20/10/2017

Star Wars: BOBA FETT

Intégrale I

Couv_307258.jpgstar wars icones,boba fett,delcourt,john wagner,cam kennedyScénario : John Wagner
Dessin : Chris Scalf
Éditeur : DELCOURT
208 pages
Date de sortie :  5 juillet 2017
Genre : Science Fiction

 

 

Contient : "Blood Ties-Jango & Boba Fett" 1 à 4 et "Blood Ties-Boba Fett is dead" 1 à 4

Présentation de l'éditeur:

 Nous sommes quelques années avant La Guerre des Clones. Jango Fett accepte une mission très lucrative commanditée par le Comte Dooku, qui va complètement déraper. Près de vingt ans plus tard, son « fils » Boba va devoir recoller les morceaux, et cela va profondément affecter la vie du chasseur de primes le plus taciturne et le plus craint de toute la galaxie. 

star wars icones,boba fett,delcourt,john wagner,chris scalf

Mon avis:

Boba Fett est l’un des personnages les plus emblématiques et les plus charismatiques de la série Star Wars. Disparu, à mon avis, trop tôt au cinéma, il est bon de le suivre dans des aventures dont il est le héros. Bien que chasseur de primes impitoyable et tueur sans compassion, le scénariste Tom Taylor en fait un être complexe dont les agissements nous font l'aimer.

star wars icones,boba fett,delcourt,john wagner,chris scalf

La première histoire du volume nous présente Jango Fett le chasseur de primes et son fils Boba qui le suit par tout et l'aide souvent dans ses actions meurtrières entant que deuxième tireur. Jango, être cruel, n'hésite pas à mettre en danger son enfant en le mettant dans des situations périlleuses pour lui apprendre la survie. Payé pour tuer un fugitif qui gène l'Empire, Jango, va laisser en vie la femme et l'enfant de sa victime (pour des raisons logiques que je ne peux dire ici afin de ne pas casser l'intrigue).

star wars icones,boba fett,delcourt,john wagner,chris scalf

Après sa mort et tout au long du récit des deux histoires de l'album, Boba Fett va devoir supporter l'action de son père et continuer dans la même voie... La deuxième histoire du volume a pour intrigue principale le meurtre, dès le début du récit, de Boba Fett ! Ce dernier, bien entendu sauf, va retrouver, un à un, tous les participants et l'instigateur et se venger violemment; il sera aidé logiquement par l'homme à qui son père avait laissé la vie enfant. Ce dernier a une relation plus qu'étrange avec Boba.

star wars icones,boba fett,delcourt,john wagner,chris scalfEn fin d'album vous trouverez les superbes illustrations des couvertures de l'édition originale en comics qui augmentent la qualité de cette édition.

Une très belle histoire, émouvante et également très violente, magnifiquement illustrée par le peintre américain Chris Scalf. Un très bon album qui mérite sa place dans votre boutique de comics collector ! Enjoy.

JR

star wars icones,boba fett,delcourt,john wagner,chris scalf

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

16/10/2017

Star Wars Icones T 4

L'ARNAQUE REBELLE

Couv_305193.jpgVerso_305193.jpgScénario : Matt Kindt
Dessin : Marco Castiello

Couvertures: Adam Hugues
Éditeur : Delcourt
128 pages
Date de sortie :  28 juin 2017
Genre : Science Fiction

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

 Après avoir consacré les trois premiers albums respectivement à Han Solo, Leia Organa et Luke Skywalker, Star Wars Icones se penche sur un récit qui les réunit tous les trois sous la bannière de la Rébellion. 

star wars icones,matt kindt,marco castiello,adam hugues,science fiction,la guerre des étoiles,luke skywalker,princesse leia,chewbacca,han solo

Mon avis:

Le meilleur album de la série ! Si les trois premiers se bornaient à présenter chacun des héros dans plusieurs petites aventures, plus ou moins intéressantes, ce quatrième tome présente une histoire complète. Chaque chapitre est consacré à l'action d'un des personnages et nous ne saurons qu'en fin de volume comment toutes ces actions mènent à l'arnaque contre l'Empire du titre. Chaque chapitre met en scène une nouvelle recrue rebelle et une mission à faire avec l'un des héros. Mention spéciale au deuxième chapitre dans lequel la princesse Leia et la jeune recrue Sarin, femelle Twi'lek à la peau rouge, mènent un jeu de dupes mortel dans Feddasyr, planète dédiée aux plaisirs. Un autre bon chapitre met en vedette Chewbacca, grand oublié des tomes précédents et préféré des followers dont je suis, dans une course mortelle pour livrer les codes secrets de l'Empire.

