03/12/2016

Les gouttes de Dieu - Mariage

Couv1.jpgCouv2.jpgTomes 1 et 2

Scénario : Tadashi Agi

Dessin : Shu Okimoto

Editeur : Glénat

240 pages – broché

Parution : 16 novembre 2016

Seinen – œnologie – gastronomie

 

Présentation :

Les Gouttes de Dieu nous avait tout appris des vins. Mais pour profiter pleinement des potentiels d'un vin, il faut savoir l'apprécier en accord avec les mets qui l'accompagnent ! Nous allons donc approfondir le concept de “mariage”, en compagnie de Shizuku, Issei et Miyabi qui auront à explorer différents domaines culinaires, des fromages aux sushis, en passant par le curry ! Une seconde quête, encore plus gourmande que la première, qui nous mènera au mariage divin !

m2.jpg

Une partie des sept officiers de l’Ordre des Gouttes de Dieu conteste le droit de Shizuku et Tomine à rechercher ces dernières. Les deux fils de Yutaka sont donc mis à l’épreuve par le taciturne Visconti. Chacun des deux devra réaliser trois mariages entre un fromage et la meilleure bouteille de vin qu’il pourra trouver dans la cave de Yutaka Kanzaki… en trente minutes, montre en main. Le moindre retard, ou le choix d’un cru de la même région d’origine que le fromage, leur vaudrait une disqualification immédiate et définitive…

 

m4.jpg

Mon avis :

Fort de son succès éditorial international, commencé au Japon en 2004, le manga Les gouttes de Dieu raconte l’histoire de Shizuku Kanzaki. Ce jeune homme, lancé à la mort de son père, Yutaka Kanzaki, dans une sorte de chasse au trésor dans le monde du vin, s’oppose à Issei Tomine, un jeune œnologue adopté par son père juste avant sa mort. Le vieil œnologue mondialement connu, a sélectionné douze grands vins, les douze apôtres, ainsi qu’un treizième mystérieux vin idéal nommé Les Gouttes de Dieu. Celui de ses deux fils qui découvrira en premier ces treize vins pourra alors hériter de sa cave exceptionnelle.

m1.jpg

Les 44 tomes de la série ont permis à des centaines de milliers de lecteurs d’aborder l’œnologie sous un angle à la fois ludique et didactique. Place maintenant à la notion de mariage, terme utilisé en cuisine pour désigner l’association d’un plat et d’un vin, l’un faisant ressortir l’autre. Cette suite continue à suivre une structure parfaitement rodée, mélange de pédagogie, de grands crus, de plats et de métaphores développées parfois sur un ton grandiloquent (ça flirte parfois avec les clichés les plus grotesques). Le talent des auteurs donne cependant un incroyable dynamisme à chaque épisode en gardant intact l’esprit de compétition qui anime l’ensemble et parvient toujours à se renouveler.

m3.jpg

La sobriété graphique alliée à une démarche intellectuelle rigoureuse sans être jamais ennuyeuse explique le succès de ce manga auprès d’un très large public. Sa nouvelle dimension culinaire et gastronomique devrait ravir de nombreux lecteurs.

 

a07-3e78901.gif     Dessin

a07-3e78901.gif     Scénario

a07-3e78901.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat Manga : ICI

 

Skippy.

02/12/2016

Le bonheur est un métier

le bonheur est un métier,vernay,wolinski,glénat,09 novembre 2016,humour,autobiographiele bonheur est un métier,vernay,wolinski,glénat,09 novembre 2016,humour,autobiographieScénario : Virginie Verney
Dessin : Georges Wolinski
Editeur : Glénat
320 pages - broché

Date de parution : 09 novembre 2016

Humour auto-bio-graphique

 

le bonheur est un métier,vernay,wolinski,glénat,09 novembre 2016,humour,autobiographieCe livre rassemble une sélection de textes, illustrations et bandes dessinées dans lesquels Wolinski se raconte, dessinant ainsi 60 ans d'histoire d'un des plus grands dessinateurs de presse, l'un des héros de Hara Kiri et Charlie Hebdo.

Mélangeant chroniques et fictions, avec humour et légèreté, Wolinski a livré au cours de sa longue carrière un regard unique et empreint d'ironie sur la société qui l'entourait. Des centaines de pages dans lesquelles il écrivait à la première personne pour parler autant de lui que de l'actualité, de voyage, de politique, des femmes, de l'amour et du sexe, proposant parfois une auto-confrontation entre le dessinateur vieillissant, quelque peu désabusé et le jeune homme maladroit, hésitant avec les filles. Sans le savoir, Wolinski écrivait déjà ses mémoires. Son autobio... graphique.

Entre BD, dessins de presse, chroniques dans Charlie et textes d’humeur, c’est un travail titanesque de consultations et de compilations d’archives qui a été réalisé afin de raconter, sur plus de 300 pages et de manière exhaustive, la vie de Georges Wolinski : homme et artiste passionné, à la fois tendre et insolent.

le bonheur est un métier,vernay,wolinski,glénat,09 novembre 2016,humour,autobiographie

 Le titre est éloquent et convient parfaitement à cette audacieuse compilation. Dans cette vaste interrogation sur le bonheur, le lecteur pourra suivre l’étroite correspondance entre la vie et l’œuvre de Georges Wolinski.

