24/10/2010

La question du dimanche (5).

Après les deux questions volontairement  « polémiques » de Capitol, une petite question plus consensuelle.
Comment choisis tu tes BD ?

Pour ma part, je regarde d’abords  le nom des auteurs .Par exemple un Nury est toujours un signe de qualité.
Ensuite, c’est le dessin que je regarde, il faut qu’il me plaise.
En trois, je dirais les avis élogieux sur des sites de référence comme BD gest.
Et pour vous, c'est .......

Écrit par Samba dans Le débat du dimanche. | Commentaires (11) | Tags : question, bd, choix, lecture |  Facebook | |

17/10/2010

LA QUESTION DU DIMANCHE (4)

Samba est parti en vacances pour une semaine en Zelande dans les Pays-Bas.Du coup, me voila à nouveau au charbon, mine de rien…Qu’est ce que Capitol va encore pouvoir nous trouver comme question ? Rassurez-vous. Plus question cette fois-ci d’Angoulème ou de festivals ! La question est simple mais je vous demande de la commenter car c’est là qu’est toute la substance de notre débat. Tout le piment de notre question du Dimanche, qui se prolongera durant toute la semaine…La question est la suivante :

 Etes-vous Tintin ou Spirou ?

 

Pour ma part, je suis plutôt Tintin. D’abord, les premières BDs que j’ai lues à la maison, ce sont des Tintin. Mes parents ne sont pas « BDs » mais achetaient les nouveaux  Tintin. Enfants, ils avaient découvert Tintin chaque jeudi dans le « Petit XXe » , un supplément destiné aux enfants qu’ils s’arrachaient. C’était déjà à l’époque un phénomène de presse.Les sept boules de cristal, Tintin au pays du Soleil, l’affaire Tournesol, Tintin au Tibet, les bijoux de la Castafiore, ont bercé ma prime jeunesse. Je me rappelle très bien de la sortie des « Bijoux de la Castafiore » en librairie. La petite librairie de village avait mis en vitrine le nouvel album et faisait l’admiration des enfants agglutinés comme une nuée de moineaux devant la devanture du magasin. Il n’a pas fallu attendre très longtemps l’arrive de l’album à la maison. Même si à l’époque, je ne savais pas encore lire, je me souviens que ce fut un évènement. Par la suite, j’ai lu à la maison le journal Tintin chaque semaine. J’y ai découvert « Vol 747 pour Sidney » mais surtout toutes les séries vedettes du « journal des lecteurs de 7 à 77 ans ». Ce n’est que par la suite, lorsque j’ai fréquenté la bibliothèque paroissiale et que la BD y est rentrée d’abord timidement puis de façon plus adulte par la suite, que j’ai découvert l’univers du journal de Spirou et surtout, le Spirou de Franquin. Ce fut une overdose...d’autant plus que j’avais beaucoup de retard…Je me souviens surtout de « QRN sur Bretzelburg » qui reste pour moi le sommet de la période Franquin et l’Age d’Or de Spirou.

Voilà, j’attends vos avis, vos commentaires, vos souvenirs, vos réactions ! Et bon dimanche à tous…Profitez-en, en général, c’est le meilleur jour de la semaine…

Capitol.

10/10/2010

LA QUESTION DU DIMANCHE (3)

Notre ami Samba est en week-end dans un refuge à Saint-Hubert, au fin fond de notre belle province du Luxembourg! Il est probablement parti entendre le brame du cerf au fond des bois…En attendant son retour, il m’a chargé de vous poser la question du Dimanche !

On parle souvent du palmarès du Festival D’Angoulème, la grand’messe annuelle de la BD en France et le terrain de chasse préféré des amateurs de dédicaces. Le prix le plus prestigieux, Le Grand Prix d’Angoulème, le plus décrié ces dernières années, récompense un dessinateur pour l’ensemble de son œuvre. On ne peut le gagner qu’une fois. Pour le palmarès, s’il faut vous rafraîchir la mémoire, je vous renvoie au lien ci-contre :

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_de_la_Ville_d%27A...

 Alors, la question de ce Dimanche : Quel dessinateur mériterait à votre avis d’obtenir le Grand Prix D’Angoulème en 2011 ?

Pour dire d’être sélectif, proposez au maximum 3 dessinateurs qui n’ont jamais eu le prix. N’oubliez pas également de nous expliquer la raison de votre choix, les arguments « pour » et « contre » de leur candidature.

 

Je me lance dans l’exercice :

Je pense à :

 William Vance. En positif : Une carrière incomparable, un graphisme extraordinaire (regardez Bruce J. Hawker…), quelques séries cultes…En négatif : trop commercial pour l’intelligentsia franco-française.

Hermann : En positif : une grande carrière, un graphisme reconnaissable entre mille, une bibliographie éclectique regroupant des séries et des one-shots dignes des grands romans graphiques. En négatif : Il n’est pas français et connoté BD franco-belge classique.

Jean Graton : En positif : Une longue carrière avec une série phare : Michel Vaillant. Un graphisme de très haut niveau. Il a vulgarisé auprès d’un large public la course automobile via la BD. En négatif : N’a plus publié des nouveautés depuis quelques années maintenant.

Je pense qu’il serait plus que temps que le jury, plutôt que de donner le prix à des petits copains, devrait se préoccuper maintenant de leur glorieux anciens, plutôt que d’attendre de leur donner un hommage posthume…Enfin, c’est mon avis…Longue vie à eux !

 

A vos plumes donc. Je suis sûr qu’il y en a plein d’autres…Faites marcher vos méninges…Réagissez aux propositions. On pourra toujours faire le point sur la question lors du prochain festival…Bon dimanche à tous, profitez bien des derniers jours de bon temps…

 

Capitol.

03/10/2010

La question du dimanche.(2)

Tout d’abord, je vous souhaite un bon WK mes amis.
Alors la question BD.

Participez-vous à des séances de dédicaces ? Aimez vous ou pas dans ce genre d’activité ?

Et dans l’affirmative, quelle est l’auteur qui vous  a réalisé votre plus belle dédicace ?

Pour ma part, j’ai un petit chef d’œuvre de Béatrice Tillier dans ma bibliothèque pour le bois des vierges. En image, la dédicace d’Alexe pour Lancelot  faite hier chez BDscope.

DSC01320.JPG