star wars icones,matt kindt,marco castiello,adam hugues,science fiction,la guerre des étoiles,luke skywalker,princesse leia,chewbacca,han solo

L'artiste Marco Castiello rend des planches agréables et sait bien dessiner les personnages et les monstres. Le scénario de Matt Kindt est bien étoffé et permet au lecteur de passer un bon moment à lire cet album. Comme d'habitude dans ce genre de publication vous trouverez en fin de volume les couvertures et variantes des comics originaux avec une appréciation particulière pour l'artiste Adam Hugues, maître du genre.

JR 

star wars icones,matt kindt,marco castiello,adam hugues,science fiction,la guerre des étoiles,luke skywalker,princesse leia,chewbacca,han solo

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

11/10/2017

The X-Files

Les nouvelles affaires non classées N°5

the x-files,colin lorimer,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comicsthe x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comicsScénario : Joe Harris
Dessin : Matthew Dow Smith

Couleurs: Jordie Bellaire
Éditeur : Glénat comics
160 pages
Date de sortie :  30 août 2017
Genre : Science-Fiction

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

Pendant des années, ils ont enquêté sur le paranormal, poursuivant les "monstres de la semaine", sondant la vérité derrière les activités extraterrestres, et affrontant la grande conspiration installée au sein même de leur gouvernement. Mais quand les agents Mulder et Scully se réunissent en comics, The X-Files entre alors dans une nouvelle ère de paranoïa technologique, de problèmes liés aux multinationales et autres menaces. Cette fois-ci, il va leur falloir plus que le simple désir "d’y croire" pour s’en sortir… 

 

the x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comics

Mon avis:

 Autant vous le dire tout de suite: si vous n'avez pas suivi la série télévisée des années 90, vous allez "nager" à la lecture de cet album. Si vous ne connaissez pas le personnage de Gibson Praise, l'enfant prodigue porteur de gênes extra-terrestres et de terribles secrets, si vous n'avez jamais entendu parler du "Syndicat", ce groupe de hauts responsables agissant au plus haut de la sphère du pouvoir américain, si le mystérieux "homme à la cigarette" ne vous fait pas trembler d'effroi, vous ne comprendrez rien à l'histoire racontée ici ! vous ne saurez pas pourquoi Praise, devenu adulte, se met à piéger Fox Mulder pour le discréditer auprès du F.B.I et veut convaincre Dana Scully qu'il fait cela pour leur bien. Vous ne comprendrez pas pourquoi le "Syndicat", agissant dans l'ombre, veut éliminer Praise, ni pourquoi le même Praise semble ressusciter chaque fois qu'il est tué.

 

the x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comics

Bref, ce nouvel épisode des aventures des deux agents du F.B.I recherchant à éradiquer  la menace extra-terrestre est des plus difficiles à suivre et en décontenancera plus d'un. S'achevant sur une énigme, avec un Mulder recherché par les services de l'Etat et une Scully ne sachant plus à quel saint se vouer, le récit n'apporte aucun plus aux tomes précédents. Le dessin, assez sombre et peu agréable de Matthew Dow Smith rend la lecture d'autant plus pénible ! Un des plus mauvais tomes de cette nouvelle série donc.

JR

the x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comics

PS: j'oubliais: en préface un petit article sur le Gibson Praise enfant de la série et en postface un autre article (qui n'a rien à faire dans ce volume) sur les promenades à travers le monde des deux héros dans la série ! Le tout signé par le duo de choc: Alain Carrazé et Romain Nigita (ont trouvé où gagner leur soupe ces deux là !)

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

05/10/2017

Curse

Couv_311876.jpgScénario : Mike Moreci,Tim Daniel
Dessin : Riley Rossmo,Colin Lorimer
Éditeur : Ankama éditions
88 pages
Date de sortie :  25 août 2017
Genre : Fantastique,horreur

 

 

 

Présentation:

Laney Griffin n'a pas eu de chance dans sa vie ! non seulement il a perdu sa femme lors d'une promenade en montagne où, blessée, il avait laissé cette dernière pour chercher du secours et constaté sa disparition au retour, mais de plus son unique enfant, Jaren, se meurt d'une leucémie. Alors lorsqu'un meurtrier sadique commence à joncher de cadavres la contrée et que la police impuissante offre une prime pour sa capture, Laney se dit qu'il pourrait obtenir cet argent nécessaire au traitement de son fils... Les choses vont changer lorsqu'il découvre que le meurtrier n'est pas tout à fait humain et qu'il est responsable de la disparition de son épouse alors que la police, menée par son ex-belle sœur, pense qu'il est le coupable et le traque. 

