19/10/2016

Samurai Légendes Tome 4. Vents de colère

Couv_282951.jpgPlancheA_282951.jpgScénario : Jean-François Di Giorgio
Dessin : Cristina Mormile 
Couleurs : Bertrand Denoulet
Dépot légal : 06/2016
Editeur : Soleil Productions
Pages : 46
Genre : aventure

Mandatées par Kurumi, fille du seigneur Hirotaka, les trois sœurs de l’ombre doivent retrouver son fiancé, Akiya. Mais le seigneur Aizen poursuit le même but et se retrouvera sur le chemin des terribles guerrières. Parallèlement, prisonnière dans la cité souterraine d’Akuma, la petite fille nommée « Sang sacré » échappe à ses bourreaux. Dotée de pouvoirs surnaturels, elle suit son propre destin….

samurai légendes,tome 4,vents de colère,jean-françois di giorgio,cristina mormile,bertrand soleil productions


samurai légendes,tome 4,vents de colère,jean-françois di giorgio,cristina mormile,bertrand soleil productionsFidèle au fil directeur des précédents tomes, Jean-François Di Giorgio tisse un scénario à deux intrigues. D’un côté, les trois sœurs de l’ombre poursuivent leur chemin de rônin et vendent leurs talents de guerrières aux plus offrants. C’est le côté budo de la série dans tout son éclat. Combats de sabres et hémoglobine parsèment le chemin des très belliqueuses demoiselles. De l’autre, la route de « Sang sacré » est plus fantastique. Mais sa toute jeune vie est tout aussi jonchée de cadavres. Son sort n’est pas totalement dévoilé et la fin de l’album fini sur un bâton de sucette. Mais, avec les pouvoirs surnaturels de « Sang sacré » et l’imagination de Jean François Di Giorgio le champ des possibles est très vaste !

Le dessin est toujours de bonne facture. La multiplication des angles de vue et de très belles scènes d’action rendent la lecture fluide et agréable. Cependant, le coup de crayon est parfois inégal : un visage sur une même planche peut être grossier ou exprimé très fin. Cela choque et interroge ?! Enfin, on notera les beaux aplats de couleurs Bertrand Denoulet, lumineux et savamment dosés.


En général, je vois d'un mauvais œil les spin-off. Mais la, c’est encore une très belle rencontre.  Aventure et fantastique se côtoient agréablement. Le lecteur appréciera le gros travail préparatoire des auteurs. Cela donne un ton crédible à l’histoire et restitue une ambiance très japonaise, très martiale. L’amateur de culture japonaise va se régaler. En tant que lecteur j’aurais juste un souhait : ne pas rendre cette série indigeste en multipliant les albums !

Scénario a05-3e788c9.gif
Dessin a06-3e788fc.gif
Total  a06-3e788fc.gif

Tigrevolant

01/10/2016

Red Skin Tome 2 . Jacky

xavier dorison,red skin tome 2,jacky,terry dodson,rachel dodson,espionnage,comédiexavier dorison,red skin tome 2,jacky,terry dodson,rachel dodson,espionnage,comédieScénario : Xavier Dorison
Dessin / couleurs : Terry Dodson
Encrage : Rachel Dodson
Dépot légal : 06/2016
Editeur : Glénat
Collection : Grafica
Planches : 52
Genre : comédie d’espionnage

En pleine guerre froide, dans les cerveaux des apparatchiks russes germe une idée lumineuse : créer une "super-héroïne » à l’esprit bien rouge pour propager les valeurs du communisme au USA. Vera, agent du KGB à la plastique irréprochable, est désignée pour cette mission délicate. Apres avoir mis fin au agissement du « Charpentier », un serial-killer réactionnaire, Vera continue son intégration à la société Américaine. La nuit elle est l’héroïne ultime, le jour elle est Alabama Jane, reine du porno !

xavier dorison,red skin tome 2,jacky,terry dodson,rachel dodson,espionnage,comédie

Difficile de passer à côté de cette série. Personne n'aura échappé à la couverture du tome 1, très trés aguicheuse. Il faut dire que le dessin est confié à une pointure dans la plastique féminine : Terry Dodson. Il a fait une première incursion dans la bande dessinée européenne avec la série Songes. Car Terry Dodson est un dessinateur de comics américain. Il est connu pour son travail sur des séries comme Harley Quinn, Trouble, Marvel Knights Spider-Man, Wonder Woman et Uncanny X-Men. Chaque fois, son très beau travail ne passe pas inaperçu et avec Red Skin, il déploie tout son savoir-faire avec en prime de belles scènes d’action. Par contre, est-ce le cahier des charges ou est-ce le puritanisme américain, mais dans les rendues des formes généreuses féminines vous ne verrez jamais poindre un téton ou une scène osée. Un comble pour une actrice porno ! Le tout est donc très sage et le dessinateur met une grande énergie à rechercher des cadrages chastes pour échapper au regard (forcément pervers) du lecteur Cela fini par fausser son travail. C’est, pour nous Européens, une source d’interrogations sans limite. A pleurer ou à rire….

