09/10/2013

FEMMES EN RESISTANCE numéro 1 - AMY JOHNSON

9782203053397.jpgL'éditeur CASTERMAN nous présente ici le premier album d'une série de quatre consacrés à des femmes d'exception lors de la deuxième guerre mondiale.

Quatre femmes ayant réellement existé et qui ont en commun la volonté de s'affirmer dans un monde d'hommes et le malheur d'être mortes très jeunes.

L'idée magistrale des scénaristes Régis Hautière et Francis Laboutique est d'avoir relié l'histoire par la présence d'une cinquième femme, fictive celle-ci, journaliste et espionne nazi.

Ce personnage donne du mystère à l'histoire et l'empêche de tomber dans la simple biographie du personnage principal.

Le premier album, superbement dessiné par Pierre Wachs ( son dessin réaliste et clair est très agréable et donne une profondeur aux personnages dont les visages sont frappants de réalisme ), nous conte l'aventure de AMY JOHNSON, pilote anglaise qui bâtit plusieurs records seule puis avec son mari JIM MOLLISON, lui aussi pilote.

PlancheS_39643.jpg

Cette femme au caractère trempé se battra toute sa courte vie ( elle disparaîtra avec son appareil à l'âge de 38 ans ) contre les préjugés dus à sa condition de femme, divorcera de son mari volage, connaîtra les années noires de la guerre et ira jusqu'au bout de sa passion pour l'aviation.

PlancheA_195561.jpg

Un beau volume qui nous rappelle que la femme, toujours de nos jours, peine à s'imposer comme notre égal à nous les hommes !

En bonus, à la fin de l'album, nous pouvons lire quelques pages documentaires sur AMY JOHNSON avec photos et coupures de presse d'époque.

Il faut préciser que l'historienne EMMANUELLE POLLACK a prêté concours aux auteurs pour l'écriture du scénario et les précisions du cadre historique.


femmes-en-resistance-tome-1-02.jpgCASTERMAN

FEMMES EN RESISTANCE - TOME 1 - AMY JOHNSON 


ma note :

dessin et scénario: 8/10                                                                      

 JR                                                                                      

04/10/2013

NEONOMICON - hommage de ALAN MOORE à H.P. LOVECRAFT

1442011-neo__2_wrap_copy.jpgTout amateur de littérature américaine fantastique et d'horreur connait l'écrivain HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT . Ce dernier n'était pas un grand écrivain et ses écrits manquaient de construction dramatique mais son imagination a crée un monde de démons nommés "les grands anciens"; ces dieux, véritable panthéon noir dans l'oeuvre de l'auteur, dominaient notre monde à l'aube des temps; les plus connus d'entre eux sont CHTULHU sorte de pieuvre aux longs tentacules et DAGON, le dieu poisson des fonds marins.

L'immense scénariste anglais ALAN MOORE est un fan de l'écrivain et voulait depuis longtemps créer une histoire se basant sur l'imaginaire de LOVECRAFT. Cet album en est le résultat.

Mais là où LOVECRATF, homme prude dans l'Amérique puritaine des années 20, laissait le lecteur libre d'imaginer les sous-entendus de violence, de sexe, d'orgies et de sacrifices humains, MOORE décide de tout dévoiler : les orgies sexuelles sont décrites avec application, la violence physique et morale omniprésente.

Pourtant l'album se lit d'un trait car l'histoire racontée sous forme d'enquête policière, nous tient en haleine jusqu'au dénouement final d'ailleurs évident! ( tout au moins pour un familier des écrits de Lovecraft )

neonomicon,lovecraft,alan moore,urban comicsTout commence par une série de meurtres perpétrés de la même horrible manière par trois hommes d'origine et de situation sociale diverses, habitant dans différentes villes et ne se connaissant pas : un clochard, un employé de librairie et un adolescent.

Ces trois hommes ont assassiné leurs victimes de la même manière : en leur coupant les mains et la tête et en les éventrant en laissant les entrailles sortir "artistiquement " comme une fleur qui s'épanouit. Puis ils sont devenus fous ne parlant plus qu'une langue inconnue dans notre monde.

Le F.B.I met sur l'affaire un fin limier, Aldo Sax, spécialiste et "inventeur" de la théorie des anomalies qui permet de trouver des similitudes et associations entre des faits qui n'en n'ont pas apparemment. 

Neonomicon-008.jpg

Sax, en planque dans un quartier sordide de New-York, va, par son enquête, être mené vers une discothèque où sévit un trafiquant de drogue : Johnny Carcosa au visage masqué par un voile. Carcosa, instigateur du drame qui va se jouer, sera la clef du mystère

Pour Sax ce sera la fin de l'enquête car, touché par le mal qui sévit, il deviendra meurtrier et fou  à son tour.

Deux nouveaux agents vont reprendre les investigations là où Sax s'est arrêté; Gordon Lamper un noir et Merril Brears une nymphomane sortant de cure. Ces deux agents iront jusqu'au bout de l'histoire, découvrant un monde d'adorateurs de dieux maléfiques se livrant à des orgies et sacrifices humains dépassant l'imaginable. Ils n'en sortiront pas indemnes! nous non plus d'ailleurs.

neonomicon_3.jpeg

L'histoire est passionnante et ne laisse pas de répit au lecteur. Les amateurs de choses qui rampent dans les profondeurs, êtres qui murmurent dans la nuit et autres grouillements et bruits flasques seront dans le bain.

Le dessin de JACEN BURROWS, par contre, assez classique mais présentant des personnages aux traits tristes, malingres, peu en rebuter certains.


NEONOMICON

URBAN COMICS - COLLECTION URBAN INDIES

POUR LECTEURS AVERTIS


neonomicon-1.jpg

MA NOTE :                                                                                                                  JR

9/10 pour le scénario

7/10 pour le dessin

09/09/2013

KOREA Tome 3 - Je suis mon ennemi

9782361181208FS.gifVoici le troisième album de cette aventure se déroulant pendant la guerre de Corée. La guerre de Corée, rappelons le pour les plus jeunes, se déroula entre 1950 et 1953 et fut une tentative d'invasion du Sud nationaliste par le Nord communiste; les premiers aidés par les américains et les deuxièmes par les russes et la chine communiste. Ce fut aussi le premier conflit moderne après la seconde guerre mondiale et, pour les américains, un aperçu de ce qui les attendait au Viet-Nam.

 

L'histoire continue donc sur sa lancée; nous retrouvons les deux frères Fuller aux motivations si différentes : Kal pilote de l'aviation américaine est persuadé que les communistes sont des criminels et qu'il a le droit avec lui. Son frère, Paul, correspondant de guerre voit le conflit "plus près du sol" et va comprendre que, comme d'habitude la guerre apporte son cortège d'horreurs perpétrées par les deux camps.


Nous suivons aussi la quête de Kim, le Coréen séparé de sa femme et son bébé et qui doit traverser tout le pays au risque de sa vie.


D'autres personnages secondaires mais omniprésents nous donnent leur version du conflit; il y a l'infirmière française, l'officier Crawford, le chef de patrouille aérienne...... bref! une multitude de personnages dignes d'une bonne série télévisée américaine. Et c'est peut-être la seule chose que l'on peut reprocher au brillant scénariste, Patrice Buendia, les stéréotypes si communs de nos jours, le militaire américain qui se montre très gentil avec la femme de Kim et ne cherche qu'à la violenter, le "protecteur" coréen de 002.jpgcette dernière qui ne pense qu'à la mettre dans son lit, les méchants soldats nord coréens qui se déguisent pour mieux tromper et tuer les soldats américains, les méchants soldats sud coréens qui tuent les civils de l'autre camp, femmes et enfants compris, sous l'oeil impassible des militaires américains; militaires américains blasés ou ingénus qui arrivent sur le terrain fleurant bon le hamburger, le coca et le chocolat.


