29/10/2013

LES ENFANTS DE LA LIBERTE

9782203059207.jpgLes enfants de la liberté est le septième roman à succès de MARC LEVY; le livre raconte l'histoire du père et de l'oncle de l'auteur, résistants juifs français sous l'occupation.

En voici la superbe adaptation en bandes dessinées, mise en images par ALAIN GRAND d'après un scénario du même MARC LEVY.

Nous assistons à l'aventure de Claude et son frère Raymond engagés dans la brigade Marcel Langer, groupe résistant de Toulouse. Nous connaîtrons ainsi ce groupe, la 35e brigade, formé d'hommes et femmes de toutes nationalités, émigrés italiens, roumains, espagnols, portugais, hongrois.....

La résistance s'annonce doucement au début, ces jeunes n'ont pas d'armes, beaucoup dont les deux frères, sont encore adolescents, puis va prendre de l'ampleur jusqu'au drame de ces jeunesses emportées dans la tourmente de l'histoire.

S'il est presque amusant de voir Raymond hésiter à abattre un officier allemand qu'il a suivi dans les rues, tant qu'il n'a pas fini d'uriner, ou l'action du groupe, forcé d'aller voler des armes stockées par la résistance en attente du débarquement, nous sommes vite consternés par les événements. L'exécution de Marcel Langer après avoir été torturé, les actes barbares de la milice française dépassant largement ceux de l'occupant. Ainsi nous assistons à la collaboration zélée des préfets, chef de la milice, chef de la prison. Certains seront exécutés par nos héros, d'autres seront promus après la guerre et échapperont à la justice.  

img420.jpg

L'émotion va crescendo au fur et à mesure que nous assistons à l'enlisement des protagonistes dans l'horreur de la guerre. Peu à peu tous les membres de la brigade seront arrêtés ou tués.

Les derniers seront déportés dans ces trains de prisonniers, filant vers l'Allemagne et les camps d'extermination. Nos héros seront dans le tristement fameux "train fantôme", dernier convoi de déportation, qui, sous les ordres d'un officier fanatique, tentera par tous les moyens d'arriver en Allemagne.

img419.jpg

Les enfants de la liberté est une histoire vraie, poignante qui montre jusqu'où peuvent aller des hommes et des femmes combattant pour être libres et sortir du joug dans lequel veulent, d'autres hommes, les maintenir.

Un album qui plaira à tous et permettra que la jeunesse apprenne grâce à la bande dessinée ce qu'une autre jeunesse a accompli pour que nous soyons libres et vivants maintenant.


LES ENFANTS DE LA LIBERTE                                                                MA NOTE:

MARC LEVY et ALAIN GRAND                                                                 SCENARIO ET DESSIN : 9/10

CASTERMAN SEPTEMBRE 2013                                                              JR

AMERICAN VAMPIRE TOME 4 - Course contre la mort

AMERICAN_VAMPIRE_4.jpgVoici le tome 4 de cette passionnante histoire qui donne un ton nouveau au mythe du vampire. Les auteurs SCOOT SNYDER au scénario et RAFAEL ALBUQUERQUE et JORDI BERNET au dessin poursuivent la chronique du vampire américain SKINNER SWEET et continuent à mettre en fond de récit l'histoire de l'Amérique.

Cette fois ci Sweet est un peu le lien servant à présenter de nouveaux personnages. L'album comporte trois chapitres : le premier nous révèle un peu plus sur la jeunesse de Sweet, orphelin de la guerre civile américaine, recueilli par des fermiers voisins, il va montrer déjà son amoralité et sa ténacité à vaincre dans la vie sans se préoccuper des règles. Engagé dans l'armée américaine avec son frère James Book ( fils de ses parents adoptifs ), il va montrer son habilité au combat et son manque de  scrupules face aux indiens que l'armée poursuit. Dans ce récit nous apprendrons que Sweet n'est pas le premier vampire américain, une indienne Shoshone fut contaminée par des vampires européens avant lui.....

le deuxième récit nous présente TRAVIS KIDD, un jeune rocker de 19 ans qui, aidé par l'organisation de LINDEN HOBBES, "les vassaux de Vénus", chasse le vampires et veut se venger du responsable de la mort de ses parents, devinez qui ? Skinner Sweet.