 

curse-mike-moreci-tim-daniel-riley-rossmo-colin-lorimer-prisonnier.jpg

Mon avis:

Une énième histoire de loup-garou traitée cependant de façon assez innovante pour que l'on prenne plaisir à la lire. La conclusion est malheureusement prévisible dès la première partie de l'aventure et gâche un peu la lecture. Un dessin de qualité, assez réaliste comme souvent dans les comics récents, et une mise en couleurs sobre et naturelle apportent un plus à l'ensemble. Mais il s'agit néanmoins d'un comics de production courante aux Etats Unis sans autre prétention.

curse-mike-moreci-tim-daniel-riley-rossmo-colin-lorimer-ankama-loup-garou-illustration.jpg

Comme toujours vous trouvez en fin de volume les illustrations des diverses couvertures de la publication originale en kiosque.

JR 

Curse_01_rev_Page_1.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

03/10/2017

Silver

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokersilver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokerScénario :Stephan Franck
Dessin : Stephan Franck
Éditeur : Glénat comics
186 pages
Date de sortie :  14 juin 2017
Genre : Fantastique

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

New York City, 1931. James Finnigan est un cambrioleur de génie. Son péché mignon ? Tout ce qui brille. Mais alors que son dernier boulot avant la retraite dégénère, cet as de la voltige tombe par accident dans une mystérieuse crypte sous les bureaux de la Fondation Harker. Il y fait une étonnante découverte : un lingot en argent issu d’un fabuleux trésor lié à une dangereuse légende en Transylvanie. Pour monter ce coup du siècle, il décide de rassembler une équipe des plus talentueux escrocs qu’il connaisse ! Rien ne va plus quand la fine équipe découvre qu’elle tente de dérober l’argent des vampires…

 

                    Jonathan Harker ne pensait pas qu'une bande

              de dingues irait suivre ses traces !

 

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stoker

Mon avis:

Jonatan Harker vous connaissez ? c'était le notaire qui devait préparer l'installation de Dracula en Angleterre d'après Bram Stoker ! Alors lorsque le génial cambrioleur James Finnigan lit les écrits du défunt notaire et apprend qu'un trésor en lingots d'argent attend caché dans un vieux château, il décide de s'en emparer... le fou ! Les vampires il n'y croit pas et même s'ils existent il saura bien les embobiner, non ?

 

    Votre trésor est dans un château plein de vampires !

 

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stoker

Stephan Franck nous embarque dans une aventure à cent à l'heure où nous avons l'impression constante que les héros ne survivront pas à la page suivante. Le personnage de Finnigan, aventurier sans scrupules et un peu irréfléchi, se lance sur les traces du trésor des vampires comme s'il allait voler un notable. Entouré de personnages improbables, allant du faussaire sénile au gosse prédisant l'avenir, en passant par Sledge la descendante du Van Helsing chasseur de vampires et seule qui semble savoir où elle va, il va monter une arnaque visant à tromper les seigneurs de la nuit. (on se demande d'ailleurs quels vampires sont assez bêtes pour se laisser tromper par des humains suant la peur, grimés de fausses dents). L'utilisation du noir et blanc rend le récit plus gothique et les nombreuses images dans la pénombre augmentent notre angoisse. Stéphan Franck, cinéaste confirmé, narre son histoire dans un découpage cinématographique qui nous rappelle souvent les films anglais de la Hammer.

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokerCe premier album présente les personnages et nous mène jusqu'à l'antre du seigneur des vampires, ancien château de Dracula, où les vampires du monde se retrouvent trois nuits par an pour une grande fête de l'inhumanité (sic). A la fin de l'album l'arnaque est mise en place et la partie va se jouer...  attendons donc la suite tous sens aux aguets !

A noter un intéressant "making of" de 12 pages et une galerie d'illustrations de 15 pages qui complètent l'album avec bonheur.