Mais comme d'habitude nous nous laissons prendre au jeu, nous savons tous que c'est le comportement "normal" des hommes et nous suivons cette tranche d'histoire avec plaisir. D'autant plus que le dessin de Giuseppe Candita est sublime, ses personnages sont criants de vérité, les visages sont remplis d'émotion et la mise en page des cases, débordant partout, donne à l'action une puissance énorme - voir les scènes magistrales de combat aérien.


L'album est très beau, la couverture mélange le mat et le glacé avec brio et les couleurs sont riches de profondeur. Un bel ouvrage dans l'ensemble que j'ai apprécié!

001.jpg

KOREA TOME 3                                                                                      ma note:

DESSIN : GIUSEPPE CANDITA                                                              Dessin et couleurs :             8/10

SCENARIO : PATRICE BUENDIA                                                            Scénario :                             6/10

COULEURS : SPARTACO LOMBARDO 

EDITEUR : ZEPHIR BD 08/2013

003.jpg

JR

02/08/2013

LA SPLENDEUR DU PINGOUIN

9782365772365-couv-M200x327.jpgOswald Chesterfield Cobblepot est un petit garçon qui a eu la malchance de naître laid, très laid et affublé d'un long nez qui ressemble à un bec de pingouin. A sa naissance, son père, horrifié, va le détester et sa mère, en bonne maman, va l'aimer, le cajoler, le materner, un peu trop d'ailleurs! 

Alors le petit Oswald va devenir le souffre-douleur de tous : son père, ses trois frères ainés, ses copains de classe....... il va porter son amour vers sa mère, la seule qui l'aime, et les animaux, les pigéons et les pingouins auxquels on le compare en se moquant et, surtout, il va devenir aigri et méchant, très méchant.

Son père et ses frères, les premiers, vont connaître sa méchanceté; ils vont mourir dans des accidents "bizarres". Puis il va bâtir un empire du crime où aucune place ne sera faite à la tendresse et l'humanité. Tous seront à ses pieds par cupidité ou par peur et malheur à ceux qui lui auront déplu; le Pingouin se vengera d'horrible façon.

 

krI1yN7iAvYPsjca8HnAnTh1sgmd9NTj-page7-1200.jpg

Ce récit, issu du génie du scénariste, GREGG HURWITZ, ( The Dark Knight ) et dessiné par le talentueux SZYMON KUDRANSKI est sombre et triste comme la vie. Le personnage du pingouin émeut: c'est un assassin violent et méprisable mais ce n'est pas sa faute; ce sont les gens "normaux" qui l'ont rendu ainsi! c'est nous qui en avons fait un monstre en le traitant comme tel.

 

krI1yN7iAvYPsjca8HnAnTh1sgmd9NTj-page9-1200 - Copie.jpg

Une seule personne l'a aimé : sa mère. Et tout ce qui prévaut dans sa vie c'est de faire en sorte que sa maman aie tout ce qu'il pourra lui offrir quitte à voler et tuer pour ça!

Le Pingouin va aussi trouver l'amour dans les bras d'une jeune femme aveugle qui ne comprendra la duplicité du personnage que lorsqu'il sera trop tard.

La vie du Pingouin est finalement un drame et lorsqu'il commet des crimes horribles nous avons tendance à les oublier et prenons son parti lorsqu'il est mis à mal par le justicier noir de Gotham : BATMAN! le preux chevalier qui a tant à cacher lui aussi!

Bref un bel album qui nous rappelle le film gothique de Tim Burton avec le génial Danny DeVito. Le livre comporte également, en deuxième partie, un court récit de Jason Aaron et Jason Pearson contant les "amours" du Pingouin et intitulé RIRA BIEN...


pingouin2.jpg

LA SPLENDEUR DU PINGOUIN

URBAN COMICS - COLLECTION NEMESIS - Les plus grandes menaces de l'univers DC


MA NOTE:

scénario : 9/10

dessin : 7/10


JR

Écrit par Samba dans your neighborhood jr | Commentaires (1) | Tags : pingouin, urban, hurwitz, kudranski |  Facebook | |