29/06/2015

Le Caravage

Couv_241292.jpg1680_P6.jpgPremière partie : La palette et l'épée

Scénario Milo Manara

Dessin : Milo Manara

Editeur : Glénat

Date de Sortie : Avril 2015

Pages : 64

Genre : Histoire

 

 

Milo Manara respecte scrupuleusement la biographie du peintre. Il n'y a rien d'historiquement faux dans son récit.

Je connais les dessins de Manara, surtout ceux à caractère érotique, n’empêche qu'il dessine fichtrement bien.

Le Caravage, peint lui aussi fichtrement bien et à une vitesse... Ça lui vient comme ça ! et paf, il dépose sur la toile les scènes de la vie quotidienne dont il est le témoin en les transformant en allégories. Bref ! j'aime bien les deux artistes !

01.jpg

800px-Caravaggio_-_Giuditta_e_Oloferne.jpg

Avec ses personnages aux allures de statues antiques, Milo Manara s'est fait une belle place dans le milieu des amateurs d'érotisme et de beaux dessins.

Son choix de dessiner la vie du Caravage s'est fait par amour de l'histoire de l'art et par son intérêt pour le personnage qu'il trouve romanesque, rebelle et aventureux.

06.jpg

Pour rester fidèle au peintre, il a gardé sa palette de couleur dans l'album, les dessins sont sombres et ocrés ; le rouge et le jaune éclairent quelques vignettes et le clair-obscur reste assez présent.

07.jpg

Dans la Rome du Cinquecento, il était interdit de peindre des nus d'après modèles féminins. Les modèles masculins étaient utilisés et transformés en femme dans les tableaux.

Le Caravage a peint plusieurs jeunes garçons nus dans ses œuvres. Les chercheurs présument qu'il était homosexuel.

Dans ce premier tome, Rome est le cœur de l'intrigue et l’accent est mis sur les femmes et en particulier les prostituées et leur relation avec le peintre.

05.jpg

Étrangement dans les différents tableaux de jeunes garçons, le modèle a l'air d'être toujours le même, peau blême et cheveux frisés comme le premier jeune homme épluchant des fruits.

640px-CARAVAGGIO,_A_boy_peeling_fruit_(1593).jpg

640px-Caravaggio_-_Cupid_as_Victor_-_Google_Art_Project.jpg

 

"On retrouve chez Manara la personnalité puissante et débordante de vitalité que laissent deviner ses biographes, mais son Caravage à lui est plus doué d'une vie propre, dont la vérité découle de l'évidence des œuvres que ce grand peintre a produites." Claudio Strinati (Historien de l'art)

 

 

Ma note:

a07-3e78901.gif

 

 

Lien vers la fiche technique de l'album chez Glénat: ICI.

 

 

Sophie.

25/06/2015

Résistants Oubliés

résistants oubliés,kamel mouellef,olivier jouvray,baptiste payen,glenatrésistants oubliés,kamel mouellef,olivier jouvray,baptiste payen,glenat Scénario : Kamel Mouellef et Olivier Jouvray

Dessins : Baptiste Payen

Editeur : Glénat

Collection : Grafica

Date de sortie : avril 2015

Nombre de pages : 64

Genre : Historique.

Résumé :

De Mamadou Addi Bà, chef du premier maquis créé dans les Vosges en 1942, jusqu'à Marcel Langer, juif polonais, dirigeant de la branche locale des FTP-MOI (Francs Tireurs et Partisans de la Main d'Oeuvre Immigrée) ; l'album recueille quelques morceaux de résistances qui ont parsemés l'histoire pendant les heures sombres de la guerre de 39-45.

résistants oubliés,kamel mouellef,olivier jouvray,baptiste payen,glenat

 

Mon avis :

Un hommage rendu aux combattants indochinois, tunisiens, allemands, serbes, croates, polonais, algériens, sénégalais, malgaches espagnols, russes, guinéens, italiens, marocains, arméniens, luxembourgeois et bien d'autres encore, qui ont, tous ensemble participé à la libération de notre pays et à la victoire des peuples contre la " Tyrannie Nazie".

Avec en postface les documents et photos des différents personnages éclipsés par la notoriété de Jean Moulin dans les émissions sur la résistance. Ils et elles sont l'ombre de son ombre.

résistants oubliés,kamel mouellef,olivier jouvray,baptiste payen,glenat

 

Où l'on découvre aussi le sort des tirailleurs sénégalais, rendu à leur pays quasi sans solde et mis au pas par les troupes françaises dans le camp de Thiaroye près de Dakar.

Que l'image flatteuse du combattant français est surtout l'image du français "Blanc", et que tous les combattants de couleurs des Vosges seront basés dans le midi et remplacés par les FFI à la fin de la guerre "pour la photo".

Seuls les monuments aux morts préservent la mémoire.

résistants oubliés,kamel mouellef,olivier jouvray,baptiste payen,glenat

 

Et les femmes me direz vous ? elles sont évoquées, bien sûr dans les pages de l'album. Et quelques unes laissent leur trace sur le monument commémoratif de Clichy la Garenne, déportées à Neuengamme ou à Drancy.

L'album regroupe quelques récits et actes de résistance, dessinés en couleur, ainsi que les faits historiques de cette époque, dessinés en noir et blanc.

L'album ne présente que quelques instants anecdotiques du rôle des étrangers dans la résistance. Mais les photographies, en fin d'ouvrage, apportent toute la valeur du dévouement des résistants, faces à la barbarie fasciste.

résistants oubliés,kamel mouellef,olivier jouvray,baptiste payen,glenat

 

Encore un album à mettre entre toutes les mains, afin de perpétuer le souvenir des combattants de la seconde guerre mondiale et le devoir de mémoire.

ma note :

6,5/10

 

Sophie

23/06/2015

L'Iliade et l'Odyssée

l'iliade et l'odyssée,soledad bravi,rue de sevresl'iliade et l'odyssée,soledad bravi,rue de sevres Scénario : Homère

Dessins : Soledad Bravi

Editeur : Rue de Sèvres

Date de sortie : Mai 2015

Genre : mythologie

 

Résumé :

Séparé en deux parties : l'Iliade et les raisons de la guerre de Troie contre Sparte et ce qu'il advient des vainqueurs, et l'Odyssée avec le retour d'Ulysse (troyen) et de ses compagnons vers l'ïle d'Ithaque a travers la mer Egée et la mer Ionienne.

C'est un récit concis que nous présente la dessinatrice, à l'aide de 4 vignettes par pages. Les dessins sont très simples et colorés et en quelques mots, la scène est plantée.

 

l'iliade et l'odyssée,soledad bravi,rue de sevres

 

Pas de décors, mais en avons nous vraiment besoin pour comprendre que ces guerres inutiles sont juste là pour prouver la manipulation des guerriers et démontrer la duplicité et la jalousie des dieux faces aux humains ?

Mon avis :

Contrairement à ma première expérience de lecture de l'Odyssée : " les aventures d'Ulysse" en format 30x23 ; c'est un tout petit album que celui de Soledad Bravi qui regroupe les deux épopées grecques que sont : L'Iliade et l'Odyssée de Homère : 21,5x15.

Et pourtant...

on y retrouve tout !

Achille et son talon, le cheval de Troie, les sirènes, le retour à Ithaque...

l'iliade et l'odyssée,soledad bravi,rue de sevres

 

Loin des fresques romaines et des dessins impressionnants de mon album de petite fille, la concision de Soledad Bravi n'enlève rien de la bravoure des héros Grecs et de la cruauté des dieux de l'Olympe.

L'aventure est là, à chaque coin de page ; l'inconstance des femmes, la naïveté des hommes, la fureur des dieux et l'âpreté des éléments naturels.

Avec des expressions tout à fait contemporaines, le récit des aventures des compagnons d'Ulysse est fluide, tordant et va droit au but.

l'iliade et l'odyssée,soledad bravi,rue de sevres

 

Un concentré d'humour décalé pour qu'enfin Ulysse retrouve sa Pénélope, heureux et amoureux tel qu'au premier jour.

Un petit album judicieux pour qui cherche la dérision face au pavé d'Homère, mais il ne faut pas s'empêcher de lire les textes de base, afin que les mythes conservent leur rôle d'explication du monde, remplis de symboles et de morale.

 

ma note : 7/10

 

Sophie

21/06/2015

Les Chroniques Courtes (76): Tales from the crypt V3,Vertical T9.

Tales from the crypt  3

tales of crypt v3.jpgRegroupe les tomes 29 à 34 des années 1952/1953

Scénario : Bill Gaines et Al Feldstein

Dessinateurs : Jack Davis, Jack Kamen, Joe Orlando, Graham Ingels, Al Williamson, George Evans, Fred Peters.

Dépôt légal : mars 2015

Edition : Akiléos

 

sciences-4b9ea98.pngJe suis un peu déçue par cet opus de « tales from the Crypt », je n’ai pas ressenti le petit « quelque chose » comme à la lecture de Crime Suspenstories ou de Weird Science.

Ce je ne sais quoi d’excitant à l’idée de re-découvrir les lectures de mon enfance ! une impression de déjà lu, et le souvenir de certains dessins.

La crypte et le caveau m’attirent moins que le suspense et les chutes extra terrestres ! Je devais déjà moins les lire dans ma jeunesse. 

sciences01-4b9ea9e.png

 

Je laisse donc la sorcière et son chaudron aux amateurs du genre, tout en conseillant les dessinateurs qui ne sont pas des billes ! Et quelques scènes d'horreur dégoulinante aux fanas de moisissures et d'enfermement !

sciences02-4b9eaa0.png

 

a06-3e788fc.gifMa note

Sophie

---------------------------------------------

Vertical T9

vertical.jpgDessin & scénario: Schinichi Ishizuka

Sortie : 27/05/2015

Editions Glénat – collection Seinen

224 pages – Cartonné

Alpinisme, montagne, secourisme.

 

Mon avis : Cette série manga « seinen » (plutôt pour les grands adolescents et les adultes), est une des très bonnes séries actuelles. Nous sommes déjà au tome 9, ce qui est un indice de qualité dans le cas présent. Elle nous parle d’amour de la montagne avec toutes ses joies, ses beautés, ses bonheurs mais aussi ses dangers, ses tragédies. La pratique de la montagne, c’est comme la pratique de la navigation sur les mers, il faut rester humble devant la nature, se renseigner sur la météo et bien appliquer des règles, au minimum, de comportement et de sécurité. Sanpo Shimazaki, le personnage central de la série, est alpiniste mais aussi secouriste en montagne bénévole. Il veut tout faire en son pouvoir pour protéger les alpinistes. Une série très positive qui donne un sens à la vie…

vertical t9.jpg

 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

 Capitol.