18/12/2017

Imbattable T1 Justice et légumes frais.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,Auteur : Pascal Jousselin.
Éditeur : Dupuis.
48 pages
Date de sortie : avril 2017.
Genre : humour jeunesse.

 


 
Le résumé.
Ce nouveau protagoniste porte secours à la veuve et à l'orphelin comme tout héros qui se respecte, mais il sauve aussi les chiens, les chats des grands-mères, les terrains de pétanque, le fils du maire, et la ville tout entière. Masqué, comme tout justicier, capé, comme tout justicier, il mène la vie dure aux savants fous et aux mauvais plaisantins, sans jamais oublier de ramener le pain. Non seulement Imbattable est imbattable, mais son super-pouvoir fait de lui le seul véritable super-héros de bande dessinée !

« Alors, les anarchistes, comment vous allez faire pour m’entartrer maintenant ? »

Mon avis.

Bon, parfois chez SambaBD, on passe à côté de certaines pépites. Séance de rattrapage donc. Vous devez connaitre « Imbattable » si vous lisez le magazine Spirou sinon voilà son principe illustré car un bon dessin vaut mieux qu’un long discours. En plus , c'est gratuit et sans pomme de terre.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,


Imbattable est donc le seul à se savoir dans sa BD, les situations cocasses et loufoques sont donc de sorties avec un humour pour toute la famille. Je craignais un effet redondant et répétitif sur les gags mais non, les bonnes idées sont au rendez-vous et la variété est de mise. Une mention spéciale aux personnages récurrents avec un effet running gag indéniable. Notamment le savant fou, une sorte de Monsieur DeMesmaeker dont le seul but est de tout détruire grâce à ses terribles inventions comme le Sismik 3000. D’ ailleurs ce salopard a même réussi à faire un trou dans mon album. Appelons vite monsieur Imbattable par téléphone, c’est important, pour régler ça. Au passage, j’ai aussi un arbre à planter Mr Imbattable. Si tu sais venir rapidement, ça m’arrangerait, j’ai soupé chez mémé à 18H00.
Merci super héros.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif


Inscrivez-vous à la newsletter.

14/12/2017

Les forets d’opale T10 : le destin du jongleur.

les forets d'opale.jpgles forets d'opale t 9.jpgScénario : Christophe Arleston.
Dessin : Cédric Fernandez.
Éditeur : Soleil, collection fantastique.
Sortie : 15 novembre 2017
48 pages.
Genre : héroïc-fantasy.

 

 

Le résumé.

300 ans après le sacrifice du dernier titan, de nouveaux ordres religieux apparaissent. Rodombre, un ancien archéologue, et ses assistants sont à la recherche de l’héritier de Darko.

« -Tu …es…toute nue !
-Oui, je dors comme ça.
-Si tu me plaisais, ça m’aurait gênée, mais là, non. »

Mon avis.
C’est une demi-surprise de voir sur les étals des librairies un nouveau cycle des forets d’Opale. Une demi-surprise car Arleston nous a habitué à rallonger la sauce de ses séries qui « fonctionnent bien ». Ici, j’avais d’énorme crainte en voyant la couverture car succéder à Pellet était assurément hyper casse-gueule. Heureusement, le contenu réalisé par Cédric Fernandez (Faucheurs de vent) est …une réussite. Oui, oui, le dessinateur d’Aix-en -Provence s’est réellement décarcassé. Les cases sont souvent très fignolées et imaginatives. Il a aussi remplacé notre super Tara top biche par une Altaï, irritable top biche. Je pense qu’on découvrira assez rapidement un lien de famille entre les deux d’ailleurs.
L’histoire fait la part belle à l’aventure, à l’humour potache et au dépaysement. Un mélange mille fois concocté par le scénariste de Lanfeust.
Si vous cherchez des surprises ou de la nouveauté, cet album en est dépourvu mais bon, si vous êtes fan de Ghorg, pourquoi pas.

foretsDopaleT10-3.jpg

Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a03-3e788b8.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a05-3e788c9.gif



Inscrivez-vous à la newsletter.

 

10/12/2017

Les chroniques courtes 152 Servitude T5,Murena T10, Airborne 44 T7.

Servitude T5/6 Shalin.
servitude t5.jpgservitude t5 g.jpgDessin : Éric Bourgier
Scénario : Fabrice David.
Éditeur : Soleil (collection fantastique).
Sortie : 15 novembre 2017.
56 pages.

 

 


L’armée des fils de la terre, épuisé et amoindrie, parvient à s’enfuir dans le désert, devant un Duc d’Omel qui n’a d’autre souhait que de reprendre sa Couronne de Fer au Roi Riben d’Arkanor. C’est pourtant au cœur de cette contrée hostile que la chance pourrait tourner.

Comme toujours avec cette série, on est bluffé par la qualité du dessin de Bourgier. C’est tout simplement à tomber par terre. Pour l’histoire, j’ai eu un peu du mal à m’y retrouver. Il faut dire que le monde est d’une grande richesse et les personnages sont nombreux. Mais, je vais attendre sagement l’ultime tome 6 et donc relire cette série en une traite et là on pourra juger correctement cette Servitude.

a08-3e78906.gif


Samba.

