25/03/2017

Le SUMOUPS du samedi

84.jpg

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (0) |  Facebook | |

24/03/2017

Moses Rose - tome 3 - El Deguello

Moses rose T3.jpgmoses rose T3 pl.PNGScénario : Patrice Ordas, Patrick Cothias
Dessin : Christelle Galand
Éditeur : Bamboo Édition
48 pages
Date de sortie :  1er mars 2017
Genre : western

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Louis « Moses » Rose est victime d’un procès truqué. Condamné à mort, il parvient à s’évader grâce à ses compagnons. Pourtant, les politiques qui ont ourdi l’affaire depuis Washington décident de calmer un jeu risquant de se retourner contre eux. Mais Masseria, leur homme de main sicilien, a des intérêts personnels à défendre et poursuit Moses et ses compagnons jusque dans les ruines de l’Alamo. Tout y a commencé. Tout doit y finir au cours d’un ultime affrontement au terme duquel disparaîtra une certaine idée de l’Amérique et des hommes qui l’ont faite.

 

"Le lieutenant Rose est de ceux qu'il faut tuer plusieurs fois, Général"

 

 

Mon avis

 

Dernier acte de cette curieuse trilogie qui se termine à peu près comme elle avait commencé, c'est à dire dans un imbroglio d'intrigues aux liens pas toujours évidents à cerner. L'originalité du thème abordé et de l'évènement historique évoqué n'auront pas suffit à élever ce western ni à lui donner ce souffle aventureux que l'on attend sur ce genre de récit. Pourtant les rebondissements ne manquent pas ! Mais peut-être justement y en a-t-il trop, mêlant trop de personnages aux intérêts divergents ou convergents – on finit par ne plus trop savoir – empêchant le lecteur d'avoir une quelconque empathie pour qui que ce soit. Même le pauvre Rose, victime d'une sombre machination et d'un procès truqué, ne provoque la moindre émotion chez le lecteur.

Christelle Galland ne s'en tire pas trop mal avec un dessin qui, sans être renversant, aura progressé sur les trois albums. Les maladresses du début ont quasiment disparu et l'on peut noter le soin apporté aux expressions des visages et aux mises en scènes.

Au final, à vouloir trop en faire ou en dire, il semble que sur cette série les auteurs soient passés à côté de leur scénario nous offrant une histoire aux allures alléchantes mais finalement assez décevante.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

Les autres tomes

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410
 

Perfect Crime T.2

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intriguesPerfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intriguesScénario : MIYATSUKI Arata
Dessin : KANZAKI Yuya
Éditeur : DELCOURT/TONKAM
Date de sortie : le 1er mars 2017
Genre : Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

Comment prouver la culpabilité d’un meurtrier capable du crime parfait ? Place à un thriller psychologique particulièrement haletant.

Un homme, Tadashi Usobuki, est repéré à plusieurs reprises sur le lieu de crimes étranges. Toutefois, personne n’arrive à prouver sa culpabilité. Depuis, tout le monde l’appelle « l’homme aux crimes parfaits ». Haine… Jalousie… Désir… et amour. Usobuki est capable de répondre à toutes les demandes de meurtre de ses clients. Et méfiez-vous, il ne rôde jamais très loin de vous…

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Mon avis :

J'ai encore une fois dévoré les aventures d' Usobuki, ce criminel parfait au regard hypnotique. Me retrouvant à chaque fois surprise par le dénouement de chaque mission, tirant ainsi mon chapeau au scénariste Arata Miyatsuki qui fait preuve d'énormément d'imagination.

Les missions se suivent, comme un défilé de petits épisodes qui pourraient franchement être adaptés en série. Mais pour ça, il faudrait étoffer peut-être un peu plus, ou tout simplement mettre l'accent sur le rôle de la police dans tout ça. 

Tout du long, je me suis demandé « mais que fait la police ? » car hormis en début et en fin de tome, pas de policier, pas d'enquête, rien... juste Usobuki, son sourire enjôleur, ses chats et des affaires toujours un peu plus alambiquées.

Non content d'un commanditaire, Monsieur en prend deux, trois... autant que faire se peut, tout en tenant la route. Car oui, bien que j'imagine quand même mal un tel pouvoir de persuasion, ça semble crédible. C'est tordu, c'est parfois même à la limite du loufoque, mais j'aime ! 

