05/07/2008

Ewen,Alis.

ewen01couv20080623_75575ewen01_20080623_75575Le résumé.
Auteurs : Oger et Arinouchkine.
Editeur : Daniel Maghen.

Peuple pacifique, d’agriculteurs et de pêcheurs, les Slivens habitent sur l’île des “Terres Bleues”. Ils sont brutalement envahis par les Norwegs, peuple de marins et de guerriers avertis. Une guerre sans merci éclate alors et les malheureux Slivens sont repoussés à l’intérieur des terres. Mais un jour, un guerrier légendaire apparaît : Ewen, le “frère du dragon”. Le mystérieux héros se bat pour libérer son peuple de l’envahisseur, mais son armée est anéantie. En fuite, et, après avoir échappé de justesse à la mort, il finit un jour échoué sur une plage, découvert par Alis, une jeune Sliven.
Au même moment, non loin de là, un autre homme, le poète norweg Riwall est aussi sauvé de la noyade par Budoc “le fou”, un marin nain. Ewen ressent un appel intérieur lui indiquant d’aller au-delà des montagnes pour délivrer son peuple. Alis lui révèle que cet endroit est une cascade sacrée appelée “le saut du dragon”, dont elle seule connaît le chemin. Ewen est alors contraint d’accepter la compagnie de la belle, de son protecteur, qui n’est autre que Budoc et de Riwall. Commence alors une longue et périlleuse quête pour les quatre personnages, sur fond de rivalité entre Ewen et Riwall pour le coeur d’Alis. C’est le chemin de tous les dangers où Ewen va révéler sa véritable nature et sa cruauté sans limites...

Mon avis.
La pochette du dernier exemplaire disponible chez mon libraire m’a fait de l’œil pour que je l’achète. Bin, oui, 12 Euro pour une BD grand format avec un cahier de croquis de 32 pages agrémenté d’un dessin 5 étoiles style « aquarelle », un si bel objet ne pouvait que rejoindre ma bibliothèque.
Je m’installe au soleil à l’abri d’un parasol sur ma terrasse et débute ma lecture d’ « Ewen ».On y conte une légende, la genèse d’une grand épopée  d’héroïc fantasy. Et bien vite, je suis transporté, happé par ce monde  splendidement mis en valeur par Arinouchkine. Que dire que c’est tout simplement magnifique comme graphisme, certaines planches sont un vrai régal pour les yeux. L’histoire se poursuit, certes un peu convenue pour ce style mais aussi atypique par les caractères des personnages, et l’ambiance qui jaillit des pages me régalent. Bref, je suis très enthousiasme  à suivre l’aventure  dans ce monde éthéré.
surprises.smileysmiley.com.9

Le blog de l’éditeur ICI.

ari2xu6


 

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : fantasy, oger, heroic, 9 10, ewen, alis, arinouchkine, daniel maghen, hf |  Facebook | |

02/07/2008

L'héritage d'Emilie, l'Arcane.

HeritageDemilieL5_25062008_230358AlbheritageDemilieL5_25062008_230358Le résumé.

Auteur : Florence Magnin .
Editeur : Dargaud


Il était une fois, en 1923, une jeune danseuse du Moulin-Rouge qui reçut une étrange lettre par laquelle elle héritait d'un château en Irlande, quelque part dans le Connemara. Et voilà comment Émilie, jeune fille qui n'a ni froid aux yeux ni la langue dans sa poche, allait franchir les barrières de l'espace et du temps, embarquer pour un univers où la magie fait partie du quotidien pour côtoyer des fées et autres créatures immatérielles...

Mon avis.
Cette série avait bien commencé, l'univers féérique des 3 premiers tomes était agréable à suivre. Et puis patatra , l'auteur y rajoute une forte dose de science fiction avec option rêverie. Comme on dit chez nous, trop is te veel. Car plus le temps (c'est le cas de l' dire) de s'intéresser aux personnages vu le labyrinthe spacio- temporel qui emporte tout sur son passage. Le 5 ème tome est néanmoins plus accessible que le précédent mais vous avouerez que c'est vachement difficile à suivre comme histoire. Je suis d'accord que l'univers proposé par Florence Magnin est visuellement très réussi mais son récit me laisse très perplexe et c'est bien dommage.
Les arcanes de la SF chimérique sont parfois bien impénétrables malgré un cahier d'inédits en fin d'album..
surprises.smileysmiley.com.5

Un site sur l'auteure ICI.

