21/06/2016

The Shadow Hero

the shadow hero,urban china,yang et liewthe shadow hero,urban china,yang et liew

Scénario : Gene Luen Yang
Dessin & couleur : Sonny Liew
Éditeur : Urban China
176 pages
Paru le 3 juin 2016

 

 

 

 

 

 

PRIX EISNER 2015 DU MEILLEUR SCENARISTE

 

Dans les années quarante les États-Unis sont en plein âge d'or de la bande dessinée ! Les comics pullulent et tous les éditeurs inondent le marché. Un artiste chinois, Chu Hing, qui malheureusement restera inconnu, va créer le personnage du super héros "Green Turtle" pour l'un de ces éditeurs. On suppose que l'auteur rêvait d'un personnage chinois et l'éditeur d'un occidental plus conforme à l'époque ! Le comic qui racontait les aventures de ce héros ("Blazing comics") n'eut que cinq parutions et "Green Turtle" ne montra jamais son visage... Gene Luen Yang et Sonny Liew lui rendent justice dans cet album.

Hank est un fils d'immigrés chinois dans l'Amérique d'avant deuxième guerre mondiale. Son père tient une épicerie à Chinatown et sa mère, triste femme malheureuse dans sa vie familiale, fait des ménages pour une famille de blancs. 

the shadow hero,urban china,yang et liew

Un jour la mère de Hank accompagne sa patronne à la banque ; pendant qu'elle attend dans la voiture elle est prise en otage par un voleur qui vient de dévaliser la banque ! Roulant sous les ordres du bandit elle est sauvée par un super héros volant nommé "L'Ancre de la Justice". Et la vie de cette femme triste va changer ! Elle qui détestait son mari et son fils va avoir une idée : convertir ce gentil Hank en super héros ! Mais Hank n'a aucun pouvoir... Qu'à cela ne tienne ! Ma a plus d'un tour dans son sac, elle se renseigne pour savoir comment les autres super héros ont obtenu leurs pouvoirs et le pauvre Hank va subir tous les outrages possibles voulus par sa maman afin d'obtenir des pouvoirs : chute dans un bain de produits chimiques, morsure d'animal de laboratoire, visite chez un occultiste, etc. Mais rien n'y fait, Hank est toujours aussi banalement humain ! Et Ma désespère jusqu'au jour où elle apprend qu'un nouveau super héros sans pouvoirs autres que sa force au combat a fait son apparition (vous savez, celui vêtu de noir qui ressemble à une chauve-souris) et Hank se retrouve à apprendre les techniques de combat avec un ancien petit ami de sa mère.

the shadow hero,urban china,yang et liew

Hank accepte toutes les extravagances de Ma pour faire plaisir à son père ! En effet Ba s'est rendu compte que son épouse est enfin souriante alors que, depuis leur mariage, elle n'avait jamais desserré les dents. Il va donc devenir "L'Homme doré de la bravoure", un super héros au costume créé et réalisé par sa mère, et ira combattre le mal accompagné en voiture par Ma au volant ! Mais sa première action tourne mal, il essaye de sauver une jeune the shadow hero,urban china,yang et liewfemme, prend une rouste et est aidé par la jeune femme en question, meilleure combattante que lui ! Et il repart dans la voiture de sa mère, morte de honte.


Malheureusement Ba est racketté dans sa boutique par les hommes de Monsieur Mock, un truand local. Comme il n'a pas pas payé en temps voulu le truand lui vole un bijou et demande le versement du  double de la somme ! Hank se rend chez Mock et récupère le bijou mais son père sera exécuté... Hank comprend aussi que la justice des blancs est corrompue et que l'homme qui a tué son père est protégé par le chef de la police.

Lors de la veillée funèbre Hank va apprendre que son père avait en lui l'essence d'un esprit chinois, la Tortue ! cet esprit ne pouvant plus vivre dans le corps du défunt demande au jeune homme de l'accepter en échange d'un vœu. Hank choisit l'invulnérabilité aux balles ! Il a enfin un pouvoir... A partir de là les choses vont changer ! Hank devient "La Tortue Verte" et va s'attaquer à la pègre locale et à Monsieur Mock mais ce dernier n'est qu'un lieutenant ! Le véritable patron de l'empire souterrain se nomme "Dix Mille" et il sera difficile à faire tomber...

the shadow hero,urban china,yang et liew

Cet album est une petite merveille ! Il renouvelle avec bonheur le mythe du super héros, rend hommage à l'âge d'or du comic et aux milliers d'artistes inconnus de l'histoire de la BD et, surtout, raconte une histoire poignante et drôle à la fois. Le scénariste Gene Luen Yang a su parfaitement marier la culture chinoise et les valeurs de son pays d'adoption, les États-Unis. Le trait fin et agréable du dessinateur Sonny Liew apporte une fraîcheur à l'ensemble. A l'heure où les grands éditeurs américains ne se renouvellent plus et les héros classiques n'en finissent pas d'être revisités par tous les moyens il est agréable de lire des histoires comme celle-ci. Il y a longtemps que je n'avais pas eu de coup de cœur et j'avoue que j'avais un "mauvais a priori" car, par habitude, tout ce qui est estampillé "Made in China"... 

