07/04/2016

Cagliostro - Tome 2 - La cérémonie de l'ombre

cagliostro-2-la-ceremonie-de-l-ombre.jpgcagliostro1.jpgScénario : Arnaud Delalande et Hubert Prolongeau
Dessins : Alessio Lapo
Éditeur : Delcourt
Collection : Histoire et histoires
64 pages - cartonné
Sortie : 23 mars 2016
Polar historique fantastique

 

 

Présentation de l'éditeur :

Cagliostro, le mage sulfureux aux mille mystères, continue son initiation occulte et tente de résoudre une série de meurtres étranges... Un grand final...diabolique!

À la cour de Marie-Antoinette, Cagliostro poursuit son apprentissage auprès de son mentor qui lui enseigne secrètement comment développer ses pouvoirs psychiques. Mais trois meurtres consécutifs, fruits d'un étrange rituel, viennent tout bouleverser. Cérémonie maçonnique et catacombes lugubres, qui mieux que Cagliostro, magicien prétendument capable de divination, pourrait mener cette enquête ?!

cagliostro,tome 2,la cérémonie de l'ombre,delcourt,histoire et histoires,delalande,prologeau,lapo,23 mars 2016,polar historique

Mon avis :

Joseph Balsamo, alias Cagliostro, devenu le personnage central de l’histoire, poursuit son enquête, toujours imprégnée d’une touche de fantastique, dans ce deuxième et dernier tome de la série. Le scénario, de construction classique, maintient l’attention du lecteur et le récit, au rythme très fluide, se lit avec plaisir.

cagliostro,tome 2,la cérémonie de l'ombre,delcourt,histoire et histoires,delalande,prologeau,lapo,23 mars 2016,polar historique

Le dessin de Lapo, sans réelle originalité, mais fruit d’une application sans faille, convient parfaitement à ce type d’intrigue. Les décors et les expressions des personnages sont soignés. Les lecteurs qui ont apprécié le 1er tome de ce polar historique de très bonne facture seront certainement ravis. Pour les autres, ce polar historique habilement mené, en deux volumes, devrait s’avérer une agréable découverte.

cagliostro,tome 2,la cérémonie de l'ombre,delcourt,histoire et histoires,delalande,prologeau,lapo,23 mars 2016,polar historique

 

 a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Delcourt : ICI

 

 Skippy.

 

 

06/04/2016

L'original

l'original,moynot,casterman,02 mars 2016,polarl'original,moynot,casterman,02 mars 2016,polarScénario et dessin : Emmanuel Moynot
Editeur : Casterman
80 pages – cartonné
Sortie : 02 mars 2016
Polar

 

 

Présentation de l’éditeur :

La cavale violente et sans issue de deux extrémistes que tout oppose.

Lui, vieux mercenaire sur le retour, a survécu à toutes les défaites.
Elle, jeune gauchiste un peu paumée, est prête à tout pour déclencher la révolution.
Leur confrontation, inévitable, se mue en un chant du cygne survolté.

 

l'original,moynot,casterman,02 mars 2016,polar

Paris, début des années 1990. Un mercenaire sur le retour, qui a été de tous les combats depuis la guerre d’Algérie, vivote d’expédients foireux jusqu’à ce qu’on le branche sur un coup : piquer un chargement d’armes à de jeunes militants gauchistes, qui rêvent d’armer leur « révolution ».
Évidemment, rien ne se passe comme prévu, et notre vieil animal se retrouve flanqué d’une très jeune militante, son exact opposé générationnel et idéologique. Contraints de fuir à la fois leurs anciens alliés et la police, cette cavalcade finira en bain de sang, offrant à cet original son chant du cygne.

 

Mon avis :

Pour le scénario, d’une part, l’affaire Rey-Maupin (1994) a inspiré L’Original et, d’autre part, l’auteur a utilisé le Doppleganger, ce mythe germanique où un personnage et son double se détruisent réciproquement en se rencontrant. Ses personnages, Audrey et Picot, jouant ici les pôles positifs et négatifs de cette création littéraire. Quatre planches d’introduction mettent en scène Moynot lui-même s’adressant au lecteur pour expliquer les organisations politiques et les sigles de l’époque : l’OAS, le SAC, les GAL, les contras… Voir ci-dessous...

l'original,moynot,casterman,02 mars 2016,polar


L'original se conforme à la lettre aux règles du roman noir, du polar, du thriller, du récit hard boiled. L’ombre de Jean-Patrick Manchette plane sur cette histoire glauque à souhait, mélange subtil de fait-divers réel avec une fiction débridée. Racisme, misanthropie, plaisir de tuer, mafieux sournois, flics ripoux : tout cela alimente des dialogues tirés au cordeau et ça dézingue à tout va. Pas une case de répit, de l’action et encore de l’action. Cette maîtrise narrative culmine dans un final impitoyable, mais surprenant.

l'original,moynot,casterman,02 mars 2016,polar

Graphiquement, le dessin de Moynot s’avère d’une efficacité redoutable, avec des ambiances qui ne manquent pas de rappeler Tardi. Ses couleurs, souvent sombres, s’agrémentent d’ocre, de mauve et de rose crépusculaires du plus bel effet. Ses cases, tracées à la main, donnent un côté spontané et brut à la narration.

 l'original,moynot,casterman,02 mars 2016,polar

 

 

a08-3e78906.gif Dessin

a08-3e78906.gif Scénario

a08-3e78906.gif Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

 Skippy.

