27/09/2017

Repères

cov.jpg5.jpg2000 dessins pour comprendre le monde

Scénario et dessin : Jochen Gerner

Editeur : Casterman

200 pages – broché

Parution : 13 septembre 2017

 

Présentation :

Comme tout le monde, vous vous posez mille et une questions sur Angela Merkel, Vladimir Poutine, Donald Trump, Daesh, la mobilité des jeunes, les drones, la singularité française, la conquête du droit de vote, les défenseurs des océans, les musulmans dans le monde, les atouts économiques de la France, les horaires des salariés Français, le pétrole, la lutte pour les droits civiques, l’histoire du Vatican, du Rwanda, d’Athènes, d’Istanbul, du Qatar, de Singapour ou de Naples, entre autres petits et grands sujets de préoccupation… Chaque semaine depuis 2014, Jochen Gerner explique en bande dessinée ces différentes notions qui permettent de mieux comprendre l’histoire, la science, l’économie, la politique, l’actualité, pour ne pas dire le monde !

Un recueil incontournable destiné à tous les lecteurs curieux d’apprendre en s’amusant…

 

A propos de Le Un (Le 1) :

1.jpg

2.jpg

Mon avis :

Que voilà un ouvrage à très haute densité informative !

Bel exploit iconographique, Repères arrive à nous raconter le monde, à nous le raconter en usant de toutes les possibilités de l’art séquentiel, de la BD. Le travail De Jochen Gerner se fonde sur une simplicité sans réductionnisme et un usage efficace de l’encre de Chine pour nous livrer ici un subtil cocktail de pédagogie et de poésie. Il arrive à réduire son sujet pour produire une expression très forte. Virtuose de la synthèse avec ce qu’il qualifie de « mix hybride entre la mini-saynète, le pictogramme et la vignette », l’auteur nous entraîne dans le panorama vertigineux de sa perception de l’actualité. Il arrive à captiver sans ennuyer, à éclairer tout en maniant l'humour.

3.jpg

4.jpg

Par ailleurs, entre BD et art contemporain, ses productions sont mises en valeur par la galerie Anne Barrault à Paris et la galerie etHALL à Barcelone. Rigueur, simplicité, finesse!

paysage_hiver.jpg

 

Jochen Gerner
Winternachmittag (Un après-midi d’hiver
, 2017
peinture acrylique sur support imprimé
92 x 144 cm
 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

20/09/2017

Nerval l'inconsolé

2246_couv.jpgnerval l'inconsolé,vandermeulen,casanave,casterman,06 septembre 2017,biographie d'écrivain,littératureScénario : Vandermeulen David

Dessin : Casanave Daniel

Editeur : Casterman

Parution : 06 septembre 2017

Biographie littéraire

 

Présentation :

Nerval, par-delà l’obscure clarté…

Il était le ténébreux, le veuf, l’inconsolé ; le prince d’Aquitaine à la tour abolie… Si Gérard de Nerval demeure pour beaucoup l’un des plus grands poètes français, sa vie reste méconnue et emplie de mystères. Car derrière le grand Gérard de Nerval se cachait le discret Gérard Labrunie.  Frappé par la gloire littéraire à 19 ans grâce à sa traduction du Faust de Goethe, cet éternel voyageur, délicat et romantique, ne verra son premier livre paraître que quelques mois seulement avant sa pendaison tragique, à 46 ans, dans les rues parisiennes.

Par -delà Nerval, figure du romantisme, Casanave et Vandermeulen narrent avec vivacité une vie complète de Gérard. On découvre ses visions, ses nombreux voyages mais aussi les addictions de cet écrivain sensible que la folie rongea petit à petit.

nerval l'inconsolé,vandermeulen,casanave,casterman,06 septembre 2017,biographie d'écrivain,littérature

Mon avis :

David Vandermeulen, qui s’est d’abord fait connaître sur la scène de l’humour underground, a surpris et ravi lecteurs et critiques, en 2005, avec Fritz Haber, une série aussi réaliste qu’historique. Il a enchaîné depuis plusieurs titres dont certains consacrés à des auteurs de la période romantique. Cet album consacré à Nerval est sa première incursion dans la culture française. Il dirige actuellement la collection « La Petite Bédéthèque des Savoirs » au Lombard.

nerval l'inconsolé,vandermeulen,casanave,casterman,06 septembre 2017,biographie d'écrivain,littérature

Mélangeant les points de vues biographiques et autobiographiques sous l'angle de la rêverie et du fantasme, son scénario colle parfaitement à la personnalité de son sujet : Gérard et son  comportement fantasque jusque dans la dérision et l'auto-destruction. Il met en évidence ce cas particulier de la Bohème française, montrant la vie en bandes, en squats, de ces punks poètes avant la lettre. La partie du récit consacrée au Voyage en Orient révèle un pointillisme aussi rigoureux que précis, les dialogues originaux y sont repris au mot près. Il faut bien avouer que ce type un peu fou dans sa faiblesse pour l'alcool et les femmes, enivré de poésie, transmet l'amour de la littérature avec légèreté et amusement. 

nerval l'inconsolé,vandermeulen,casanave,casterman,06 septembre 2017,biographie d'écrivain,littérature

Le dessin semi-réaliste de Casanave convient bien au sujet. Le dessinateur, qui explore le monde du 9e Art en mettant l’accent sur l’adaptation de chefs-d’œuvre de la littérature et la vie de grands artistes, perçoit le monde via la géographie. D'où l'importance accordée aux décors, aux voyages. Il veille à respecter l'aspect historique dans la justesse des détails. 

nerval l'inconsolé,vandermeulen,casanave,casterman,06 septembre 2017,biographie d'écrivain,littérature

Le tout donne un livre très abouti, fruit de 20 mois de travail basé sur une documentation rigoureuse, qui constitue une porte d'entrée idéale pour (re)découvrir un pan, mal connu, du mouvement romantique. 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

19/09/2017

Manifest destiny

cov.jpg2.jpgTome 3 -  Chiroptères et Carnivores

Scénario : Chris Dinguess

Dessin : Matttew Roberts

Editeur : Delcourt

Collection : Contrebande

144 pages - cartonné

Parution : 23 août 2017

Western historico-fantastique, à tendance horrifique

 

Présentation :

Le récit romancé de l’aventure fantastique que constitua le périple que menèrent le Capitaine Merriwether Lewis et le Lieutenant en second William Clark pour traverser d’Est en Ouest les USA en 1804.

4.jpg

L’expédition de Merriwether Lewis et William Clark s’aventure toujours plus profondément au coeur du territoire américain. La découverte d’une autre arche les met en contact avec une nouvelle et incroyable civilisation, totalement différente de ce qu’ils connaissaient jusqu’alors. Malheureusement, les dangers qui les guettent ne font qu’empirer…

1.jpg

Mon avis :

Ce volume compile les épisodes 13 à 18 sur les 33 parus aux USA. On atteint donc un moment délicat du scénario qui va devoir éviter de répéter une recette bien rôdée mais qui pourrait commencer à devenir lassante, celle de la découverte du bestiaire horrifique qui se dévoile petit à petit.  Il faut bien avouer que le concept est particulièrement original et accrocheur et que ce voyage au bout de l’horreur reste passionnant à bien des égards. Dans cet opus, deux personnages, Sacagawea et Collins, gagnent en profondeur grâce à de courts flash-backs adéquatement placés.  

7.jpg

Côté dessin, le travail de Matttew Roberts maintient une qualité constante dans les détails de cet univers très inquiétant. Les couleurs de Owen Giani en renforcent l’aspect organique de façon appuyée. Pour certains lecteurs, cette colorisation parfois outrancière s’avère être le point faible de la série. Je n’y vois cependant pas un défaut, loin de là, mais il faut bien avouer que les premières impressions peuvent choquer.

4882876-18.jpg

Scènes gore et sauvagerie débridée sont au rendez-vous pour une série dont le récit sombre et impitoyable ne cesse de surprendre. Je vous ai mis en images les couvertures des magazines US dont une « spéciale » (les amateurs de comics apprécieront ... ou pas).

8.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

Skippy

15/09/2017

Eldorado

cov.jpg1.jpgBrian Bones, détective privé - tome 2

Scénario : Rodolphe

Dessin : Georges Van Linthout

Editeur : Paquet

Collection : Calandre

48 pages  - cartonné

Parution : 23 août 2017

Polar vintage

eldorado,brian bones,détective privé,van linthout,rodolphe,paquet,calandre,23 août 2017,polar vintage

Présentation :

L’actrice Carol Lorraine, la femme du fameux producteur Claude Goddard, se tue dans un accident à bord de sa CADILLAC ELDORADO flambant neuve. À qui le crime (pardon : l’accident !) profite-t-il ? Au mari, sans l’ombre de doute, car par la plus incroyable des coïncidences, celui-ci a souscrit quelques jours plus tôt une assurance vie au nom de sa femme, assurance dont il est l’heureux bénéficiaire ! Montant de la prime ? 150.000 dollars ! Une somme qui tombe à pic vu que GODDARD est au bord de la faillite… Brian Bones, qui a du flair, détecte aussitôt l’arnaque et se fait fort de démasquer rapidement l’escroc-assassin ! Seul hic : lors de l’accident, c’était celui-ci qui conduisait. Peut-on préméditer un accident mortel en étant soi-même au volant de sa voiture ?

2.jpg

Mon avis :

Deuxième titre de la série : Brian Bones, détective privé, ce récit surfe sur la vague rétro/vintage sans complexes. Bien évidemment le scénario est ultra classique, bien sûr on se croirait dans le magazine Spirou des années 50/60, naturellement la ligne est d’une clarté limpide, hé oui le dessin rappelle furieusement celui de Tillieux des aventures de Gil Jourdan !  Mais après tout, qu’importe ! Encore une fois, des formules stéréotypées envahissent mon esprit de chroniqueur en panne de vocabulaire : charme rétro, ambiance surannée, classicisme, hommage, BD de papa … J’en passe et des pires. Le fait est que ce récit se lit avec le plaisir, que les mécaniques sont belles et les filles joliment croquées, que c'est au fond un bon petit polar, bien troussé, selon une recette éprouvée. A lire un samedi soir en pensant au bon vieux temps.

eldorado,brian bones,détective privé,van linthout,rodolphe,paquet,calandre,23 août 2017,polar vintage

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy