26/03/2017

Chroniques courtes (126). Killer instinct T5,La cité des esclaves T9, Gunnm T2 & Gunnm Mars Chronicle T2,Abyss T4

Killer Instinct V5
killer instinct t5.jpgkiller instinct.jpgScénario : Michio Yazu
Dessin : Keito Aida
Editeur : Delcourt/Tonkam
Sortie : mars 2017
Genre : collection seinen

 

 

 

 

Il ne reste plus que 3 survivants chez les psychopathes ! Le compte à rebours approche de zéro ! Qui ressortira vivant de cet enfer ?
Première info complètement folle, ce manga va être adapté au cinéma. Oui, vous avez bien lu. Si jamais ça sort dans nos contrées, j’imagine le beau sticker sur l’affiche, interdit au moins de 18 ans, âmes sensibles s’abstenir, préparez un vomis bag lors du visionnage, passage dans un centre psychiatrique obligatoire pour reconditionnement social et j’en passe et des mauvaises.
Un tome 5 fidèle à la série, c’est sanguinolent à souhait, délicieusement cruel, douloureusement immoral et complètement pervers.
Bienvenue en enfer !

a07-3e78901.gifGlobal.


Samba.


La cité des esclaves T9
la cité des esclaves t9.jpgla cité des esclaves 9.jpgAuteur : Shinichi Okada et Hiroto Ooishi.
Editeur : Casterman.
Sortie : 8 février 2017
Genre : fantastique.

 

 

 

 


Qui va devenir le maître absolu avec son troupeau d’esclaves ?
Ce tome 9 est riche en rebondissements et on sent bien qu’on approche du dénouement final (plus qu’un tome). Heureusement car je m’y perds de plus en plus avec tous ces porteurs de SCM. Les auteurs l’ont d’ailleurs bien compris car on a droit à un petit encart expliquant à quel groupe d’esclaves appartient ce personnage. La lecture est toujours aussi efficace mais quelle boule de nœuds. Il est grand temps qu’un despote éclairé surgisse du chaos.
a06-3e788fc.gif Global.


Samba

Verso_298354.jpg

 



Gunnm – Edition Originale – Tome 02 - La vierge de fer

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito Kishiroyazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito KishiroScénario : Yukito Kishiro
Dessin : Yukito Kishiro
Dépot légal : 01/2017
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01841-5
Nb Pages : 212





 

Résumé éditeur :
yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito KishiroLa décharge est un lieu cruel qui réserve une cascade d’émotions pour sa plus jeune cyborg. À elle de trouver sa place dans cette nouvelle vie et qui sait ? Peut-être des miettes de bonheur.

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito KishiroOn prend les mêmes et on recommence  (Voir chronique du tome 01 ici) : une série initiale qui profite pleinement de l’édition originale avec les mêmes points positifs que sur le premier tome : 13cm x 17cm, onomatopées sous-titrées, papier souple et de bonne facture…mais aussi ses points négatifs avec cette nouvelle traduction à l’ouest avec des expressions hasardeuses qui cassent la fluidité. Ca ne retire rien à la qualité de ce classique mais c’est très troublant à la lecture.


Note globale : 

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito Kishiro

JaXoM


 

Gunnm - Mars Chronicle - Tome 02

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito Kishiroyazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito KishiroScénario : Yukito Kishiro
Dessin : Yukito Kishiro
Dépot légal : 01/2017
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01752-4

Nb Pages : 210





 

Résumé éditeur :
yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito KishiroBond de deux cents ans dans le futur. Les retrouvailles d’Erika et Gally, séparées depuis leur petite enfance. Comment vont se comporter les guerrières, revenues sur les lieux du commencement ? Gally est de retour sur Mars, pour en finir une bonne fois pour toutes !

