17/09/2014

L’abbaye de Stavelot (les voyages de Jhen)

9782203070981.jpg98096829.jpgAuteurs : Venanzi-Barthélémy.

Éditeur : Casterman

Sortie : 10 septembre 2014

 

 

À l'instar des Voyages d'Alix dans le monde antique, la collection des Voyages de Jhen invite ses lecteurs à explorer l'époque médiévale, dans les pas du personnage créé par Jacques Martin. Chaque album propose une découverte documentaire très complète, par l'image et les mots, d'un peuple, d'un lieu ou d'une contrée du Moyen-Âge. Ce nouvel épisode des Voyages de Jhen convie les fidèles de la série comme les amateurs du Moyen Âge à découvrir ou redécouvrir un important foyer historique de la foi chrétienne en Europe : l'Abbaye de Stavelot, très ancien monastère bénédictin implanté en Belgique à proximité de Liège. 

 

 

 

stavelot 1.jpg

Ce qui reste de l'abbatiale , un 1/3 de la tour avant .



Habitant la commune de Stavelot, je me devais de chroniquer cet album des voyages de Jhen .

Maintenant quand j’inviterai des touristes à Stavelot, je serai nettement moins inculte.

Je pourrai leur expliquer le blason avec la louve, ce qui reste de l’abbaye, son âge d’or, comme elle a évolué à travers les siècles. Franchement, après lecture, vous verrez cet édifice d’une autre manière.

En plus les illustrations présentes dans cet ouvrage (pas vraiment une BD mais plutôt un documentaire illustré) permettent de bien visualiser les écrits et de saisir l’évolution des constructions.

Cette « BD » est d’ailleurs basée essentiellement sur l’architecture (il faut parfois s’accrocher pour les non initiés) et aussi sur les principaux abbés de Stavelot-Malmedy. 

J’aurais aimé aussi y lire un peu plus d’anecdotes (l’antagonisme Stavelot –Malmedy par exemple) mais je suppose que les auteurs ont  surtout joué la carte de l’authenticité en y écrivant que ce qui a été retrouvé dans les différents musées ou sur place lors des fouilles.

Sinon, je constate qu’encore une fois, ce sont les français qui ont foutu le boxon dans l’affaire !

 

Si jamais vous visitez cette abbatiale avec ses 3 musées, cette BD sera un joli complément d’information car il faut l’avouer, on ne retient pas grand-chose de ces visites souvent faites au pas de charge.   Une lecture plus posée au coin du feu sera tout aussi instructive.

a06-3e788fc.gif



Samba

 

arvo.jpg

L'arvo construit en 1522.

chapelle st laurent.jpg

La chapelle St Laurent 

stavelot 2.jpg

 Barthélémy et Venanzi.  

stavelot.jpg

La voûte de briques de la tour d'entrée.

 

abbaye de stavelot.jpg

 

Une dédicace.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

12/09/2014

Ultime frontière Episode 1

ultime-frontiere-tome-1-episode-1.jpgultime frnitière.JPGAuteurs : Leo et Icar (Franck Picard).

Editeur : Dargaud.

Sortie : 09/2014.

 

Shérif, fais-moi peur !

Sur Tau Ceti 5, planète ressemblant fortement à la Terre, le village d'Erechim est situé à l'ultime frontière, là où la civilisation prend fin. Mais la « terre promise » devient vite le pire cauchemar de ses habitants : non seulement un propriétaire terrien tout-puissant les terrorise, mais un mystérieux monstre a aussi fait son apparition. Deux mercenaires, Jane et John, sont engagés pour rétablir la paix, mais ils s'attendaient à tout sauf à ça...

 

Wild wild west.

On retrouve le même duo d’auteurs que terres lointaines pour cette ultime frontière. Léo et Icar (alias Francard) nous plonge dans un western à la sauce non  pas spaghetti mais futuriste.

Alors pour faire un bon western, il nous faut comme ingrédients

-Un shérif  ou plutôt une shérif plutôt sexy avec son assistant (Jane got a gun).

-Un méchant propriétaire de ranch avec toute sa clique (Règlement de compte à OK Corral).

-Une famille de Dalton n’appréciant que moyennement l’ordre (Bandidas).

-Des chevaux ici remplacés par des motos (je ne reconnais plus personne en Harley Davidson son son)

-Il manque encore  un Geronimo mais qui sait ce que nous réserve la suite (Fort Alamo).

Vu que Léo s’occupe du scénario, vous vous doutez bien qu’il y a quelques bestioles exotiques ou impitoyables dans un décorum étrange (Cowboys et envahisseurs).

Pour le moment, les comportements sont très bipolaires, d’un coté les gentils et de l’autre les méchants. On attend un peu plus de subtilité dans les prochains tomes. 

Le dessin aux traits plutôt fins d’Icar a évolué depuis Terres Lointaines, on notera surtout la disparition des hachures .Néanmoins, l’ensemble parait toujours assez figé avec des attitudes souvent froides et des postures parfois étranges. Le tout est loin d’être catastrophique mais il ne vous séduira certainement pas dès  la première page. A noter que la présence d’un paraplégique comme personnage principal n’est pas anodine quand on sait que Franck Picard souffre d’un handicap.

Au final, un début agréable à découvrir mais on attend un petit plus pour réellement nous enthousiasmer.

 

a07-3e78901.gif dessin

a07-3e78901.gifscénario

a07-3e78901.gif global.

Samba

Capture.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

10/09/2014

Nemesis T6 : reloading six

Couv_223980.jpgPlancheA_223980.jpgAuteurs : Ange et Janolle.

Éditeur : Soleil.

Sortie : 20 aout 2014.

2033. Les Entités règnent sur le monde, ou plutôt une Entité, qui cherche à créer l'Utopie par l'avènement d'une race d'hybrides. Les failles croissent lentement, détruisant la Terre et les quelques résistants qui combattent avec courage ne font, sans le vouloir, qu'accélérer le désastre. Le futur est mort, le présent est une abomination. L'humain n'existerait-il plus qu'au passé ?

 

Le retour de la série culte !

Euh oui sauf que moi je n’ai jamais entendu parler ni entrevu cette série culte !

Tellement culte qu’aucun de mes chroniqueurs n’a répondu à mon appel pour réaliser un avis.

Bande de lâcheur, vous n’êtes que des chroniqueurs d’opérette !

Bon Samba va donc se dévouer pour cette chronique. Je suis un peu comme Charles Michel, je suis un adepte des missions kamikazes.

J’admets qu’un tome 6 quand on ne connait pas la série, ça peut refroidir.

Tiens, mais il existe déjà un tome 6 de Nemesis sorti en 2005 avec Cifuentes au dessin.nemesis06.jpg

Oui mais reloading , ça veut dire quoi Samba ?

Verso_223980.jpgC’est une sorte de « stop- rewind » que nous proposent les auteurs originaux, les « Ange » pour le scénario (la geste des CD) et Alain Janolle(H.O.PE.) pour le dessin pour une fin alternative qui permettra à Nemesis de repartir dans de nouveaux cycles.

Le trait de Janolle m’a fait penser à celui de Michalak ou Vogel (collection insomnie chez Delcourt) et se caractérise par un décorum très détaillé et futuriste avec aussi des expressions très marquées.

L’ambiance est très SF crépusculaire et la tension monte au fil des pages. En plus comme on s’amuse à jouer avec les notions d’espace temps, les aficionados du genre devraient apprécier ce tome et qui selon ce que j’ai pu en lire est conforme aux précédents.

Au final, un album dense et véloce jouant sur 2 époques  qui réveille 9 ans après cette série presque culte !  

 

 

a07-3e78901.gifDessin

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifGlobal 

Samba

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : nemesis, ange, janolle, 082014, 610, science fiction, soleil |  Facebook | |

08/09/2014

Elfes T7 : Le Crystal des Elfes sylvains.

Couv_221478.jpgPlancheA_221478.jpgAuteurs : Jarry,Maconi et Héban.

Éditeur : Soleil.

Sortie : 20 août 2014.

Clap deuxième.

Grâce au sacrifice de la princesse Llali et d’Yfass le Sylvain, fils de la reine de la forêt de Duhann, les Humains et les Elfes ont repoussé les Orcs et sauvé la cité d’Eysine...

Mais les rois des archipels n’en sont pas restés là, ils ont mené une guerre d’usure contre l’alliance et sont parvenus à repousser leurs adversaires jusqu’à la forêt, ne laissant de la cité qu’un tas de ruines...

Aujourd’hui est venu le temps de la reconquête... 

L’arrivée de la cavalerie.

La première série-concept développée par les éditions Soleil se porte visiblement bien, merci pour elle.

On retrouve les elfes sylvains pour un prolongement de leur combat pour leur indépendance .Contrairement aux Elfes bleus, on ne retrouve pas les personnages du 1e tome, il aurait fallu les ressusciter pour cela. Non, ici, on est 30 ans après mais la guerre est loin d’être finie.

C’est d’ailleurs un album rugissant qu’on a en main, ça guerroie quasiment à chaque page. Le pauvre Maconi a dû suer des gouttes pour réaliser des planches aussi fournies !

Néanmoins  et c’est presque une évidence avec ce genre album « one-shot conceptuel », on n’a pas vraiment le temps de s’attacher aux personnages, on termine avec un manque d’empathie certain.

Mais bon, l’emballage est toujours aussi soigné, on garde une belle unité graphique et on a rajouté une pièce homérique au puzzle pour enrichir cet univers.

Pour les amateurs du genre bien entendu.

 

 

a07-3e78901.gifDessin 

a05-3e788c9.gifScénario 

 

a06-3e788fc.gifGlobal.

 

Samba.

Verso_221478.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : elfes, jarry, maconi, soleil, 610, 082014, sylvains |  Facebook | |