xavier dorison,red skin tome 2,jacky,terry dodson,rachel dodson,espionnage,comédie

Difficile aussi de ne pas passer à côté du nom du scénariste, Xavier Dorison. Il est inutile de faire sa biographie ! Ici, il a découpé le scénario en deux parties, le combat final contre le Charpentier dans la première et la recherche d’une respectabilité à travers son nouveau job diurne pour Vera, dans la deuxième. Le boulot de Vera, ses gaffes à répétition rentrent en contradiction complète avec l’American way of life. Cela permet à X Dorison d’en tirer des effets comiques. Malheureusement, cela ne fonctionne pas bien. Passée la surprise, le lecteur se lasse vite de ce petit jeu. Par ailleurs, la recherche de sexe à tout prix de la « super héroïne » devient franchement lassante. Les limites de la nymphomanie sont atteintes et n’apportent pas grand-chose à l’histoire….

xavier dorison,red skin tome 2,jacky,terry dodson,rachel dodson,espionnage,comédie

Voici donc un album qui se démarque plus par son dessin que par son scénario. Les dessins de Dodson et la mise en couleur de madame Dodson donnent satisfaction. Mais ce plaisir est gâché par un scénario répétitif sans vraiment de consistance. Cela est peu concluant. Cette « fusion » franco-belge / comics est une bonne idée mais doit être revue en profondeur pour jouir d’une bonne cote.

xavier dorison,red skin tome 2,jacky,terry dodson,rachel dodson,espionnage,comédie

 

Scénario a04-3e788e4.gif
Dessin a06-3e788fc.gif
Total a05-3e788c9.gif

Tigrevolant

19/09/2016

EMPIRE Tome 4 . Le Sculpteur de chair

empire,tome 4,jean-pierre pécau,desko,igor kordey,delcourt,uchronie,steam punk,aventuresempire,tome 4,jean-pierre pécau,desko,igor kordey,delcourt,uchronie,steam punk,aventuresScénario : Jean-Pierre Pécau
Dessin : Igor Kordey
Couleur : Desko

Dépot légal : 06/2016
Editeur : Delcourt
Planches : 54
Genre : Uchronie d'aventures et d'epionnage

1820, l’empire Napoléonien s’étend de Brest à l’Afghanistan. A Constantinople, l’empereur échappe de peu à un attentat perpétré par un ectoplasme de Chateaubriand. Il charge ses deux meilleurs espions, Saint-Elme et Nodier de retrouver les commanditaires et percer le mystère du faiseur d’hologramme : le sculpteur de chair.

Roulements de tambours, sonnez buccins et trompettes, voici pour votre plus grand plaisir, celui que vous attendiez depuis dix ans…..la suite de la série Empire ! Que contient cette nouvelle production de Pecau et Kordey ? En général, les suites de série sortant une décennie après sont de cruelles désillusions. La suite du Régulateur ou de Tao Bang sont là pour vous en convaincre !

« Les plus petites circonstances conduisent les plus grands événements. (...) j'aurais atteint Constantinople et les Indes : j'eusse changé la face du monde ! » Napoléon Bonaparte, MÉMOIRES DE SAINT-HÉLÈNE

empire,tome 4,jean-pierre pécau,desko,igor kordey,delcourt,uchronie,steam punk,aventures

Pecau reprend stricto sensu, les mêmes éléments des précédents tomes. Il tire les mêmes ficelles. Il développe sur une base uchronique (un peu sa spécialité) un récit d’aventures et d’espionnage. Nos deux héros (disons trois, maintenant) sont chahutés des déserts d’Afghanistan à Istanbul en passant par l’Egypte. Cela donne l’occasion à Pecau de déployer tout son univers « steam punk ». Les hélicoptères, les dirigeables, les robots en tous genres sont agrémentés à la sauce XIXème siècle. Ce foisonnement de trouvaille est éblouissant. Il faut l’avouer l’imaginaire de Pecau est impressionnant. Les décors ou les inventions deviennent ainsi des personnages à part entière. Le scénariste va jusqu’à piquer son histoire avec des personnages réels de l’époque comme Flaubert, rencontré au détour d’une échoppe. Le lecteur en redemande. Quant à l'intrigue, elle reste classique. Les rebondissements s’enchainent avec les escales des espions suivis de cliffhanger bien orchestrés. Par ailleurs, il reste un fond de géopolitique du précèdent cycle, comme une histoire parallèle. Cela permet de tisser habilement un fil conducteur sur plusieurs cycles.

Les dessins de Kordey sont identifiables au premier coup d’œil. Ils sont charbonneux, épais, expressifs et dans le ton de son scénariste. Somme toute, Igor Kordey est égal à lui-même deux lustres plus tard. Par contre, les couleurs sont toujours un peu trop sombres. Des tons vifs seront bienvenus et la lecture gagnerait en lisibilité.

empire,tome 4,jean-pierre pécau,desko,igor kordey,delcourt,uchronie,steam punk,aventures

Finalement, le contrat est rempli. L’aventure et le plaisir sont bien présents, même s’il a fallu attendre 10 ans. Pour une fois, l’attente aura été salvatrice. Pécau maitrise son sujet. Nul doute, il s’inspire des classiques du XIXème comme Jules Vernes ou Mary Shelley (Frankenstein). Le voyage de l’autre côté du miroir est garanti. Une relecture du premier cycle n’est pas obligatoire mais ravira les amateurs d’uchronie. Il pourra ainsi enchaîner 4 tomes d’aventures hautes en couleurs. Messieurs Pecau et Kordey, s’il vous plait, vite une suite à ce deuxième cycle !

Scénario a07-3e78901.gif
Dessin a06-3e788fc.gif
Total a07-3e78901.gif

Tigrevolant

28/08/2016

Les chroniques courtes (106):Pornhollywood T2,Marvel saga N°2.

Pornhollywood Tome 2. Crépuscule
couv_274413-50188a5.jpg306418401.2-50188ab.jpg• Scénario : Noel Simsolo
• Dessin / couleurs : Dominique Hé
• Dépot légal : 03/2016
• Editeur : Glénat
• Collection : Grafica
• Pages : 46

 


Hollywood, 1934. Jim et Jenny filent le parfait amour. Mais il est Juif et elle est Noire. Jim tourne des films pornographiques, faute de mieux et Jenny est entraineuse. Dans les années trente, cette idylle est contre-nature pour le Ku Klux Klan et pourrait se révéler dangereusement mortelle. Et tourner des orgies sexuelles avec des hommes politiques n’est pas forcément une bonne option pour couler des jours heureux voire pour rester en vie …..
Noel Simsolo aime les scénarios complexes. Déjà en pleine tourmente dans le tome 1, Jim et le lecteur se retrouvent à intégrer dans l’équation un nouveau paramètre en la personne des fous d’extrême droite, le Ku Klux Klan. Et des protagonistes, PornHollyhood n’en manque pas. Il faut dire que le scénariste connaît ses classiques de polar. Il intègre tous les ingrédients du genre : drogue, violence, chantage, sexe…. rien ne manque à l’appel. Mais à trop charger le fil conducteur, l’écrivain prend un sérieux risque de perte de substance. Il est alors difficile de s’y retrouver et la lecture s’en trouve alourdie. De plus, le dessin, malgré de bons cadrages, peine à différencier les personnages. PornHollywwod est donc au final un polar juste classique. Les auteurs ont sans doute péché par gourmandise en voulant traiter trop de sujets. Mais il faut reconnaitre l’aspect politique de ce diptyque dénonçant avec virulence les dérives sectaires et les hypocrisies de l’Amérique des années 30. Et rien que pour ça Noel Simsolo et Dominique Hé en sont remerciés !

a05-3e788c9.gifGlobal. 

 

Tigrevolant

___________________________________________

simsolo,hé,pornhollywood,glénat,cinémaMarvel Saga (3e série) N°2 "Le tournoi des Champions"

Panini comics kiosque - 08/2016 - 144 pages couleurs

Dessin: Thomas Labourot, Andrew Crossley, Paco Medina

Scénario: Al Ewing

 

 

 

simsolo,hé,pornhollywood,glénat,cinémaLe tournoi des Champions est un jeu mobile Marvel qui a un grand succès (tu m'étonnes!). Ce mois- ci Marvel Saga nous propose l'adaptation en BD et c'est superbe!

L'idée (tirée d'un one shot des années 80 publié en France par Lug dans le N°3 de la série "un récit complet Marvel") est géniale : deux entités cosmiques (le Collectionneur et le Grand Maître), membres des "Doyens de l'Univers" parient l'un contre l'autre sur un tournoi où chacun d'eux choisit ses combattants! et que font nos joyeux drilles ? ils vont choisir des super héros et super vilains qu'ils vont forcer à s'affronter dans un combat à mort. Jouissif, non ? et nous avons le plaisir de voir se battre des êtres comme Gamora, Venom, Stick, Hulk, Bullseye (Elektra), Le Maestro, Sentry, Arès, etc.

Un très bon scénario mettant en vedette bon nombre de personnages plus ou moins connus de l'univers Marvel mais très attachants, des dessins de folie... bref ! courez-vite l'acheter car vous lirez un bel album pour pas cher !


JR

Ma note: