19/10/2017

Chronosquad T4 : Concerto en la mineur pour timbales et grosses têtes.

chronosquad.jpgchronosquad t4.jpgScénario : Giorgio Albertini
Dessin : Grégory Panaccione.
Editeur : Delcourt (néopolis).
248 pages
Sortie : 13 septembre 2017
Genre : Science-fiction.

 

 

Le résumé.
découvrez dans cet ultime épisode tous les tenants et aboutissants de cette folle épopée trans-temporelle. L’inextricable écheveau de ligne narratives se dénoue enfin avec une évidence inattendue et enthousiasmante.

1172_5121bd806336df283ba00d1b5887452b.jpg


« J’ai vu ces machineries lors de mon voyage. Elles sont petites et utiles à plein de chose, inutiles comme par exemple aligner des rangées de friandises colorées. »

Mon avis.

Je ne sais pas si on se rend bien compte de l’exploit de Grégory Panaccione sur cette série. Il nous a pondu presque 1000 pages en un an. En effet le tome 1 date d’octobre 2016. J’imagine qu’il avait pris un peu d’avance mais quand même, c’est prodigieux surtout que le dessin est loin d’être bâclé. Il suffit de jeter un œil au décorum des frères Montgolfier ou du concert des Clash pour s’en persuader.
D’ailleurs, a-t-on des nouvelles du dessinateur milanais ? Sa famille ou ses proches l’ont-ils vu récemment ? Ne croupit-il pas dans une infâme geôle de Recep Erdogan ou de Vladimir Poutine ?
Ce qui est sûr, il doit avoir perdu son bronzage car vivre comme un ermite, ça doit laisser des traces !
Je suis toujours bluffé par sa capacité à faire passer sans aucun texte une foule d’émotion simplement avec son trait entraînant et presque magique.
Et sinon pour l’histoire Samba ? Je pense qu’il faut prendre cette brique comme un grand divertissement. Certes certains sujets sur la relativité du temps passé, sur les revendications sociales au néolithique, la satire sur notre belle technologie abrutissante sont bien présents mais on retient surtout la comédie et l’humour de cette saga. A noter, les affiches publicitaires qui entrecoupent le récit sont toujours aussi délirantes. Revivez la résurrection de Jésus avec un visa du Vatican !!!
Voilà, c’est assez léger, guilleret comme histoire mais bougrement copieux pour son contenu.
Bonne digestion à tous.

chronosquad 4.jpg


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

14/10/2017

Game Over T16 Aïe aïe eye

game over t16.PNGAuteur : Midam.
Editeur : Glénat, collection Mad Fabrik.
48 pages.
Sortie :3 octobre 2017.
Genre : humour

 

 

Sur la couverture, 2 grands yeux essayent certainement d’hypnotiser la princesse.
Vos paupières sont lourdes adorable princesse, de plus en plus lourdes triple blonde, elles sont égales à une tonne de blorks.
Vous allez maintenant m’écouter attentivement et enregistrer mes 10 commandements.

game over t 16.PNG

 

-Ne pas pendre son linge quand le barbare fait de la tyrolienne, il vous libère des corvées ménagères.
-Ne pas sauter à la corde, vous avez passé l’âge.
-Ne pas s’effrayer bêtement à la vue du sang sur le barbare, pensez qu’il a attrapé la varicelle.
-Faites une augmentation mammaire, visiblement le barbare fait une fixation là-dessus.
-Aucun n’échange de fluide, même pour un bouche-à-bouche.
-Pas de retouche maquillage, une calamité tu resteras.
-Ne joues pas aux cartes, tu ne sais pas y jouer de toute façon.
-N’appuies pas sur le détonateur à dynamite, ça me parait pourtant évident.
-Mets un casque au lieu de ton bête chapeau pointu.
-Oublies le ménage, surtout à trois.

game over t  16.PNG

 

Mais bon même avec ces conseils, vous n’êtes pas encore sortis de l’auberge.

Fichier 48R1_sf_65pix.png

a05-3e788c9.gif

 



Samba

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : game over, midam, glenat, mad fabrik, humour |  Facebook | |

10/10/2017

La grande guerre des mondes T2/3 terreur martienne.

la grande guerre des mondes.jpgla grande guerre des mondes t2.jpgDessin : Zeljko Vladetic
Scénario : Richard D. Nolane.
Éditeur : Soleil.
Sortie : 13/9/2017.
48 pages.
Genre : anticipation.

 

 

Le résumé.
Les poilus de la grande guerre tourmenté par les martiens d’H.G. Wells.

« Les calmars n’ont pas de cuirasse métallique autour de leurs fouets ! »

Mon avis.
Personnellement, le tome1 m’a complètement échappé dans la cascade de nouveautés de l’année passée. Il faut dire qu’avec la collection H.G. Wells chez Glénat, ce titre passe assez inaperçu.
Il s’agit donc d’une énième variation de la guerre des mondes du célèbre écrivain britanique. Décidément, ces martiens aiment recevoir des dérouillées terrestres à répétition. L’idée de transposer l’invasion des « petits hommes verts » pendant la grande bataille de Verdun est originale et bien pensée. Il faut dire que Nolane est visiblement un spécialiste des 2 guerres mondiales (Wunderwaffen) et que le contexte historique est bien respecté. Ensuite, on mélange les possibilités historiques pour arriver au final à une honnête uchronie d’anticipation rétro. J’ai terminé ma lecture avec une drôle de sensation, certains passages sont réellement passionnants (les scènes de combat et tout ce qui tourne autour de la « découverte ») mais d’autres sont parfois très bavards et sans grand intérêt (les négociations, les tractations diplomatiques) notamment à cause de dialogues peu percutants.
Il vous restera un ultime écueil à passer, celui du trait balkanique de Vladetic. Là, chacun ses goûts mais ce genre de dessin si caractéristique de cette « école » des Balkans n’arrive décidément pas à flatter ma rétine. Un trait un peu trop charbonneux, des visages peu expressifs et pas mal de variabilité au fil de l’album. Les premières scènes aérées sont réellement bien réussies par contre la fin est vraiment trop ramassée et peu attrayante. Vous l’aurez compris, je ne suis pas spécialement fan et si en plus il a des tiques ! (ok elle n'est pas fameuse !) !
Ah oui, il manque un élément indispensable aux tripodes, leurs « tûûûuût » si terrifiants !
A quand une BD avec du son d’ambiance ? Avec la technologie actuelle, ça pourrait se faire aisément non ?

Couv_288906.jpg

 


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a04-3e788e4.gif

 

a05-3e788c9.gif

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

29/09/2017

Une aventure des spectaculaires T2 la divine amante.

une aventure des spectaculaires t2.jpgla dinie mante.jpgDessin : Arnaud Poitevin
Scénario : Regis Hautière.
Éditeur : rue de Sèvres.
Sortie : septembre 2017
60 pages.
Genre : comédie.

 

 

Résumé.
Sarah Bernhardt est la reine du tout Paris, l'étoile des théâtres. Mais une ombre inquiétante plane : Sarah a reçu plusieurs lettres de menaces. Après divers « accidents », plus de doute possible, quelqu'un veut attenter à sa vie ! Elle prend la route accompagnée de sa troupe de fidèles, direction Belle-Île. Et c'est à son fidèle ami Pipolet, accompagné de nos inénarrables Spectaculaires, qu'elle confie le soin de l'enquête et de sa sécurité.

sarah-theodora-nadar.jpg


« Évidemment ! Je ne peux quand même pas m’aventurer en province sans un bon médecin et un peu de compagnie.»

William_Downey_(1829-18_),_Sarah-Benhardt.jpg

 

Mon avis.


Oyez oyez, Gentes Dames et Nobles Damoiseaux !

Voici venu le temps des rires et des chants, le temps des incroyables, des ébouriffants, des abracadabrants, des invraisemblables, des formidables Spectaculaires.
On applaudit d’une manière tonitruante ce 2e tome mettant en avant , la divine, l’impératrice du théâtre, le monstre sacré, la voix d’or, la graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaande Saraaaaaaaaaaaaaaah Bernhardt ! Clap clap clap , bravo , bis , quel talent , magnifique, encore , je suis toute émuse, grandiose !
Figurez-vous qu’on en veut à la vie de cette grande actrice ! Horreur, quelle ignominie, quel goujat, à mort l’assassin, direction la Veuve Clicquot ??? C’est vrai qu’elle nous les casse la vieille Céline, mais ça va aller morte-couille !
Pour protéger notre diva, une équipe de choc, les spectres lunaires... euh les pectoraux d’air, mais enfin, les spectaculaires… une sorte de troupe de la panthère rose adepte de Peter Sellers.
Vous l’avez compris, c’est pittoresque comme BD, un rien suranné. Euh ça veut dire quoi ça, aller sur un âne ? Mais non, qui appartient au futur, enfin je crois ou alors c’est l’inverse.
Bon, on va demander à Hercule Poirot de résoudre ce mystère, cette énigme, ce logogriphe, cette quadrature du cercle, pour savoir qui pourra diluer cette menthe à l’eau... cette amante à Coo…cette mante à croc. Veuillez me tamponner, me pardonner pour ce lapsus.
Vous n’avez rien compris, retenez simplement que c’est divertissant, amusant, réjouissant, délassant comme BD.

Verso_310113.jpg




Sambarlipopette.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif