26/09/2013

La BD de Soledad

BD-Soledad-Rue-Sevres.jpg3483 je veux etre un homme.jpg2013-09-14 091639.jpgla compile de l'année

Salut Toi

Auteur : Soledad Bravi

Dépôt Légal : septembre 2013

Editeur : Rue de Sèvres

Toutes les planches de cette BD sont parues dans le magazine ELLE, de mai 2012 à mai 2013.

Format : Normal couleurs (22x28,5)

Planches : 64

ISBN : 978-2-36981-016-2


Résumé :

Diplômée de l'ESAG (de Paris ou de Grenoble ???), Soledad Bravi a débuté sa carrière comme directrice artistique dans la publicité avant de se consacrer à son travail d'auteur. Elle écrit aussi des albums pour les enfants et nous propose dans la compile, ses billets d'humeurs, paraissant chaque semaine dans le magazine "Elle".

 

Sous forme de questions existentielles, elle exprime avec humour et légèreté les boires et déboires du quotidien de Soledad, jeune femme mince et active, qui fait tout ce qu'il faut pour survivre dans ce monde impitoyable.

 

2013-09-14 085159.jpg

 

Mon avis :

Pendant la lecture de cet ouvrage on se croirait devant un spectacle de Florence Foresti : le ton des critiques est absolument similaire. et "non, l'accouchement n'est pas le plus beau jour de la vie" et "le plus dur le matin, c'est votre tête dans le miroir".


Comme dit Samba, "c'est un livre pour Sophie"... ah bon ! je ne vois pas de quoi il parle !!!!

Et alors ce séminaire, c'était comment ?

2013-09-14 085400.jpg

La compile de l'année est un album pour quarantenaires bien dans leurs baskets, femmes d'affaires, urbaines et pas si "polissées" (policées ou polissonnes ????) que ça. Sans souci de compte en banque à la fin du mois.

 

Moi, ça fait longtemps que je lis "Marie-Claire", que je n'ai plus d'amant, et que j'assume le fait de ne jamais rentrer dans le bikini ultra mode de La Redoute.

Avez vous passé de bonnes vacances ?

2013-09-14 084105.jpg

N'empêche que j'ai bien rigolé, Soledad jure comme un charretier, se démène en gym respiratoire abdominale, ne résiste à aucun trucs de ouf !!! prend trois tonnes de bonnes résolutions à Noël pour jeter la liste aux orties à Nouvel An.

et tout ça pourquoi ? 

- supporter les ados des autres

- avoir faim tout le temps

- fantasmer sur Ryan Gosling et Michaël Fassbender (alors que tout le monde sait que Russel Crow et Daniel Craig sont plus canons !)


J'suis trop vieille pour ces conneries !!


En résumé, une BD sympa, sans prise de tête, pour les working girl et les fashion victims, ...être une femme libérée, tu sais, c'est pas si facile !

2013-09-14 085457.jpg

 

 

ma note :

7,5/10 

 

Sophie

qui a perdu 10 ans pendant la lecture...

 

 

 

 

 

17/09/2013

Le collège invisible

Couv_191371.jpgPlancheA_191371.jpgTome 11 : Sacretum Graalus

Scénario : Ange

Dessin : Ghorbani Cédric

Couleurs : Perdriset Luc et Guillo Jean-Marie

Dépôt Légal : Juin 2013

I.S.B.N. : 978-2-302-02554-7

Format : format normal

Nombre de planches : 45

Editeur : Soleil                     Noté première édition.

Le Collège Invisible est bâti dans une dimension de poche, caché dans un véritable lycée, pour que les jeunes magiciens se mêlent aux autres écoliers.

Peuplé de magiciens de tous âges et de toutes vertus, nous découvrons Guillaume, cancre avéré, qui se retrouve premier de la classe après un sort à l'ordinateur des résultats, et nommé Magicien Suprême par un concours de circonstances et par le Haut Conseil des Etres Magiques.

Accompagné de son dragounet privé, de son pote Thomas accessoirement Loup-Garou, bientôt rejoint par Capucine et Adrien, la bande des quatre va vivre des aventures magiques dans le monde invisible de l'astral, du petit peuple et autres farfeluosités.

collège invisible.jpg

Résumé :

"Depuis le temps des légendes, on raconte que celui qui réussit à arracher de la pierre Excalibur, l'épée magique et mythique des chevaliers de la Table Ronde, devient le roi... Devinez sur qui c'est tombé, aujourd'hui ????

Une chose est sûre, cette fois, Guillaume a une bonne raison de se faire appeler Arthur...

excalibur.jpg

Hélas, ça n'est pas si facile que ça d'être le légendaire roi d'Avalon, surtout que tout le monde se bat pour faire partie des compagnons d'Arthur, à savoir.... les Chevaliers de la Table Ronde, Merlin (son cousin), Viviane (Madame la Proviseure), le collège de Brocéliande... tout un petit monde à la recherche du Graal...

 

saint graal.jpg

Mon avis :

Le Graal, un chaudron !  et pourquoi pas !

Dans cet album, les auteurs mélangent allégrement la magie et les clins d'œil à la vie moderne,  la divination et les moteurs de recherches, les restos du cœur et la restauration de masse !

 

Un onzième album dans la lignée des 10 premiers, des magiciens presque dignes des chevaliers de la table "de bistro" ronde. BD décalée et divertissante. 

 

ma note :

dessin : 6/10

scénario : 6/10

moyenne : 6/10

 

 

Sophie

 

16/08/2013

Tea For Two

 

 

tea,for,two,lucile gomez,filles,faciles,compliquées,le lombard,bretzelle,baba,désireztea,for,two,lucile gomez,filles,faciles,compliquées,le lombard,bretzelle,baba,désireztea,for,two,lucile gomez,filles,faciles,compliquées,le lombard,bretzelle,baba,désirezTome 1 : "les filles faciles sont compliquées"

Auteur : Lucile Gomez

Dépôt Légal : avril 2013

Editeur : Le Lombard

Seconde Edition : cet album est paru précédemment chez le même éditeur sous le titre : Bretzelle et Baba. Vous désirez ?

Format : Autre format (200 x 265)

Planches : 56

ISBN : 978-2-8036-3320-3

Résumé :

 Chronique d'un salon de thé chic et sucré, tenu par deux filles (pas faciles) et un garçon (plutôt gay) ; on y découvre la vie dissolue de Bretzelle, blonde fine, élégante et craquante qui butine les hommes, tous les hommes, enfin, surtout ceux qui lui plaisent, et avec qui elle noue des liens si ténus qu'ils se délitent pendant les conversations quelques peu intimes qu'elle tient avec sa collègue Baba : ronde et rousse, aussi tendre que son prénom laisse à penser. Baba, douce, intelligente, discrète, habile et terriblement séduisante malgré son embompoint.... elle en laisse Bretzelle.... Bouche Bée !

tea,for,two,lucile gomez,filles,faciles,compliquées,le lombard,bretzelle,baba,désirez

 Baba, si désolée de rester célibataire, prête à ignorer les friandises que lui offrent la vie et surtout le salon de thé, afin de ne pas décourager les garçons. Mais comme Anne Roumanoff, elle aime bien le pâtissier....

Mon avis :

 Cette fois, c'est un album de fille, de vraie fille, pour les vraies filles.

C'est vrai quoi ! ya pas que les hommes dans la vie.... ya le sexe aussi ...

tea,for,two,lucile gomez,filles,faciles,compliquées,le lombard,bretzelle,baba,désirez

C'est un album léger aux tons pastels, qui rappelle les cupcake vendus au salon de thé. un album tendre et crémeux, so sweet et savoureux.

Les filles y sont charmantes, pétillantes et délurées. Les garçons sont souvent kleenex mais séduisants... on en mangerait !

C'est un album qui remonte le moral, comme une religieuse à la pistache surmontée de tortillons rose de crème au beurre. Une gourmandise à laisser entre toutes les mains, à offrir aux copines, et à toutes les pulpeuses qui s'ignorent. Un album pour les blondes et les rondes, les rangées et les écervelés, les faciles et les compliquées. C'est le petit carré de chocolat au bord de la soucoupe, la cerise sur le gâteau, à déguster du bout de la langue.

tea,for,two,lucile gomez,filles,faciles,compliquées,le lombard,bretzelle,baba,désirez

Une Bd dont je n'ai fait qu'une bouchée, gourmande comme je suis...

 ma note :

dessin : 7/10

scénario : 9/10

moyenne : 8/10

Sophie

 

 

 

07/08/2013

Death Mountains

 

western, death mountains, Daniel Brecht, Christophe Bec, Casterman, Donner Party, Mary Graves, La Cannibale,western, death mountains, Daniel Brecht, Christophe Bec, Casterman, Donner Party, Mary Graves, La Cannibale,Tome 1 : Mary Graves
Tome 2 : La Cannibale
Scénario : Christophe Bec
Dessins et Couleurs : Daniel Brecht
Dépôt Légal : Février 2013
Editeur : Casterman
Format : Grand Format
ISBN : Tome 1 : 978-2-203-05124-9
ISBN : Tome 2 : 978-2-203-05129-4
 
 
 
 

Résumé :

Death Mountains retrace les terribles souffrances de l'expédition Donner au cours de l'hiver 1846-1847. Mary Graves, la narratrice rescapée, en demeure le témoin épique pour l'éternité.

Rien ne doit freiner l'avance vers l'Ouest où les terres promises attendent les colons les plus audacieux. Rien, pas même un temps capricieux qui peut à tout moment transformer une fantastique odyssée en cauchemar apocalyptique.

Le Donner Party reste à ce jour un des événements les plus tragiques de la conquête de l'Ouest.

 

western,death mountains,daniel brecht,christophe bec,casterman,donner party,mary graves,la cannibale

 

Mon avis :

Ce récit se déroule sur deux tomes et débute par la rencontre entre la survivante : Mary Graves, première maîtresse d'école de Californie, et le petit fils d'un des pionniers du Donner Party. celui-ci désire connaître intimement l'histoire de son grand père, assassin et survivant de l'expédition.

En pleine conquète de l'Ouest, un groupe de pionnier souhaite gagner les vastes prairies de la Californie ; ils devront bien sûr affronter les montagnes rocheuses avant l'arrivée de l'hiver. Avant d'atteindre la Sierra Nevada, le groupe va prendre énormément de retard en choisissant de parcourir le raccourci de Hastings ; cet épisode n'est pas assez accentué dans l'album, on a l'impression que la caravane a encore le choix avant de se lancer à l'assaut des montagnes. Le retard accumulé ne les a pas seulement rapprochés de l'hiver, mais les pionniers seront vite à cours de vivres pour entamer l'ascension des rocheuses.

western,death mountains,daniel brecht,christophe bec,casterman,donner party,mary graves,la cannibale

Le premier album se termine sur la séparation du groupe de pionniers tentant de survivre dans la traversée de la Sierra Nevada. La plus grande partie du groupe reste en bivouac auprès du lac Truckee, tandis que 8 personnes motivées vont tenter de trouver un passage plus au nord. L'hiver s'est installé, et le mauvais temps, déjà présent tout au long du tome 1, ne va pas faiblir jusqu'au dénouement. 

Comme pour les passagers prisonniers des Andes, les pionniers américains vont être amené à se nourrir de chair humaine.

Néanmoins, aucun remord religieux ne tenaille ces aventuriers... la faim les pousse aux extrèmes les plus rebutants. Et le sacrifice de certains ne les sauvera pas.

 

western,death mountains,daniel brecht,christophe bec,casterman,donner party,mary graves,la cannibale

L'expédition Donner est un échec, des 89 pionniers présents au départ, 41 moururent et 48 survécurent. Les deux-tiers des femmes survécurent. https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9dition_Donner

des deux soeurs de l'album, une seule affrontera l'opinion publique à son retour à la civilisation, une seule raconte l'épilogue au petit fils d'un de ses compatriote.

 

western,death mountains,daniel brecht,christophe bec,casterman,donner party,mary graves,la cannibale

Celle qui deviendra "Mary la Cannibale",   http://www.historia.fr/web/nos-critiques/ma-grand-mere-ca...  première institutrice de Californie.

 Le dessin de Daniel Brecht témoigne des rigueurs subies, il manque un peu d'âme à ce western, entre le roman et la fiction j'aurais préféré que les albums restent plus fidèles aux récits des survivants.


ma note :

dessin : 6/10

scénario : 6/10

moyenne : 6/10

 

Sophie