20/06/2016

Le printemps humain -Tome 2 - Résistants

cov.jpgle printemps humain,tome 2,résistants,micol,casterman,08 juin 2016,science fictionScénario et dessin : Hughes Micol
Éditeur : Casterman
64 pages – cartonné
Parution : 08 juin 2016
Science-fiction

 

 

 

Présentation :

Graciés après une longue peine sur Frongoh, la planète bagne, Jaq et ses compagnons sont de retour sur Terre. Loin d’avoir brisé leur désir de liberté, l’enfermement a renforcé les liens des combattants. Changeant leur méthode d’action contre l’occupant extra-terrestre, ils deviennent les résistants de l’intérieur. Insaisissables, ils frappent là où les Orts ne les attendent pas, et signent d’un étrange « Moz » chacun de leurs actes.

Mais Téomas, le frère ainé de Jaq, l’initiateur de l’attaque catastrophique contre le relais spatial, revient d’exil et prétend prendre la tête de la Résistance.

le printemps humain,tome 2,résistants,micol,casterman,08 juin 2016,science fiction

La Terre outragée, la Terre brisée, la Terre martyrisée...mais la Terre libérée ?

Ce devoir de guerre, tous les hommes sur Terre savent qu'il exige l'unité humaine.

Nous autres, qui aurons vécu les plus grandes heures de notre Histoire, nous n'avons pas à vouloir autre chose que de nous montrer, jusqu'à la fin, dignes de Moz.

le printemps humain,tome 2,résistants,micol,casterman,08 juin 2016,science fiction

Mon avis :

Chronique, finalement assez classique, d’une résistance face à une occupation extra-terrestre, le scénario de ce deuxième opus de Le printemps humain continue de développer un univers original dans sa conception comme dans sa représentation.  La tension violente et dramatique est bien orchestrée, l’action progresse et les événements se précipitent vers une explication finale originale et astucieuse (je n’en dis pas plus !).

le printemps humain,tome 2,résistants,micol,casterman,08 juin 2016,science fiction

Le traitement graphique ne surprendra pas les lecteurs du 1er tome, mais il reste dans les mêmes tons agressifs, avec ces couleurs qui flirtent avec le psychédélisme des 70’s. Curieuse tendance qu’on retrouve dans certains comics récents (Ah, ces roses chatoyants ! Ah, ces verts jaunâtres !).  On peut aimer… ou pas…

le printemps humain,tome 2,résistants,micol,casterman,08 juin 2016,science fiction

L’intrigue bien construite rend la lecture de l’album agréable. On y cherche, avec plaisir, les petites allusions aux différents mouvements révolutionnaires historiques qui émaillent le récit.

 

   a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif  Scénario

a07-3e78901.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Skippy.

P.S. : Couleurs.

Un exemple : la célèbre pochette du disque In the court of the Crimson King de 1969.

le printemps humain,tome 2,résistants,micol,casterman,08 juin 2016,science fiction

18/06/2016

Lady killer - Tome 1 - A couteaux tirés

Lady killer, à couteux tirés, jones, rich,glénat comics, 01 juin 2016, thrillerLady killer, à couteux tirés, jones, rich,glénat comics, 01 juin 2016, thrillerScénario et dessin : Joëlle Jones
Scénario : Jamie S. Rich
Éditeur :  Glénat comics
144 pages – cartonné

Sortie : 01 juin 2016
Thriller - polar

 

 

 

Lady killer, à couteux tirés, jones, rich,glénat comics, 01 juin 2016, thriller

 

Présentation de l'éditeur :

Méfiez-vous des femmes au foyer !

Deux filles blondes comme les blés, un job de vendeuse de cosmétiques à domicile, un mari occupé qui rentre tard du travail... en apparence, Josie Schuller a tout de la mère de famille idéale. Mais elle a un secret : c’est aussi la plus impitoyable des tueuses à gage ! Josie partage son quotidien entre l’entretien de son petit foyer irréprochable et l’exécution d’assassinats de sang-froid pour de dangereux commanditaires.

Mais son idée du parfait rêve américain risque bien de se briser lorsque c’est elle qui se retrouve dans la ligne de mire...

 

Mon avis :

« Avec Lady Killer, Joëlle Jones et Jamie S. Rich mettent en scène une héroïne surprenante et savoureuse, sorte de Dexter au féminin évoluant dans une ambiance 1950’s proche de Mad Men. Un récit à la fois violent, drôle et provocateur, illustré très à propos par des couleurs pimpantes et un graphisme délicieusement vintage. »

 

Si le scénario dynamite à plaisir les clichés des genres abordés (le vintage façon 60’s, la famille américaine, les tueurs en série), c’est pour mieux intriguer le lecteur et l’entrainer dans une histoire complexe mais dont toute la dynamique gravite autour d’un personnage hors-normes, la mère au foyer d’un kitsch parfait, impitoyable et ultra-violente tueuse à gages.

Lady killer, à couteux tirés, jones, rich,glénat comics, 01 juin 2016, thriller

L’originalité de l’idée est mise en évidence par un dessin réaliste, à l’encrage soigné, par une palette de couleurs choisies et appliquées par à-plats (Ah, ces merveilleux roses !!!), le tout rehaussé par des projections de brosses sur toutes les planches. Au niveau graphique, c’est un véritable régal, comme par exemple ces publicités détournées qui agrémentent les séparations des différents chapitres.

Lady killer, à couteux tirés, jones, rich,glénat comics, 01 juin 2016, thriller

De nombreuses questions sont laissées sans réponses à la fin de ce premier volume et une suite sortira cet été aux Etats-Unis. Joëlle Jones sera cette fois au scénario et au dessin, Jamie S. Rich quittant la série. Les lecteurs pourront retrouver Josie, ses dangereuses relations  et sa charmante famille dans la Floride des 60’s pour une vision plus approfondie du caractère des différents protagonistes. Un petit avant-goût?

