14/04/2017

Face au mur

cov.jpg3.jpgScénario : Jean-Claude Pautot

Dessin : Laurent Astier

Editeur : Casterman

Parution : 29 mars 2017

Biographie - polar

 

Présentation :

Mon métier est inscrit dans mon casier :

Braqueur multirécidiviste.

C’est la seule chose que je sais faire.

Depuis le début, je savais que ça allait mal se terminer.

Mais je ne savais ni où, ni quand. Et encore moins comment.

Et même si quelqu’un me l’avait dit, ça n’aurait rien changé…

2.jpg

Condamné pour des faits de grand banditisme, Jean-Claude Pautot a raconté la prison, les braquages, les planques et les cavales à Laurent Astier. Dans la tradition des grands auteurs américains, ils ont forgé une fiction inspirée directement du réel.
Une bande dessinée forte comme une vie !

1.jpg

 

Mon avis :

En janvier 2012 Laurent Astier anime un atelier bande dessinée à la centrale de Saint Maur, une des trois prisons françaises de haute sécurité. Sur les neuf détenus inscrits, un seul se présente : Jean-Claude Pautot. Une discussion s’engage, une sympathie se dégage, une confiance s’installe entre les deux hommes. Le projet d’une BD nait entre les murs de la prison. Il est vrai que ce détenu possède un sens artistique affirmé puisqu’il peint déjà depuis plusieurs années, mais sur ce coup-là, il devient scénariste. Cela donne un album coup-de-poing, asséné en 8 chapitres, 8 monochromes, 8 moments-clés de la vie de Pautot.

4.jpg

Le menu est complet : prison, évasion, cavale, traque, planque, casse, violence.

Les décors : les prisons de Lyon ou Belle-île-en-mer, la fuite en Corse, …

Un dossier en fin d’album :  rapports de police, les comptes rendus d’enquête, les coupures de journaux, documents de l’Institut de Recherche Criminelle, les plans d’arrestation, photos des armes saisies…

Le ton est froid, désabusé, le traitement est celui d’une vision clinique, ultra réaliste.

Pour l’amateur de polar, la brutalité de cette fiction authentique devrait s’avérer un grand moment de lecture.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

 

Skippy

 

11/04/2017

Antigone

cov.jpg3.jpgScénario : Sophocle

Dessin : Régis Penet

Editeur : Glénat

88 pages – cartonné

Parution : 15 mars 2017

Adaptation d’une œuvre littéraire

 

Présentation :

Antigone, fille d'Oedipe, s'apprête à braver l'interdit du roi de Thèbes en accomplissant les rites funéraires destinés à son frère, le paria Polynice. Pour ce geste, elle risque la mort. Mais c'est le prix à payer pour ce qu'elle estime être son devoir : envers l'amour qu'elle porte à son frère, envers les dieux. Son propre oncle, le roi Créon, ira-t-il jusqu'à la condamner en dépit des lois divines, non écrites et éternelles ? Antigone, son fiancé Hémon et le devin Tirésias parviendront-ils à le faire changer d'avis ?

1.jpg

Mon avis :

Classique parmi les classiques de la littérature, le texte de Sophocle connaît ici une adaptation en bande-dessinée qui met en valeur sa dramaturgie tout en gardant l’essentiel de son message philosophique. Particularité de ce travail graphique, c’est qu’il a été entièrement réalisé sur bois : des planches du théâtre aux planches de BD sur planches de bois ! Cela donne au livre une force visuelle étonnante que vient encore renforcer le hiératisme théâtral des personnages, les crayonnés et les couleurs sombres. L’aspect tragique du conflit est ainsi souligné, le jeu des masques magnifié.

4.jpg

Régis Penet a traité le mythe en allant à l’essentiel du texte et en privilégiant un traitement esthétique d’une grande sobriété. Triomphe de la mort oblige ! Avec son travail sur les tomes 1 et 5 de la série Roma, il se profile comme un auteur incontournable de la transmission de la culture antique via le 9ème art.