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito Kishiro Les séries Gunnm et Gunnm : Last Order viennent donc se dérouler endéans les deux cents ans d'écart entre le tome un et deux de cette série. Surprenant pour le moins. Un tome deux toutefois plaisant à lire, mais avec dessins moins inspirés et fluctuants dans leur qualité. Il me tarde de voir où veut en venir Yukito Kishiro.

A déconseiller à d'éventuels nouveaux lecteurs qui devraient plutôt s'orienter sur la série originelle dont le tome deux est chroniqué juste au-dessous.



Note globale : 

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman, gunnm, last order, glénat, jaxom, Yukito Kishiro

JaXoM

_________________________________________________________

yazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman,gunnm,last order,glénat,jaxom,yukito kishiroyazu,aida,killer instinct,delcourt tonkam,ooishi,okada,la cité des esclaves,casterman,gunnm,last order,glénat,jaxom,yukito kishiroAbyss volume 4
Auteur : Ryuhaku Nagata.
Editeur : Soleil manga.
Sortie : Novembre 2016.
Genre : Horreur.

 

 

 


Dan ayant été phagocyté par un monstre encéphalique, focus sur l’autre groupe de survivants composé de Misaki, Jo et Hara. Ils seront confrontés à un tueur en série à la tête de porc ou de clown (selon son humeur) dans une maison truffée de pièges. Attention, l’entité maléfique aime démembrer et jouer au sadique. Un album plaisant à lire mais qui n’apporte pas grand-chose au schmilblick sauf à mieux connaître les personnages. Sinon, ça fait sprach,spritch ou sprouch et on se demande parfois comment ils s’en sortent .

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

02/03/2017

Deathtopia.T01.

deathtopia-1-soleil.jpgCJcJyXZWwAAY_o7.jpgDessin: Yoshinobu Yamada.
Scénariste: Yoshinobu Yamada.
Éditeur : Soleil Manga.
Sortie : 22 février 2017.
192 pages.
Genre : seinen.

 

 

Le résumé.
yamada,deathtopia,seinen,soleil manga,sexy,022017,610Kô Fujimura, un jeune homme bien propre sur lui, est admis aux urgences les yeux en compote après avoir été malencontreusement renversé par un véhicule plus dur que lui. Les braves médecins parviennent à sauver sa vision, mais depuis l’opération, il est doté d’un étrange pourvoir de perception : il a le don de voir ceux qui ont « un truc en plus ». Il mettra alors sa nouvelle faculté au service de trois jeunes policières très délurées pour élucider d’horribles et mystérieux crimes.

 

 

 

« J’hallucine, sérieusement, c’est quoi ce bordel ? »

Deathtopia.jpg


Mon avis.

Je ne sais pas vous mais le résumé m’a bien fait rire avec ces trois jeunes policières sexy en deathtopia.pngdiable. C’est d’un crédible pas possible surtout qu’on a une blonde, une rouquine et une brune pour ratisser large. En plus, on n’a pas oublié l’option forte poitrine et tenue courte pour achever le lecteur mâle prêt à pendre la langue devant de telles jolies courbes affriolantes. Bref, bienvenue dans une lecture typé détente masculine par excellence.
Fatalement, tout y est  excessif comme les situations (attention c’est assez gore), les expressions, les cadrages à basic instinct, les mensurations, le peu de tissus, les contre-plongées, etc.
Sinon, il manque un élément important ! Il n’y a pas d’ île déserte mais un monde urbain. Je suis outré ! CDC (notre chroniqueur spécialiste des mangas) ne va pas aimer ;-)
Malgré un sujet intéressant, difficile de prendre ça au sérieux mais la lecture reste agréable notamment grâce au dessin détaillé de Y² (cage of eden). C’est plutôt dynamique comme histoire, ça n’arrête pas une seconde de bouger dans tous les sens et, vous l’aurez compris, sexy à souhait.
Cette série s’est arrêtée au tome 8 au pays du soleil levant.