02/04/2016

Les aventuriers de la finance perdue - Le procès de la finance internationale

les aventuriers de la finance perdue,chavagneux,james,casterman,30 mars 2016,économieles aventuriers de la finance perdue,chavagneux,james,casterman,30 mars 2016,économie

Scénario : Christian Chavagneux
Dessin : James
Éditeur : Casterman
128 pages – cartonné
Sortie : 30 mars 2016
Genre : Pédagogie de la finance

 

 

Présentation de l'éditeur :

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la finance... sans jamais oser le demander.

Dans Les Aventuriers de la finance perdue, Chavagneux, spécialiste très sérieux de la finance, et James, dessinateur beaucoup plus rigolo, nous guident sur les chemins sinueux des marais financiers et décryptent en humour les mécanismes de la finance internationale. Après ces 124 planches de gags, si vous n'avez toujours pas compris comment parler à votre banquier... eh bah, c'est vraiment que vous l'avez cherché !

les aventuriers de la finance perdue,chavagneux,james,casterman,30 mars 2016,économie

Mon avis :

Christian Chavagneux est économiste, éditorialiste au mensuel Alternatives Economiques. Il a obtenu le prix 2012 du meilleur article financier. Il a publié Une brève histoire des crises financières. Tous les samedis matin sur France Inter, dans l'émission "On n'arrête pas l'éco", il débat. Autant dire qu’il maîtrise son sujet à la perfection.

En alternant les teintes jaunes pour l’actualité du procès et les teintes grises pour les témoignages ou la rétrospective historique, le scénario passe en revue de façon très pédagogique toute une série de notions ou d’événements et répond aux interrogations du genre : Qu’est-ce qu’un trader ? A quoi sert-il ? Pourquoi gagne-t-il autant d’argent ? etc.

Mise en scène sous forme d’un procès, cette vision de l’histoire financière des 15 dernières années est un habile résumé de toutes les crises traversées durant cette période. Au banc des accusés, Jérôme K., un ex-trader qui a fait perdre des milliards d’euros à sa banque, voit défiler tous les représentants du monde politico-économique. La charge est parfois impitoyable, surtout lorsque l’économiste Tipéky décrypte tous les mécanismes qui finissent par aboutir à des crises financières mondiales.

les aventuriers de la finance perdue,chavagneux,james,casterman,30 mars 2016,économie

James est chaque semaine dans Challenges avec Dans mon open space et dans la Matinale du Monde avec Françoise, Manuela & les autres. Passionné de questions politique et liées à l'entreprise, il fait rire sur le sujet dans Fluide Glacial, La Revue dessinée, etc. Son trait caricatural convient très bien à ce sujet que lui-aussi maîtrise parfaitement, ses personnages et ce qu’ils représentent sont toujours clairement identifiables.

Beaucoup d'humour et un réel talent sont ici mis au service d'une entreprise didactique audacieuse : clarifier nos connaissances de base en économie financière contemporaine.

 

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Dessin

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Scénario

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Moyenne

 

Le site internet des éditions Casterman : ICI

Le site internet d' Alternatives économiques : ICI

 

Skippy.

 

 

29/03/2016

Heart in a box

Heart in a box, Thompson, Mc Claren, glénat comics, 23 mars2016, drame fantastiqueheart in a box,thompson,mc claren,glénat comics,23 mars2016,drame fantastiqueScénario : Kelly Thomson

 

Dessin : Meredith Mc Claren

 

Editeur : Glénat comics

 

160 pages – cartonné

 

Sortie : 23 mars 2016

 

Drame fantastique

 

Présentation de l'éditeur :

 

Voilà ce qu'on appelle une rupture douloureuse...

heart in a box,thompson,mc claren,glénat comics,23 mars2016,drame fantastique

Emma a le cœur brisé. Littéralement. Désespérée à la suite de sa rupture avec l’Homme Sans Nom, elle a souhaité que son cœur disparaisse... et son vœu a été exaucé ! Privée de cet organe, la tristesse s’évanouit, mais les autres émotions aussi. Et Emma se rend vite compte que le vide est pire que le chagrin : elle va devoir récupérer les sept pièces de son cœur, disséminées aux quatre coins du pays. Son voyage la forcera à se confronter à sa propre histoire, et la mènera face à l’Homme Sans Nom lui-même...

heart in a box,thompson,mc claren,glénat comics,23 mars2016,drame fantastique

Mon avis :

Le scénario de Kelly Thompson prend l’idée du cœur brisé au pied de la lettre, au premier degré, et nous entraîne dans un road-trip au travers des USA. Même si le récit s’ouvre in media res, la narration reste plutôt linéaire, proche de celle d’un jeu-vidéo. La quête de l’héroïne devient un parcours personnel et émotionnel qui va lui faire découvrir plusieurs variantes de la conception de l’amour. Au fil des rencontres et des confrontations face à des choix douloureux, voire impossibles, la personnalité Emma grandit en sensibilité et en courage. Les dialogues sonnent juste, la lecture est plaisante. Pourtant on n’échappe pas aux clichés de ce type de récit : peines de cœur avec happy end !

heart in a box,thompson,mc claren,glénat comics,23 mars2016,drame fantastique

Le dessin de Meredith McClaren oscille entre le numérique et la BD classique. Ce graphisme déroutant, non-réaliste, donne néanmoins un dynamisme original à cette aventure. Les tons pastel, le trait tout en courbes, les effets de mosaïque de certaines planches, les décors minimalistes confèrent à l’ensemble un aspect étrange et fascinant.

heart in a box,thompson,mc claren,glénat comics,23 mars2016,drame fantastique

 

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Dessin

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Scénario

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

Skippy.