2.jpg

C’est Cavanna qui a ici le bon mot de la fin.

le bonheur est un métier,vernay,wolinski,glénat,09 novembre 2016,humour,autobiographie

Un homme, debout à l’extrême bord d’une falaise, interpelle l’univers, face au soleil couchant. C’est dérisoire et poignant. L’homme profère quelque sentence outrée ou crie à l’espace vide son désespoir. C’est peut-être le plus vrai de Wolinski, cette « étrangeté des profondeurs » tellement éloignées des saynètes parisiennes.

 

a08-3e78906.gif     Pour l'ensemble du projet

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

Skippy.

01/12/2016

Topaze

cov.jpg6.jpgTome 2/2

D’après l’oeuvre de Marcel Pagnol
Scénario : Serge Scotto et eric Stoffel
Dessin : Eric Hübsch
Editeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Sortie : 16 novembre 2016
Satire sociale

 

Présentation de l’éditeur :

Grand Angle adapte en BD l’intégralité de l’oeuvre de Marcel Pagnol !

Topaze, foncièrement honnête, est mis à la porte de la pension dans laquelle il travaille, car il refuse de «truquer» les notes des élèves de bonne famille. Sans ressource, il se laisse attirer par l’offre d’emploi que lui propose un homme politique influent, à la recherche d’un «prête-nom» pour faire passer ses affaires crapuleuses en douce. Naïf, Topaze a bien la tête de l’emploi, mais est-il si crédule que cela ?

topaze,tome 2,scotto,stoffel,hübsch,bamboo,grand angle,comédie,satire sociale

Mon avis :

Topaze est donc devenu directeur d'un cabinet d'affaires, paravent bien commode pour passer des marchés publics truqués. La métamorphose du mouton un peu benêt en requin sans scrupules est en marche...

Toutes les qualités du premier tome de ce diptyque se retrouvent ici.

5.jpg

Le scénario tiré de la pièce de théâtre d’origine respecte rigoureusement non seulement le texte mais également les notes et commentaires laissés par Marcel Pagnol. De cette comédie amère, la morale ne sortira pas sauve. Reste cet irrésistible côté jubilatoire et revanchard, ce mélange habilement dosé de jovialité et de cruauté. Ce déluge de bons mots se savoure d’autant mieux que notre époque semble se repaître de pseudo-Topaze qui n’ont même pas à leurs débordements scandaleux l’excuse de la candeur.

3.jpg

Le dessin semi-réaliste d’Eric Hübsch reste égal. La caricature rehausse la théâtralité et l’expressivité de l’ensemble. Les décors soignés rendent l’ambiance et l’époque palpables. Les cadrages, parfois très étudiés, dynamisent certaines planches dont la colorisation frôle la perfection. La case ci-dessus nous montre un Topaze métamorphosé. Notez bien les les inscriptions au tableau et sur les murs de son ancienne classe !

Le tout est ponctué par un petit dossier documentaire amusant : Faut-il se méfier des ingénieurs ?

Bref. A la lecture. Que du bonheur !

 

 Dessin

 Scénario

 Moyenne

 

Le site internet des Editions Bamboo et de la collection Grand Angle : ICI

 

Skippy.

17/11/2016

James Bond 007

cov.jpg1.jpgTome 01. VARGR

D'après l'oeuvre de Ian Fleming

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Jason Masters

Editeur : Delcourt

Date de parution : 19 octobre 2016

176 pages – cartonné

Espionnage

Présentation :

JAMES BOND ! Une icône de la culture populaire incontournable, issue de la littérature et du cinéma trouve enfin une adaptation en bande dessinée à sa mesure, dans une nouvelle série écrite par Warren Ellis !

James Bond est de retour à Londres après une mission teintée de vengeance à Helsinki, afin de reprendre une affaire qui a laissé un autre agent 00 sur le carreau. Quelque chose de terrible est en train de se faufiler dans les rues de la capitale britannique, qui va entraiîner Bond à Berlin. Pris au piège, isolé, il va devoir percer le secret qui entoure quelqu’un – ou quelque chose – baptisé… VARGR.

2.jpg

Mon avis :

Sous le label "Ian Fleming Estate", sous la tutelle des ayants droit de l'auteur validant chaque case, cette reprise des aventures de 007 en bande dessinée représentait un sacré challenge. L’éditeur américain Dynamite a donc fait appel au cultissime Warren Ellis pour le scénario. Bonne pioche ! Cela donne un récit rythmé, brutal et contemporain dans lequel on retrouve un peu du savoureux mélange de snobisme, sexe, violence improbable, voyages exotiques et produits de luxe qui a fait le succès des romans et des adaptations cinématographiques. Par contre, sans ses gadgets et ses James Bond girls, le héros est plus fidèle à l’esprit de l’original. Tant mieux !

james bond,tome 1,vargr,ellis,masters,delcourt,19 octobre 2016,espionnage

 

 

Le Bond dessiné par Jason Masters ne ressemble à aucun des acteurs qui l’ont incarné à l’écran. Brun, élancé, entre deux âges, cet agent 007 correspond plutôt à la description qui figure dans les romans. Choix pertinent pour une mise en cases des plus efficace et une belle collaboration avec Warren Ellis.

james bond,tome 1,vargr,ellis,masters,delcourt,19 octobre 2016,espionnage

Observez bien les planches.

Vous avez remarqué ?

Le tatouage de l’araignée sur le crâne chauve !!!!!!

 

 

a08-3e78906.gif     Dessin

a08-3e78906.gif     Scénario

a08-3e78906.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Delcourt : ICI

 

Skippy.