’une seule traite comme un bon soda.
En lisant cette intégrale, on remarque bien le séquençage de cette histoire. Le tome 1, c’est l’arrivée du phénomène, de la catastrophe assez prévisible surtout quand on a déjà lu le résumé. Le tome 2 est assez flippant, on est très proche d’un thriller avec un bon sérial killer. La débrouillardise des gosses est bien mise en avant. Pour le tome 3, changement de décor, on se croirait dans un film de David Lynch où tout semble grotesque, anachronique vu la situation. Une sorte de parenthèse onirique. L’album 4 est un retour aux sources mais le ton est de plus en plus grave, on sent la tension montée, une sorte de comédie inhumaine. Pour le tome 5, là on est carrément dans « lost », en espérant un prolongement moins pathétique que cette série télévisée.
J’ai lu cette série d’une façon très agréable, les p’tits détails, les comportements  des enfants sont  rendus d’une manière intelligente. Leur doute, leur caprice et leur peine sont pour moi très justes. Par contre, la facilité avec laquelle ils se débrouillent, là j’y crois un peu moins mais bon, c’est un détail, il faut bien donner à manger au scénario. C’est indéniablement une série qui marque les esprits et qu’on n’oubliera pas facilement car elle interpelle et pose pas mal de questions sur son déroulement futur.
Voilà, je n’ai plus qu’à attendre 5 ou 6 ans pour la prochaine intégrale du second cycle.
8-17b1.gif

 

 

 

On en parle sur le forum.

Seuls4.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (2) | Tags : seuls, gazzotti, vehlmann, dupuis, fantastique, 810 |  Facebook | |

31/12/2010

Re-mind Tome 1.

Re-Mind1.jpgRe-Mind.jpgAuteurs : Mutti et Alcante
Editeur : Dargaud.
Sortie : 04/2010

Le FBI innove.
L'Amérique se réunit pour commémorer les attentats ayant eu lieu dix ans auparavant et qui restent encore douloureusement gravés dans les mémoires.
Bien décidés à ne plus laisser de pareils événements terroristes se reproduire, le FBI est plus vigilant que jamais. Ils ont mis au point un système qui permet quelque chose de tout à fait extraordinaire : ayant prouvé qu'un homme mourant voit sa vie défiler devant ses yeux, ils ont réussi à créer un appareil permettant d'enregistrer ses images, il faut juste réussir à l'utiliser avant que la victime ait le temps d'emmener définitivement ses secrets dans sa tombe.

Comme dans un film.
Le concept de départ est énorme, tellement gros qu’il est très difficile d’y croire .Une fois avalée  cette amorce, on se retrouve comme dans le film Déjà Vu (avec Denzel Washington) à courir dans tous les sens et à analyser des images venues du passé. C’est donc une BD qui joue à fond le jeu du grand divertissement. Et ça fonctionne car on ne s’ennuie pas une seule seconde. En plus comme le dessin de Mutti (Le syndrome de Caïn) est dynamique, on suit ces courses poursuites avec intérêt. Dommage que ce tome 1 se lise si vite. En tout cas, je suis partant pour le tome 2 qui ne devrait pas tarder (janvier 2011) ….
7-17b0.gif

 

 

 

On en parle sur le forum.

Re-Mind111.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : re-mind, remind, mutti, alcante, action, dargaud, 710 |  Facebook | |