15/07/2006

Le clan des chimères, secret

Le clan des chimères est sans nul doute la série dans l’univers des stryges que j’apprécie le moins. Le dessin, le moyen age, des personnages très antipathiques et sûrement d’autres obscurs raisons me donnaient peu envie de lire cet opus mais c’est un Corbeyran donc on achète. Bon, je me dis il va valoir relire le tome précèdent, pas motivé du tout le Thierry mais bon quand il faut y aller on y va. Tiens la relecture me parait moins rébarbative que prévu. Etrange . On entame donc ce tome secret. Eh mais c’est pas si mal, certainement le meilleur de la série. J’ai trouvé l’histoire plus cohérente et compréhensible et les personnages sont enfin bien établis .Et puis on apprend la genèse du mal qui frappe la lignée d’Abeau et Cylinia (que l’on retrouvent dans les derniers tomes des chants des stryges, belle longévité quand même). Je me réjouis même de lire la suite c’est tout dire.13/20

la maison aux 100 portes

J’ai eu la puce à l’oreille en lisant le magazine ‘planète delcourt’ . La maison aux 100 portes, voila un titre original, un récit fantastique, chouette j’adore. Le dessin d’isabelle Dethan je le connaissait par ‘ sur les terres d’ horus’, pas super extraordinaire mais les émotions y sont très bien rendues. Et puis une Isabelle, c’est un gage de réussite  (coucou Isa). Et bravo car tout faire du dessin au scénario en passant par la couleur c’est un tour de force.Pour l’histoire c’est original malgré que le thème soit souvent utilisé, une maison hantée. Ce que j’ai apprécié c’est qu’on ne tombe jamais dans les clichés et les personnages sont tout de suite très attachants. Un excellent premier tome. 17/20

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : delcourt, la maison aux 100 portes |  Facebook | |

Servitude , le chant d' anoroer

Suite aux nombreuses bonnes critiques sur cet album, je me suis dit pourquoi pas. Déjà le trouver fut difficile, en effet même le vendeur (Au dépôt) ne retrouvait plus son dernier exemplaire mais il a fini par le retrouver ouf. Premier choc, la pochette sombre, efficace et on sent tout de suite qu’on ne va pas rigoler. Deuxièmement, le dessin vraiment extra tout en sépia, une grande réussite .L’ histoire, un ‘ heroic fantasy’, mouai pas trop mon truc sauf qu’ici ça passe car c’est cohérent et bien ficelé. Ca commence doucement, tout en douceur avec le mariage du héros, Kiriel et puis c’est la descende aux enfer, percutant. A la fin de l’album, je me suis dit mais c’est la menace fantôme (star wars) ce truc. Le danger est là mais encore très bien caché. En résumé une Bd qui vous prend aux trippes. Grandiose. Si la suite est du même acabit, se sera une série phare chez Soleil. 18/20

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : servitude, soleil, servitude |  Facebook | |

Le Régulateur , Ophidia

Voila bien un album très attendu. Cette série est pour moi une des meilleures, j’adore cet univers steampunk avec des dessins magnifiques .Donc c’est avec un appétit féroce que j’ai ouvert cet opus et à l’arrivée il faut l’avouer, je suis un petit peu déçu. Par rapport aux tomes précédents , le dessin est assez inégal .Le fait que c’est les 2 frères Moreno qui sont chargés du dessin explique certainement cette variation dans le dessin. Pour l’histoire, Ambrosia, Hestia (mmmmm) et Aristide se battent contre le professeur Esculape dans son gigantesque institut. Ce qui est dommage car la force de cette série c’est la ville et tout un album dans un lieu clos c’est trop .Dur ? Oui car c’est quand même un bon album, On y apprend pas mal de chose et notamment la liaison d’Aristide avec sa mère (Ophidia) .Les planches sont toujours un modèle de genre. Si vous ne connaissez pas la série c’est à lire de tout urgence.16/20ps: joli petit clin d' oeil page 9 à la série le Malvoulant

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : regulateur, delcourt, corbeyran |  Facebook | |