29/03/2016

La Cité des Esclaves - Tome 7

la cité des esclaves.jpgla cité des esclaves t7.jpgAuteur : Shinichi Okada et Hiroto Ooishi.
Editeur : Casterman.
Sortie : février2016.
Genre : fantastique.



 

La Cité des esclaves est un jeu de survie qui vous emmène aux limites des instincts et désirs humains.

Ennui, soif de vengeance, volonté de domination ? Le SCM est fait pour vous ! Rejoignez la communauté des porteurs de ce nouvel appareil révolutionnaire. Défiez ses membres et faites-en des esclaves qui obéiront aveuglément, même au plus inavouable de vos désirs. Mais soyez sûr de votre coup, ou c'est vous qui deviendrez la chose de votre adversaire !

« On finit toujours par récolter ce qu’on a semé»

Mon avis.

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fait
Oh Marie si je pouvais
Avec ton SCM me prosterner

Évanouie ma liberté
Tu étais pour moi ma maitresse
Peu à peu tu ordonnes
Et sans effort, j’exécute

Et rien ne sera jamais plus pareil
J'ai vu plus d’esclaves que de maitres
Les esclaves sont devenus fous à lier
Ils donneraient tout à leur maitre

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fait
Oh Marie si je pouvais
Avec ton SCM me prosterner

Et je cours toute la journée
En n’écoutant que toi
Dans le tumulte des combats
Je vois des hommes tomber bien bas

Demain ce sera le grand jour
Il faudra faire preuve de bravoure
Monter au front, en première ligne
Oh Marie je t'en prie fais de-moi ton esclave

A genou, je te servirais
J'ai vu le SCM dans son plus simple appareil
Elle m'a promis une servitude
Le SCM m'a permis cette dévotion

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on m'a fait
Oh Marie j'attendrai le 7e ciel
Si tu l’ordonnes

Signé : Guékkô (celui tout à gauche).

Verso_271885.jpg

 

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario


a07-3e78901.gifGlobal 

Samba
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

28/03/2016

Redhand, l’intégrale.

redhand.jpgredhand t3.jpgScénario : Kurt Busiek, Sam Timel
Dessin : Mario Alberti, Bazal
Editeur : Humanoïdes Associés
146 pages.
Sortie : mai 2015

Genre : Science-fiction.

Le résumé.
Des chasseurs découvrent un homme dans un laboratoire d'une autre époque. Cet homme amnésique qu'ils nomment Redhand possède d'étranges techniques de combat. Amené au village des chasseurs, il parvient à se faire accepter par l'ensemble de la communauté, à l'exception du shaman qui reste suspicieux à son égard. Une prophétie n'annonce-t-elle pas qu'un homme sans nom, né adulte, insensible aux pouvoirs des dieux sera un jour leur destructeur ?

Mon avis.
Sur ce coup là, André qui m’a passé ce « tome 3 » m’a bien fait rigoler.
J’ai dû aller chercher loin dans mes souvenirs pour me rappeler avoir déjà lu ce titre Redhand dont le tome 1 était paru en 2004. Mais André me fait savoir que c’est très facile de retomber sur ses pattes pour se remémorer l’histoire. Je m’étonne déjà que ce tome ait un coffret mais quand je découvre qu’il s’agit d’une intégrale, je comprends nettement mieux le coffret et qu’on retombe effectivement facilement sur ses pattes puisqu’on a là toute l’histoire. Je pense initialement qu’André s’est fait avoir (35 euros quand même) mais il n’avait pas vraiment le choix puisque le tome 3 n’existe qu’en format numérique. Il faut aussi savoir que les anciens tomes 1 et 2 ont été modifiés (une version "tunée" en somme) pour permettre au nouveau scénariste de réaliser une fin cohérente. C’était ça ou rien visiblement, soyons déjà contents d’avoir une fin.
Les changements sont assez faciles à distinguer grâce aux différences graphiques entre les deux dessinateurs. J’avais une nette préférence pour le dessin d’Alberti pour sa singularité. J’apprécie toujours un trait qui se dissocie de la masse.
L’ensemble se lit néanmoins avec enthousiasme, c’est un peu comme un film typé Marvel, on en prend plein les yeux et on oublie assez vite les faiblesses du jeu d’acteur des personnages. En parlant de film, c’est un peu comme si Spartacus rencontrait la planète des singes.
Sinon, Redhand, il peut revenir quand il veut casser la gueule à ces lobotomisés de Daesh vu qu’il est trop fortiche pour dégommer tout le monde même les dieux, ça fera plaisir à tout le monde (j’ai écrit cette chronique le 22 mars).
En résumé, du divertissement SF musclé qui a le mérite d’exister (vu les problèmes que les humanoïdes ont traversés).

 

redhand-t2-cover.jpg

a07-3e78901.gifScénario 


a07-3e78901.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

21/03/2016

Isaline - Tome 2 - Sorcellerie Givrée.

isaline.jpgisaline t2.jpgScénario : L’Hermenier.
Dessin : Yllia.
Editeur : Bamboo.
Sortie : 2 mars 2016.
80 pages.
Genre : jeunesse.



Pas facile d’être une jeune fille comme les autres quand on est à moitié sorcière.
Isaline part en classe de neige : un bon moyen pour passer du temps avec son amoureux, Thomas. Mais entre sa grand-mère sorcière qui s’invite pour lui donner des cours de magie, Laurie, sa pire ennemie, qui s’incruste dans sa chambre et l’arrivée d’un nouveau dans la classe qui capte l’attention de tout le monde et surtout de Thomas, rien ne se passe comme prévu. D’autant que c’est le moment que choisissent les instances magiques pour mettre Isaline à l’épreuve.

Mon avis.
Dans ce  2e grimoire des aventures d’Isaline, le charme agit toujours pour ce titre très « girly ». Le ton se veut résolument dynamique avec pas mal de fantaisie et d’humour. Néanmoins, Gaëlle (10 ans) a trouvé ça parfois très bizarre, c’est certainement le côté très déjanté qui a perturbé son talisman et détraqué sa baguette magique. Qui sait si une deuxième lecture ne remettra pas son amulette en place ?
Le dessin ressemble à un pendule, il oscille du côté manga vers le franco-belge avec une certaine réussite. Une sorte d’hybride aux traits ronds et expressifs pour des personnages hauts en couleur (une mention spéciale pour la grand-mère).
Voilà, le magnétisme de cette BD est indéniable grâce notamment à une folie douce et un bel imaginaire.
A suivre donc !

INT-ISALINE-T1-1.jpg


a08-3e78906.gif Global.

Gaëlle + Samba.


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : isaline, l'hermenier, yllya, bamboo, jeunesse, 810, 032016 |  Facebook | |

18/03/2016

Les ballets de Studio Danse en 3D

studio danse.jpgstudio danse 3d.jpgScénario : Beka
Dessin : Crip.
Editeur : Bamboo
Sortie : 2 mars 2016.
48 pages.
Genre : jeunesse (girly).


Des aventures encore plus bondissantes en 3D !

Roméo et Juliette, Casse-Noisettes, Un chant de Noël, Coup de foudre dans la forêt… Retrouvez Julie, Alia et Luce, les héroïnes de Studio Danse, dans une sélection de leurs ballets classiques ou modernes. Des sauts, des pirouettes, des histoires d’amour, des rivalités, de splendides costumes, des décors magiques mis en valeur par la 3D. Surtout, n’oubliez pas de chausser… vos lunettes.

Mon avis.
Le coup des lunettes pour lire une BD a été imparable pour Gaëlle. Je ne sais pas si c’est tendance mais en tout cas, c’est fun de lire une BD avec cet objet. Il faut l’avouer, l’effet 3D est parfois bluffant et c’est tout une expérience d’appréhender une lecture en 3D.
Comme Gaëlle découvrait cette série, elle a eu du mal à tout comprendre puisqu’il s’agit d’une sorte de best of mais elle a trouvé les personnages très sympas. Je pense que les jeunes filles pourront vite s’identifier à une des héroïnes.
On retrouve le couple Beka (Bertrand Escaich et Caroline Roque) au dessin avec un trait vitaminé et très expressif. Avec les rugbymen, ils ont déjà dépassé le million d’exemplaire vendus, une sacrée performance par les temps qui courent.
C’est sûr que l’aventure prend une autre dimension avec la 3D.

a07-3e78901.gif


Gaëlle + Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.