21/07/2007

Les Naufragés d'Ythaq ,l'ombre de Khengis.

naufragesythaqt4sbigsfj5naufragesdythaq04_pl_Le résumé.
Ythaq, une curieuse planète médiévale où tentent de survivre les naufragés d'un crash spatial. La jeune lieutenant Granite et ses amis cherchent à rejoindre le groupe principal des survivants. Mais ils se heurtent à d'étranges personnages qui dissimulent les secrets d'Ythaq. Qui sont réellement Dhokas, Khengis et Hetzel, l'homme qui a un insecte géant greffé dans son dos ?

Mon avis.
Le « Granite  Ythaq tour » continue de plus belle. Alors au programme de la visite du jour, un voyage à dos de papillon vers le nord, escale Feng avec dégustation d’insectes locaux, visite d’épave, un spectacle de pyrotechnie et de métamorphose. Alors je vous informe que pendant le voyage pas d’arrêt pipi, donc prenez vos dispositions avant le vol. Ah oui, un docteur se tiendra à votre disposition à l’escale si un mal de dos surviendrait. N’oubliez pas votre maillot car à l’arrivée un petit saut dans la mer est prévu pour vous rafraichir de ce long voyage. Les voyages Arleston et Floch vous remercient de la confiance et de la fidélité que vous leur faites. N’oubliez pas de réserver vos places pour le prochain épisode du « Granite Ythaq Tour ».
PS : une passagère mécontente nous informe que l’eau chaude laisse à désirer.
surprises.smileysmiley.com.7

Le site des Naufragés d’Ythaq ICI.

Planche_bd_5670_naufrages_d_ythaq_(les)_tome_3

19/07/2007

Goïrid et Leôdhas.Un fleau pour la vie.

EnquetesDeGoiridEtLeodhasLes3_28062007_170217273_photo1Le résumé.
Le très inspiré détective Léôdhas de Faîlte et son fidèle acolyte Goirïd poursuivent l’enquête confiée par les hautes autorités. Toujours à la recherche de Quaalude, le fléau majuscule libéré par accident, ils abordent les rivages du redoutable territoire des elfes noirs. Parviendront-ils à maîtriser le fléau majuscule avant qu’il ne soit trop tard ?

Mon avis.
Etonnamment comme pour le tome 2, un album pas facile à trouver. Mon fidèle  libraire n’en avait plus qu’un seul exemplaire. Oh pas que ça se vend comme des petits pains mais bien qu’il n’en avait pas reçu une quantité astronomique, on peut même dire une quantité anecdotique. Je pense à gourmander les fournisseurs. Ces gugusses qui vous privent des enquêtes très approximatives de Goirïd , le semi homme  et Leôdhas, le camé magnifique. Car on rigole bien par moment de la bêtise (surtout de Goirïd et sa logique toute personnelle) et au moins ici, on ne se prend pas au sérieux. Franchement dans le style « heroïc fantasy d’opérette » (un nouveau style que je viens d’inventer), c’est un must. Ok, ça  ne vole pas toujours très haut mais bon, on s’amuse .Coté dessin, Laouer nous propose un dessin bien particulier avec des couleurs « très flash » qui colle parfaitement avec le style de cette BD.
Une BD idéale pour se divertir.

surprises.smileysmiley.com.7

goiridetleodhas02_pla

17/07/2007

La confrérie du crabe,première partie.

confrerieducrabe01412_photo4Le résumé.
Quatre enfants hospitalisés révèlent à un nouveau venu la vérité sur son état de santé : s’il partage la même chambre qu’eux, c’est que lui aussi est sous l’emprise du Crabe. Ils le désignent comme le cinquième membre de leur confrérie dont le but est de combattre le monstre ultime. En partance, sans le savoir, pour un étrange voyage, tous ignorent ce dont ils sont capables et ce qu’ils vont affronter…

Mon avis.
Mais qu’est ce que je suis en train de lire là moi, voilà ma réflexion après le premier tiers de cette BD. Mais après, c’est tellement hallucinant que je m’y suis pris au jeu. Plus de repère, plus de bouée de sauvetage, je tombe dans une histoire digne des plus beaux films d’horreur avec Vlad Dracule comme figure de proue. Mais il n’est pas tout seul, des succubes à tomber par terre, un loup garou plus vrai que nature, une maison démentielle  incroyablement présente. Et puis, un grand coup de chapeau au dessinateur Andreae pour son trait qui colle à 100% avec l’atmosphère de cette BD. Les couleurs, les cadrages sont vraiment une réussite. Gallié nous offre en l’espace d’un mois ,2 BD qui marqueront pour moi cette année, Algernoon Woodcoock et donc cette confrérie du crabe sont deux petits bijoux oniriques avec pour le dernier cité une dimension très humaine puisque la maladie qui touche les enfants, nous fait inévitablement penser au cancer. Croisons les doigts pour que le tome 2 nous emmène aussi loin. Bravo.
Cette série est prévue en 4 tomes.
surprises.smileysmiley.com.9

Le blog de Jean-Baptiste Andreae
ICI.

412_photo3

16/07/2007

Orbital,Ruptures

orbital02963orbital2pl1Le résumé.
Final explosif de la 1e enquête des agents d'Orbital. - "Et si ce binôme se soldait par un échec ?" - "Ces deux agents vont réussir, j'en suis persuadée." Et pourtant.. Sur Senestam, petite lune perdue appartenant aux Jävlodes, des renégats terriens s'affrontent autour d'une mine de Trélium, un minerai puissamment explosif. Caleb, agent de l'Office Diplomatique Intermondal, a fort à faire entre les groupes rivaux, les attaques des Stilvulls (des bestioles abominablement destructrices), et sa rencontre avec le charmant docteur Kim Vandersel. Sur la planète Upssal, Mézoké, le binôme de Caleb, doit faire face à la Colère Ronde des Jävlodes: une violente prise à parti, étonnante pour un peuple connu pour sa tranquillité. Mais en orbite autour de Senestam, la pilote Nina et l'étonnant Angus, un vaisseau métamorphe, veillent et réservent quelques surprises aux uns et aux autres.

Mon avis.
La SF, c’est mon truc, des séries comme Star trek, Stargate ou Galactica n’ont plus beaucoup de secrets pour moi. Donc quand on me propose une BD de SF, je suis tout de suite preneur. Et avec Orbital, les fans seront comblés, une mission aux multiples pièges sur une planète assez hostile parsemée de vilaines bestioles, d’extrémistes humains ou extraterrestres. Un cocktail qui vous fera penser à Starship Troopers ou Pichtblack par exemple. Cette BD nous offre aussi une multitude de scènes d’actions que notre binôme d’agents de l’ODI s’emploi à régler par divers coups d’éclats. Pour illustrer le scénario de Sylvain Runberg, Serge Pellé crée un monde riche rempli de créatures étranges aussi bien animales que végétales dans un monde glauque à souhait .Quelle foutue planète aussi, il n’arrête pas de pleuvoir, c’est boueux, dangereux, gris, une planète de m… en somme. Il n’empêche que j’ai lu ce dytique qui clôture cette première mission sans grande passion. Il manque de relief aux personnages pour  rendre la lecture (très) captivante. Mais c’est néanmoins de la bonne BD qui foisonne de bonnes idées.
surprises.smileysmiley.com.7

Une interview des 2 auteurs ICI.

Une autre ICI. 

 

Planche_bd_7624_orbital_tome_2


 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : orbital, ruptures, runberg, pelle, dupuis, reperage |  Facebook | |