JR

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

11/09/2017

Velvet - tome 3 - l'homme qui vola le monde

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017Scénario : Ed Brubaker
Dessin : Stev Epting
Éditeur : Delcourt
128 pages
Date de sortie :  juin 2017
Genre : espionnage, thriller

 

 

 

Présentation de l'éditeur

La série mettant en scène une très belle et sexy agent secret imaginée par Ed Brubaker et Steve Epting est de retour pour cette fin de cycle ! Espionnage et film noir se mélangent à merveille sous les talents conjugués de deux maîtres du genre !

Tout ce en quoi Velvet Templeton croyait jusqu’alors a volé en éclat au cours de la pire nuit de sa vie. Après avoir de peu échappé à la mort, elle reprend son destin en main, et est bien décidée à pourchasser ceux qui l’ont trahie. Les pistes qu’elle met à jour la conduisent à nouveau à Washington, au plus près du pouvoir, pour ce qui promet d’être un final explosif !

 

velvet,brubaker,epting,delcourt,comics,thriller,espionnage,810,062017

 

 

Mon avis

Au jeu du chat et de la souris, les rôles ont parfois vite fait de s'inverser, surtout dans les affaires d'espionnage.

La trame compliquée mise en place dans les deux précédents volume par Ed Brubaker se conclue ici de manière magistrale et explosive. Comme on l'a vu dans le tome 2, Velvet Templeton n'a vraiment pas l'intention d'être le jouet des hommes de l'agence. Aussi, mettra-t-elle en œuvre ses qualités (qui sont presque trop nombreuses !) pour arriver à ses fins : la mise en pièce du complot qui la vise. Stratège et manipulatrice hors pair, elle retrouve dans cet ultime opus son côté glacial et implacable, indispensable à la survie dans ce milieu.

Le récit d'Ed Brubaker est dense, parfois un peu compliqué à suivre, mais d'une richesse et d'un dynamisme absolu. Les rebondissements, les coups bas et les trahisons font le sel de ce récit noir d'espionnage. Cerise sur le gâteau, Ed Brubaker jette une passerelle entre son histoire qui n'était au début que pure fiction et un épisode d'espionnage bien connu de la vraie Histoire.

Alors si vous associez à ce récit parfaitement écrit pour titiller les nerfs du lecteur, un dessin d'un réalisme éblouissant aux traits d'un noir ténébreux et une mise en couleur qui excelle dans le rendu des ambiances, vous obtenez forcément une œuvre hors normes à mettre sur le dessus du panier.

Loubrun

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017

 

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017

 

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017

 

les tomes 1 & 2

velvet,brubaker,epting,delcourt,comics,thriller,espionnage,810,062017velvet,brubaker,epting,delcourt,comics,thriller,espionnage,810,062017

04/09/2017

Outcast - tome 4 - sous l'aile du diable

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017Scénario : Robert Kirkman
Dessin : Paul Azaceta
Éditeur : Delcourt
144 pages
Date de sortie :  juin 2017
Genre : horreur, épouvante

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Kyle Barnes subit les contrecoups des secrets le concernant lui, ses proches, et son passé… En revanche, Kyle et Sydney ont une conversation décisive où des réponses sont apportées… Une conversation qui va TOUT changer. Et en réalité, Kyle n’a jamais été autant en danger que maintenant… Parviendra-t-il à échapper à ce qu’il vit comme une malédiction depuis des années ?

 

"je crois qu'on a tous un peu du diable en nous... T'es pas d'accord ?"

 

 

Mon avis

La tension est à son comble dans ce quatrième épisode. Kyle est retenu prisonnier par Sydney, ce dernier tentant d'en faire son allié. Pourquoi ? Le mystère subsiste même si des bribes d'infos sont distillées dans ce volume 4. Kyle semble être indispensable aux desseins et au destin de Sydney et de la communauté des possédés. Mais au fait ! Sydney est-il vraiment le diable ? Kyle et le révérend ont-ils vraiment le pouvoir d'exorciser ? Quels est la nature des liens qui semblent indéfectibles entre Kyle "le banni" et Sydney "le démon" ? Au fur et à mesure que le voile se lève furtivement sur ces étranges évènements de possession de masse, on se rend compte que Kirkman nous emmène soit sur des fausse pistes soit dans des impasses. Assailli de doutes et de questions sur les desseins des protagonistes, le lecteur est alors encore plus en proie aux frissons et à l'angoisse que procure cette histoire démoniaque.

