17/02/2015

Un loup est un loup tome 1/2

Un loup est un loup1.jpgUn loup est un loup1d.jpgScénariste : Pierre Makyo

Dessinateur : Federico Nardo

D’après le roman de Michel Folco

Editeur : Glénat 

Sortie : 4 février 2015.

Genre : Aventure historique de 64 pages.

 

Une fratrie séparée par le destin

En mars 1763, dans la contrée de Racleterre, Apolline et Clovis Tricotin mettent au monde des quintuplés : Clodomir, Pépin, Dagobert, Clotilde et Charlemagne. Des cinq, c’est Charlemagne, le dernier « sorti », qui est le plus doué et le plus tenace. Il semble même qu’il ait un don pour communiquer avec les animaux. Mais alors que leur père succombe de la rage, la fratrie est frappée par le destin. La vie des quintuplés est brisée alors qu'ils se retrouvent dispersés...

« Je vous invite à le méditer en longueur, messieurs. »

Pierre Makyo (Jérome K Bloche, Balade au bout du monde) et Federico Nardo (Monster Allergy) adaptent le roman Un Loup est un loup paru en 1995 .L’entreprise d’adaptation est souvent hardie mais les deux auteurs parviennent à restituer l’esprit unique de l’écriture de Michel Folco tout en apportant leur vision personnelle à cette histoire si singulière, mêlant aventure et humour noir dans la France féodale du XVIIIe siècle.

En voyant la couverture, j’ai eu un peu peur car les cinq personnages se ressemblaient fortement et en plus ils tirent la gueule. C’est normal mon cher Samba, déjà ce sont des quintuplés et je peux t’assurer que l’intérieur est nettement plus comique.

En plus, le trait de Fedirico Nardo m’a fait penser à celui de Griffo (Giacomo C) et franchement, ce trait convient à merveille à ce genre d’histoire théâtrale. Un bon point aussi pour la colorisation d’Antoine Queresma, il n’a point compissé son affaire.

Vous allez me prendre pour un écornifleur à vous vendre toujours des bonnes BD mais celle ci mérite vraiment votre attention  pour son ton résolument surprenant et peu conventionnel.

Bref, une excellente surprise que je vous recommande chaudement ! 

Enfin, ce n’est pas une raison pour déluger en pleine rue !

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a08-3e78906.gif Global.

 

Samba

Un loup est un loup1dhf.jpg

 

Inscrivez-vous sur la newsletter.

 

12/02/2015

Le Roy des ribauds Livre 1

le roy.jpgle roy des ribauds 1.jpgScénario : Vincent Brugeas.

Dessin : Ronan Toulhoat

Editeur :Akiléos.

Sortie : 01/2015

Genre : Thriller moyenâgeux.



Le résumé.
Bien qu’étant de basse extraction, celui que l’on appelle Le Triste Sire est un des personnages les plus craints et respectés du royaume.

Officiellement, il ne sert que la cause de son souverain, le roi Philippe Auguste, dont il assure la garde rapprochée. Mais dans l’ombre, appuyé par ses redoutables espions et hommes de main, les Ribauds, il surveille, manipule et, parfois, élimine ceux qui se mettent en travers de son chemin, dans les bas-fonds aussi bien qu’à la cour.

"Tavernier, sers-nous ta meilleure piquette !"

Mon Avis.

Les auteurs de Block 109 et de Chaos team nous emmènent et c’est un peu une surprise, au temps de Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste .Le cadre général se veut réaliste mais l’histoire est bel et bien une fiction. Ce que j’ai remarqué en premier, c’est l’ambiance qui règne dans ce 1er tome .Une atmosphère lourde, poisseuse et malfamée dans les bas-fonds parisiens. Le dessin de Ronan Toulhoat qui ne chôme pas avec 3 albums sortis en ce début d’année 2015 (Cet album-ci, le monde perdu T2 et Trains de légende T3) est très agréable à suivre, avec un bémol néanmoins, il vous faudra vous armer d’une bonne attention pour bien tout suivre. Perso, j’apprécie, on vit trop dans le confort, un peu de discipline et de rigueur ne peuvent pas faire du mal  surtout quand on affronte des hommes tels que le Triste Sir et sa clique !

J’ai bien aimé également le scénario, une sorte de thriller médiéval intelligent sans extravagance mais avec pas mal de finesse stratégique. Par contre, on connait finalement peu de choses sur la vie des protagonistes, je ne serais pas contre quelques révélations à leur sujet. 

Voilà, un bon premier tome qui lance bien cette série qui pourrait nous apporter d’agréables surprises par la suite !

A suivre assurément !

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal

Samba

le roy des ribauds.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

 

10/02/2015

Le meilleur job du monde t3 : Le cobaye.

Meilleur Job du monde (le)3.jpgMeilleur Job du monde (le)3h.jpgDessinateur : Rafa Fonteriz

Scénariste :Chritophe Bec

Editeur : Soleil.

Sortie:01/2015

Genre : Fantastique de 48 pages.

 

Le job de rêve a viré au cauchemar :

Kidnappé par les hommes de main de l’ancien nazi Franz Schäfer, Doug est désormais une réserve d’organe pour ce dernier…

Pourquoi ?

Et qui pourra le sortir de là ?

 

« On a vraiment atterri chez des tarés ».

 

On avait quitté notre héros en bien fâcheuse posture et vu la couverture, visiblement, ça ne va pas s’arranger .C’est quasiment un spoiler cette pochette, un peu comme le titre « cobaye » d’ailleurs.

Tout comme les 2 premiers tomes, cette conclusion se lit avec envie et on tourne quasiment frénétiquement les pages, la curiosité est un bien vilain défaut je sais !

L’horreur atteint des sommets avec l’évocation des saloperies nazis des camps de la mort. Hormis les explications des  vivisections parfois un peu longues, le rythme est vraiment halenant jusqu’ à l’avant dernière page .Par contre, la dernière page m’a laissé très perplexe (attention spoiler) car tout ça pour ça ! Tous ces moyens déployés, toute cette artillerie lourde pour une dernière baignade ????

En plus, en repensant à l’histoire, quelques points restent mystérieux comme les femmes nues, des spectres avec des empreintes digitales ?????Pas trouvé non plus d’explication sur le chien  qui revient toujours d’entre les morts ? Si vous avez des suppositions, je suis preneur (vous pouvez les écrire dans les commentaires).Il faudra peut être que je relise les 3 tomes pour faire le distinguo entre rêve et réalité ?

Une histoire au final très prenante et musclée avec un dessin très plaisant et détaillé (un peu à la Thomas Silane) qui aurait mérité une dizaine de pages en plus pour véritablement boucler le sort de ce job de « rêve ».

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal 

Samba.

job.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

 

 

04/02/2015

Le cycle de Nibiru T1/2 La loi du sang.

Cycle de Nibiru (Le)1.jpgCycle de Nibiru (Le)1h.jpgScénariste :Izu.

Dessinateur : Mathieu Moreau.

Editeur : Glénat.

Sortie : Janvier 2015.

Genre : SF post apocalyptique de 48 pages.

 

5612 après J.-C. Voilà 3 millénaires qu’un virus hors-norme a infecté la Terre. Conséquence : tous les humains souffrent, dès leur naissance, d’une anémie très forte, condamnés à être transfusés régulièrement pour pouvoir survivre. Source de toutes les convoitises, le sang est devenu la plus grande des richesses et a provoqué des siècles de chaos et de barbarie. Afin de maintenir l’ordre, l’Empire a instauré la Loi du Sang, qui offre à tous ses citoyens un système de répartition égalitaire. Cependant, les fidèles des Seigneurs du sang, des sorciers adeptes de croyances anciennes, résistent à l’hégémonie de l’Empire et collectent le sang, seule « arme » capable d’écarter la fin du monde qu’annonce la légende de Nibiru, la destructrice. En ces temps tourmentés, la jeune Alicia Ek, descendante d’une civilisation oubliée, est peut être le dernier espoir de l’Humanité…

"Présente-lui ton Nagual,il fera le reste ."

 

Cette histoire concoctée par Izu , frère de sang de Xavier Dorison, va vous fouetter le sang par sa violence et son hémoglobine. Bon sang bonsoir j’irais presque à utiliser le terme de gore vu tout le sang d’encre qui jaillit des pages. Je suis d’accord pour qualifier cette BD d’originale vu tous les thèmes abordés comme un monde post apocalyptique avec une fin annoncée aux accents prophétiques saupoudré d’ une dose de SF .Une sorte de pur-sang de la BD d’anticipation en somme mais le sang est un peu contaminé par des personnages stéréotypés et une trame qui ne surprend guère. Heureusement que l’héroïne principale nous sauve d’une anémie générale avec son caractère dynamique. Et puis ces histoires de sang à toutes les pages, c’est à se faire contrôler positif pour taux d’hématocrite trop élevé. 

Le dessin du nouveau venu Mathieu Moreau est plus que correct dans un style moderne proche des jeux vidéo. Je n’ai pas eu trop de difficulté à bien reconnaître les personnages, c’est toujours un bon point. Un auteur certainement à suivre dans le futur (c’est le cas de le dire).

a07-3e78901.gifDessin

a05-3e788c9.gifScénario 

a06-3e788fc.gifGlobal 

Samba.

cycle.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : le cycle de nibiru, izu, moreau, glénat, sf, 012015, 610 |  Facebook | |