 

AlbheritageD008_230358


 

30/06/2008

Le Belem,Enfer en Martinique.

BelemDelitte2_12062008_185122belem02p_75317

Le résumé.
Auteur : Jean Yves Delitte.
Editeur :Glénat .

Mars 1902 : Julien Chauvelon, capitaine du Belem se réjouit : il appareille pour la Martinique, cette île si accueillante...

À l'arrivée à Saint-Pierre, constatant avec agacement que son poste habituel est déjà pris, il est contraint d'aller mouiller dans le port du Robert, sur la côte est de l'île..."


Mon avis.
Et bien quel destin ce Belem ! J'avoue que je connaissais l'explosion du volcan  la montagne pelée mais pas que le Belem y était le jour de l'explosion. En lisant ce tome 2 de la série (et oui, le one-shot aura 3 autres petits frères au total), vous découvrirez comment ce magnifique trois mats a réussi à échapper au déluge de « feu » qui ravagea Saint Pierre en Martinique le 8 mai 1902.
Je crois que les passionnés d'histoire apprécieront cette histoire légèrement romancée. L'auteur, Jean-Yves Delitte , a pris soin de rendre un récit sans faux effets , sans excès, les faits réels sont déjà bien assez terribles pour devoir en rajouter.
Sinon, vous vous demandez peut être à quoi correspond l'encre à coté du nom de Delitte. Ce signe distinctif est l'apanage des peintres officielles de la marine(Française).Il suffit d'ailleurs d'admirer la planche 41 pour comprendre cette nomination.
Pour finir, je comprends de mieux en mieux pourquoi ce bateau touche autant de passionnés. Il réunit à lui tout seul, une époque, une force, un rêve .....Décidément ce bateau n'a rien d'un fantôme II.
surprises.smileysmiley.com.7

NB : ICI les 32(ou 33, c'est selon) étapes commerciales du Belem.

martinique-belem

Photo prise lors du retour du Belem en Martinique 100 ans plus tard, le 8 mai 2002.

 

28/06/2008

Kenya,Illusions.

kenya05_74803kenya05p_74803Le résumé.

Auteurs :Léo et Rodolphe.
Editeur :Dargaud.

Kathy poursuit ses aventures extraordinaires sur les terres proches du Kilimandjaro. C'est dans un village que toute la vérité va éclater : Balmer, devenu un illuminé dévoile qu'une race supérieure a jadis sauvé des eaux des exemplaires d'animaux préhistoriques et les ont stockés dans des blocs quelque part, justement non loin d'ici. Et manque de chance, certains se sont réveillés et sèment un sacré chaos.

Mon avis.
J'ai un peu de mal à comprendre tout le fiel que j'ai lu soit sur la qualité du dessin de Léo ou soit sur la pseudo faiblesse des révélations de ce 5 ème et dernier tome. Car j'ai passé un très agréable moment à suivre les aventures de Miss Austin. C'est vrai que c'est vite lu mais rien ne vous empêche de prendre votre temps et d'admirer les animaux (et aussi d'autres animaux plus évolués) dessinés par Léo.  J'ai seulement tiqué à la mort d'un personnage fort en gueule, il va me manquer celui là. La fin ressemble assez à celle de Betelgeuse mais je la trouve très cohérente, ça me semble même cousu de fil blanc depuis le début .Au moins vous avez ici une fin compréhensible et pas tirée par les cheveux. (Non non je ne citerai pas de nom).
Sinon, si vous avez aimé cet univers, Rodolphe annonce son nouveau projet Namibia avec Marchal au dessin .Don't panic, perso, je trouve que le dessin de Marchal est assez proche du style caractéristique du dessinateur brésilien.
Et puis ce ne sont que des apparences, rien que des apparences.
surprises.smileysmiley.com.8

ke803



 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : fantastique, dargaud, kenya, sf, rodolphe, leo, illusions, 8 10 |  Facebook | |