Lady killer, à couteux tirés, jones, rich,glénat comics, 01 juin 2016, thriller

 

  a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

Skippy.

 

17/06/2016

Tocqueville, vers le nouveau monde

tocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historiquetocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historiqueScénario et dessin : Kévin Bazot

Editeur : Casterman

Parution : 11 mai 2016

104 pages – cartonné

Historique

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

tocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historique

Le parcours initiatique d'Alexis de Tocqueville en Amérique.

Été 1831 : deux Français entreprennent un voyage aventureux jusqu'au cœur de la région des Grands Lacs américains. De la disparition annoncée des Indiens à l'urbanisation forcenée, ils témoignent de la fin du Nouveau Monde, rapidement dévoré par les jeunes et impétueux États-Unis d'Amérique.

D'après le récit d'Alexis de Tocqueville, Quinze jours dans le désert.

tocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historique

 

Mon avis :

 

Le scénario prend ici la forme du carnet de route d’Alexis Tocqueville, écrit à la première personne, et livre une vision subjective mais documentaire de la région des grands lacs américains en 1831. L’adaptation de ce célèbre récit autobiographique conserve le caractère linéaire de l’original. Il n’y a pas vraiment d’intrigue principale, mais plutôt une suite de petites aventures et de rencontres au fil d’un voyage parsemés d’embûches. La force de la narration réside essentiellement dans le développement de la philosophie humaniste de l’auteur mise ici à l’épreuve des faits.

tocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historique

Le dessin de Bazot est à la mesure du défi, son trait réaliste est parfaitement adapté au contexte : le rendu de la majesté des paysages vierges, de l’oppression de la forêt inexplorée, du froid ou de la chaleur, de l’humidité... Habitué des illustrations historiques, Bazot excelle dans les cadrages variés, son découpage efficace souligne le rythme de la découverte progressive des territoires explorés par les protagonistes.

tocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historique

 

Précurseur de la sociologie, visionnaire de l’évolution des démocraties, Tocqueville trouve dans ce reportage dessiné un hommage qui va bien au-delà de son aspect dépaysant. C’est une réflexion écologique sur la modernité et le sens du progrès qui nous touche encore aujourd’hui.

tocqueville,vers le nouveau monde,bazot,casterman,11 mai 2016,historique

 

   a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif  Scénario

a07-3e78901.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

Le site internet de Kévin Bazot : ICI

 

Skippy.

 

28/05/2016

Le kabbaliste de Prague - Tome 1

le kabbaliste de prague,tome 1,makyo,raimondo,glénat,grafica,11 mai 2016,historique,fantastiquele kabbaliste de prague,tome 1,makyo,raimondo,glénat,grafica,11 mai 2016,historique,fantastique

Scénario : Makyo

Dessin : Luca Raimondo

Editeur : Glénat

Collection Grafica

56 pages – cartonné

Parution :11 mai 2016

Historico-fantastique

 

Présentation de l’éditeur :

A l’entrée du ghetto de Prague se dresse une statue que ni les nazis ni les soviétiques n’ont osé détruire : celle du MaHaRal, le plus grand kabbaliste de tous les temps qui créa le Golem, un être de boue à l’image de l’homme, pour sauver les Juifs de l’anéantissement…

le kabbaliste de prague,tome 1,makyo,raimondo,glénat,grafica,11 mai 2016,historique,fantastique

Le pouvoir de créer implique aussi celui de détruire...

À la fin du XVIe siècle, dans le ghetto de Prague, le rabbin Maharal, le plus grand kabbaliste de tous les temps, connait le moyen de protéger son peuple des pogroms qui ravagent l’Europe centrale. Dieu lui a donné la capacité de façonner par le verbe un être de boue à la force illimitée : le Golem. Mais l’érudit hésite encore, car il imagine bien les conséquences qu’un tel pouvoir implique...

Dans Le Kabbaliste de Prague, Marek Halter avait ressuscité en roman ce mythe fondateur du folklore juif d’Europe centrale. Avec cette adaptation en bande dessinée, Makyo et Luca Raimondo donnent vie en images à cette légende et cette créature, inspiratrices d’un nombre incalculable de figures de l’imaginaire moderne – Frankenstein pour ne citer qu'elle.

le kabbaliste de prague,tome 1,makyo,raimondo,glénat,grafica,11 mai 2016,historique,fantastique

Mon avis :

Le scénario de Makyo est fidèle au roman original. Ecrit à la 1ère personne, ce récit autobiographique se lit facilement malgré le caractère technique du sujet. On y apprend beaucoup sur l’organisation des communautés juives et les audacieuses avancées scientifiques de l’époque. La narration, un rien grandiloquente, reste cependant fluide et les scènes d’action bien présentes.

le kabbaliste de prague,tome 1,makyo,raimondo,glénat,grafica,11 mai 2016,historique,fantastique

Le dessin, proche du réalisme, assure de façon conventionnelle l’illustration des ambiances automnales pragoises. Pour ceux qui ont eu un jour le bonheur de visiter cette magnifique cité, cela reste un plaisir d’identifier les différents quartiers et le choix des angles de vue privilégiés par les auteurs.

le kabbaliste de prague,tome 1,makyo,raimondo,glénat,grafica,11 mai 2016,historique,fantastique

Le Kabbaliste de Prague s’avère donc une plaisante promenade culturelle et géographique dans la Bohème et l’Europe de l’Est des XVIème et XVIIème siècles tout en donnant une version très progressive de la légende du Golem.

 

  a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif      Scénario

a07-3e78901.gif      Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

Skippy.