21/12/2014

Samb'or meilleur scénario 2014

Oyé ! Oyé ! Vous, formidables acteurs et lecteurs de la planète BD, êtes appelés aux urnes.

Le jury après moult  déboires et réflexions, a sélectionné 8 albums méritants 
(très dur d'éliminer de très belles histoires !).

8 albums dont le scénario vous entraine de l'autre coté du miroir pour de longue heures, de nombreux mois ....

La parole vous est rendue. Il reste à vous, lecteurs fidèles, à élire le meilleurs scénario 2014

 Samb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urban Samb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urban  Samb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urban  Samb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urban  Samb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urban  Samb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urbanSamb'or, scénario 2014, le captivé, little tulip, vieux fourneaux, amère russie, océan d'amour, rosko, or et le sang, urban

Les votes sont ouvert jusqu'au 15 Janvier 2015

Rendez vous ICI pour faire votre choix. Pour soutenir votre champion ! Un pseudo et une adresse mail pour faire basculer le cours du Samb'or meilleurs scénario 2014 ! Venez nombreux

 

04/12/2014

I.R.$. Tome 15. Plus values sur la mort

ir$,desberg,vrancken,plus-values sur la mort,action,trafic d'armesir$,desberg,vrancken,plus-values sur la mort,action,trafic d'armesScénario : Desberg, Stephen
Dessin : Koller, Daniel / Vrancken, Bernard
Couleurs : MiKl
Dépot légal : 10/2014
Estimation : non coté
Editeur : Le Lombard
Collection : Troisième Vague
Planches : 46

Des livraisons d’armes disparaissent et alimentent des réseaux terroristes. Larry B. Max est sur le coup. Il débusque avec ses méthodes « border ligne » des informations sur des citoyens américains, en apparence totalement inoffensifs. Mais rien de mieux que des faux-semblants pour aiguiser la curiosité de Max….surtout quand les instructions de sa hiérarchie lui intiment l’ordre de tout arrêter !

ir$,desberg,vrancken,plus-values sur la mort,action,trafic d'armesJe pourrais vous parler de Larry B Max et de sa croisade contre les fraudeurs

Je pourrais vous parler des démons de Larry B Max et de ses tentatives de les exorciser avec une voix téléphonique féminine

Je pourrais vous parler de l’excellent scénario de Stephen Desberg et de son imagination fertile toujours prompte à nous etonner

Je pourrais vous parler de mon enthousiasme de voir les dessins de Vrancken évoluer vers plus de rondeurs et de détails dans les décors.

Je pourrais vous parler de la surprise de voir arriver dans le trio historique (Vrancken-Desberg), un dessinateur supplémentaire aux crayonnées (Daniel Koller), renforçant ainsi l’encrage

Je pourrais vous dévoiler les nombreux  rebondissements de ce dyptique.

Je pourrais vous parler des femmes, faire valoir pour certaines, héroïnes pour d’autres mais toutes à la plastique irréprochable !

Je pourrais vous transmettre le je-ne-sais-quoi poussant les fans à revenir malgré 15 albums et deux séries spin-off

Je pourrais vous parler de ma surprise de voir un autocolant BFM TV en une de couverture ( ???). Larry B. Max n’a pas besoin de ce genre de « parrain » !

Car I.R.$ c’est tout cela !

Mais non, je voudrais juste vous entrainer à la lecture de ce nouvel opus car le souffle de l’aventure et des cascades sont au rendez-vous ! Rien à dire de plus, Larry B Max est de retour.

 

ir$,desberg,vrancken,plus-values sur la mort,action,trafic d'armes

 

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin

a06-3e788fc.gifTotal 

Tigrevolant

11/11/2014

LE TECKEL

le teckel,hervé bourhis,casterman,road trip,société pharmaceutiquele teckel,hervé bourhis,casterman,road trip,société pharmaceutiqueSénario / dessin / Couleurs : Bourhis, Hervé
Dépot légal : 08/2014
Editeur : Casterman
Collection : Professeur Cyclope
Planches : 80

Pour lancer leur nouveau produit miracle antalgique - et faire oublier les morts du précédent médicament - les laboratoires Duprat veulent frapper fort. Dans la zone sud-ouest, la direction impose un jeune cadre aux dents longues à un vieux briscard de la représentation pharmaceutique, dit le « teckel ». Totalement opposés dans leur conception du métier, cette collaboration va produire des effets inattendus et cela, jusque sur la scène nationale … !

 

le teckel,hervé bourhis,casterman,road trip,société pharmaceutique

 

Voilà donc la nouvelle production d’Hervé Bourhis : un road trip franchouillard en « cx break, entre Tandem et les galettes de Pont Aven ». Avec des parrains pareils la barre est assez haute, entre la parodie et l’humour grinçant voir cynique. Cela permet d’aborder tous les sujets, si dérangeants soient-ils. L’auteur s’attaque ainsi à la cupidité des laboratoires pharmaceutiques sans foi ni loi : tant que les actionnaires sont rémunérés avec un pourcentage à deux chiffres, tout va bien ; le reste est littérature pour avocats. Et, malheureusement,  les exemples dans l’actualité de ces dernières années abondent!

 

le teckel,hervé bourhis,casterman,road trip,société pharmaceutique

 

Afin de dénoncer ces travers de la société capitaliste, H Bourhis utilise le vieux ressort de l’antagonisme des protagonistes. D’un côté un vieux réactionnaire à l’ancienne et dont les pratiques et l’attitude semble être figées dans les années 70 ; et de l’autre, un jeune cadre gay totalement inexpérimenté. Evidemment, tout au long de ce récit, les clichés ne manquent pas. Mais de cette ambiance électrique décrivant les dessous de la visite médicale en France (et sans doute ailleurs), H Bourhis arrive avec brio, à instiller de l’empathie pour le ringard déclamant du Rimbaud et pour le jeune loup pas si naïf et si amoral que ça ! Et plus encore, la sensualité du « teckel » transpire dans une scène de séduction ! Fort ! Tout cela est finement amené jusqu’à un final totalement inattendu. Je vous en laisse la surprise.

 

le teckel,hervé bourhis,casterman,road trip,société pharmaceutique

 

Pourtant les dessins n’aident pas vraiment à cette chaleur. Le trait ligne claire, dépouillé à l’extrême ne met pas forcément en confiance. La couverture avec lettrage seventies n’aidera pas à passer le cap. Cependant, l’artiste arrive à faire passer les émotions avec un minimum de coup de crayon. Ce qui est en soit une performance. Le choix des teintes en bichromie rose et bleu est pour le moins audacieux. L’ensemble déroute, surprend et puis séduit.

Cette attaque en règle du monde de l’argent laisse un goût amer de comprimés coincés dans l’œsophage. La mise en lumière des malversations de l’industrie pharmaceutique au travers d’une fiction hors norme est ambitieuse. Evidemment, le sujet n’est qu’en partie effleuré. Mais le neuvième art devrait s’emparer plus souvent des faits de sociétés révoltants. Nous donner à réfléchir et nous divertir voilà une mission bien remplie par Hervé Bourhis et son « teckel ».

 

le teckel,hervé bourhis,casterman,road trip,société pharmaceutique

Dessin : 5/10
Scénario : 7/10
Total 7/10

Tigrevolant

03/11/2014

ROLQWIR Tome 3. L'arme farfalle

Torta, Cardona, Soleil prod, arme farfalle, Rolqwir, T3, humou, mangaTorta, Cardona, Soleil prod, arme farfalle, Rolqwir, T3, humou, mangaScénario / Couleurs : Torta, Florence
Dessin : Cardona, Philippe
Dépot légal : 09/2014
Editeur : Soleil Productions
Planches : 48

En l’an de grâce 17XX la France rayonne sur le monde et s’impose comme modèle culturel et philosophique de la planète. Le roi dépêche le Chevalier Jean de Rolqwir comme ambassadeur au Yamato ; charge à lui de « civiliser » les indigènes. Mais il s’avère que les autochtones semblent être bien plus en avance que prévu. Pire, sa boulangerie se trouve en compétition avec la crêperie ambulante d’un maitre es crêpe local. Voilà un défi à la hauteur du chevalier. Pour le sauver et redorer sa réputation, Rolqwir part pour une nouvelle aventure rocambolesque où combats et cuisine sont à l’honneur !

torta,cardona,soleil prod,arme farfalle,rolqwir,t3,humou,manga

De prime abord, cette BD semble être sortie tout droit de cerveaux extrêmement torturés....par le sens du rire et de la farce. Pétris de culture nipponne, Florence Torta et Philippe Cardonna laissent libre court à leur imagination très très fertile pour amuser nos yeux et nos papilles. L’ensemble de cette comédie est l’occasion pour les auteurs d’égratigner l’arrogance française (et notre héros n’en manque pas) mais aussi de se moquer (gentiment) de la société japonaise. Les égos de chacun sont mis à mal. L’esprit franchouillard de Jean de Rolqwir atteint des sommets de bêtise. Les auteurs jouent sur des codes biens établies dans le manga, en particulier le tournoi (ici, culinaire) avec des épreuves toutes plus loufoques et stupides les unes que autres. Un autre ressort de la comédie est l’étalage d’anachronismes et de références aux mangas ou aux jeux vidéo. C’est une véritable cascade (j’ai relevé avec mes fils Naruto, le voyage de Shihiro, Dragon Ball, One piece, Street Fighter, Bleach....). Le lecteur amusé s’autorisera ainsi plusieurs lectures afin d’obtenir une liste exhaustive. Tout cela est pastiché, caricaturé avec des phrases alambiquées (« naviguer sur un océan crémeux inondé par des embruns vanillés ») et avec des dessins où l’hyperbole graphique, typique du manga, évoque les « sommets » du plaisir gustatif.

L’ensemble des dessins n’aurait rien à redire aux sentaï et autres mangas en provenance du pays du soleil levant. Tous les codes sont présents (gros yeux, grimaces forcées, onomatopées....) avec des cadrages obliques surprenants mais ô combien jouissifs. Nonobstant ces très beaux dessins, je regretterais l’étroitesse des cases. Le scénario, et donc le dessin sont très chargés. Pour un meilleur visuel et donc de lecture, un agrandissement serait du meilleurs effet.

Destiné à un public de passionnés mais aussi de néophytes de la culture manga, il ravira quiconque osera franchir la couverture et les dix premières pages. Peu adepte des mangas « typiques », j’y ai trouvé une vraie saveur, goût nouveauté avec des vrais morceaux de fous rires. Franchement, un bon moment !

torta,cardona,soleil prod,arme farfalle,rolqwir,t3,humou,manga

 

Dessin : 7/10
Scénario : 7.5/10

Total : 7.5/10

Tigrevolant