25/08/2015

Polish

Polish, James Morice, Paquet, 910, humour, Polish, James Morice, Paquet, 910, humour, Auteur : James Morice.

Editeur : Paquet.

Sortie : 8 juillet 2015.

48 pages.

Genre : Humour.

 

 

 

Résumé : 

Polish est un album sur les collectionneurs de vieilles voitures mais ce n’est pas une BD sur les mémoires d’un gigolo, pas du tout !... Vous faites fausse route ! C’est de passion automobile dont il s’agit ! Une sorte d’invitation dans l’univers d’une bande de nostalgiques qui redonnent, à grand renfort de sueur, de cœur et d’ humour, une deuxième jeunesse à leur petit bijoux. Et qu’ça brille !...

 

 

Mon avis :

 

On peut qualifier cet album de réussite ! Les férus de carrosserie se reconnaîtront à coup sûr dès la lecture de cette BD ainsi que les épouses et les enfants de ceux-ci, généralement (et malheureusement) mis de côté tellement cette passion peut-être dévorante. Ce qui laisse entrevoir un faux air de Confessions Intimes, l'émission qui cartonne (malgré elle) sur Tf1, lorsqu'elle traite de sujets comme le tuning, notamment. 

 

Pour continuer, James Morice nous offre, à travers ce one-shot, une série de planches riches en jeux de mots, en calembours accompagnés d'un zeste d'autodérision. Compte tenu du dessin, il n'est pas très subtile mais il n'empêche que, concernant les couleurs et les rondeurs, on est bien servi. 

 

Sinon, que dire de cet auteur qui gagne à être connu (ou au moins reconnu) d'autres que des fans de carrosserie ? Eh bien, pour commencer, James est né la veille de Noël en 1967 à Suresnes, en Hauts-de-Seine (Île-de-France). Sur le chemin de l'école, le passage devant la librairie du quartier est immanquable. On y trouvait la bande dessinée du moment ainsi que les célèbres miniatures automobiles, les Matchbox. Tout ça lui donne raison d'être assidu en classe et son amour pour le dessin se fait sentir. Un de ses plus gros passe-temps : recopier les personnages de Disney. Ensuite, il s'abonne au journal de Spirou et fait la découverte de Franquin qui, pour lui, dessine tout à merveille, y compris les voitures. Donc, quitte à copier, Adieu Mickey ! Adolescent, Jimmy met Gaston Lagaffe de côté pour faire place à d'autres centres d'intérêt comme, par exemple : les filles, les mobylettes, les magazines Chromes & Flammes et Nitro. Toutefois, ces choses n'empiètent pas trop sur son temps et lui permettent de poursuivre ses études afin de se diriger vers le Génie Civil qu'il finit par abandonner pour l'illustration en 1989. Un soir, le téléphone sonne alors qu'il bricole sur sa vieille Ford. Il s'agit de son copain Lesca, désireux de lui parler d'un certain Olivier Marin et de la Collection Calandre... 

 

Résultat : aujourd'hui, un ouvrage de qualité est disponible, incluant, d'une part, une série de gags autour des collectionneurs rénovateurs de véhicules anciens et, d'autre part, de nombreux modèles mythiques de l'industrie automobile aussi bien française qu'européenne. Bref, faites le plein, installez-vous, réglez votre siège, vos rétroviseurs, votre gps, attachez bien votre ceinture et mettez les gaz destination : humour! 

 

 

 

a09-3e78912.gifGénéral 

 

 

Polish, James Morice, Paquet, 910, humour,

 

Mister Med.