5.jpg

  Fichier 48R1_sf_65pix.png

 

Skippy

10/04/2017

La trilogie de la Citadelle

cov.jpg2.jpgLivre 1 – L’escalier vers les nuages bleus

Scénario : Anne Opotowsky

Dessin : Aya Morton

Editeur : Urban China

304 pages – cartonné

Parution : 23 septembre 2016

Roman graphique

 

Présentation :

Fonctionnaire à la Poste de Hong-Kong, Song Lu est chargé de trier les lettres mortes qui n’ont pas trouvé de destinataire. Décidé à résoudre ces énigmes, il entreprend de livrer un maximum de courrier. Sur son vélo, il parcourt la ville, ses ruelles, les étalages des marchands, les spectacles de rue, … Son enquête le mène à la Citadelle, une indiquée sur aucune carte, refuge des pauvres, criminels et marginaux. Un monde de non-droit où Song Lu rencontre une fabricante de jouets, un facteur de piano, l’homme aux œufs, habitants de maisons égayées par la musique et les lumières, parfois construites dans des arbres, mais dans des conditions difficiles, ignorées des lois chinoises et des colons britanniques.

1.jpg

Mon avis :

Ce qui frappe à la première lecture, c’est la profonde originalité du contexte historique choisi et les codes graphiques utilisés. L’objet est imposant, une brique de plus de 300 pages. Les dessins sont simples et partiellement colorés par des aplats d’aquarelle. Il s’en dégage une poésie esthétique évidente dont l’accessibilité demande un certain effort d’adaptation au lecteur.

5.jpg

Production anglo-saxonne sous influence asiatique, le chaos maîtrisé de L’escalier vers les nuages bleus pourra séduire par la densité envoûtante et étrange d’un long récit mystérieux. La phrase en exergue à la fin de l’ouvrage est un avertissement au lecteur ainsi qu’une invitation :  "Être clair n'est pas une vertu, la beauté réside dans les mystères." Il faudra donc se laisser bercer au rythme improbable d’une quête onirique pour apprécier toute la saveur exotique de cet univers.

6.jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

08/04/2017

Manifest destiny

cov.jpg1.jpgTome 02 -  Amphibiens et insectes

Scénario : Chris Dinguess

Dessin : Matttew Roberts

Editeur : Delcourt

Collection : Contrebande

144 pages - cartonné

Parution : 15 mars 2017

Western historico-fantastique, tendance horrifique avec scènes gore.

 

Présentation :

Le terme «Manifest Destiny» (La Destinée manifeste ou Le Destin manifeste en français) est une idéologie selon laquelle la nation américaine aurait pour mission divine de répandre la civilisation vers l’ouest. Le terme est apparu en 1845 dans des journaux US au moment de l’annexion du Texas.

En 1804, le Capitaine Meriwether Lewis et le Lieutenant William Clark mettent sur pied une expédition destinée à explorer les territoires inconnus et encore sauvages des Etats-Unis. Ils se heurtent très rapidement à une monstrueuse faune, et voient leurs propres hommes transformés en créatures végétales, après avoir été infectés par une terrible épidémie …

Lewis, Clarck et les quelques survivants qui les accompagnent poursuivent leur avancée vers l’Ouest, mais se heurtent à une mortelle réalité : il est quasiment impossible de s’enfuir lorsque l’on est coincé sur un bateau au beau milieu d’une rivière …

5.jpg

 

Mon avis :

Après un premier tome particulièrement accrocheur, le récit atteint maintenant sa vitesse de croisière (mouvementée). L’occasion pour les auteurs de creuser la psychologie des personnages, de distiller un peu plus d’angoisse et de mystère tout en gardant une vision historique détaillée de leur sujet. La tension monte et le lecteur tourne les pages de ce périple avec un plaisir évident.

4.jpg

Si le scénario imprime un tempo addictif à l’histoire, le dessin réaliste, au trait nerveux, fait la part belle à quelques scènes d’épouvante à l’état pur. Le gore reste bien utilisé, sans excès. Les cinéphiles reconnaîtront, par exemple, une allusion à un classique du genre dans une scène où un insecte géant s’extrait de son hôte en lui perforant l’abdomen.

6.jpg

Le tome 3, Chiroptères et carnivores, est annoncé pour la fin de l’année. Aux States, le chapitre 30 sortira cet été (12 chapitres parus dans les 2 volumes en français), les critiques y sont bonnes et le public au rendez-vous. Pourquoi bouder son plaisir ?

 

7.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

 

 

Skippy