______________________________________________________________________
Murena T10 Le banquet.

murena t10.jpgmurena 10.jpgDessin : Théo Caneschi.
Scénario : Jean Dufaux.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 3 novembre 2017.
72 pages.
Genre : historique.

 

 

Après l’incendie qui a ravagé Rome, vient le temps de la reconstruction de la ville et des anciennes amitiés. Le temps aussi d’un banquet chez Trimalchion.
Premier album de Murena sans le regretté Philippe Delaby au dessin. C’est le florentin Théo qui le remplace. Il est bien évident que ce n’est pas « du Delaby », les visages sont plus anguleux notamment ce qui posent parfois un problème pour reconnaitre les personnages mais on doit déjà le remercier d’avoir relevé le défi éminemment casse gueule vu que la barre était terriblement haute.
Quant à l’histoire, on assiste à une étrange boucle du destin dans ce tome 10, on retombe quasiment sur nos pas mais là aussi, on ne peut que féliciter Jean Dufaux car comme il l’indique dans sa préface, cet album a été le plus difficile à écrire. Et on comprend aisément pourquoi.

Permettez aussi que je m’abstienne de noter cet album.


Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

________________________________________________________

Airborne 44 Tome 7 Génération perdue.
murena,dufaux,theo,dargaud,servitude,david,bourgier,soleilmurena,dufaux,theo,dargaud,servitude,david,bourgier,soleilAuteur:Philippe Jarbinet.
Éditeur : Casterman.
Sortie : 22 novembre 2017.
56 pages.
Genre : guerre.

Alors que les Américain et les Russes avancent vers Berlin, le IIIe Reich touche à sa fin et les soldats allemands envisagent la désertion.
Parfois je me demande comment un album comme ce tome 7 d' Airborne 44 ne se retrouve pas dans une sélection officielle du sud-ouest de la France car question dessin, c'est impeccable ( peut être même trop bon ) avec une colorisation moderne et attrayante. Donc ça doit être le scénario qui fait capoter l'affaire ? Mais non, l'histoire est assez captivante et joue au début sur un gros secret qui se dévoile petit à petit dans le contexte très intéressant de la débâcle de 45. En plus, ça parle des camps de la mort , si c'est pas un sujet marquant ! Allez, je confesse qu'il faut une lecture attentive pour bien situer tous les personnages mais rien de bien difficile. Ça doit être le format trop classique qui doit déclassifier Airborne 44. Avec un format roman graphique et une couverture minimaliste voire toute pourrie, qui sait ?

murena,dufaux,theo,dargaud,servitude,david,bourgier,soleil

 

Samba.

a08-3e78906.gif

___________________________________________

07/12/2017

Emma G. Wildford.

emma G wilford.jpgemma G wilford page.jpgScénario: Zidrou
Dessin : Edith
Éditeur : Soleil( Noctambule).
102 pages.
Sortie : octobre 2017
Genre :aventure humaine.

 

 

Le résumé.
Il y a quatorze mois, son fiancé, Roald Hodges – membre de la National
Geographic Society – a embarqué à bord du Kinship
 en direction de la Norvège, et depuis... Emma est sans nouvelles de lui. Elle questionne régulièrement les autres membres, en vain.

DSC07569.JPG

 


« 102 degrés, le thermomètre , lui-même, n’en croit pas son mercure ».

DSC07567.JPG

 

Mon avis.
Tout d’abord avant de parler du contenu, parlons de l’objet. Un album qui s’ouvre comme un journal intime. On a vite l’impression d’avoir en main une BD d’exception. Ensuite, on est charmé par les petits bonus dissimilés tout au long de notre lecture. Un peu comme dans un carnet de voyage où on y laisse un ticket, une photo ou encore une lettre…Voilà bien des petits « plaisirs » qui enrichissent notre immersion. Bravo donc aux éditions Soleil pour cette belle initiative. Si vous cherchez une idée cadeau pour les fêtes, Emma G. Wildford vous tend ses bras.
Mais attention l’héroïne a du caractère et ne vous avisez pas à la contrarier car les réparties acerbes seront sa meilleure arme. Un exemple « Je l’intitulerai l’écureuil à la petite queue. J’y ferai rimer avarice avec varices, banquier avec gibier et sombres négoces avec éjaculation précoce ! ».
La bienséance est donc de mise dans une société qui fait un peu penser à la série Downtown Abbey. Le langage est y souvent imagé, fleuri et poétique. L’aventure, elle, semble nettement plus simple et s’apparente finalement à une quête personnelle. Une belle histoire, une sorte de parenthèse éthérique où on se laisse porter par l’enthousiasme et l’intrépidité sans limite de l’héroïne.
Le dessin qui de prime abord n’attire pas spécialement est en osmose totale avec le récit donc là aussi c’est une réussite.
Et puis vous saurez ce que signifie le G de Emma G.Wilford et ce genre de secret vaut de l'or.

DSC07568.JPG

Samba

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif



Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : emma g wildford, zidrou, edith, noctambule, soleil |  Facebook | |