18/02/2016

Evil Empire - Tome 1 - Nous, le peuple !

eecov.jpgee8.jpgScénario : Max Bemis
Dessin : Ransom Getty et Andrea Mutti
Editeur : Glénat Comics
128 pages – cartonné
Sortie : 03 février 2016
Anticipation - Fable politique

 

 

 

Présentation de l’éditeur :


Cher concitoyens, soyez les bienvenus dans l'empire du mal !


Comment un avenir apocalyptique pourrait-il prendre sa source dans l'instant présent ?

evil empire,tome 1 : nous le peuple!,glénat comics,bemis,getty,mutti,03 février 2016,anticipation


Le peuple américain est en train de changer en son for intérieur. Et un acte déclenche un immense débat national sur la signification du bien et du mal. Reese Greenwood, star du hip-hop engagée, ne va pas rester sans rien faire, tandis que ses compatriotes se rangent du côté d’un fou sanguinaire. Mais jusqu’où peut-on aller au nom de ses convictions ? Max Bemis, leader du groupe Say Anything, explore un scénario catastrophe où la société moderne se transforme graduellement en Empire du Mal.


Sommes-nous proches du précipice en ce moment même ? N’allons-nous rien faire pour empêcher ce basculement ? Et si une part de nous-mêmes souhaitait ce bouleversement ?

evil empire,tome 1 : nous le peuple!,glénat comics,bemis,getty,mutti,03 février 2016,anticipation


Les récits d’anticipation nous décrivent généralement des dictatures déjà en place, où le héros a pour mission de ramener la paix et l’ordre. Max Bemis (Say Anything, Polarity) propose une expérience différente mais pas moins terrifiante avec l’aide de ses complices dessinateurs Ransom Getty et Andrea Mutti.

evil empire,tome 1 : nous le peuple!,glénat comics,bemis,getty,mutti,03 février 2016,anticipation

Mon avis :

La couverture annonce la couleur et accroche le regard. Max Bemis, chanteur du groupe Say Anything, propose un scénario qui mélange la fiction politique, le thriller et l’anticipation. Il en ressort un cocktail ambitieux et crédible à condition d’excuser quelques maladresses. Flashforwards, non-dits et personnages particulièrement manipulateurs poussent le lecteur à inférer les différentes possibilités narratives, ce qui peut parfois lui paraître confus. Par ailleurs, un bémol, certains dialogues sont tellement convenus qu’ils frisent parfois le ridicule. Néanmoins, l'actualité des élections présidentielles américaines et le thème, très contemporain, de la liberté menacée au profit de la sécurité alimentent cette œuvre atypique qui ose bousculer les codes de la morale et de l'éthique. Tout est permis même le crime. On finit par se laisser prendre au jeu d’une lecture au second degré et la recette fonctionne. Les nombreux retournements de situation sont surprenants, on sent que cet album est composé de quatre chapitres correspondant aux quatre premiers magazines parus aux USA, chaque chapitre se terminant par une réelle surprise. On tourne les pages, impatient de savoir comment le récit va évoluer tout en ressentant un malaise diffus, mais tenace. On termine l’album, avec l’envie de lire la suite : le second tome vient de sortir en langue anglaise et le tome 3 est annoncé pour l’été prochain.

evil empire,tome 1 : nous le peuple!,glénat comics,bemis,getty,mutti,03 février 2016,anticipation


Le dessin est typique des comics et convient au caractère noir de l’ambiance malsaine générale de cette fable sur le totalitarisme. Le travail est soigné et colle au fond scénaristique : les pages de couvertures des magazine US en fin d’album en sont un bel exemple.

evil empire,tome 1 : nous le peuple!,glénat comics,bemis,getty,mutti,03 février 2016,anticipation


Œuvre engagée, Evil Empire s’inscrit dans la veine d’un futur apocalyptique. Le cynisme des protagonistes est parfois déconcertant mais le récit tient le lecteur en haleine et il n’en sort pas indemne. Un scénario bien ficelé, un traitement graphique classique, un réel sens de la narration, que demander de plus ?

 

evil empire,tome 1 : nous le peuple!,glénat comics,bemis,getty,mutti,03 février 2016,anticipation

 

 

a08-3e78906.gif Dessin

a08-3e78906.gif Scénario

a08-3e78906.gif Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

 Skippy.

 

 

 

 

16/02/2016

Journal d’Anne Frank - L’annexe : notes de journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944

journalAnneFrank1.jpgjournalAnneFrank2.jpgScénario : Antoine Ozanam
Dessin et couleurs : Nadji
Editeur : Soleil
144 pages – cartonné
Sortie : 27 janvier 2016

Genre : Roman graphique

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

L’adaptation fidèle du journal intime d’Anne Frank.
Un roman graphique tout en émotion.

