28/11/2016

L'art de la HAMMER

41R1Fx7W7-L._SS500_.jpgq2.jpgAuteur Marcus HEARN

AKILEOS éditions

collection: Amphithéâtre 

Cartonné, 192 pages

parution du 2 novembre 2016

 

 

Je devais avoir quatre ou cinq ans et attendais sagement dans le hall du cinéma pendant que mes parents prenaient les tickets du film que nous allions voir. Soudain mon regard fut attiré par les photos d'exploitation des films à l'affiche. Je vis alors le visage de Christopher Lee, les yeux exorbités, la bouche ouverte sur des crocs saillants, un filet de sang à la commissure des lèvres... Dracula me regardait!

CCF21112016_00003.jpg

Bien plus tard, habité par une passion du cinéma qui ne m'a toujours pas quitté, j'eus l'occasion de voir ce film et bien d'autres parmi les centaines produits par la célèbre firme anglaise HAMMER. Mais, avant, j'allais passer de nombreuses années de mon enfance à cauchemarder sur ce visage monstrueux...

La Hammer Film Productions est une société de production britannique créée en 1934 et qui trouvera son apogée dans les années 50/60 lorsqu'elle se lancera dans la réalisation de films d'horreur et de S.F et laissera de coté les films policiers, d'aventures ou d'espionnage qu'elle faisait avant. La firme aura dès lors comme slogan publicitaire: HAMMER, the house of horrors. La plupart des films produits sont maintenant des classiques et ont rendu célèbres des réalisateurs comme Terence Fisher et des acteurs comme Christopher Lee, Peter Cushing, Oliver Reed ou encore la française Yvonne Furneaux. Plusieurs de ces films feront l'objet de ressorties dans des "double" sessions où le cinéma présentait deux films par séance; ces ressorties seront accompagnées de nouvelles affiches présentant les deux films.

CCF21112016_00001.jpg

L'album que je vous présente aujourd'hui n'est pas une bande dessinée mais peut vous intéresser si vous aimez l'art graphique ! En effet la Hammer a obtenu son succès grâce à la publicité faite pour attirer le public dans les salles de cinéma ; et quelle meilleure publicité qu'une affiche ? Les affiches de films étaient, à cette époque, de véritables œuvres d'art dessinées par des artistes inconnus souvent du grand public. Certaines de ces affiches, très recherchées aujourd'hui, se vendent à des prix fous et certains de ces dessinateurs sont devenus des artistes reconnus.

CCF21112016_00002.jpg

L'art de la Hammer retrace donc la presque totalité des films produits du début des années 50 jusqu'à aujourd'hui en compilant les affiches de ces films. Des merveilles dessinées par des artistes travaillant pour les agences publicitaires londoniennes dont les plus connus sont Bill Wiggins (affiches de Dracula, la momie, etc.), John Stockle, spécialiste des comédies, Tom Chantrell (Un million d'années avant J.C) et bien d'autres. 

CCF21112016_00000.jpg

Le style Hammer est présent dans les affiches de ses films : érotisme avec jeune fille hurlant face au monstre, slogans tape à l'œil, titres accrocheurs, couleurs criardes. Tout cela est retranscrit dans ce bel ouvrage qui propose souvent les affiches éditées à l'étranger (les plus belles étant italiennes, belges et françaises) comme celle du Fantôme de l’Opéra par l'italien Renato Fratini. Il faut savoir également que l'affiche de film était souvent dessinée à partir de photos du film et ce jusqu'à la fin des années soixante. A partir des années soixante-dix le dessin sera remplacé par des montages photos qui, parfois, donnaient un beau résultat esthétique aussi.

CCF21112016_00004.jpg

Le matériel publicitaire utilisé pour la commercialisation des films est souvent l'objet de collections de la part des cinéphiles et les affiches sont très recherchées. Celles des films de la Hammer, part leur graphisme, leur esthétisme et, il faut bien le dire, leur rareté, sont parmi les plus cotées et appréciées. Alors si dans votre grenier vous avez l'affiche anglaise du "Cauchemar de Dracula" ou bien de "Frankenstein s'est échappé" vous avez un trésor qui dort.

hammer,dracula,frankenstein,peter cushing,christopher lee,affiches de films,fantastique,loup-garou,horreur,science-fiction

Un très bel album que les amateurs de beaux dessins, les nostalgiques des années passées et, bien sur, tous les cinéphiles aimeront s'offrir pour Noël.

A noter qu'un autre album sur la firme, "l'antre de la Hammer", est paru en 2012 et a fait l'objet d'une chronique par mon ami Loubrun : ici

 

Ma note: 

JR

HAMMER.jpg

 

 

23/11/2016

Pin Up 204 Les "super" de Carlos Braga

wonder_woman__on_e_bay_auction_now_____by_carlosbragaart80-dalqbcp.jpg

Wonder Woman

powergirl___custom_commission_______by_carlosbragaart80-dajw7xi.jpg

Power Girl

supergirl__on_e_bay_auction_now_____by_carlosbragaart80-dalqb2u.jpg

Supergirl

harley_quinn__on_e_bay_auction_now_____by_carlosbragaart80-dalqapm.jpg

Harley Quinn

poison_ivy__on_e_bay_auction_now_____by_carlosbragaart80-dalqawa.jpg

Poison Ivy

livewire__leslie_willis__commission_done_____by_carlosbragaart80-dajd9oq.jpg

Livewire

stephanie_brown__dc_rebirth__commission_done_____by_carlosbragaart80-daiowpw.jpg

Spoiler

 

 

22/11/2016

La jeunesse de MICKEY

Couv_288938.jpgVerso_288938.jpgcollection Disney/Glénat

scénario: TEBO

dessin:    TEBO

couleurs: TEBO

paru le 26/10/2016

76 pages - cartonné, dos toilé

 

 

Mickey est âgé, il perd un peu la notion du temps et la mémoire mais, pour raconter ses aventures passées, avec un peu d'imagination (pour enjoliver) il est doué! et ça tombe bien car son arrière-petit neveu, Norbert, a besoin qu'on lui lève le nez de ses jeux vidéo inutiles et abrutissants.

03.jpg

Voici l'idée de base choisie par Tébo pour ce troisième album du partenariat Disney/Glénat, conçu pour insuffler une nouvelle fraîcheur aux héros du grand Walt.

CviL5m6WYAAyfBa.jpg

Et le génial artiste s'en donne à cœur joie! il a su reprendre le personnage de Mickey tel qu'il était à l'origine (Steamboat Willie) et  lui faire revivre des aventures imaginaires (quoi que !?) dignes de lui. Mickey raconte tout au petit Norbert: la ruée vers l'or, les dangers du bayou, la guerre mondiale, l'industrialisation et la course aux étoiles. Cinq histoires courtes mais savoureuses, menées tambour battant par un Mickey d'anthologie face à un Pat Hibulaire plus malfaisant que jamais. Du grand art d'un grand auteur. Et l'humour est présent! j'avoue avoir pouffé dès la troisième case en lisant la repartie entre Norbert et son pépé.

la-jeunesse-de-mickey-tebo-western-e1477474850723.jpg

Un très bel album en grand format qui ne peut que plaire aux inconditionnels de la petite souris à la culotte rouge et surprendra aussi les autres.

 

scénario: 

dessin:    

JR

Cvm4NDsXEAAjJcj.jpg

21/11/2016

THE X FILES Tome 3

CCF18112016_00000.jpgCCF18112016_00003.jpgLes nouvelles affaires non classées

scénario: Joe Harris

dessin: Matthew Dow Smith

couleurs: Jordie Bellaire

illustrations: Francesco Francavilla

Glénat COMICS - 12/10/2016 - 144 pages

 

 

Résumé de l'action:

Les deux agents spéciaux Fox Mulder et Dana Scully ont repris leur travail au service des "affaires non classées" du F.B.I. Ils avaient vécu sous couverture pendant des années et avaient eu un fils. Leur enfant leur a été enlevé et depuis ils le cherchent en vain.

 

CCF18112016_00004.jpg

Ce troisième volume commence par une banale enquête en Arabie Saoudite après une attaque terroriste. Mulder et Scully sont envoyés sur place pour enquêter (et je ne vous dis pas comme c'est ardu au pays d'Allah!) et se rendent vite compte que, si terroristes il y avait ces derniers ne sont pas de notre planète! En fait l'équipe de scientifiques attaquée faisait des recherches dans le désert et a trouvé la fameuse huile noire (non pas du pétrole mais la substance extra-terrestre qui semble douée de vie propre et possède physiquement les humains)

Dans le même temps l'agent double Alex Krycek refait son apparition! mais il avait été tué d'une balle dans la tête par le directeur adjoint Skinner, chef de nos héros. En fait Krycek, qui travaille pour le mystérieux homme à la cigarette, est possédé par l'huile noire (ses yeux d'un noir absolu en sont la preuve). Il ne se rappelle pas sa mort, ni pourquoi il est là, dans ses moments de conscience ...

CCF18112016_00001.jpg

A partir de cet album - qui, je le rappelle, conte des récits survenus à la suite de la dernière saison T.V initiale - les événements commencent à se préciser; Scully croit maintenant aux extra-terrestres, ces derniers sont sur terre depuis des millénaires et certains personnages haut placés du gouvernement et des affaires sont leurs alliés (ou sont possédés ?). Les aliens poursuivent et éliminent certains des leurs, "oubliés" sur terre...

 

           Nous ne sommes pas seuls!

 

Le scénario suit toujours la trame mise en place par la série: les indices sont distillés parcimonieusement et lorsque vous semblez avoir compris quelque chose un événement nouveau vous met sur une piste et une réalité différente (voir la fin de ce tome). Du X Files tout craché. Heureusement, en fin de volume, les explications de Alain Carrazé et Romain Nigita permettent de s'y retrouver un peu!

Cependant le dessin de Matthew Dow Smith n'est pas aussi bon, à mon gout, que celui de l'artiste précédent Michael Walsh et l'intérêt à la lecture s'en ressent. 

scénario: 

dessin:    

JR

CCF18112016_00002.jpg