17/04/2015

Sex Criminals - Tome 1 Un coup tordu

Sex Criminals1.jpgsex criminals.JPGAuteurs: Fraction et Zdarsky.

Editeur: Glénat

Sortie : 15/4/2015

Genres: Aventure, Sci-fi, Humour

Collection: Comics

144 pages

 

Un Bonnie & Clyde porté sur le sexe, mais pour la bonne cause !

 

Suzie a un secret. Pour elle, le sexe arrête le temps, littéralement. Jon a un problème. Il déteste sa vie, son travail et cette satanée malédiction qui le rend exactement comme Suzie. Tout devait les séparer, à part cette drôle de condition face au sexe, et pourtant... Pour la première fois dans leurs vies respectives de solitaires endurcis, ils se retrouvent... ensemble ! Et ensemble, ils vont utiliser leur don de « geler » le temps grâce au sexe pour faire ce que tout jeune couple normalement constitué ferait : dérober des banques, en commençant par celle où travaille Jon. Avec l’argent récolté, ils pourront peut-être sauver la bibliothèque de Suzie !

 

« Je vous jure, les trucs rigolos et le cul, ça vient ! Tenez bon. »

Mon avis.

Glénat se lance dans les comics ! Quelle bonne idée et quoi de mieux pour essuyer les plâtres de choisir comme figure de proue « Sex Criminal », une série qui a remporté plusieurs prix dont celui du Eisner Awards de la meilleure nouvelle série.

Vu le titre et le pitch du scénario, on s’attend à du cul et il y en a, rassurez vous mais j’ai surtout aimé les petites histoires qui jalonnent  la vie  de nos deux héros avec leurs  petits bonheurs ou  leurs moments scabreux.

Le ton est assurément décomplexé et un brin subversif  avec des dialogues  souvent assez drôles et amusants. Je pense que cette BD arrive au bon moment vu que les mœurs ont heureusement évolués. En tout cas pour ma part, j’ai bien apprécié cette première version française des aventures sexuelles ou non de Suzie et Jon. 

Le dessin est lui assez sage et tout en rondeur, de quoi faire passer cette BD normalement tendancieuse pour de joyeux préliminaires. La colorisation assez flashy joue un rôle important notamment pour focaliser les arrêts temporels.

Une fable drôle, cocasse et savoureuse qui flirte avec ce mauvais esprit que l’on aime tant dans les films Jackass mais qui sait aussi divertir en faisant réfléchir. En bref, si Quand Harry rencontre Sally et Ocean’s 11 avait un fils illégitime, ce serait Sex Criminals !

 

À noter enfin qu'une série TV Sex Criminals, scénarisée par Matt Fraction et Kelly Sue Deconnick est actuellement en production chez Universal TV !

a09-3e78912.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin 

a08-3e78906.gifGlobal

Samba

Sex Criminals1g.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Orbital T6 : Résistance.

orbital t6.jpgorbital t6 f.jpgScénario : Sylvain Runberg

Dessin : Serge Pellé.

Éditeur : Dupuis.

Sortie : Mars 2015.

Genre : Science-fiction de 56 pages.

 

Le résumé.

Après leur spectaculaire évasion d'Orbital, Caleb et Mézoké se sont réfugiés sur la planète Shem, au sein d'une petite communauté d'exilés volontaires dont les parents de Mézoké font partie. La vie s'écoule paisiblement quand surgissent les vaisseaux de guerre Achérodes qui ont réussi à  remonter leur piste, semant chaos et désolation parmi leurs hôtes. 

 

« Finalement, son seul défaut, ce sont les humains qui viennent y gâcher l’ambiance ! »

 

Mon avis.

 

orbital.jpgLe moins que l’on puisse dire, c’est que les auteurs ont mis la gomme pour ce tome 6 d’Orbital. L’intrigue qui mettait le doigt sur une sorte corruption généralisée au sein du grand conseil se transforme en guerre intergalactique. L’histoire prend assurément de l’ampleur !

On peut aussi y voir un miroir sociétal de notre propre monde avec  ses magouilles, ses relents racistes  ou ses luttes de pouvoir. En tout cas, c’est un beau feu d’artifice que nous offre Serge Pellé avec son dessin foisonnant et tellement caractéristique. 

En seulement 6 tomes, Orbital est déjà devenu une série de référence que tout bon amateur de science-fiction se doit de posséder dans sa bibliothèque.

Un excellent album dont on attend  la suite avec impatience et  qui arrivera en 2016 avec un titre inquiétant « terreur », tout un programme.

 

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a08-3e78906.gifGlobal 

 

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : runberg, pelle, orbital, science-fiction, dupuis, 810, 032015 |  Facebook | |

15/04/2015

Le troisième testament Julius IV

Troisième Testament (Le) - Julius4.jpgTroisième Testament (Le) - Julius4t.jpgAuteurs :Montaigne,Alice et Dorison

Éditeur :Glénat.

Sortie : 1 avril 2015.

Genre : Quête  ésotérique de  64 pages.

Le résumé.

Remis de ses blessures, Julius reprend la quête du Troisième Testament au fin fond de l'Orient. Gravissant une montagne sacrée, il en redescend avec un rouleau bardé de sept sceaux sur lequel serait inscrite la parole divine. Seul son ami, le « Sar Ha Sarim », est digne de l’ouvrir. Mais l'ancien esclave, revenu en Judée, a décidé de prendre les armes et de mener son peuple contre l’armée romaine. Alors que dans le ciel se dessine une comète en forme de sabre, il enchaîne les victoires et se convainc à nouveau de sa mission divine. Livia, la fille de Julius qui est devenue l'amante de Sayn, le met en garde : trop de sang a déjà été versé. S’il continue dans cette voie, il précipitera la ruine de son peuple !

« Il n’y a que des hommes et leurs illusions, et les souffrances qu’elles causent ! ».

Mon avis.

 

Ce cycle Julius n’a peut être pas la même saveur que la série mère mais le tout reste très agréable à lire. Et surtout à contempler car les décors de la Palestine Romaine  de Montaigne sont simplement majestueux.  Il nous invite à un voyage mystérieux et enchanteur en terre sainte. Son cadrage très cinématographique  vous fera certainement penser au grand péplum comme les 10 commandements. 

Le scénario arrive à imbriquer habillement la réalité historique et la fiction de ce fameux 3e testament. Avec au final toujours la même bêtise des hommes  qui signent ses crimes au nom d’un dieu hypothétique. Un sujet, hélas, d’actualité.

Si vous aimez les grandes épopées avec un brin d’ésotérisme, cette BD vous ouvre ses pages.

On n’attend plus que le tome 5 pour entériner le sort de nos héros.

a07-3e78901.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal 

Samba.

Couv_209950.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

14/04/2015

Le cycle Nibiru T2/2 la fin d’un monde.

nibiru.jpgnibiru t2.jpgAuteurs : Izu et Moreau.

Éditeur :Glénat.

Sortie : 1 avril 2015.

Genre : fantastique de 48 pages.

 

 Le résumé.

Voilà 3 ans qu’Alicia a rejoint les rangs de la résistance. Elle y a appris à contrôler le Nagual lui conférant les pouvoirs d’une bête sauvage. Cette arme, comme toutes celles héritées d'une civilisation antérieure à l’humanité, utilise le sang comme carburant. Elle ferait partie d’un plan conçu des milliers d’années auparavant pour éviter la collision entre Nibiru la destructrice et la Terre, et l’annihilation de toute forme de vie sur Terre... Alors que, sous l’effet du Nagual, Alicia perd peu à peu le contrôle d’elle-même, sera-t-elle en mesure d’empêcher cette funeste prophétie ?

« ..même si on atteint Xibalda, on aura jamais le temps d’initialiser Gaïa »

 

Mon avis.

 

Le tome 1 ne m’avait déjà pas trop emballé, mais ce n’était rien à coté du choc anaphylactique que m’a procuré ce second et dernier opus du cycle de Nibiru.

Franchement, cette histoire fantastique aux relents religieux m’a parue abracadabrante par moment à cause d’explications rapides ou confuses, j’ai d’ailleurs failli abandonner la lecture à plusieurs reprises. Des bombes de plasma et un trou noir au centre la terre, on aura tout vu !

Le scénario manque vraiment de liant et donne une impression de désordre au final. 

Je n’aime pas trop taper sur l’ambulance, mais le dessin du nouveau venu Moreau n’aide pas à clarifier la situation. Ses transitions  temporelles, on les prend en pleine face comme un train à pleine vitesse .En plus, Alicia à pour moi que 2 expressions, l’Alicia en colère et l’Alicia étonnée .C’est finalement très manga comme BD. Le cycle de Nibiru pourrait se révéler une passerelle entre deux mondes, le manga et la franco-belge pour des lecteurs pas trop regardant à la crédibilité de l’affaire.

Désolé si j’ai perdu mon sang froid pour écrire cette chronique.

 

a04-3e788e4.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 

a04-3e788e4.gifGlobal 

Samba.

1616_rot_preview.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.