19/12/2008

Le chant des stryges,chutes.

chantdestryges12_79475_plaAuteurs :Corbeyran ,Guerineau et Hedon.
Editeurs : Delcourt.

Le résumé.
Debrah a été capturée. Nue et prisonnière derrière un cylindre vitré, elle se retrouve face à Sandor G.Weltman. Celui-ci va tout lui dévoiler et surtout ce qu'il projette pour elle. Quant à Kevin Nivek, il est avec Abeau et Cylinia du côté de Toronto. Mais Reese, qui est leur prisonnier, réussit à prendre le contrôle des opérations... 

Mon avis.
Chutes, quel  beau titre révélateur.
Chute de mon intérêt pour cette série pourtant culte. Car il ne faut pas se cacher la face ou plutôt les mains pour Débrah, cet album quoique intéressant par ses révélations est surtout d’un soporifique pas possible à cause d’une overdose de blabla. En plus si vous avez suivi toutes les séries annexes, vous avez droit à quelques belles redites.
Chute aussi de la qualité du dessin, certes ce n’est pas nouveau mais là ça devient tellement criard qu’on s’interroge sur le pourquoi d’une telle dégradation. Sur un forum bien connu des BDgistes , on y parle même de massacre.
Chute de la colorisation depuis au moins 2 albums. Mais c’est quoi ces couleurs fluo ?
A ce niveau là, c’est plus une chute mais une descente en enfer. Pour tout vous dire, je pense bien arrêter là cette série  et comme fan de la première heure, je le regrette amèrement.
.
surprises.smileysmiley.com.4
On en parle sur le forum ICI.

Le chant des stryges 12

17/12/2008

Niklos Koda,Trois d'épées.

niklos kodaniklosKodaAuteurs :Dufaux et Grenson.
Editeur : Le Lombard.


Le résumé.
Le vent du chaos souffle sur le monde de la sorcellerie ! À Paris, tandis que Niklos Koda déchaîne les forces intérieures qui l’habitent afin de protéger les siens, le Bureau 9 a décidé de se passer des services du Club Osiris. Aïcha Ferrouz est mise aux arrêts et les membres de la «secte» sont activement recherchés. Mais le Club Osiris est loin d’avoir joué sa dernière carte. De nouveaux sorciers viennent remplacer les anciens… à moins que ce ne soit l’inverse !

Mon avis.
Cet album a un grand mérite, celui de bien baliser les tenants et aboutissants qui œuvrent autour de Niklos Koda.  Dans les premiers albums, le fantastique était un prétexte à l’intrigue, maintenant c’est l’élément majeur qui fait avancer nos magiciens. Vous retrouverez aussi les principaux protagonistes dont on connaît de mieux en mieux les failles et les forces et ça devient un délice de les voir se démener  des pièges distillés par Jean Dufaux. A noter l’apparition d’un homme du passé, un homme avec une croix et  un uniforme noir qui amène sur le jeu une nouvelle carte très menaçante. Pour dévoiler ces cartes, Grenson nous sort le grand jeu, je suis de plus en plus sous le charme d’Aïcha Ferouz, je lui proposerais bien une petite cigarette ou un tour de magie qui sait. Bref, un album, qui mine de rien, m’a bien plu.
surprises.smileysmiley.com.8
On en parle sur le forum ICI.


niklosKoda10

09/12/2008

H.M.S. – Le mystère de la perle

H.m.s.HisMajestysShip4_27092008_225358hmshismajesty_sship4_plaAuteurs :Roussel et Seiter.
Editeur : Casterman.

Le résumé.
La Perle, navire britannique que dirige le capitaine Mowett et dont l'infirmerie est dirigée par le docteur Fenton, croise à l'entrée du détroit de Sicile. Dans la hune, deux matelots inquiets, Collins et Paget, échangent leurs mauvais pressentiments : ils sont les derniers survivants d'un équipage de six hommes dont tous les autres membres sont morts récemment. Collins est convaincu qu'il s'agit d'assassinats, et se dit persuadé qu'ils sont tous deux menacés, désormais... Pendant ce temps, ailleurs en Méditerranée, à la faveur du brusque changement d'alliance qui voit les Espagnols se ranger aux côtés de la France pour affronter les Anglais, Stephen Rathbone, en fuite à bord d'un vaisseau espagnol, est victime d'un sordide marchandage et se voit livré pieds et poings liés au commandant d'un bâtiment français...
Mon avis.
Un album que j’ai eu dur  à trouver étonnamment. Je l’ai seulement déniché fin novembre  déjà bien rangé dans les Casterman, je ne l’ai pas vu une seule fois en vitrine ou dans les nouveautés par exemple. D’ailleurs je trouve la distribution un peu spéciale pour le moment surtout au Dépôt.
Bon revenons à nos matelots. Coté dessin, on note toujours les imperfections au niveau des visages qui ne sont pas très esthétiques mais qui  sont surtout très variables pour un même personnage. Tout le reste est nickel pour moi, même la couleur .Il est vrai que ce n’est pas le meilleur album de la série (voir l’avis de Capitol) mais je ne me suis nullement ennuyé à lire ce 4 ème volet des aventures du docteur Fenton. Pour tout dire, ce fut même très agréable .Le personnage de Miss Rathbone pourrait bien apporter ce qui manque un peu dans cette série, plus de sentiments.
Allez moussaillons, levez l’encre pour le tome 5.
surprises.smileysmiley.com.7

On en parle sur le forum ICI.

hmshismajestyship4

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (2) | Tags : aventure, roussel, seiter, casterman, marin, secret, perle, 7 10, h m s |  Facebook | |

01/12/2008

Djinn, Fièvres

djinn08_80334djinn08p_80334Auteurs : Dufaux et Mirallès.
Editeur : Dargau
d.
Le résumé.
Trois quêtes simultanées mènent Kim, Jade et Charles Augery au cœur de l’Afrique… À la poursuite de la perle noire ! Cette perle qui donne le pouvoir et l’argent. Cette perle qui transforme les individus : Jade, Djinn devenue la déesse Anatku ; lady Nelson, bête sacrificielle ; lord Nelson, Pipitku ; Kim, aventurière dans la jungle africaine… Cette perle donne la fièvre à tous les personnages, une fièvre qui réveille la passion des corps et les pulsions meurtrières… La fièvre de l’Afrique !

Mon avis.
Avant toute chose, ne lisez pas au début l’avant-propos de Jean Dufaux, il contient des révélations qui vous gâcheront le plaisir de la découverte.
Malgré la relecture des 2 tomes précédents, j’ai trouvé que ce tome ressemblait de plus en plus à une soupe .On mélange tout et débrouillez vous. Pour moi, il est grand temps que ce cycle africain s’arrête car on commence à connaître la litanie .C’est marqué dans le résumé « une fièvre qui réveille la passion des corps et les pulsions meurtrières ».Ok, ça permet à la talentueuse Ana Mirallès de nous envouter avec de belles courbes mais bon, c’est de la soupe réchauffée .Je suis peut être un peu dur avec ce tome car l’histoire avance pas mal. On y met même le turbo malheureusement les sensations ne se sont pas élevées en température. Une réaction de défense contre l’agresseur de Lord Nelson ?
surprises.smileysmiley.com.7

On en parle sur le forum ICI.

djinn08