11/05/2016

DAMNED

CCF08052016_00000.jpgCCF08052016_00001.jpgScénario : Steven GRANT
Dessin : Mike ZECK
Couleurs : Kurt GOLDZUNG
Éditeur : DELCOURT
Collection CONTREBANDE
Parution du 30 mars 2016
128 pages
Cartonné, format comics

 

 

 

 

damned,polar,delcourt comics,grant,zeckMick THORNE est un dur ! En prison personne ne lui dame le pion ! Avec deux compères, Doug et Wally, il fait sa loi dans la cour. Mais un jour, lors d'une bagarre, Wally poignarde Doug pour de l'argent ! Ce dernier, mourant, dans une phrase anacoluthe, fait promettre à Mick d'aller dire quelques mots à sa soeur.

Thorne sort de prison et s'empresse de tenir sa promesse mais pour lui les ennuis commencent ! La soeur de Doug, Cam, n'est pas celle qu'il pensait, des truands se mettent sur son dos et il comprend que son "pote" de prison ne lui a pas demandé un service si anodin.

En effet Doug avait subtilisé une grosse somme à un caïd local, Silver, et il surveille Cam afin de récupérer son bien ! Alors quand Thorne rapplique....

Mais où est l'argent ? Et que signifient les mots que Doug a confiés à Thorne ? La solution de l'énigme laissera une belle brochette de cadavres sur la route de notre ami Thorne.

Voici un bon polar comme seule la "série noire" savait nous en procurer ! Delcourt nous réédite un album déjà paru en 2005 chez Kymera et qui est une histoire parue en quatre comics aux U.S.A en 1997 chez BOOM ! Studios.

damned,polar,delcourt comics,grant,zeck

Les auteurs Steven Grant (scénariste de talent auteur de 2 guns et de violentes histoires du Punisher chez Marvel) et Mike Zeck (dessinateur réputé chez Marvel et DC dont il a dessiné pratiquement tous les personnages phare) nous livrent ici un polar de luxe dont ils avaient eu l'idée en travaillant ensemble sur le Punisher en imaginant une histoire de gangsters sans super héros costumés !

damned,polar,delcourt comics,grant,zeck

Pari réussi car DAMNED se lit avec plaisir, d'un seul trait, et en prenant fait et cause pour Thorne, truand sans pitié mais pas si pourri que ça. Cependant il s'agit d'un petit album que je ne classerais pas parmi les indispensables ou incontournables.

JR

Ma note

Scénario:  

Dessin:      

damned,polar,delcourt comics,grant,zeck

06/05/2016

Suicide squad - Tome 1 - Têtes brûlées

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchiosuicide squad,urban,adam glass,federico dallocchioScénario : Adam GLASS
Dessin : F. DALLOCCHIO et
Ransom GUETTY
Couleur : Val STAPLES
URBAN Comics
Collection : DC renaissance
Parution : 8 avril 2016
Deux éditions avec couverture différente
160 pages

 

 

Le gouvernement américain doit faire face à de nouvelles menaces depuis l'avènement des supers humains ! il sait que Superman ne sera pas toujours présent pour sauver les Etats Unis alors il décide de créer sa propre brigade chargée des missions impossibles, la Task Force X plus communément nommée Suicide Squad.

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchio

Les membres de cette équipe sont recrutés en prison parmi les criminels les plus dangereux et les plus impitoyables ! pour les contrôler durant leurs missions, afin qu'ils obéissent et ne tentent pas de s'échapper, on leur implante dans la nuque une nano-bombe qui explosera au moindre faux pas ou si la mission dure plus longtemps que le temps imparti ! Et l'officier Amanda Waller, en charge de l'équipe, n'hésite jamais à déclencher l'explosion....

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchioPremière mission : l'équipe doit investir un stade dont tous les joueurs et le public, victimes d'un virus, sont devenus des zombies cannibales et récupérer un antidote détenu par une jeune femme ! Diablo, Harley Quinn, Black Spider, Voltaic, Deadshot et King Shark auront du pain sur la planche et devront quitter le stade en se fondant dans la ville sans être repérés.

Deuxième mission : Yo Yo et Captain Boomerang arrivent en renfort car il faut ramener le docteur Elisa Visyak qui travaille sur un projet intéressant le gouvernement. Mais, pour cela, il faut affronter de drôles de bestioles ! et certains des membres de l'équipe ne sont pas du tout fiables ! Tous n'en sortiront pas vivants... 

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchio

Troisième mission :  De retour à leur prison les Suicide Squad doivent... mater une mutinerie ! mais la prison  de BELLE REVE détient des prisonniers hors du commun ! les échanges vont être sanglants... En plus, durant la mission, la belle mais "déjantée" Harley Quinn décide qu'il est temps de tirer sa révérence.

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchio

Quatrième mission : Harley est dans la nature et l'officier Waller n'est pas contente ! elle demande à la Suicide Squad de ramener la "vilaine" morte ou vive. L'équipe, qui a subi des pertes, est rejointe par Lime, Light et Savant. Harley de son coté est partie à Ghotam car elle a appris la mort de son chéri le Joker; elle n'est pas à prendre avec des pincettes et notre valeureuse équipe va en faire les frais...

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchio

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchio

Voici un album jouissif ! Ces héros nous changent de l'insipide et soporifique Superman. Ce sont des criminels, des assassins psychopathes, des monstres sanguinaires, des folles complètement "barrées", bref ! des caractères prenants dont nous aimons suivre les aventures. L'album est assez violent (comme la plupart des comics américains du moment qui reflètent largement notre quotidien urbain) mais, peut-être malheureusement, c'est ce que nous aimons. Il faut signaler cependant que la Suicide Squad est une création de DC Comics datant de 1959 ! L'histoire de ces criminels qui acceptent des missions suicide pour obtenir des réductions de peine est assez logique bien que l'on puisse se demander quel gouvernement remettrait en liberté pour "services rendus" un de ces assassins fou à lier ! Pour ma part j'attends le deuxième tome à paraître car je brûle de savoir ce que va devenir la charmante Harley Quinn !? 

Cela augure beaucoup de succès au film  "Suicide Squad", tiré du comic, que nous verrons en France en août de cette année.

JR

Ma note pour cet album:

Dessin:     

Scénario: 

suicide squad,urban,adam glass,federico dallocchio

 

 

 

02/05/2016

Les plus belles histoires de PÂQUES

walt disney,donald et picsou,glénat,pâquesScénaristes et dessinateurs divers

Éditions Glénat 

parution : 9 mars 2016

Album grand format - couverture dorée

142 pages en couleurs

Recueil de 10 histoires  

 

 

 

Les éditions Glénat nous proposent ce nouvel album de la collection "les plus belles histoires de " qui nous fait partir à la chasse aux oeufs avec Donald et ses neveux et aussi l'oncle Picsou, Gontran... bref toute la famille Duck et leurs amis et ennemis!

walt disney,donald et picsou,glénat,pâques

Dix belles histoires ayant pour cadre la période de Pâques, les oeufs en chocolat, les traditions ancestrales et le fameux lapin cher aux enfants. Comme d'habitude nous assistons à une avalanche de situations rocambolesques où Donald va gâcher la vie de Picsou en l'empêchant de gagner plus d'argent sur la vente des oeufs, en aidant le lapin de Pâques à faire sa distribution gratuite, perdre un oeuf Fabergé en or appartenant à...devinez qui ? Emporter par erreur l'oeuf commandé par un truand qui a caché dedans le produit d'un vol ou encore, à l'aide d'une invention de Géo Trouvetou, dupliquer à l'infini le fameux lapin qui distribue ses oeufs.

walt disney,donald et picsou,glénat,pâques

Bref ! une bonne série d'aventures datées des années 2000 mais bien conformes aux classiques de CARL BARKS. Les histoires sont aussi passionnantes et le suspense est maintenu; elles gardent les mêmes dessins et couleurs qui font la marque Walt Disney. On peut cependant regretter que Glénat ne soit pas plus explicite quand à l'indication des dates et revues de la parution initiale. 

JR

Ma note globale: 

 

 

walt disney,donald et picsou,glénat,pâques

01/05/2016

Les chroniques courtes (N°93) : Dare Devil

DAREDEVIL L'INTEGRALE 1967

dare devil.jpgdaredevil i.jpgScénario : STAN LEE
Dessin : GENE COLAN
Couleurs : JOHN ROMITA Sr
Encrage : FRANK GIACOIA-JOHN TARTAGLIONE
PANINI COMICS
Parution du 9 mars 2016

Voici la troisième intégrale des aventures de Matt Murdock, l'avocat aveugle, qui combat le crime sous le costume de DAREDEVIL. En 1967 Stan Lee est aux commandes du scénario mais surtout, le grand GENE COLAN prend en charge le dessin. Colan est un virtuose du mouvement et de l'anatomie humaine! Les scènes de combat sont dessinées sous tous les angles, les virevoltes du héros montrent la souplesse de l'athlète qu'il doit être. La physionomie des personnages est très bien rendue aussi. Ah ! Karen Page et son beau visage.... on rêve de l'avoir comme secrétaire personnelle.
13 aventures plus ou moins bonnes avec des supers vilains à mourir de rire (Le Toréador, le scarabée ou la grenouille), d'autres à faire frémir (Le Gladiateur ou Mr Hyde et le Cobra) ; bref que du beau monde.

dare devil t1.jpg


Ma note:


a06-3e788fc.gifSCENARIO

a08-3e78906.gifDESSIN