Pour son treizième anniversaire, le 12 juin 1942, Anne reçoit un cahier, qui devient son journal intime. Jeune Juive allemande exilée aux Pays Bas, elle raconte son quotidien au sein de l’Annexe - un espace de survie caché dans les bureaux de l’entreprise de son père - ses émois, la fuite, la cache dans le but d’échapper à la Shoah…

Publié par son père Otto, deux ans après la fin de la guerre, le journal de sa fille a été traduit en plus de 70 langues et vendu à plus de 30 millions d’exemplaires.

journal d'anne frank,ozanam,nadji,soleil,27 janvier 2016,roman graphique

En juillet 1942, Anne Frank fête ses treize ans et ne peut imaginer que le pouvoir nazi, élu par ses compatriotes, la privera bientôt de ses amies, de ses études et du vent dans les cheveux. Contrainte de se cacher, elle confie alors son quotidien, ses peurs et ses pensées à son journal intime.


Le témoignage unique et bouleversant d’une adolescente rêveuse, espiègle et pleine d’espoir, auquel la bande dessinée apporte une lecture et un éclairage nouveaux.


Adapté de la première édition du journal d’Anne Frank publié en 1947.

journal d'anne frank,ozanam,nadji,soleil,27 janvier 2016,roman graphique

 Mon avis :

Cette adaptation de la première version du journal d'Anne Frank a réussi un pari difficile, celui de restituer l’ambiance particulière du journal intime le plus lu au monde. Il y avait bien eu un fascicule réalisé pour le Musée Anne Frank à Amsterdam, mais c’est la première fois que ce célèbre texte est adapté en BD. Le scénario rend bien compte ici des alternances entre les moments d’angoisse, de joie et d’espoir qui constituent l’ossature du récit. La peur et la violence de cette période troublée sont rapportées avec un minimum de moyens pour un maximum d’efficacité. La sobriété des moyens narratifs renforce encore plus le côté bouleversant de ce témoignage.


Rehaussé d’une palette de teintes réduites à l’essentiel mais très délicates, le dessin, très simple, retranscrit avec justesse toutes les émotions qui traversent cette histoire.

Ce travail, particulièrement précis, rend le récit accessible à des lecteurs de tous âges, ce qui constitue une performance littéraire et graphique. A mettre entre toutes les mains, à utiliser de manière éducative ou pédagogique dans le cadre d’un devoir de mémoire.

journal d'anne frank,ozanam,nadji,soleil,27 janvier 2016,roman graphique

 

a08-3e78906.gifDessin

a08-3e78906.gifScénario

a08-3e78906.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Soleil : ICI

 

 Skippy.

10/02/2016

Gloria Victis - Tome 3 - Némésis

vv1.jpgvv6.jpg
Scénario : Juanra Fernandez
Dessin : Mateo Guerrero
Couleurs : Javi Montes
Editeur : Le Lombard
48 pages – cartonné
Sortie : 15 janvier 2016
Genre : Péplum

 

vv2.jpgPrésentation de l’éditeur :

Il y eut une époque où certains mortels devinrent des dieux.
À cette époque, il y a deux mille ans, des hommes devinrent des légendes en risquant leur vie pour divertir les foules. Des auriges mythiques qui, juchés sur leurs chars et imitant Apollon, s'affrontaient dans l'arène.
C'est l'histoire de l'un de ces héros : Aelio Hermeros, peut-être l'un des meilleurs pilotes de char de tous les temps.
Un mortel immortalisé dans la mémoire de ceux qui le virent courir, qui furent témoins de ses défaites, de ses victoires, de son sang versé et surtout de sa gloire...

L'ombre de Némésis accompagne Aelio dans sa chevauchée vers le nord. Là-bas, loin de la terre qui l'a vu naître, il lui faudra mener la course la plus périlleuse de son existence. Ce n'est qu'à ce prix qu'il pourra rendre à son nom toute sa gloire. Et accomplir sa vengeance.

 

Mon avis :

Avec Gloria Victis, on se retrouve plongé dans une aventure dans le plus pur style péplum, une immersion dans l’Antiquité romaine et les courses de chars. Au fil des albums, le scénario de Juanra Fernández donne de l’épaisseur et de la crédibilité au héros : Aelio grandit, il est plus mûr. Sans prétention historique (les personnages historiques, les complots politiques, les épisodes connus sont heureusement évités), mais avec une documentation très ciblée, le récit progresse de façon convenue, certes, mais avec un sens du rythme maîtrisé et efficace. On évite le cours d’histoire classique, mais on apprend beaucoup sur le monde des auriges, des élevages de chevaux des courses et des rivalités dans les arènes.

gloria victis,tome 3 némésis,fernandez,guerrero,montes,le lombard,15 janvier 2016,peplum


Le découpage est très dynamique, plein d'énergie, le cadrage est soigné. Le dessin réaliste de Mateo Guerrero apporte un indéniable charme au récit. Le graphisme élaboré, le trait fin et anguleux, les décors antiques soignés, tout concourt à un régal pour les yeux. La coloration de Javi Montes joue habilement des lumières et des contrastes met l’accent sur les jeux de lumière et les contrastes. Le résultat est vraiment agréable.

gloria victis,tome 3 némésis,fernandez,guerrero,montes,le lombard,15 janvier 2016,peplum

Pour conclure, je dirais que ce troisième et avant-dernier opus de la série confirme le talent des auteurs. Ils signent ici un récit qui garde le lecteur captivé de bout en bout et dont le cadre inhabituel renouvelle avec bonheur un genre trop souvent  confiné aux coulisses de la "Grande Histoire".

gloria victis,tome 3 némésis,fernandez,guerrero,montes,le lombard,15 janvier 2016,peplum

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Le Lombard : ICI

 

 Skippy.

