17/02/2016

Dangerous Love - Tome 2

dangerous love.jpgdangerous_love_triangle_p025_eden.jpgAuteure : Kana Nanajima
Editeur : Soleil Manga
192 pages
Sortie : 10 février 2016

Genre : Shojo

 

 

Résumé
Nono est une lycéenne à la vie sentimentale bien compliquée. Après avoir connu diverses expériences peu concluantes, elle désespère de rencontrer un garçon avec lequel elle pourra connaître le grand amour. Heureusement, son ami Kazuma est là, mais le jeune homme est un coureur de jupons… Parviendront-ils à franchir cet obstacle ? Il faudra alors à nos deux « amis » faire un choix dangereux…

« Tu as un sacré coffre toi ! ».

dangerous-love.png

 

Mon avis.
Boum, mon petit cœur fait boum mais je suis une fille sérieuse et donc je ne sors pas avec le prince des minettes ou avec le Don Juan de service. Il y a des principes qu’il faut savoir tenir, non mais !
Mais la raison de façade va vite s’effriter face au grand amour, celui qui ensorcelle, celui qui envoûte les cœurs.
Bref, une histoire très « fleur bleue », rien de bien dangereux, que de belles émotions au final.
Bon, sur 17 albums, je pense que l’on se serait sérieusement ennuyé mais ici l’affaire est dans la sacoche en 2 tomes. C’est le symptôme de l’écriture précoce !
Le dessin fait la part belle aux gros plans avec la technique de l’(é)motion capture.
Comme dirait son auteure, c’est chouette ! Et puis, pas de bagarre, pas de violence, pas de complot international, seulement un peu d ‘indécision et de séduction pour une héroïne coquette.
A conseiller à toutes les filles romantiques !

Kana Nanajima.jpg

 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin

a06-3e788fc.gifglobal.

Sambette.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

11/02/2016

Memphis - Tome 3 - Le pays sans nom

memphis.jpgmemphis t3.jpgScénariste : Rodolphe
Dessinateur : Marchal
Editeur : Glénat
56 pages
Sortie : 3 février 2016

Genre : Fantastique


Le résumé.


Alors que Kate a disparu du jour au lendemain, personne au sein de la rédaction du Memphis News ne semble s’en inquiéter. Pire : pour eux, la jeune femme aurait fini son stage il y a déjà dix jours ! Louis et Roosevelt paniquent lorsqu’ ils prennent conscience que tout le monde, à part eux, semble prendre part à ce complot qui paralyse Memphis. Versant dans la paranoïa, nos deux amis font alors la connaissance d’un petit groupe de « résistants » qui partagent leurs interrogations.



« J’ai un très mauvais pressentiment ! »

 

Mon avis.


Mais quelle pirouette pour clôturer cette série !
D’ ailleurs est ce la fin car il reste énormément de mystères à découvrir… trop pour apposer le mot fin ! Je l’ai déjà dit mais je déteste ces fins ouvertes où le lecteur doit extrapoler les réponses.
J’aurais dû me méfier car c’est une habitude chez Rodolphe, il pose une belle atmosphère mystérieuse, l’ambiance est vraiment prenante, mais qu’il est visiblement compliqué d’y apporter des réponses claires et concrètes !
Je suis franchement déçu par cette fin car si vous avez vu Dark City, c’était une évidence depuis le début. Et puis qui nous dit que les pseudos révélations des « initiés » ne sont pas encore un mensonge de plus ?
Bref, on reste dans le brouillard et débrouillez vous pour en sortir ! Par contre, si on nous propose une suite, je réviserai mon jugement.
Sinon, le dessin de Marchal qui convient comme un gant au style des années 60 est toujours un plaisir à regarder.

memphis 1.jpg

 

a08-3e78906.gifDessin

a04-3e788e4.gifScénario 

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter .

 

07/02/2016

Chroniques courtes(86) :Abyss T01,Hagar Dunor T01.

Abyss T01

abyss.jpgabyss t01.JPGAuteur : Nagata Ryuhaku
Editeur : Soleil Manga.
Sortie : 27 janvier 2016.
Collection seinen.