JR

the shadow hero,urban china,yang et liew

 

19/06/2016

Les chroniques courtes (99) : C.O.W.L

C.O.W.L
cowl.jpgcowl t1.jpgScénario : Kyle Higgins et Alec Siegel
Dessin : Rod Reis et Stéphane Perger
Éditeur : Urban comics
Parution du 18 mars 2016
209 pages


Chicago 1962. La mairie a un contrat d'aide et assistance aux forces de l'ordre avec l'agence C.O.W.L (Chicago Organized Workers League) dirigée par Geoffrey Warner et composé d'humains normaux et d'êtres aux super pouvoirs. La pègre est presque inexistante depuis que la bande des Six a été décimée et Warner, qui renégocie son contrat avec le maire, sait que la partie sera rude. Il va magouiller pour que les habitants se sentent en danger et, pour cela, va faciliter et aider le crime ! Mais l'un de ses agents, John Pierce, va découvrir un fâcheux secret au sein de la C.O.W.L et va tenter de prévenir son contact dans la police... Il y perdra la vie et les conséquences pour la mairie, la ville et l'agence C.O.W.L seront dramatiques.
Un récit policier et politique haletant qui nous tient en éveil jusqu'au dénouement final. Le cadre et l'utilisation par les auteurs de personnages aux super pouvoirs hors des caractéristiques du genre rappelle le fameux Watchmen !

cowl s.jpeg

 

a07-3e78901.gifma note pour le dessin et le scénario

jr

_______________________________________________

22/05/2016

Les chroniques courtes (96) : Les enfants de Midvalley T1, Pathfinder T3, Batman Univers HS1.

LES ENFANTS DE MIDVALLEY - Tome 1 - La nuit de l'horloger

les enfants de midvalley.jpgscénario: Benoît Broyart
dessin et couleurs : Romuald Reutimann
Éditions Kramiek
parution du 07 octobre 2015

 

 


Milan et sa petite soeur Rosa doivent passer une semaine chez leur oncle car leur maman sera absente pour cause de recherche d'emploi ! Arrivés à la gare de la grande ville leur oncle n'est pas là ! Ils se rendent donc à son domicile et sont invités par un mystérieux voisin, Monsieur Paul, à prendre un petit déjeuner chez lui en attendant le retour de l'oncle.... Mais c'est là que les ennuis commencent : Paul est horloger et fait travailler des pauvres enfants sur ses mécaniques ! Rosa va lui voler une montre et les deux gamins passeront la nuit à fuir le bizarre horloger qui semble commander au temps.
Une petite histoire qui semblait banale mais qui trouve une intrigue prenante et à la limite du fantastique. Un dessin particulier mais agréable. Le tout fait un album plus intéressant qu'il n'en avait l'air.
Espérons que les deux albums suivants, qui termineront l'histoire, seront aussi captivants. 

les enfants de midvalley t1.jpg

 

Ma note:
a05-3e788c9.gifDESSIN

a06-3e788fc.gifSCENARIO

JR


-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pathfinder - Tome3 - L'enfant de Lamashtu
pathfinder.jpgpathfinder t3.jpgScénario : Zub, Jim
Dessin : Huerta, Andrew
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica
Planches : 64
Dépot légal : 01/2016

 

 
Cette conclusion de la première aventure de nos héros déçoit quelque peu.
Suite et fin des aventures « Pathfinder ». Les héros ont été faits prisonniers par les Gobelins. Ils ont été ligotés, ils vont être obligés de boire l’eau de Lamashtu, une potion dangereuse pouvant corrompre l’esprit ou déformer le corps de celui qui y trempe ne serait-ce que le bout des lèvres. Seule Merisiel l’elfe peut les sauver.
Le seul effet notable des terrifiantes eaux de Lamashtu est de provoquer des flashbacks très pratiques mais arrivant comme un cheveu sur la soupe, en particulier après deux tomes où l'on s'est déjà efforcé d'expliquer les motivations de chacun.
Pourtant c’est là ou le dessin est superbe.
Les scènes de combat avec l’enfant de Lamasthu sont très fournies, très chargées avec des couleurs monochromes : difficile à décrypter, lassant.
Le faible scénario de ce dernier tome finit par ne pas faire entrer dans ma mémoire cette BD.
Les dernières pages donnent quelques idées sur une peut être future BD : Le Dernier Gobelin de Bois-Moussu.