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

Ce genre, thriller horrifique, n'est pas facile à aborder en BD. Parce que, comme au cinéma, la BD montre les choses. A la différence du roman où chaque lecteur imagine son propre univers, la BD impose des images avec lesquelles le lecteur doit composer. Or, tout l'art du genre consiste à suggérer plus qu'a montrer pour mettre les nerfs du lecteur en pelote. Ça, Robert Kirkman et Paul Azaceta le font avec brio. L'ambiance est toujours pesante, l'angoisse transpire de chaque case, et l'alternance entre calme et violence extrême est savamment dosée. Pas de surenchère de monstres ou d'effets spéciaux. Toute l'ambiance étouffante repose sur les dialogues, les attitudes et les comportements des personnages. Le style graphique de Paul Azaceta est à ce titre sublime. Il s'en tient à l'essentiel, montre juste ce qu'il faut et sa mise en scène ponctuée de petites vignettes carrées faisant le focus sur les réactions des personnages ou un détail de la scène, donne un relief intéressant à la narration.

Finalement, je crois que c'est Kirkman le diable en personne et qu'il est train de tous nous posséder avec Outcast !

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

 

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

 

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

 

Les autres tomes de la série

 

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

15/08/2017

Harrow county - tome 3 - charmeuse de serpents

harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017Scénario : Cullen Bunn
Dessin : Tyler Crook ; Carla Speed Mc Neil ; Hannah Christenson
Éditeur : Glénat Comics
128 pages dont 28 de bonus
Date de sortie :  juin 2017
Genre : épouvante

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Le garçon décharné tente de comprendre les mystères de son passé, et Emmy enquête sur une ancienne demeure en décomposition. Pendant ce temps, un serpent malveillant sème la folie et la malice dans l’esprit des résidents de Holler. Seule Bernice parvient à lui résister grâce à l’aide du ténébreux Lovely Belfont. Mais ce soutien ne va-t-il pas la confronter à un danger plus terrible encore ?

Le suspense et les mystères ne faiblissent pas dans la suite de ce récit très « southern gothic » à la fois terrible et beau. Un classique en puissance adoubé par les grands Mike Mignola et Mark Millar !

 

harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017

dessin de Carla Speed Mc Neil

 

Mon avis

Cullen Bunn continu de nous faire frissonner avec cette histoire de revenants, de sorcières et terres maléfiques. Pourtant, on pouvait craindre après le tome 2 que l'auteur ne tombe dans une routine un peu facile en déroulant des épisodes regorgeant de monstres en tout genre, s'opposant sans cesse à la jeune héroïne du récit et à son étrange compagnon décharné.

Il n'en est rien et l'auteur nous surprend ici avec trois récits courts dans lesquels il nous montre le jeune écorché en quête de son passé, puis Bernice confrontée à des serpents maléfiques, et enfin Emmy qui devra s'occuper d'une maison hantée. Trois récits assez différents mais qui conservent tous cette ambiance lugubre et froide présente depuis le début de la série.

La particularité de ce troisième tome est l'arrivée de deux dessinatrices en plus. Le premier chapitre est dessiné par Carla Speed Mc Neil et mis en couleur par Jenn Manley Lee. Le style est assez différent de celui de Tyler Crook . Le trait est plus fin et la couleur beaucoup plus sombre et froide donnant une ambiance forcément plus noire. Ce style est en adéquation parfaite avec le récit très sombre et assez flippant de ce chapitre qui est centré sur le jeune garçon écorché qui se questionne sur son passé.

Le dernier chapitre est quant à lui dessiné et mis en couleur par Hannah Christenson dans un style radicalement différent, pour le coup assez déroutant. Ce changement brutal d'esthétique nuit à l'homogénéité de l'album et casse l'ambiance efficace mise en place depuis le début. Dommage parce que cette histoire de maison hantée autrement dessinée aurait de quoi vraiment faire peur !

harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017

dessin de Hannah Christenson

 

Les bonnes BD d'épouvante n'étant pas légion, Harrow County reste tout de même une série à suivre.