 

 

 

Cinq jeunes se sont réveillés dans un labyrinthe rempli de monstres, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé. Ils disposent comme seule arme d’un « trigger » qui leur accorde un pouvoir spécifique. Seule l’union leur permettra de survivre.
« Et merde…j’suis pas super Mario moi ! »
Le thème de la survie dans un milieu hostile mettant en scène des ados, c’est un grand classique dans la littérature japonaise. Rien de bien surprenant donc mais un début de série néanmoins efficace. Dans ce jeu de survie, pas de temps morts, on passe tout de suite à l’action et il faut avouer que le jeune auteur Nagata s’en sort très bien. J’ai bien aimé son côté vif, nerveux et dégoulinant quand il s’agit de dessiner des monstres.
On arrive assez vite à la fin de ce premier tome mené tambour battant grâce notamment à un suspense bien rendu. Curieux de connaitre la suite car pas mal de mystères et de révélations sont encore à découvrir.

a07-3e78901.gif global.

Samba.
------------------------------
hagar.jpgHAGAR DUNOR TOME 1
Collection: URBAN TRIPS
Sortie: 29 janvier 2016
232 pages
Prix: 22,50 €


Voici que, enfin, un éditeur nous offre une intégrale des aventures de l'inénarrable HAGÄR DUNÖR ! Les aventures de ce viking pillard et païen que tous les habitants des côtes de l'Europe du VIIIe siècle craignent alors que lui n'est terrorisé que par..........sa femme Hildegarde.
Hagär Dunör a fait la joie de tous les lecteurs du journal de Mickey dans les années 70. Ce personnage haut en couleurs, sosie parfait de son créateur Dick BROWNE a été traduit en 13 langues, publié dans un millier de journaux à travers le monde et lu par des millions de personnes.
Cette édition de luxe qui comportera, selon l'éditeur URBAN, trois volumes fera la joie des jeunes et moins jeunes lecteurs.
Vous rirez tous à la lecture de ces gags courts sous forme de bandes de deux ou trois cases (les fameux strips des journaux) et assisterez aux déboires du roi Hagär face à son intraitable épouse.

hagar 1.JPG


L'album, préfacé par les enfants de l'auteur défunt, explique comment est né le personnage, fruit de l'imagination d'un grand artiste qui, malade, voulait faire un peu d'argent pour laisser à sa famille. Sa grande idée fut de se servir de son foyer et de la vie de tous les jours pour créer son personnage et ses gags ! le reste appartient à la légende....


Ma note globalea08-3e78906.gif

 

JR

06/02/2016

Alice Matheson - Tome 3 - Sauvez Amy !

alice matheson.jpgalice.jpgScénario : Jean-Luc Istin
Dessin :
Zivorad Radivojevic
Editeur : Soleil
Sortie : 27 janvier 2016
46 pages
Genre : horreur, fantastique


Le résumé.
C’est désormais chose certaine : l’épidémie provient du St Mary’s Hospital. Eliott Kitson de Scotland Yard tente de découvrir le coupable et Jordan Barry devient le suspect n°1.
Pendant ce temps, notre infirmière sociopathe Alice Matheson profite de ses congés pour étudier des zombies lorsqu’elle est appelée par une vieille « amie » : Amy.
Amy lui a autrefois enseigné à feindre l’empathie, à coller un zeste d’humanité sur son visage froid. Cette dernière a été mordue et lui demande de la sauver. C’est l’occasion pour Alice de pousser plus avant ses recherches. Le timing est serré, l’espoir plus que faible et ce que va découvrir Alice ne sera guère à son goût.

zivorad3.jpg


« Arrête de dire des conneries et allonge-toi ! »

Mon avis.
Sacré personnage que cette Alice Matheson quand même !
Etonnamment, je commence à l’apprécier cette tueuse implacable. Sa plastique irréprochable doit certainement m’influencer notamment quand elle s’habille tout en cuir. Une vraie tigresse !
Il n’empêche que je méfierais si un jour elle m’invitait à un open bar.
J’adore aussi son cynisme avec des phrases du style « je pars à la chasse aux ressuscités ».
Pour ce tome 3, on se focalise essentiellement sur son passé avec quelques révélations qui nous éclairent sur son cheminement de « sérial killeuse ».
Une sorte d’album intermédiaire intelligemment construit à la façon d’une bonne série TV US.
Les rebondissements sont bien amenés grâce à une découpe efficace du dessinateur serbe Radivojevic qui avait déjà réalisé le tome 2. Un album de très bonne facture dominé par une atmosphère délicieusement glaciale qui va vous donner des frissons.
Pour pinailler un peu, j’ai simplement trouvé bizarre la manière dont Alice sortait d’une voiture… comme si elle voulait y rentrer?

Mais bon, Alice, elle peut quasiment tout se permettre. Qui oserait lui marcher sur les pieds ? Certainement pas moi.

zivorad5.jpg

 

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal 

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : radivojevic, istin, alice matheson, 012016, 710, horreur |  Facebook | |