43383-une-page-du-comics.jpg

Le dernier chapitre est consacré à Calvin, autre agent de Hobbes, il se trouve dans une ville D'Alabama pour assister à un concert donné par un groupe de jeunes noirs. Mais la ville est tenue par 3 vétérans de l'armée, racistes et vampires de surcroît,  qui font venir des groupes de noirs pour les dévorer une fois le concert donné. Mais Calvin a deux atouts dans sa manche, il est noir et vampire lui aussi!

american_vampire-4.jpg

La fin nous donne à suivre le tome 5 car Calvin va être contacté par Pearl, la deuxième vampire américaine dont nous avons fait la connaissance dans les précédents tomes, elle aussi agent de Hobbes, qui va lui demander son aide......................

Cet album plaira aux amateurs d'histoires de vampires, aux passionnés de l'Amérique, aux nostalgiques du Rock n' Roll des années cinquante et à tous ceux qui aiment les bons comics qui sortent des sempiternelles  aventures de super héros en collants.


amvamp4-medium.jpgAMERICAN VAMPIRE TOME 4 - COURSE CONTRE LA MORT                               

SCOTT SNYDER - RAFAEL ALBUQUERQUE - JORDI BERNET                              

URBAN COMICS - VERTIGO CLASSIQUES - OCTOBRE 2013

                              

ma note:             HISTOIRE : 8/10

                       DESSIN :   7/10

 

                                                                                                                       JR

24/10/2013

Revenants

revenants-couv.gifChaque jour 22 soldats et vétérans se donnent la mort aux Etats Unis d'Amérique. Cette simple phrase, à elle seule, résume le contexte de cet album.

Mis en images par MAËL d'après un scénario de OLIVIER MOREL, l'album est un prolongement du documentaire filmé par le même MOREL qui met en scène les interviews d'anciens soldats américains ayant combattu en IRAK.

Olivier MOREL est un photographe et réalisateur franco-américain qui enseigne le cinéma dans une université américaine. Il a voulu dans ce livre nous relater les vies de ces hommes et femmes, portés souvent par un élan patriotique ( attentat du 11 septembre 2001 ) ou par la promesse de l'obtention d'une nationalité américaine tant convoitée, qui se sont engagés dans l'armée, sont allés en IRAK, ont combattu, ont été blessés, ont commis ou vu des crimes indignes de l'humanité et sont revenus dans la vie civile avec un traumatisme que personne ne peut guérir. Ces soldats ont été également confrontés à l'indifférence de l'administration qui refuse de prendre en charge leur maladie psychique, de leur verser une pension juste ou simplement de faciliter leurs démarches.

Plusieurs de ces vétérans ne réintègrent pas la société; certains se suicident, d'autres errent formant des bandes de motards, d'autres survivent de petits boulots.... tous sont malades à en crever dans leur tête.

article_ame-sang_0.jpg.crop_display_0.jpg

(pardonnez moi car j'ai péché)

Revenants, de par ses textes disant la vérité sans entrer dans le détail sordide, de par ses illustrations en noir et blanc virant sur le rouge du sang qui coule, nous laisse un goût d'amertume et de tristesse dans la bouche.