 

 

08/02/2016

Roma - Tome 3 - Tuer César

roma tome 3,tuer césar,chaillet,adam,boisserie,convard,annabel,glénat,grafica,peplum historico-fantastique,20 janvier 2016roma tome 3,tuer césar,chaillet,adam,boisserie,convard,annabel,glénat,grafica,peplum historico-fantastique,20 janvier 2016Scénario : Didier Convard, Pierre Boisserie, Eric Adam
Concept : Gilles Chaillet
Dessin : Annabel

Editeur : Glénat
Collection : Grafica
64 pages -cartonné
Sortie : 20 janvier 2016
Genre : Aventure, Histoire, Fantastique

 

Présentation de l'éditeur :

44 avant J.-C. La république vacille sur ses bases. Jules César, après avoir soumis les peuples de la Gaule, s'est imposé par la force comme dictateur de Rome. Aveuglé par le pouvoir, il ignore qu'en écoutant sa maitresse, la reine Cléopâtre, qui le pousse à restaurer la monarchie, il se condamne et entraînera Rome dans sa chute. Car l'Egyptienne souhaite qu'Alexandrie devienne la nouvelle capitale de l'empire et que le palladium y trône.
Mais ce projet n'est pas conforme aux noirs desseins de la statue maudite.

roma tome 3,tuer césar,chaillet,adam,boisserie,convard,annabel,glénat,grafica,peplum historico-fantastique,20 janvier 2016

Rome ! Une ville immortelle. Une damnation éternelle.


43 avant J.-C. César, le plus puissant des hommes, est sur le point de restaurer la monarchie à Rome et de monter sur le trône. Fou amoureux de Cléopâtre, la reine d’Égypte, il s’apprête à transférer le Palladium à Alexandrie. Un complot, initié par le Palladium lui-même, manipulant les vestales, vise à assassiner le Consul. Car l’icône souhaite demeurer dans sa crypte à Rome d’où elle puise son antique pouvoir. Une jeune vestale, Laena, fille de Furius Leo –le principal conjuré–, va tenter de sauver César, Cléopâtre et leur fils. Le Palladium utilisera tous ses maléfices pour nuire à ceux qui contrarient son dessein.
Contant le destin à travers les âges d’une mystérieuse statuette intimement liée à la ville de Rome, Roma est une passionnante fresque historique et fantastique permettant de découvrir tous les épisodes-clés de la cité éternelle, de l’Antiquité aux temps modernes.

roma tome 3,tuer césar,chaillet,adam,boisserie,convard,annabel,glénat,grafica,peplum historico-fantastique,20 janvier 2016

Mon avis :

À partir d’un synopsis de scénario écrit par Gilles Chaillet avant sa disparition, Didier Convard, Éric Adam et Pierre Boisserie travaillent sur cette fresque historique et fantastique consacrée à La Ville Eternelle et prévue en treize volumes avec, pour fil conducteur, la malédiction du Palladium. Soucieux de la transmission de la culture antique, je suis avec beaucoup d’intérêt la production BD dans ce domaine. Je pense que cette œuvre très ambitieuse mérite l’attention de tous les lecteurs, même si personnellement je suis un peu réticent vis-à-vis de l’aspect fantastique de l’histoire. Réticence que j’avais déjà exprimée dans ma chronique du tome 2 consacré à Hannibal. Quoi qu’il en soit, j’ai lu avec plaisir ce troisième opus, m’attachant plus à l’aspect historique qu’au côté fantastique du scénario. La reconstitution des scènes célèbres, comme l’assassinat de César au sénat ou l’exécution de Cicéron dans les jardins de sa villa, me paraît bien réussie. On peut dire la même chose des cases montrant les rues de Rome, le Forum ou les villas des riches romains.

roma tome 3,tuer césar,chaillet,adam,boisserie,convard,annabel,glénat,grafica,peplum historico-fantastique,20 janvier 2016

Le dessin réaliste et précis ainsi que la colorisation agréable montrent un réel respect de la documentation. A cet égard le cahier historique de Bertrand Lançon, Historien et professeur émérite d'Histoire romaine à l'Université de Limoges, vient apporter une touche indispensable à la bonne compréhension du contexte. Le lecteur passionné devra attendre 6 mois avant la parution du tome 4 qui traitera de l’époque impériale et mettra en scène Caligula. Patience donc …

 

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

 Skippy.