10/02/2007

James Dieu, Episode 2.

JamesDieu2_111020064715-1

Et bien, j’ai cru que je ne le trouverais jamais cet épisode 2 de James Dieu. Il aurait été dommage de rater les aventures d’Elvis alias James Dieu.

Dans ce tome 2, l’histoire est toujours aussi extravagante quoique moins percutante. Le franc parlé de Dieu, voir sa grossièreté, est assez amusant à lire. Sa version sur la venue de Jésus est à son image, grande gueule, de mauvaise foi, nombriliste, misogyne, et aussi carrément obsédé. L’auteur , Fred Pontarolo, s’attaque aussi à la société américaine et ses dérives .Le tout me fait penser à un Vaudeville où l’appartement de Juanito serait le lieu principal d’un chassé croisé d’une kyrielle de personnages dans des situations plus que folles . La scène avec Michael Moore et les 3 gangsters mériterait même d’être filmée par un Tarantino.

J’ai trouvé le dessin assez sympa au final. Il est assez proche d’un « Dexter London » par exemple. Mais le plus, ce sont les couleurs, ce jaune orangé qui donne à l’ensemble ce sentiment glauque, de détresse.

Si vous voulez lire quelque chose de différent, James Dieu vous ouvre son paradis.

« Faux ! Archi faux ! »  (Les frères Bogdanov).

surprises.smileysmiley.com.7

 

 

Le lien sur la pochette, la bio de Frederic Pontarolo.

Pour le lien vidéo, un petit Elvis of course.

 

PS : Sur la pochette arrière, on peut voir « in God we thrust » .Moi je dirais « in Justine we thrust ».

4715-2

 

 

07/02/2007

Anachron,La main de Krothal.

anachron06anachron06_pla

Nous retrouvons nos héros alors qu'ils débarquent sur l'île de Las Carapas, repaire des pirates de tous les océans. Hugo leur fausse immédiatement compagnie, manipulé par l'esprit du gant, qui s'avère être la main momifiée du terrifiant pirate Krothal, exécuté cinquante ans plus tôt en place publique.

Le problème avec Anachron, c’est que les bons moments sont assez rares. L’épisode avec les crapauds, les jeux de (mots) mains, le cyclope, le personnage de Wodan sont heureusement là pour la touche d’humour. Je suppose que les fans de Lanfeust trouveront leur bonheur dans ce tome où les situations burlesques sont nombreuses. Moi comme j’ai arrêté Lanfeust, Anachron va suivre la même voie.

Le dessin de Jurion  colle parfaitement à au style de ce tome.

Pas grand-chose à rajouter sur cette BD qui manque singulièrement de fond.

surprises.smileysmiley.com.5

 

Le lien sur la pochette est pour le mini site d’Anachron.

Pour le lien vidéo, pas de rapport avec Anachron mais en tapant «  main », je suis tombé sur un hommage à James Brown, exceptionnel.

 

PS:A demain pour le compte rendu du match des diables.On va rire.

 

anachron05_pla

 

02/02/2007

Le syndrome de Caïn.Projet Cold Fusion.

syndromedecain01Planche_bd_6592_syndrome_de_ca%CFn_(le)_tome_1

Juin 1944, France. Le retrait des troupes allemandes laisse présager la fin de l’occupation. Pourtant, un détachement de la division SS “ Das Reich” encercle le village d’Oradour, et massacre tous ses habitants. Tous sauf Victor Granger, un jeune garçon d’à peine six ans, sauvé par l’intervention miraculeuse d’un mystérieux inconnu insensible aux balles des SS… Cinquante ans ont passé. Victor, devenu théologien, s’intéresse à l’un des mythes fondateurs de la civilisation chrétienne. Et si l’homme dont il a croisé le chemin à Oradour, et qui traverse les âges sans altération, n’était autre que Caïn, frère et meurtrier d’Abel, condamné à l’éternité par Dieu ?…

 

Mouais, encore une histoire de « Jésus and Co », pas trop chaud le Samba. Et bien, ce syndrome de Caïn est passé comme une lettre à la poste. C’est bigrement efficace comme scénario, une histoire très dense et  bien rythmée par Nicolas Tackian. Déjà le début est très percutant avec le massacre d’Oradour. Vous allez ensuite voyager avec cette BD, un vrai tour du monde en 80 pages  ou presque. Et puis quand on me parle d’un groupe comme Dead Can Dance, j’applaudis. (J’en  profite pour mettre un morceau de ce groupe mythique dans le coin MP3).

Le dessin de Red (Andrea Mutti) est très réaliste et son trait est très moderne voir même « numérique » pour les couleurs.

Voilà donc encore une bonne BD. Ces derniers temps, je n’ai vraiment pas à me plaindre, les lectures sont très plaisantes.

surprises.smileysmiley.com.7

 

Pour les liens sur les pochettes, la première est pour la prépublication chez BDgest et sur la seconde image, une interview des auteurs chez Sceneario.

Pour le lien vidéo, un extrait des 3 frères.

 

CainT101

 

01/02/2007

WAR and Dreams "la terre entre les deux caps"

WarAndDreams1_03012007

Cap Griz-Nez, sur les côtes françaises, face à l’Angleterre. Accompagné de sa nièce, un homme d’âge mûr revient sur ce littoral qu’il a bien connu autrefois. Il est allemand, et recherche une femme qu’il a connue voilà bien longtemps, une française. En 1942, il tenait une batterie d’observation, elle ramassait des coquillages sur la plage. Ensemble, ils ont fait le serment de se retrouver plus tard, sur les lieux même de leur rencontre. L’amour plus fort que la guerre, encore et toujours…

 

Comme à son habitude, JF Charles nous offre une BD fabuleuse du point vue du dessin. C’est tout simplement magnifique. J’avais découvert son talent avec la très bonne série Fox de Dufaux. J’ai remarqué que les Bd de JF Charles prennent rapidement de la valeur. Par exemple, le tome un d’ India Dreams en EO vaut déjà 25 Euro. Donc pour les fans, ne ratez pas cet opus avec 8 pages de croquis pour la première édition.

Sinon, j’ai vraiment bien apprécié qu’on s’attarde sur le point de vue d’un Allemand pendant la guerre 40-45. On retrouve dans ce premier tome de « WAR and Dreams » quelques moments épiques comme la tempête de sable (magnifique retranscrite) et aussi de l’émotion avec la simple poignée de main entre un Français et notre soldat allemand. Le seul petit reproche  que j’ai a formulé, c’est la dispersion du récit sur 3 destins qui coupe l’intensité de la lecture.

En attendant le tome 2 (sur4) pour nous en apprendre plus car il reste beaucoup de mystères à découvrir.

surprises.smileysmiley.com.7

 

Pour le lien sur la pochette, quelques esquisses du dessinateur belge.

Pour le lien vidéo, un soldat français. (Bon il aurait pu être belge aussi).

 

WarAndDreams_03012007