05/05/2014

The sword T1 : Le feu.

Sword (the)1.jpgSword (the)1f.jpgAuteurs : Joshua Luna et Jonathan Luna.

Editeur : Delcourt

Sortie :04/2014

Les éléments.

Dara Brighton est une jeune étudiante paraplégique qui mène pourtant une vie heureuse. Jusqu’à  ce que trois étrangers frappent à  sa porte pour réclamer un glaive séculaire. S’ensuit une lutte fatale entre sa famille et ces inconnus, et elle se retrouve ensevelie sous la maison. Elle y découvre un glaive extraordinaire.

 

Super paraplégique.

sword0001.jpgIl y avait longtemps que je ne m’étais plus plongé dans le monde des frères Luna (Ultra et Girls). Il faut dire que cette série parue initialement chez nos amis américains de 2007 à 2010 a pris son temps pour franchir l’atlantique.

A peine ouvert cet album, on retrouve le style inimitable des bulles des « Luna »  avec soit un vide, un ahem, un miam, un gasp .Le tout imbriqué dans des bulles qui vont dans tous les sens comme un serpent. Le dessin est toujours assez froid mais convient finalement très bien à l’univers fantastique de Sword. A noter  qu’heureusement l’haleine ne passe pas à travers les pages car les bouches ouvertes sont nombreuses. 

Je peux néanmoins comprendre qu’on soit ébahi car les pouvoirs que confère cette épée sont impressionnants. Une histoire qui mélange mythologie et fantastique contemporain à la sauce super héroïne. Une quête vengeresse qui se lit avec plaisir vu qu’on a vite une empathie pour  les personnages  principaux.

Un premier tome dynamique et efficace mais pas révolutionnaire non plus.

 

a07-3e78901.gifDessin 

a07-3e78901.gifScénario 

a07-3e78901.gif Global.

 

 

Samba.

The Sword 2.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : the sword, luna, delcourt, comics, 710, 042014 |  Facebook | |

30/04/2014

Airborne 44 T5 :S’il faut survivre.

Airborne 445.jpgAirborne 445e.jpgAuteur : Philippe Jarbinet.

Editeur : Casterman.

Sortie :04/2014.

Décembre 1944. 

Alors que dans les Ardennes, l’Allemagne nazie acculée vient de lancer une spectaculaire contre-offensive, tous les avions disponibles sont requis pour aller sur place soutenir les troupes alliées, durement combattues. Y compris les appareils civils de l’Air Transport Auxiliary, une organisation britannique qui a pour particularité d’intégrer des pilotes féminins. C’est l’une de ces opérations de convoyage entre l’Angleterre et la Belgique qu’assure la jeune Tessa, pilote américaine émérite engagée de longue date dans cette unité de soutien. Mais cette fois, elle joue de malchance. À la suite d’un duel aérien, la jeune femme fait un atterrissage d’urgence en forêt juste derrière les lignes allemandes. Tout près de Bastogne, là où les combats sont les plus durs? Une seule issue pour tenter de la récupérer : parachuter sur place un commando de secours. Une mission que vont prendre en charge Sebastian Leder et Tom De Witt. L’un et l’autre sont considérés comme des éclaireurs d’élite. Mais ils ont aussi pour point commun de bien connaître Tessa depuis leurs jeunes années, là-bas en Amérique?

 

Dans le prolongement de la tétralogie d’Airborne 44, le premier volet d’un nouveau diptyque, mené avec brio sur fond de Seconde Guerre mondiale

Consacré par les lecteurs et la critique (même chez SambaBD , c’est dire) pour les deux diptyques d’Airborne 44 signé chez Casterman depuis 2009, Philippe Jarbinet en amorce un troisième dont voici le premier volume, S’il faut survivre. Moins qu’une véritable suite, il s’agit d’une histoire distincte, qui entretient néanmoins certaines correspondances avec les personnages et les situations rencontrés au fil des précédents albums.

 

Ce tome pose principalement les personnages, enfin quand je dis pose, ce serait plutôt s’écrase. Après cette ouverture aérienne que la magnifique couverture met en avant, on se retrouve vite dans le Kansas « profond » où la misère règne en maître. Les 2/3 de l’album sont donc un gros flashback d’avant guerre chez les américains. Vu la situation, c’est un peu la crise des subprimes avant l’heure. J’espère que le second tome de ce diptyque sera plus axé sur « Bastogne ».J’ai eu une petite sensation de « remplissage » par moment.

Il n’empêche que Philippe Jarbinet nous gâte avec son magnifique dessin « aquarelle ». C’est vraiment du bel ouvrage avec en plus une colorisation exemplaire.

 

L’ensemble devrait mieux se savourer une fois les deux albums réunis, mais pour cela, il faudra s’armer non pas d’une mitrailleuse mais de patience.

 

 

 

a09-3e78912.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gif

 Global.

On en parle sur le front.

Samba.

 

Airborne 445ec.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : airborne44, jarbinet, casterman, guerre, 042014, 710 |  Facebook | |

Jarno T1-Planète hostile.

Jarno---Tome-1---Plan-te-hostile (1).jpgjarno.jpgAuteurs : Veys et Hotsnow.

Editeur :Zéphyr BD

Sortie :04/2014.

Dans un lointain futur…..

Jarno  apprend que ses parents viennent de mourir. Il lui reste un seul parent, un oncle qui vit sur une planète éloignée Marakine. Une nouvelle vie commence pour notre jeune héros sur cette terre tellement étrange.

Attention au Palinurus Stuhlmenni.

La pochette annonce la couleur, il s’agit d’un titre plutôt destiné à un public « jeune ». Mais le nom de Pierre Veys (Adamson,Baker street) annonce lui une histoire originale. Par contre Hotsnow (neige chaude !), lui ne me dit rien du tout, peut être un groupement de dessinateurs ou  un studio de création?

Le rendu graphique est très moderne et fait penser à un trait de dessin animé. Les attitudes sont figées certes mais quel décorum ! C’est réellement impressionnant, on en prend plein les mirettes. Chaque planche mérite qu’on s’y attarde pour disséquer tous les détails proposés. Je pense que le public cible sera enchanté par tant de dépaysement. C’est indéniablement le point fort de cet album, le dépaysement et l’aventure qui se retrouvent  à toutes les pages. L’habillement des personnages lui m’a fait penser à celui de Star wars. Rajoutez une touche à la « Léo » (les mondes d’Aldébaran) pour la faune et la flore et on a ici une SF très sympathique à suivre.
Bon, je vous l’accorde, notre héros n’est pas très loquace et pas mal de mystères  semblent roder autour de l’imposant château.

Bref, que d’aventures à venir pour nos têtes blondes… et même pour leurs papas.

 

a06-3e788fc.gifScénario

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

jarno t1.jpg

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (2) | Tags : jarno, veys, hotsnow, zephyr bd, sf, science fiction, 710, 042014 |  Facebook | |

28/04/2014

Les échappés T1/2 –Opération Tonga.

Échappés (Les)1.jpgÉchappés (Les)1c.jpgAuteurs : Zytka et Seigneuret.

Editeur : Soleil.

Sortie : 09/2013.

6 Juin 1944. 

L’Opération Tonga est le fer de lance du débarquement aérien des troupes britanniques par planeurs. Chargé de livrer du matériel aux premières troupes engagées dans le combat, le planeur piloté par Rod Taylor et Steve Moss, est pris sous le feu de la DCA allemande et s’écrase à plus de 20 kilomètres derrière les lignes ennemies. Avec l’aide de la résistance et de civils, ils vont tenter de regagner leurs lignes. « Les Échappés » combine de nombreux faits réels vécus par des pilotes de planeurs ou parachutistes anglais et canadiens en juin et juillet 1944. En s’appuyant en partie sur des rapports de l’armée britannique, mais également des témoignages de civils acteurs de ces épopées.

Le gros bordel.

Il en fallait du courage pour monter dans ces cercueils volants en sachant qu’on allait en plus essuyer les feux ennemis. Pourtant, ces « commandos » sont partis combattre sans sourciller. Ensuite, vu les aléas des atterrissages, c’était surtout l’improvisation et la débrouille qui ont conduit leurs pas vers leurs objectifs.

Tout l’album joue la carte de l’authenticité (lieux, unités, combats, etc...) bien que le destin de Rod Taylor soit une fiction. On joue ici la carte de l’héroïsme classique, je m’attendais presque à voir John Wayne au détour d’une case. Comme le récit est linéaire, on suit facilement l’action  qui se déroule essentiellement dans le bocage normand. Le dessin réaliste de Seigneuret se regarde avec plaisir via des actions bien amenées et joue lui aussi la carte historique. Ce n’est pas la BD du siècle mais j’ai mieux aimé ce titre que le premier Opération Overlord par exemple.

Maintenant, j’espère qu’on n’attendra pas trop longtemps pour voir le tome 2 dans les librairies.

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.

 

les échappés.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : les échappés, zytka, seigneuret, soleil, 092013, guerre, 610 |  Facebook | |