a05-3e788c9.gifDessin/Scénario

Patounet
---------------------------------------------

BATMAN UNIVERS HS N°1

pathfinder,les enfants de midvalley,broyard,kramiek,reutimann,glénat,zub,huertapathfinder,les enfants de midvalley,broyard,kramiek,reutimann,glénat,zub,huertaÉditeur : URBAN Comics
Parution : 22 avril 2016 en kiosque
160 pages

 

Vous souvenez-vous du feuilleton BATMAN des sixties ?  DC comics, cédant à la nostalgie actuelle, édite BATMAN'66, une série qui reprend les personnages du feuilleton avec leurs costumes et leurs aventures très kitsch ! Et tout y est ! Les vilains ont les têtes des acteurs qui leur donnaient vie à l'époque, les coups lors des bagarres traduits par des onomatopées, la voix off qui racontait les événements à suivre, etc.
Urban comics nous offre donc cette édition française et ce premier album nous propose même un récit tiré d'un scénario non utilisé à l'époque, oeuvre du grand Harlan Ellison et mettant en vedette Double Face. Chaque épisode est réalisé par des artistes différents tels Ruben Procopio, Ty Templeton ou José-Louis Garcia-Lopez au dessin, Len Wein, Jeff Parker au scénario. Que du beau monde!

pathfinder,les enfants de midvalley,broyard,kramiek,reutimann,glénat,zub,huerta

 

JR

a07-3e78901.gifMa note générale

20/05/2016

SPAWN Renaissance - Tome 1



spawn,mcfarlane,jenkins,jonboy,delcourt comics
spawn,mcfarlane,jenkins,jonboy,delcourt comics
Scénario : Todd McFARLANE

Paul JENKINS

Dessin : JONBOY

Éditeur : DELCOURT

Parution : 02 mars 2016

132 pages

Cartonné, format comics

 

 

Synopsis de la série:

Devenu gênant pour ses supérieurs, le lieutenant-colonel Al Simmons a été éliminé. Échoué en enfer, il pactise avec le diable dans l'espoir de retrouver Wanda, son épouse. Il revient alors sur terre sous la forme d'un Hellspawn, une créature infernale dotée d'un pouvoir immense. Il doit désormais prouver à son nouveau maître qu'il est capable de commander les armées infernales.

spawn,mcfarlane,jenkins,jonboy,delcourt comics

Al Simmons est mort depuis longtemps. D'autres humains ont pris l'allure du Hellspawn et ont vécu des aventures... Puis, un jour, Al est réveillé du néant où il était par un chien qui lui parle et dit être dieu. Dieu apprend à Al que son ex-femme, Wanda, a été tuée, brûlée vive dans sa voiture par des casseurs lors d'une manifestation ! Wanda est maintenant aux mains du Démon et ce dernier veut s'en servir d'otage contre Al. Dieu ne devait pas intervenir dans l'affaire mais il le fait pour empêcher que Al perde sa vie dans le piège tendu.

spawn,mcfarlane,jenkins,jonboy,delcourt comicsAl Williamson retourne alors à New-York sous son avatar de Hellspawn ! Il va essayer de retrouver Wanda bien dissimulée par les hordes démoniaques. Il va se lancer dans une quête désespérée pour trouver des réponses à son passé, sauver Wanda et, surtout, tenter de ne pas perdre son âme. Williamson, constamment harcelé par les démons, va trouver un plaisir roboratif à les détruire systématiquement lors de son parcours.

Todd McFarlane revient donc avec son héros original pour une nouvelle descente aux enfers. Aidé par le grand Paul Jenkins il nous concocte une histoire encore plus ténébreuse et complexe que d'habitude, bien conforme à la lignée de cette série mythique. Cependant trop c'est trop ! Une impression de "déjà lu" s'installe dès les premières pages ; on ne se sent pas concerné par les nouveaux malheurs du héros ! Le récit, complexe, traîne en longueur et nous avons l'impression que tout est fait pour que l'histoire ne finisse pas et que l'on doive acheter un second volume pour connaître la suite. Et puis les dialogues, trop longs, nécessitent de nombreuses bulles et une très petite calligraphie difficile à lire avec des lettres sur fond noir ! Pas terrible pour les "vieux" lecteurs ayant une mauvaise vue.

spawn,mcfarlane,jenkins,jonboy,delcourt comics

A noter, en fin d'album, un mini poster représentant toutes les apparences du personnage tout au long des différents albums et de l'imagination des artistes ! Sympa.

JR 

Ma note:

Scénario: 

Dessin:     

 

spawn,mcfarlane,jenkins,jonboy,delcourt comics