06/10/2017

La dame de fer

cov.jpg4.jpgScénario et dessin : Michel Constant

Editeur : Futuropolis

72 pages – cartonné

Parution : 26 août 2017

Buddy BD

 

 

Présentation :

Il pleut sur Kingsdown, le 8 avril 2013. Comme souvent, sur cette petite ville côtière proche de Douvres. Et pourtant c’est un jour gai. Miss Maggy est morte, vive la dame de fer !

A cette annonce, Donald offre une tournée générale aux habitués de son bar et se souvient des années de galère quand il était jeune ; cette région du Kent a été durement touchée par la politique de la Première ministre britannique. A l’époque, il usait le pavé et trompait l’ennui avec Abby et Owen, tous deux désormais exilés à Londres en quête de jours meilleurs.

Que sont-ils devenus ? Sont-ils devenus les rois du monde ? Sont-ils toujours chaussés de leurs Doc Martens et écoutent-ils toujours les Clash ?

Donald élabore un stratagème pour faire revenir ses deux amis. Sa ruse va bouleverser sa vie et celle de la petite ville du bord de mer !

1 (2).jpg

Mon avis :

Qui est la dame de fer ?

Miss Maggy Tatcher ou Miss Maggy, la Norton Manx, moto de légende aussi belle que difficile à conduire, une « garce qui tire à droite » ?

2.jpg

Avec un dessin semi-réaliste, tendance ligne claire, l’auteur tisse les fils d’un récit intimiste légèrement teinté d’amertume mais qui conserve malgré tout un réel optimisme. C’est que la camaraderie unissant les protagonistes de l’histoire finit par devenir communicative au fur et à mesure des pages tournées.

Le ciel est gris, l’atmosphère plombée, l’économie paralysée, au point qu’on se croirait dans les décors d’un réalisme sociologique cher à Ken Loach ou Mike Leigh. Ce menu « sweet and sour » nous est heureusement servi avec quelques pintes de références musicales et de petits détails dans les décors qui permettent de se replonger dans les ambiances d’une époque à la fois révolue et encore si proche.

Véritable ode à l’amitié qui transcende le temps et ses déboires, La dame de fer est un album de bonne facture qui fait passer d’agréables moments de lecture tout en donnant envie d’aller retrouver les Clash ou les Smiths sur Youtube, faute de mieux.

M’en vais me reverser une petite mousse tempérée la-dessus !

3.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

 vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

Skippy

05/10/2017

Curse

Couv_311876.jpgScénario : Mike Moreci,Tim Daniel
Dessin : Riley Rossmo,Colin Lorimer
Éditeur : Ankama éditions
88 pages
Date de sortie :  25 août 2017
Genre : Fantastique,horreur

 

 

 

Présentation:

Laney Griffin n'a pas eu de chance dans sa vie ! non seulement il a perdu sa femme lors d'une promenade en montagne où, blessée, il avait laissé cette dernière pour chercher du secours et constaté sa disparition au retour, mais de plus son unique enfant, Jaren, se meurt d'une leucémie. Alors lorsqu'un meurtrier sadique commence à joncher de cadavres la contrée et que la police impuissante offre une prime pour sa capture, Laney se dit qu'il pourrait obtenir cet argent nécessaire au traitement de son fils... Les choses vont changer lorsqu'il découvre que le meurtrier n'est pas tout à fait humain et qu'il est responsable de la disparition de son épouse alors que la police, menée par son ex-belle sœur, pense qu'il est le coupable et le traque. 

 

curse-mike-moreci-tim-daniel-riley-rossmo-colin-lorimer-prisonnier.jpg

Mon avis:

Une énième histoire de loup-garou traitée cependant de façon assez innovante pour que l'on prenne plaisir à la lire. La conclusion est malheureusement prévisible dès la première partie de l'aventure et gâche un peu la lecture. Un dessin de qualité, assez réaliste comme souvent dans les comics récents, et une mise en couleurs sobre et naturelle apportent un plus à l'ensemble. Mais il s'agit néanmoins d'un comics de production courante aux Etats Unis sans autre prétention.

curse-mike-moreci-tim-daniel-riley-rossmo-colin-lorimer-ankama-loup-garou-illustration.jpg

Comme toujours vous trouvez en fin de volume les illustrations des diverses couvertures de la publication originale en kiosque.

JR 

Curse_01_rev_Page_1.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

Les cochons dingues

Les cochons dingues, Laurent Dufreney, Miss Prickly, Delcourt, humour, jeunesse, animaux, passion.Les cochons dingues, Laurent Dufreney, Miss Prickly, Delcourt, humour, jeunesse, animaux, passion.Scénario : Laurent Dufreney
Dessin : Miss Prickly
Éditeur : Delcourt
Date de sortie : 23/08/2017
Genre : jeunesse, passion, animaux, humour

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Ils sont très mignons et aiment grignoter, dormir, faire de drôles de petits bruits, grignoter et dormir encore. Ce sont…les cochons d’Inde ! Une BD qui va bouleverser l’idée que l’on se fait de ces adorables rongeurs.

César, petit cobaye tout gris, débarque de sa campagne pour  arriver dans le parc des cochons d’Inde d’Enzo et Sarah. Ses nouveaux compagnons à poils sont vraiment très étranges… L’un roupille, l’autre râle, un troisième est accroc aux fils électriques. César n’a qu’une idée en tête : s’évader ! En attendant, il faudra bien que tout ce petit monde arrive à cohabiter, malgré des caractères très différents...

Les cochons dingues, Laurent Dufreney, Miss Prickly, Delcourt, humour, jeunesse, animaux, passion.



Mon avis

Excellent !! Moi qui adore les petits animaux, je dois dire que j'ai pu visualiser ces conversations entre cochons d'Inde comme s'ils avaient été les miens (sauf que j'ai des furets et que les deux ensemble, ça ne fait pas bon ménage). Toutes ces petites boules de poils avec tant de points communs et pourtant si différents, ce contraste « cobaye de ville et cobaye de campagne », les centres d'intérêt de chacun...

 

Ceux qui ont des animaux, et mieux encore : qui ont des « chonchons » comme on dit dans le jargon des amoureux des rongeurs, ne peuvent qu'aimer cette BD où les héros n'en loupent pas une !

 

Les cochons dingues, Laurent Dufreney, Miss Prickly, Delcourt, humour, jeunesse, animaux, passion.

Tout commence avec l'arrivée d'un nouveau membre dans la tribu : César, tout droit venu de sa ferme, n'a qu'une idée en tête : s'évader ! Ce qui n'est pas gagné quand il découvre que ses nouveaux camarades sont habitués à la vie en appartement et qu'en prime : ils y trouvent leur bonheur...

 

Des textes désopilants, des cochons d'Inde complètement dingues mais tellement adorables et un dessin clair et net (comme clarinette) avec cette petite touche de « mignonitude » qui donne envie d'avoir un cobaye à soi, lui faire des câlins, des bisous, lui donner à manger et... bref, vous aurez compris : ça rend accro aux petites bêtes !

 

Les cochons dingues, Laurent Dufreney, Miss Prickly, Delcourt, humour, jeunesse, animaux, passion.

Mieux encore, à la fin des aventures tordantes de notre petite troupe, nous retrouvons une partie éducative en fin d'ouvrage qui explique simplement, mais très clairement, ce qu'est un cochon d'Inde, sa nature, ses besoins, ... et pleins d'autres petites informations enrichissantes et qui responsabilisent quiconque craquerait pour un cobaye.

 

Je n'aurai qu'une chose à dire : à quand un prochain tome ou pourquoi pas, un ouvrage aussi délirant sur les furets ? S'il y a besoin d'idée sur le sujet, je suis là !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les cochons dingues, Laurent Dufreney, Miss Prickly, Delcourt, humour, jeunesse, animaux, passion. 

À bon lecteur (ou bon entendeur, c'est comme vous voulez), salut ! Et à la prochaine chronique.

ShayHlyn.

 

je vous recommande cette chaîne YouTube et tout ce qui va avec. C'est que du bonheur.

04/10/2017

Pin-up 249 Robert McGuinnis, un maître dans l'art de l'affiche et du pulp magazine

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters

robert mcguinnis,pulp magazine,james bond,affiches,movie posters