17/04/2015

Orbital T6 : Résistance.

orbital t6.jpgorbital t6 f.jpgScénario : Sylvain Runberg

Dessin : Serge Pellé.

Éditeur : Dupuis.

Sortie : Mars 2015.

Genre : Science-fiction de 56 pages.

 

Le résumé.

Après leur spectaculaire évasion d'Orbital, Caleb et Mézoké se sont réfugiés sur la planète Shem, au sein d'une petite communauté d'exilés volontaires dont les parents de Mézoké font partie. La vie s'écoule paisiblement quand surgissent les vaisseaux de guerre Achérodes qui ont réussi à  remonter leur piste, semant chaos et désolation parmi leurs hôtes. 

 

« Finalement, son seul défaut, ce sont les humains qui viennent y gâcher l’ambiance ! »

 

Mon avis.

 

orbital.jpgLe moins que l’on puisse dire, c’est que les auteurs ont mis la gomme pour ce tome 6 d’Orbital. L’intrigue qui mettait le doigt sur une sorte corruption généralisée au sein du grand conseil se transforme en guerre intergalactique. L’histoire prend assurément de l’ampleur !

On peut aussi y voir un miroir sociétal de notre propre monde avec  ses magouilles, ses relents racistes  ou ses luttes de pouvoir. En tout cas, c’est un beau feu d’artifice que nous offre Serge Pellé avec son dessin foisonnant et tellement caractéristique. 

En seulement 6 tomes, Orbital est déjà devenu une série de référence que tout bon amateur de science-fiction se doit de posséder dans sa bibliothèque.

Un excellent album dont on attend  la suite avec impatience et  qui arrivera en 2016 avec un titre inquiétant « terreur », tout un programme.

 

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a08-3e78906.gifGlobal 

 

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : runberg, pelle, orbital, science-fiction, dupuis, 810, 032015 |  Facebook | |

15/04/2015

Le troisième testament Julius IV

Troisième Testament (Le) - Julius4.jpgTroisième Testament (Le) - Julius4t.jpgAuteurs :Montaigne,Alice et Dorison

Éditeur :Glénat.

Sortie : 1 avril 2015.

Genre : Quête  ésotérique de  64 pages.

Le résumé.

Remis de ses blessures, Julius reprend la quête du Troisième Testament au fin fond de l'Orient. Gravissant une montagne sacrée, il en redescend avec un rouleau bardé de sept sceaux sur lequel serait inscrite la parole divine. Seul son ami, le « Sar Ha Sarim », est digne de l’ouvrir. Mais l'ancien esclave, revenu en Judée, a décidé de prendre les armes et de mener son peuple contre l’armée romaine. Alors que dans le ciel se dessine une comète en forme de sabre, il enchaîne les victoires et se convainc à nouveau de sa mission divine. Livia, la fille de Julius qui est devenue l'amante de Sayn, le met en garde : trop de sang a déjà été versé. S’il continue dans cette voie, il précipitera la ruine de son peuple !

« Il n’y a que des hommes et leurs illusions, et les souffrances qu’elles causent ! ».

Mon avis.

 

Ce cycle Julius n’a peut être pas la même saveur que la série mère mais le tout reste très agréable à lire. Et surtout à contempler car les décors de la Palestine Romaine  de Montaigne sont simplement majestueux.  Il nous invite à un voyage mystérieux et enchanteur en terre sainte. Son cadrage très cinématographique  vous fera certainement penser au grand péplum comme les 10 commandements. 

Le scénario arrive à imbriquer habillement la réalité historique et la fiction de ce fameux 3e testament. Avec au final toujours la même bêtise des hommes  qui signent ses crimes au nom d’un dieu hypothétique. Un sujet, hélas, d’actualité.

Si vous aimez les grandes épopées avec un brin d’ésotérisme, cette BD vous ouvre ses pages.

On n’attend plus que le tome 5 pour entériner le sort de nos héros.

a07-3e78901.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal 

Samba.

Couv_209950.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

14/04/2015

Le cycle Nibiru T2/2 la fin d’un monde.

nibiru.jpgnibiru t2.jpgAuteurs : Izu et Moreau.

Éditeur :Glénat.

Sortie : 1 avril 2015.

Genre : fantastique de 48 pages.

 

 Le résumé.

Voilà 3 ans qu’Alicia a rejoint les rangs de la résistance. Elle y a appris à contrôler le Nagual lui conférant les pouvoirs d’une bête sauvage. Cette arme, comme toutes celles héritées d'une civilisation antérieure à l’humanité, utilise le sang comme carburant. Elle ferait partie d’un plan conçu des milliers d’années auparavant pour éviter la collision entre Nibiru la destructrice et la Terre, et l’annihilation de toute forme de vie sur Terre... Alors que, sous l’effet du Nagual, Alicia perd peu à peu le contrôle d’elle-même, sera-t-elle en mesure d’empêcher cette funeste prophétie ?

« ..même si on atteint Xibalda, on aura jamais le temps d’initialiser Gaïa »

 

Mon avis.

 

Le tome 1 ne m’avait déjà pas trop emballé, mais ce n’était rien à coté du choc anaphylactique que m’a procuré ce second et dernier opus du cycle de Nibiru.

Franchement, cette histoire fantastique aux relents religieux m’a parue abracadabrante par moment à cause d’explications rapides ou confuses, j’ai d’ailleurs failli abandonner la lecture à plusieurs reprises. Des bombes de plasma et un trou noir au centre la terre, on aura tout vu !

Le scénario manque vraiment de liant et donne une impression de désordre au final. 

Je n’aime pas trop taper sur l’ambulance, mais le dessin du nouveau venu Moreau n’aide pas à clarifier la situation. Ses transitions  temporelles, on les prend en pleine face comme un train à pleine vitesse .En plus, Alicia à pour moi que 2 expressions, l’Alicia en colère et l’Alicia étonnée .C’est finalement très manga comme BD. Le cycle de Nibiru pourrait se révéler une passerelle entre deux mondes, le manga et la franco-belge pour des lecteurs pas trop regardant à la crédibilité de l’affaire.

Désolé si j’ai perdu mon sang froid pour écrire cette chronique.

 

a04-3e788e4.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 

a04-3e788e4.gifGlobal 

Samba.

1616_rot_preview.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

07/04/2015

Les promeneurs sous la lune

promeneurs sous la lune.jpgpromeneur.jpgScénariste : Zidrou.

Dessinatrice : Mai Egurza

Editeur : Rue de Sèvres.

Sortie : mars 2015

Genre : histoire drôle et tendre de 70 pages.

 

Le résumé.

Napoléon Carvallo même une vie tranquille dans une petite ville catalane jusqu'à ce qu'une nuit il se réveille dans le lit de Linh, une inconnue du quartier, sans avoir aucune idée de comment il est arrivé là. Les choses deviennent de plus en plus étranges lorsque cette aventure se répète plusieurs nuits de suite ! Linh accepte de ne pas porter plainte à condition que Napoléon consulte un spécialiste du sommeil. Nos héros ne sont pas au bout de leurs surprises : serait-il possible que toute la ville soit prise d'une étrange épidémie de somnambulisme ?

 

« Ses besoins, par exemple, il ne les fait que sur le Figaro .jamais sur Libé ou Charlie Hebdo. »

 

Mon avis.

 

Benoit Drousie dit Zidrou est décidément partout actuellement (Les 3 fruits, boule à Zéro, Tamara). Mais cet album est nettement plus gai que des titres comme les 3 fruits, Marina ou les folies Bergères.  L’histoire se veut enjouée et légère avec une petite dose de loufoquerie. Ce n’est pas tous les jours que vous croiserez un chien de gauche, un docteur spécialiste dans l’interprétation des ronflements ou encore un policier passionné par la pêche à la TV. 

J’ai l’impression que le scénariste belge adapte son scénario en fonction du graphisme du dessinateur espagnol, car forcément, le dessinateur se doit d’être espagnol avec Zidrou.

Et si en plus elle est jeune et jolie, comment voulez-vous résister au dessin tout en mai.jpgrondeur de Mai Egurza ? Son trait semi-réaliste et moderne se marie bien à ce genre de conte urbain. 

Une histoire poétique assez vite lue qui vous fera passer un moment digne d’une parenthèse enchantée mais qui comme une déambulation nocturne ne restera hélas pas dans les mémoires.

 

a06-3e788fc.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifGlobal 

 

Samba.

les-promeneurs-sous-la-lune-zidrou-egurza-linh.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.