Je déplore juste cette absence de présence policière. Comme si ce grand criminel pouvait commettre ses meurtres sans éveiller le moindre soupçon si ce n'est celui du jeune inspecteur qui a vu sa coéquipière mourir dans le tome 1.

Et on le sent pourtant ! C'est évident que bientôt, ces deux hommes vont se confronter plus violemment que ces quelques rencontres furtives sur une page ou deux. D'ailleurs, l'auteur promet un affrontement pour le tome 3 ce qui me donne hâte.

J'ai ressenti un peu de langueur quant à ma lecture. Un goût d'un peu trop de meurtres et pas assez de justice. Pour faire un parallélisme : je dirais que j'espère un jeu du chat et de la souris comme dans Cat's eyes, d'autant que l'inspecteur qui soupçonne notre meurtrier a quelques airs du flic à la poursuite des trois sœurs cambrioleuses.

Quant au dessin de Yuya Kanzaki, toujours égal à lui-même. Ce personnage volontairement nonchalant, qui boit du lait et dorlote des chats. Ses victimes ensanglantées bien détaillées, ces visages déformés par la vengeance et l'envie de meurtre. La folie humaine dans toute sa « splendeur ».

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Affaire à suivre donc, tout en se demandant encore : bon sang mais que fait la police ?!

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Que quelqu'un fasse le 911, le 101, quelque chose : c'est quoi les urgences au Japon ?

ShayHlyn.
 

 

23/03/2017

Wayward

wyward,un nouveau départ,zub,cummings,glénat comics,08 mars 2017,fantastique,aventureswyward,un nouveau départ,zub,cummings,glénat comics,08 mars 2017,fantastique,aventuresTome 1 – Un nouveau départ

Scénario : Jim Zub

Dessin : Steve Cummings

160 pages – cartonné

Parution : 08 mars 2017

Genre : Aventures - Fantastique

 

Présentation de l'éditeur :

Elle s’attendait à changer de vie. Elle ne va pas être déçue.

Rori Lane s’apprête à commencer une nouvelle vie. Fruit d’un amour passionnel et fugace entre un Irlandais et une Japonaise, elle se rend pour la première fois à Tokyo pour rejoindre sa mère. Fascinée par cette nouvelle culture et par l’ampleur de la mégalopole tokyoïte, elle s’amuse à vagabonder dans les rues, jusqu’au jour où elle fait une rencontre inattendue… Attaquée par de monstrueuses créatures sorties tout droit des légendes, elle ne doit son salut qu’à Ayane : une jeune fille, comme elle, mais dotée de super-pouvoirs. Très vite, après cette rencontre, Rori découvre qu’au fond d’elle sommeille aussi un grand pouvoir...

wyward,un nouveau départ,zub,cummings,glénat comics,08 mars 2017,fantastique,aventures

Mon avis :

Ce qui frappe avec Wayward, c’est la première impression qu’on ressent lorsqu’on a l’album en mains et qu’on le feuillette : la couverture est parfaitement réussie, le dessin impeccable, la colorisation lumineuse. On a tout de suite envie de lire et d’en apprécier tous les détails de cette nouvelle série. Ce premier tome, bien rôdé, constitue la mise en place de l’intrigue et la présentation des personnages principaux. Le travail des auteurs vise à l’efficacité narrative en dévoilant de manière progressive et spectaculaire les pistes de compréhension nécessaires à une histoire beaucoup plus complexe qu’elle ne paraît de prime abord.

wyward,un nouveau départ,zub,cummings,glénat comics,08 mars 2017,fantastique,aventures

Les thèmes abordés, les mythes et légendes du Japon, les problèmes des adolescents, leurs rapports aux parents, forment un curieux cocktail, un récit de formation original, qui s’avère rapidement addictif. Le dessin de Steve Cummings donne un côté flamboyant à l’ensemble : on sent chez ce dessinateur une expérience tant dans le comics à l’américaine que dans la production franco-belge. J’ai beaucoup apprécié l’approche du Japon contemporain des auteurs et le dossier en fin d’album qui reprend les couvertures US, des crayonnés et des explications sur l’univers de la série. De beaux débuts, à suivre…

wyward,un nouveau départ,zub,cummings,glénat comics,08 mars 2017,fantastique,aventures

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

 

Skippy