005.jpg

 

 

Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

13/01/2017

Nuisible Tome1

nuisible-t1-270x383.jpgnuisible t1.PNGScénario : Masaya Hokazono.
Dessin : Yû Satomi.
Éditeur : Kana.
Sortie : 20 janvier 2017
207 pages.
Genre : Science-fiction.

 

 

Le résumé.
Ryoichi Takasago est un lycéen ordinaire, sans problème particulier. Si ce n’est qu’il fait, depuis quelque temps, des rêves très étranges peuplés de morts, et d’une jeune fille qui, derrière une beauté irrésistible, cache un monstre cannibale. Un jour, une nouvelle élève arrive dans sa classe. Kikuko Munekata ressemble comme deux gouttes d’eau à la fille de ses cauchemars.


« Attendez, il y a quelque chose au fond de la gorge ».

Mon avis.

Voilà bien un manga atypique pour son dessin, on est loin du moule classique, on se dirait presque dans une BD FB de chez Futuropolis, c’est vous dire.
Sinon, il faut laisser aux mangas une grande qualité, c’est de savoir rentrer dans le vif du sujet en quelques pages. L’ambiance est vite plantée, le mystère est de mise avec un petit côté flippant vraiment savoureux. Dommage qu’il manque une bande son pour encore plus amplifier le côté horrifique de l’histoire. Un récit qui fait penser à un bon Stephen King mais à la sauce nippone, on a droit, fatalement, à notre petit groupe de collégiens (il ne manque plus que l’île déserte). Étonnamment, le récit fantastique tourne au polar scientifique aux 2/3 de l’album. A partir de là, j’ai trouvé quelques passages assez bavards surtout qu’on avait deviné la plupart des « révélations ».
Trois tomes sont prévus (une excellente chose, ce n’est donc pas une série à rallonge).
Curieux de connaître la suite.

kana,nuisible,hokazono,satomi,polar fantastique,insectes,610,012017

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a06-3e788fc.gif

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

10/12/2016

Moyasimon-Il était une fois les microbes T.12

moyasimon-12-glenat.jpg9782344013687_pg.jpgAuteur : Masayuki Ishikawa.
Éditeur : Glénat Manga.
208 pages.
Sortie : 21 septembre 2016.
Genre : Seinen.

 

 


Résumé :

Alors que le séminaire Itsuki s'est enfin attelé à la production de saké, Madoka Nishino, la mystérieuse candidate du professeur à l'élection de Miss Fac Agricole, manifeste un dégoût profond pour cet alcool. C’est alors que Madoka se met en tête d'épouser Sawaki! Les problèmes de la jeune fille vont pousser les étudiants à s’interroger sur leur avenir et sur le sens d’être adulte et faire partie de la société.


Mon avis :

L'auteur nous sert, pour la douzième fois, un manga "cognitif". Si on lit entre les lignes en aspirant à décoder la babillarde qui se muche au revers de l'antienne du saké, on dénichera une élucubration à l'entour du désagrément de déchiffrer les adultes et le corps social. On sent que Masayuki s'évertue à ne pas distendre les choses, à bien les schématiser, à savoir déterminément où il s'achemine et à savoir sonder tout ça sans théâtralisme mais plutôt adéquatement en y assortissant systématiquement sa notule de dérision à laquelle il est tant boulonné.

Et quel en est le couronnement? Un volume hautement attrayant lorsqu'il s'avise à une approche de thématiques en vertu desquelles il a excessivement de choses à déclamer. Sourcilleux de ressortir intact de cette lecture qui est une des plus parachevées mais au summum de l'astreinte et pour cause : sa jaserie! Max Horkheimer, ancien philosophe et sociologue, attestait ceci : "Le développement à cessé d'existé. L'enfant est adulte dès qu'il sait marcher et l'adulte, en principe, reste dans l'invariabilité". À vérifier.

moyasimon-seg-temp.jpg

 


a06-3e788fc.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 


Mister Med.