31/03/2007

Makabi, Dossier Zéna.

Makabiint_08112006Makabi_27062002

Le résumé.

Lloyd Singer, alias Makabi, travaille au F. B. I. Ce n’est pas un agent d’élite. Il est chef comptable… Pourtant, lorsqu’une jeune Russe et sa fille, témoins brûlants dans une affaire de traite des Blanches, sont en danger, c’est à lui que fait appel La Bianca, l’agent en charge de leur protection. Dès lors, Lloyd Singer se retrouvera seul, en première ligne, embringué dans un plan tordu à souhait...

L’avis.

Comme le tome 4 de Makabi a été un grand coup de coeur pour moi, il était urgent de rattraper ma lacune des 3 premiers tomes. Ebay et un festival BD m’ont permis de vite trouver le premier cycle (en EO, c’est pas plus mal).

Et je ne suis vraiment pas déçu par le scénario concocté par l’excellent Luc Brunschwig(je commence à savoir l'écrire sans regarde à 3 fois son nom). Un récit haletant remplit d’actions, de rebondissements et surtout très crédible. L’héros principal, Makabi alias Lloyd Singer est un personnage complexe, un gars simple, gentil, plein d’humanité. Un anti -héros hyper attachant qui se transforme en justicier si les circonstances l’exigent. En plus, presque tous les personnages secondaires apportent un plus à l’histoire. Même le quartier de Little Jérusalem à une âme. C’est fou de voir la VIE qui jaillit de cette histoire. Un petit avertissement quand même, le sujet de la traite des blanches avec quelques scènes assez cruelles n’est pas à mettre dans n’importe quelles mains.

Le duo Olivier Neuray au dessin et Isabelle Cochet à la couleur réalise du bon travail. Un trait réaliste qui va très bien avec le ton de l’album.

En résumé, une série que je conseille vivement.

surprises.smileysmiley.com.9

 

Le lien sur la pochette, Olivier Neuray nous livre les secrets de Makabi.

Pour le lien vidéo, Rabbie Jacob, il va danser.

MAK-01-F-03

 

09/03/2007

Petrus Barbygère

petrusbarbygereintegralePhoto03

Quand leur île est envahie par le pirate Reddy Scarlett, les lutins ne peuvent espérer d'autre secours que celui de Petrus Barbygère, le célèbre elficologue. Pour réussir sa mission, celui-ci devra renouer avec son vieil ennemi, le Capitaine des Morts, et affronter de cauchemardesques créatures...

 

Tout d’abords, je dois vous expliquer pourquoi cette BD. Lors du festival BD de Bastogne, je me suis fait dédicacer cette BD que je ne connaissais pas .Mais c’est toujours sympa de découvrir et de faire connaissance avec l’auteur. Et pendant la lecture de ce Petrus Barbygère, j’ai trouvé que le personnage principal avait quelques similitudes physiques mais aussi dans son attitude avec son auteur. (Voir photo) .En tout cas j’ai pu rencontrer un personnage haut en couleur et très affable. Une chouette rencontre.

Bon, pour ce qui concerne cette bd, un mot : HALLUCINANTE.

Ca part dans tous les sens, c’est complètement allumé, un festival des horreurs, rempli de répliques délirantes, parfois amusantes mais souvent lourdes et fastidieuses. Allez un exemple : « Que les neiges fondent, que la montagne s’entrouvre, que le ruisseau chantonne entre les rivages de givre. Et l’oiseau s’envole enquête de braises célestes. » A votre avis de quoi parle t’il ? Oui oui c’est bien à quoi vous pensez. On peut dire que les dialogues sont plutôt imagés mais explicites. Attention à ne pas avoir une soufflette aortique avec toutes ces péronades.

Pour le dessin de Sfar, on aime ou on n’aime pas. Je n’aime pas.

Je m’abstiendrai de coter ce chef d’œuvre de l’absurde.

Sur la pochette, une interview de Pierre Dubois.

Pour le lien vidéo, une fée reçoit son prince.

PetrusBarbyrgere

 

16/02/2007

Le dernier Envol

dernierenvol01
Zero

Comme l’album d’ « au-delà des nuages » avait été un coup de cœur pour moi, j’ai recherché l’autre album de Romain Hugault .Un album sorti en 2005 et s’intitullant fort justement « le dernier envol ».

Pendant la guerre 40 - 45, 4 destins d’aviateurs vont se croiser. Celui d’un kamikaze, un as de la Luftwaffe, un pilote Français de Normandie –Niémen en Russie  et un pilote de P47 américain.  Malgré que chaque histoire soit plutôt réduite, le récit est touchant, très humain et montre bien l’absurdité des guerres. Comme l’aviation et les grandes batailles m’intéressent, je suis gâté avec cette BD. On voit que les auteurs (Hugault aidé pas Hautière) sont également des passionnés car c’est d’une justesse tant historique que technique.

Et puis il y  a le dessin, de Hugault, quel talent. Je me suis presque arrêté à chaque planche pour admirer tous les détails. Le cockpit du Thunderbolt est d’une incroyable complexité et bien le dessinateur vous le rend  d’une façon magistrale.

Bravo et chapeau bas.

La fin de l’album est agrémentée de croquis de belles mécaniques et d’explications sur les avions qui jalonnent ce tome.

surprises.smileysmiley.com.9

 

Le lien sur la pochette, une interview des auteurs.

Pour le lien vidéo, le dernier atterrissage d’un hélicoptère

 

DernierEnv05

 

17/01/2007

Tramp,escale dans le passé.

tramp07trampt7_1

Années 50. Yann Calec et Rosanna sont installés à Rouen en compagnie de leur fille, Inès. Pour Yann, l'urgence est de dénicher le commandement d'un "tramp". A force d'obstination, il trouvera finalement un poste en. Indochine. Problème : c'est la guerre en Indochine. Arrivé sur place, il découvre Saïgon et un environnement pour le moins agité où les combines sont monnaie courante, y compris à bord de son propre navire. Yann s'adapte peu à peu et découvrira surtout que son propre père a laissé là-bas des traces de son passage. Un retour vers le passé débute alors.

Autant le dire tout de suite, Tramp est une de mes séries  préférées. Le scénario de kraehn (Gil St-André) est une merveille d’intelligence, on sent tout de suite la grande précision apporté par l’auteur .Les histoires « tramp » c’est du béton. En plus, on aborde des thèmes rarement abordés en BD, l’Indochine ou la marine marchande.

Pour le dessin de cette aventure maritime, Jusseaume apporte sa touche personnelle pour apporter à la série une ambiance unique. Un dessin classique mais bigrement splendide avec de belles couleurs chaleureuses. 

Alors, larguez les amarres, prenez place à bord d’un Liberty Ship direction le Vietnam.

surprises.smileysmiley.com.9

 

Pour le lien sur la pochette, un petit interview des 2 auteurs.

Pour le lien vidéo,un destroyer touché coulé.

planche_tramp71125746070_f1e0c