Bien qu'il soit bon que la jeunesse lise ces faits vécus et sache ce qu'est l'inutilité et l'horreur de la guerre on peut se demander si tout cela sert à quelque chose! D'aussi loin que je me souvienne, depuis que j'ai commencé à lire autre chose que PIF gadget, j'ai toujours lu et vu les mêmes récits: les horreurs de la première guerre mondiale, les vétérans de la deuxième qui, revenus aux USA, sont partis sur les routes à moto créant les "Hell Angels", la Corée, la guerre d'Indochine, celle d'Algérie, La guerre du Vietnam, le désastre russe en Afghanistan, l'Irak, la Lybie......... et toutes les guerres à venir. Rien n'a changé, les gouvernements, les hommes de pouvoir s'en fichent de nous autres pauvre chair à canon et, nous, malgré tout ce que nous savons la dessus nous continuons à y aller bêtement, le sourire aux lèvres.......... sourire effacé pour ceux qui reviennent. 

1348_rot.jpg

REVENANTS

MAËL et OLIVIER MOREL - FUTUROPOLIS SEPTEMBRE 2013

ma note : 10/10 car ce livre mérite qu'on le lise !                       JR

Voulez-vous gagner cet album et vous plonger dans les souvenirs de ces vétérans ? Pour le remporter, il suffit de mettre un commentaire sur le blog en fin de chronique jusqu’au lundi 4 novembre 2013 inclus. Un tirage au sort sera fait par une main innocente (celle de Samba !).

23/10/2013

LA COLONNE tome 1 - UN ESPRIT BLANC

COUV_LACOLONNE_WEB.jpgEn 1889 la France coloniale envoie une mission de conquête en Afrique de l'Ouest, entre le Sénégal et le Tchad. Cette mission dite "Voulet-Chanoine", du nom des deux officiers blancs qui la commandent, doit rejoindre deux autres colonnes parties d'autres points afin de quadriller l'Afrique et agrandir le territoire français. Elle va s'illustrer par la barbarie, le pillage, les viols et autres actes infects. 

Cet événement oublié, un parmi tant d'autres de notre histoire coloniale en Afrique, est relatée ici par le scénariste CHRISTOPHE DABITCH et le dessinateur NICOLAS DUMONTHEUIL.

Au lieu d'en faire un récit cru et linéaire des événements, DABITCH a l'idée géniale de présenter l'histoire par l'intermédiaire d'un narrateur allégorique, un esprit, qui converse avec l'un des soldats noirs ayant participé à l'épopée, Souley, et relate l'histoire tout en interrogeant ce dernier sur ses motivations et son ressentiment.

Ce récit sombre et dramatique est ainsi "adouci" et le lecteur assimile plus profondément l'horreur qui s'en dégage.

Le beau dessin caricatural de Dumontheuil ainsi que les couleurs vives qu'il introduit, participent  a la narration de riche façon. 

 

GrandeImage_COLONNE.jpg

Dans ce premier tome qui débute par la fin tragique de l'aventure, nous assistons aux préparatifs du départ, la mise en place du projet par les deux officiers en quête de gloire et de fortune, leurs difficultés à obtenir les fonds des autorités françaises. Le récit se poursuit en Afrique avec l'enrôlement plus ou moins volontaire des jeunes noirs qui vont former le gros de la colonne armée et le début de l'épopée.

extrait-6.jpgA la cruauté et la violence des blancs qui considèrent les africains comme des enfants qu'il faut guider et utiliser de toutes les façons possibles ( voir les scènes où les officiers choisissent des femmes noires pour compagnes de campagne ), s'ajoutent celles des noirs eux mêmes qui tuent et pillent de façon naturelle comme les êtres humains qu'ils sont, pareils aux autres humains que sont les blancs.

Bref une histoire qu'il est bon de connaître, comme toutes les histoires des actes commis depuis l'aube de l'humanité et qui nous éloignent chaque jour un peu plus de cette "humanité". 


60_P7.jpg

LA COLONNE

DABITCH & DUMONTHEUIL                                         MA NOTE : histoire et dessin   8,5/10

FUTUROPOLIS août 2013                                                           JR

Voulez-vous gagner cet album et vous plonger dans colonne Pour le remporter ?, il suffit de mettre un commentaire sur le blog en fin de chronique jusqu’au samedi 2 novembre 2013 inclus. Un tirage au sort sera fait par une main innocente (celle de Samba !).