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.png

 

a05-3e788c9.png

 

a06-3e788fc.png

 

les autres tomes

Harrow county.jpgHarrow county T2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Tyler Crook dessine Harrow County

20/07/2017

Hellboy & BPRD

Hellboy en enfer – Tome 02 - La Carte de la Mort

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomdelcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomScénario & Dessins : Mike Mignola
Couleurs : Dave Stewart
Dépot légal : 11/2016
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-6983-8
Nb pages : 160

 

 

Existe également une « Edition spéciale » en N&B format 250x340mm.

Contient les épisodes parus chez Dark Horse Comics en VO suivants :
   - Hellboy in Hell #6 à 10 / Vol. 2 : The Death Card
   - Hellboy : The Exorcist of Vorsk tiré de Dark Horse Presents Vol. 3 #16

Nous voilà donc en possession du dernier tome d’Hellboy un peu plus de vingt ans après sa création.

***Attention légers spoilers***

Résumé éditeur :
Après avoir combattu le Vampire de Prague, Hellboy est mort et erre en Enfer. Il est touché par une maladie fatale, et trouve l’aide d’une équipe de docteurs totalement incompétents. Alors qu’il explore cet étrange territoire, nouveau pour lui, sa route croise celle de l’Arbre- Monde qu’il a aidé à créer, mais aussi sa propre sœur qui l’accuse d’un terrible crime…

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomPlus si commun que ça sur la fin de la série, on retrouve Mike Mignola au scénario mais également aux dessins sur cette dernière saga d’Hellboy : Hellboy in Hell. On ne va pas se mentir ça fait plaisir. Ne vous attendez toutefois pas à voir Hellboy partir dans un dernier acte de bravoure avec des bastons à tous les coins de rue. Pour cela vous avez Hellboy (Tome 13). Non ici le but est de dire adieu à notre démon préféré avec un Mike Mignola au top de sa forme avec une fin ouverte, mais aucunement frustrante qui nous immerge dans une atmosphère floue et mystique, presque onirique que ce soit par ses dessins encore plus épurés que d’habitude ou par sa construction narrative très particulière. Une vraie réussite. Même si je ne doute pas que nous le  retrouverons dans BPRD, série qui nous propose souvent des épisodes chronologiquement plus anciens.

En compléments les habituels sketchbook (06 pages) et galerie d’illustrations (07 pages).

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

 

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

 

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

 

JaXoM


B.P.R.D. Origines – Volume 03 – Être humain / La Guerre des grenouilles

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomdelcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomScénario : Mike Mignola, Scott Allie, John Arcudi
Dessins : Karl Moline, Richard Corben, Ben Stenbeck, Guy Davis, Andy Owens, Jo Chen, Herb Trimpe, John Severin, Peter Snejbjerg
Couleurs : Dave Stewart, Bjarne Hansen
Dépot légal : 03/2017
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-9194-5
Nb pages : 320

 


Chez Delcourt on s’oriente de plus en plus à caser les hors-séries ou assimilés hors continuités de la série B.P.R.D. dans cette collection « Origines ».

Contient les épisodes parus chez Dark Horse Comics en VO suivants :
  - B.P.R.D. Being Human #01 à 05 (TPB16)
(Scénario : Mignola, Arcudi, Allie - Dessins : Moline, Corben, Stenbeck, Davis, Owens, Chen)
  - B.P.R.D. The War on frogs #01 à 04 (TPB12)
(Scénario : Mignola, Arcudi - Dessins : Trimpe, Snejbjerg, Severin)
  - B.P.R.D. Revival tiré de MySpace Dark Horse Presents #08-09 (TPB12)
(Scénario : Mignola, Arcudi - Dessins : Davis)

En compléments les habituels sketchbook (20 pages) et galerie d’illustrations (12 pages).

Résumé éditeur :
Mike Mignola associé à la crème des auteurs de comics, continue à nous dévoiler – avec cette série de récits courts – les secrets du passé du B.P.R.D., le Bureau de Recherches et de Défense sur le Paranormal !

Au cours de leurs premières missions en tant qu’agents du B.P.R.D., Abe Sapien, Roger, Liz Sherman et Johann Kraus ont dû apprendre à survivre face à la menace de morts-vivants ou de sorciers. Entre culpabilité du survivant, terreur insurmontable et souvenirs personnels, ils vont devoir très vite s’adapter, afin de contrer la toute première apparition des monstres grenouilles qui envahissent la Terre…

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomL’avantage majeur de ses histoires courtes c’est d’en apprendre toujours plus sur les personnages de la série régulière et pour le coup c’est plutôt réussi, on en a pour tous les goûts : Abe, Liz, Kate, Roger, Johan ou encore Ben Daimio qui sont ici confrontés tantôt  à leur première mission au sein du B.P.R.D. tantôt à des grenouilles (Voir B.P.R.D. Tome 03 chez nous).

L’inconvénient majeur de ses histoires courtes c’est que ça n’intéresse a fortiori que ceux, comme moi, qui suivent les séries canoniques B.P.R.D. et Hellboy et il est difficilement accessible aux nouveaux lecteurs.

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxomL’on pourra retenir la présence d’auteurs habituels de l’univers et il est toujours bon de retrouver le travail de Corben, ne serait-ce que pour un épisode. Alors est-ce qu’on doit l’acheter quand on est fan de l’univers ? Oui sans hésiter, les histoires bien que courtes sont intéressantes et permettent d’approfondir les personnages. Et si on est nouveaux lecteurs ? On s’intéressera plutôt à la série B.P.R.D. toujours chez Delcourt avant de s’intéresser à B.P.R.D. Origines.

NB : Les visuels des planches de cette chronique concernent B.P.R.D. Being Human #01 et sont donc de Karl Moline et Andy Owens, sauf le dernier visuel en VO (pas trouvé en VF) qui est de Richard Corben.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

 

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

 

delcourt,hellboy,bprd,b.p.r.d.karl moline,richard corben,ben stenbeck,guy davis,andy owens,jo chen,herb trimpe,john severin,peter snejbjerg,mike mignola,scott allie,john arcudi,dave stewart,bjarne hansen,jaxom

 

JaXoM

13/07/2017

Big Guy & Rusty le garçon robot

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxomgeof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxomScénario : Geof Darrow, Frank Miller
Dessins : Geof Darrow
Couleurs : Dave Stewart
Dépot légal : 05/2017
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01796-8
Nb pages : 112

 

 

Contient en VO l’équivalent du HC paru chez Dark Horse Comics  :
- The Big Guy and Rusty the Boy Robot (1995) #1 – "Rusty Fights Alone!"
- "Cover Gallery" - 12 pages
- The Big Guy and Rusty the Boy Robot (1995) #2 – "The Big Guy Kicks Butt!"
- "Terror Comes Forth on the Fourth!!!!!!" (2015) – Histoire courte 09 pages.
- "Pinup Gallery" - 12 pages

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom1ère édition VF en 1995 chez Delcourt. Réédition en grand format (199x302mm) de 112 pages avec de nouvelles couleurs de Dave Stewart. Comporte une histoire courte inédite en VF (09 pages), ainsi que les couvertures des comics (12 pages) et des illustrations (12 pages).

Tokyo dévastée et les forces militaires nippones  dépassées devant la puissance d’un monstre géant il est décidé de faire successivement appel  à deux robots pour sauver le monde : Rusty le garçon robot et Big Guy.

Frank Miller et Geof Darrow signent ici un scénario très/trop classique. Un vrai scénario hommage aux films kaijū eiga des années 50 avec un monstre géant vu comme une force de la nature devant laquelle l'homme est impuissant avec un Rusty qui est clairement une référence assumée à l’Astro Boy d’ Osamu Tezuka.  L’histoire bonus à cette édition "Terror Comes Forth on the Fourth!!!!!!" est 100% Geof Darrow avec Big Guy et Rusty qui sauvent des Américains totalement amorphes et blasés et une plage.

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

Mais s’il y a bien une raison d’acheter cet album c’est pour les dessins de Geof Darrow. Les dessins sont ultra détaillés, que ce soit sur les personnages ou les décors. Ca claque. Au point où même si on a fini de lire sa page on reste dessus pour admirer un peu plus le niveau de détail des arrières plans, de la foule, des tatouages, des enseignes sur les bâtiments…  Des détails sur tout, à tous les endroits. J’adore. Pour avoir l’ancienne édition VF je pense que ses dessins sont encore un peu plus sublimés par la nouvelle colorisation de  Dave "Hellboy" Stewart  avec des couleurs moins flashy et criardes qu’auparavant qui apportent un vrai plus à cette édition.

Ci-dessus un visuel pour comparer avant / après (à droite la nouvelle colo).

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

Clairement un album à conseiller aux fans de Geof Darrow mais aussi aux nouveaux venus pour qui les visuels qui accompagnent cette chronique font envie.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

 

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

 

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

JaXoM