25/02/2015

Mamada T2 : Tonitruante résidente.

Mamada2.jpgMamada2e.jpgAuteur :David Ratte.

Editeur :Paquet.

Sortie :01/2015

Genre :Humour de 48 pages.

 

Le résumé.

Persuadée que le grigri offert par le sorcier de son village est à l'origine de ses problèmes, elle va devoir apprendre à maitriser le pouvoir absolu dont elle vient d'hériter. SIDONIE, jeune SDF suicidaire miraculeusement ressuscité par MAMADA, va l'aider ... mais dans quel but ? Pendant ce temps, le troupeau de parisiens, que MAMADA a fait disparaître du métro, découvre avec angoisse les joies de la vie en Namibie. Mais d'autres ennuis se profilent à l'horizon ... Un commando de chinois suit la piste de MAMADA dans la ferme intention de récupérer la précieuse substance. Mais qui a réellement financé ce projet ? Tout ce qui est jaune est-il forcément chinois? 

« Tout cela est bien étrange et fort déconcertant » 

Mon avis.

J’en appelle au pouvoir du super grigri pour écrire une chronique de derrière les fagots.

Le choc des cultures blablabla les super-pouvoirs blablabla le dessin semi réaliste de David Ratte blablabla une bonne tape à nos travers modernes blablabla…..

Mais ça ne marche pas cette saloperie, l’inspiration ne vient décidément pas.

J’en appelle alors au super tchip tchip .

Quoi ! Vous ne connaissez pas super tchip tchip , l’oiseau vénère et indestructible ?

Mamada2az.jpg

 

Si vous lisez régulièrement  les BD du bon David Ratte comme le voyage des pères, vous savez qu’à un moment ou à un autre, un gros délire « cartoonesque » apparaît .Ici, on assiste à la vengeance de super tchip tchip et je peux vous dire que c’est du lourd  .J’adore ces moments complètement incongrus et surprenants. Par contre, cette BD sera certainement censurée en Corée du Nord, cette défaite est vraiment trop humiliante. 

Autre grand moment, le petit plaisir  jubilatoire sur nos pseudos stars du tube cathodique, ah que ça fait du bien !

Bon soyons un peu sérieux, ce tome 2 est toujours aussi attractif surtout visuellement, par contre j’ai trouvé un peu  de redondance dans l’histoire par rapport au tome 1. 

Sinon le principe actif fonctionne toujours bien, un bel humour qui réchauffera nos longues soirées d’hiver.

 

a07-3e78901.gifScénario 

a09-3e78912.gifDessin 

a08-3e78906.gif Global.

 

Samba.


Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

 

 

 

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (2) | Tags : mamada, ratte, paquet, humour, 022015, 810 |  Facebook | |

19/02/2015

Sur les traces de comme en quatorze.

comme en 14.jpgcomme en 14 f.jpgComme en Quatorze

Auteurs: Georges Van Linthout - Philippe Brau

Collection Histoire chez des ronds dans l'O.

Parution : 3 juillet 2014

Roman graphique de 88 pages en lavis.

 

L'histoire

La Première guerre mondiale a débuté par l'attaque allemande sur la Belgique. Au fort d'Embourg (Liège), deux frères sont envoyés en mission périlleuse par leur commandant. Nécessité militaire ou cynisme d'un gradé issu d'une famille de patrons à l'encontre de subalternes agitateurs sociaux et militants du suffrage universel avant-guerre ? Le frère cadet de ces derniers se persuade qu'il doit « faire justice » en retrouvant le commandant replié avec ce qui reste de l'armée belge, près de Dunkerque. Sa mère et sa sœur, désormais seules, se lancent à sa poursuite... Un passé et des antagonismes plus lointains vont resurgir mais la guerre bouleverse les destinées. La vengeance a-t-elle encore un sens ?

Pour une fois, je vais déroger à la sacrosainte chronique pour aller sur les pas des faits historiques que l’on trouve dans cette BD réalisée par le bon Georges Van Linthout et Philippe Brau .

comme en 14 b.JPG


Sur les traces.

L’histoire commence par la chute des forts entourant Liège et plus spécifiquement le fort d’Embourg qui résista 7 jours aux assauts allemands. 

embourg.jpeg

 

embourg.jpg

 

embourg s.jpeg

 

On parle aussi de l’explosion du fort de Chaudfontaine qui tua 71 soldats le 13 août 1914. Un peu comme celui de Loncin.

 

loncin.jpg

 

Ensuite, le récit se focalise sur  deux figures de la résistance.

 

Joseph Zilliox, alsacien d’origine et qui à bord du Anna le 6 décembre 1916 réussit à franchir la frontière par la Meuse  avec 42 fugitifs pour la Hollande. Plus d’info ICI

zilliox_003.jpg

Encore plus incroyable, l’exploit de Jules Hentjes qui remit le couvert cette fois ci à bort du Atlas V avec  pas mal de  péripéties. Les allemands ont très peu apprécié cet exploit .Vous ne traverserez plus le pont Atlas à Liège maintenant sans connaitre cette épopée.

Plus d’info ici.

JHentjens.jpg

atlas_v_003.jpg

atlas.jpeg

 

Ensuite, on aborde un aspect social avec les grèves de 1912 qui coûtèrent la vie à 3 ouvriers. 

S25.jpg

 

Un clin d’œil pour les charbonnages de Wérister sur les hauteurs de Liège.

864_001.jpg

 

Voilà, maintenant je vous laisse découvrir comment les auteurs ont intégré ces éléments historiques dans leur «  fiction ». 

Encore une lecture indispensable pour commémorer cette grande boucherie mais cette fois-ci vu du coté de Liège avec une approche très sociale.

 

Samba.

 

17/02/2015

Un loup est un loup tome 1/2

Un loup est un loup1.jpgUn loup est un loup1d.jpgScénariste : Pierre Makyo

Dessinateur : Federico Nardo

D’après le roman de Michel Folco

Editeur : Glénat 

Sortie : 4 février 2015.

Genre : Aventure historique de 64 pages.

 

Une fratrie séparée par le destin

En mars 1763, dans la contrée de Racleterre, Apolline et Clovis Tricotin mettent au monde des quintuplés : Clodomir, Pépin, Dagobert, Clotilde et Charlemagne. Des cinq, c’est Charlemagne, le dernier « sorti », qui est le plus doué et le plus tenace. Il semble même qu’il ait un don pour communiquer avec les animaux. Mais alors que leur père succombe de la rage, la fratrie est frappée par le destin. La vie des quintuplés est brisée alors qu'ils se retrouvent dispersés...

« Je vous invite à le méditer en longueur, messieurs. »

Pierre Makyo (Jérome K Bloche, Balade au bout du monde) et Federico Nardo (Monster Allergy) adaptent le roman Un Loup est un loup paru en 1995 .L’entreprise d’adaptation est souvent hardie mais les deux auteurs parviennent à restituer l’esprit unique de l’écriture de Michel Folco tout en apportant leur vision personnelle à cette histoire si singulière, mêlant aventure et humour noir dans la France féodale du XVIIIe siècle.

En voyant la couverture, j’ai eu un peu peur car les cinq personnages se ressemblaient fortement et en plus ils tirent la gueule. C’est normal mon cher Samba, déjà ce sont des quintuplés et je peux t’assurer que l’intérieur est nettement plus comique.

En plus, le trait de Fedirico Nardo m’a fait penser à celui de Griffo (Giacomo C) et franchement, ce trait convient à merveille à ce genre d’histoire théâtrale. Un bon point aussi pour la colorisation d’Antoine Queresma, il n’a point compissé son affaire.

Vous allez me prendre pour un écornifleur à vous vendre toujours des bonnes BD mais celle ci mérite vraiment votre attention  pour son ton résolument surprenant et peu conventionnel.

Bref, une excellente surprise que je vous recommande chaudement ! 

Enfin, ce n’est pas une raison pour déluger en pleine rue !

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a08-3e78906.gif Global.

 

Samba

Un loup est un loup1dhf.jpg

 

Inscrivez-vous sur la newsletter.

 

12/02/2015

Le Roy des ribauds Livre 1

le roy.jpgle roy des ribauds 1.jpgScénario : Vincent Brugeas.

Dessin : Ronan Toulhoat

Editeur :Akiléos.

Sortie : 01/2015

Genre : Thriller moyenâgeux.



Le résumé.
Bien qu’étant de basse extraction, celui que l’on appelle Le Triste Sire est un des personnages les plus craints et respectés du royaume.

Officiellement, il ne sert que la cause de son souverain, le roi Philippe Auguste, dont il assure la garde rapprochée. Mais dans l’ombre, appuyé par ses redoutables espions et hommes de main, les Ribauds, il surveille, manipule et, parfois, élimine ceux qui se mettent en travers de son chemin, dans les bas-fonds aussi bien qu’à la cour.

"Tavernier, sers-nous ta meilleure piquette !"

Mon Avis.

Les auteurs de Block 109 et de Chaos team nous emmènent et c’est un peu une surprise, au temps de Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste .Le cadre général se veut réaliste mais l’histoire est bel et bien une fiction. Ce que j’ai remarqué en premier, c’est l’ambiance qui règne dans ce 1er tome .Une atmosphère lourde, poisseuse et malfamée dans les bas-fonds parisiens. Le dessin de Ronan Toulhoat qui ne chôme pas avec 3 albums sortis en ce début d’année 2015 (Cet album-ci, le monde perdu T2 et Trains de légende T3) est très agréable à suivre, avec un bémol néanmoins, il vous faudra vous armer d’une bonne attention pour bien tout suivre. Perso, j’apprécie, on vit trop dans le confort, un peu de discipline et de rigueur ne peuvent pas faire du mal  surtout quand on affronte des hommes tels que le Triste Sir et sa clique !

J’ai bien aimé également le scénario, une sorte de thriller médiéval intelligent sans extravagance mais avec pas mal de finesse stratégique. Par contre, on connait finalement peu de choses sur la vie des protagonistes, je ne serais pas contre quelques révélations à leur sujet. 

Voilà, un bon premier tome qui lance bien cette série qui pourrait nous apporter d’agréables surprises par la suite !

A suivre assurément !

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal

Samba

le roy des ribauds.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.