18/03/2016

Les ballets de Studio Danse en 3D

studio danse.jpgstudio danse 3d.jpgScénario : Beka
Dessin : Crip.
Editeur : Bamboo
Sortie : 2 mars 2016.
48 pages.
Genre : jeunesse (girly).


Des aventures encore plus bondissantes en 3D !

Roméo et Juliette, Casse-Noisettes, Un chant de Noël, Coup de foudre dans la forêt… Retrouvez Julie, Alia et Luce, les héroïnes de Studio Danse, dans une sélection de leurs ballets classiques ou modernes. Des sauts, des pirouettes, des histoires d’amour, des rivalités, de splendides costumes, des décors magiques mis en valeur par la 3D. Surtout, n’oubliez pas de chausser… vos lunettes.

Mon avis.
Le coup des lunettes pour lire une BD a été imparable pour Gaëlle. Je ne sais pas si c’est tendance mais en tout cas, c’est fun de lire une BD avec cet objet. Il faut l’avouer, l’effet 3D est parfois bluffant et c’est tout une expérience d’appréhender une lecture en 3D.
Comme Gaëlle découvrait cette série, elle a eu du mal à tout comprendre puisqu’il s’agit d’une sorte de best of mais elle a trouvé les personnages très sympas. Je pense que les jeunes filles pourront vite s’identifier à une des héroïnes.
On retrouve le couple Beka (Bertrand Escaich et Caroline Roque) au dessin avec un trait vitaminé et très expressif. Avec les rugbymen, ils ont déjà dépassé le million d’exemplaire vendus, une sacrée performance par les temps qui courent.
C’est sûr que l’aventure prend une autre dimension avec la 3D.

a07-3e78901.gif


Gaëlle + Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

16/03/2016

Bikini Atoll

bikini atoll.jpgbikini.jpgDessinateur : Bernard Khattou.
Scénariste : Christophe Bec.
Editeur : Glénat Comics.
Sortie : 09 mars 2016.
128 pages.
Genre : Epouvante.

Le dernier endroit où faire du tourisme !

Un groupe de touristes part pour un séjour dépaysant au cœur du Pacifique sur l’atoll de Bikini, qui a donné son nom au fameux maillot deux-pièces. Théâtre d’un essai atomique au sortir de la Seconde Guerre mondiale et abandonné depuis, le lieu offre son lot de sensations fortes ! Au programme : soleil, plages de sable fin, cocotiers, mais aussi épaves de navires militaires, bunkers désaffectés et hordes de requins carnivores... Une mine de trésors cachés que leur guide, Malaval, promet de leur faire découvrir en détail. Sauf qu’il ne leur a peut-être pas tout dit... Car les lieux semblent moins inhabités qu’il le prétend. Et nos vacanciers sont loin d’imaginer quelles horreurs se cachent derrière ce cadre idyllique...

« Un bateau de touristes va venir ? ».

Mon avis.
Bernard khattou et Christophe Bec avaient inauguré la collection Flesh & Bones avec Sunlight, les voilà qui nous reviennent avec un nouveau jeu de massacre sur l’atoll de Bikini. On peut dire ce que l’on veut de Christophe Bec mais quand il est question d’instaurer une ambiance horrifique ou effrayante, le gars est réellement fortiche.
Avec ce nouvel album, il nage donc dans son élément. Il faut dire que le lieu des premiers essais nucléaires des USA est habillement choisi. C’est à la fois un endroit idyllique et terriblement dangereux pour sa radioactivité. Fatalement, tout y est possible dans notre imaginaire et l’auteur français ne s’en prive pas.
On débute l’histoire en faisant connaissance avec les vacanciers, ensuite la tension monte petit à petit jusqu’à l’emballage final.
L’ensemble est sans réelle surprise mais on savoure ce petit frisson à la lecture. Le jeu consiste souvent à miser sur quel personnage sera le survivant.
Le dessin de Khattou en noir et blanc convient parfaitement à la collection Flesh & Bones (du comic réalisé par des auteurs européens). Son trait avec un contraste bluffant est dans la droite ligne des bons auteurs US comme Moore ou Adlard .
Un programme très sea sex & gore pour une lecture à la fois plaisante et flippante.

Verso_273938.jpg

 

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario 

a07-3e78901.gif Global.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter .

 

Tebori - Tome 1

tebori.jpgtebori t01.jpgDESSINATEUR : MARCIAL TOLEDANO
SCÉNARISTE : ROBLEDO JOSÉ MANUEL
Editeur : Dargaud.
SORTIE LE 19/02/2016
64 pages.
Genre : Polar


Le résumé.
Yoshi, jeune Japonais turbulent, est placé par son père chez Seijun, grand maître tatoueur. Contre toute attente, le garçon apprend avec assiduité cet art, y compris la technique complexe du tebori. Dix ans plus tard, Seijun confie ses secrets à son élève : ses clients sont de redoutables yakuzas, et chaque tatouage a une signification précise, souvent en lien avec des meurtres. Lorsque Yoshi découvre que son amie possède le même étrange tatouage que l'un des chefs d'une puissante famille, son univers bascule...

« Aussi notre espèce est-elle vouée à disparaître ».

Mon avis.
Contrairement à plein d’autres éditeurs, Dargaud ne nous propose pas d’albums physiques mais bien des fichiers PDF souvent de très basses qualités pour juger de ses titres. Je comprends la démarche pour lutter contre la diffusion de leurs titres sur le net mais ici, la qualité était tellement pourave que ça pourrait desservir ce titre. C’est un peu comme si on nous demandait de tester un produit bas de gamme en espérant avoir des notes d’un produit de luxe avec des éloges dithyrambiques en prime.
Bref, difficile de donner un avis sur le dessin de Toledano (Ken Games) avec une version pareille .
Mais ce qui est sûr, c’est qu’il n’a pas cherché la facilité car réaliser un titre sur le monde des tatouages, c’est en somme faire deux dessins en un.
L’histoire commence bien avec le parcours initiatique d’un jeune Jedi du tatouage chez son nouveau maître. Par contre, le récit a du mal à enclencher la deuxième vitesse, en toute fin d’album. Les pièces se mettent en place lentement et l’ensemble se jugera sur la globalité. Un point négatif, c’est certainement le glossaire qui se retrouve en fin d’album qui nous oblige à faire de nombreux aller-retour (encore pire avec un PDF).
Trois tomes sont prévus au total pour cette prenante immersion dans le monde des Yakuzas et du tatouage japonais. On peut espérer une accélération de l’intrigue maintenant que les présentations sont faites !

tebori dargaud.JPG


a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : tebori, toledano, robledo, dargaud, 022016, 710, polar |  Facebook | |

14/03/2016

Orphelins - Tome 4 - War Pigs

orphelins.jpgorphelins t4.jpgAuteurs : Roberto Recchioni et Emiliano Mammucari
Editeur :Glénat Comics.
Sortie : 9 mars 2016.
192 pages.
Genre : Science-fiction.



Le résumé.

Le passé : Jonas doit répondre face aux résultats décevants de son équipe lors de leur mission sur le terrain contre les terroristes. D’après Nakamura, les plus faibles doivent être éliminés... Pendant ce temps, dans le monde extérieur, des foules de personnes meurent de faim dans les rues, et des émeutes éclatent.
Le présent : les Orphelins doivent faire un choix crucial : ils ont découvert qu'ils avaient été trompés et exploités ! Comment réagir face à cette révélation choquante que Ringo a entendue de la bouche même de Juric ? Vont-ils continuer d’obéir à Nakamura ou décider de se ranger du côté de Pistolero ?

« Alors, Jonas, tu veux toujours que j’épargne cette pute ? »

Mon avis.
Parfois je soupçonne cette série d’être sponsorisée par la NRA (La National Rifle Association) vu l’apologie qu’on y fait de la sulfateuse. La  très grosse sulfateuse car on n’est pas loin du record de morts, pardon de cadavres, en un seul album. (Si quelqu’un a du temps à perdre pour les compter...)
Vous l’aurez compris, c’est un tome qui dézingue dur, très dur et ce n’est pas un petit surnombre style 5 contre 100 dont nos amis orphelins vont avoir peur.

Dans ce fatras de balles et de chair, on retrouve bien entendu l’humour typiquement américain. Face au boss de fin de niveau, ce ne sera pas « oh putain » mais bien « salut toi, je t’avais pas vu ! ».
Je conseille donc d’enclencher votre mode second degré pour la lecture qui se révèlera toujours aussi plaisante, c’est du divertissement made in US.
Pour le dessin, la première partie réalisée par Santucci et Bignamini est assurément une réussite, par contre, la 2e par Gianfelice est clairement un ton en dessous. Dommage car c'était le point fort de cette série.

Voilà, les orphelins arrivent, tous aux abris !?

Verso_275115.jpg

 

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 

 a06-3e788fc.gifGlobal.

Samba.
Aux armes pour la newsletter .