18/01/2018

Jamais

jamais.jpgjamais t.jpgAuteur : Bruno Duhamel.
Éditeur : Grand Angle
Sortie : 10 janvier 2018.
64 pages.
Genre : humour, tranche de vie…

 

 


Le résumé.
Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance.


« Faites-moi penser à ne jamais prendre ma retraite en Normandie. »

jamais-benoit-duhamel-grand-angle-visuel-falaise.jpg

 

Mon avis.

Jamais, c’est d’abord une résistance un peu comme Astérix contre les romains. Comme pour notre gaulois préféré, on y vend du poisson frais mais ici, le combat semble perdu d’avance, puisque Madeleine, une vénérable dame aveugle, se bat contre l’érosion de la falaise non loin de sa maisonnée. Un album très personnel pour Bruno Duhamel pour son lieu (sa famille est originaire de la Côte d’Albâtre) et pour son personnage principal Madeleine (une sorte de mixte de ses deux grands-mères). Un album qui joue la double corde de l’émotion et de l’humour. On se dirait parfois chez les rugbymen ou chez les pompiers avec une pléthore de personnes très bonhommes qui enchaînent les situations souvent rocambolesques. Une mention au chat Baltazar, il m’a bien fait rire celui-là. L’ensemble parait léger et sans coté partisan mais au final on a abordé pas mal de thématiques sérieuses comme la résistance, l’anarchie, la fin de la vie, l’état d’urgence, les forces de la nature…Une bonne déconnexion du cerveau entre rire et compassion assurément.
Alors on chante avec moi, n’avoue jamais jamais jamais et méditons sur cette phrase : les hommes vont en aveugles dans leur vie, les mots sont leurs cannes blanches.

jamais-benoit-duhamel-grand-angle-troumesnil.jpg


Samba.
www.hibbouk.com

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a06-3e788fc.gif

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : jamais, duhamel, grand angle, humour, tranche de vie |  Facebook | |

16/01/2018

Lonesome T1 La piste du précheur.

lonesome.jpgLonesome_pl3.jpgAuteur : Yves Swolfs
Éditeur : Le Lombard.
Sortie : 12 janvier 2018.
Genre : western

 

 

 


Le résumé.
Kansas, janvier 1861, à quelques mois du début de la Guerre de Sécession, le prêcheur Markham et sa horde de fanatiques font régner la terreur tout au long de la frontière avec l'état voisin du Missouri... Un cavalier sans nom les suit à la trace. Des plaines enneigées du Middle West jusqu'aux ruelles sombres de New York, la quête de vengeance et d'identité entraînera le cavalier dans un affrontement dantesque, aux confins du surnaturel.

« Il est nécessaire de faire des exemples, d’encourager la dénonciation des brebis galeuses…de trouver des boucs émissaires, d’attiser la colère. »

lonesome-565-l325-h456-c.jpg


Mon avis.
Ne dites jamais adieu à vos premiers amours, Yves Swolfs nous revient avec ce qu’il affectionne le plus, le western. Le personnage sur la couverture ressemble d’ailleurs assez bien à Durango. Une sorte de Pale Rider, le cavalier solitaire qui poursuit une vengeance impitoyable et ça va cogner ! Dans cette kermesse de l’ouest, notre Josey Wales hors la loi a rendez-vous avec un maître de guerre au sens premier du terme. Cette ignoble individu a dans sa ligne de mire la fin de ce monde parfait en semant les germes de la future guerre de sécession. Il croyait avoir les pleins pouvoirs mais la sanction de notre justicier canardeur sera terrible. Bref, haut les flingues car la créance de sang doit être accomplie.
Un western donc pur jus avec un petit côté « visionnaire » qui ravira les amateurs du genre avec un Yves Swolfs prêt à se décarcasser pour une poignée de dollars en plus.
A noter, pour les aficionados de quoi leur passer la corde au cou, un tirage de luxe en N&B sorti en novembre 2017 et tiré à 2000 exemplaires.

Couv_314702.jpg


Samba qui ne renonce jamais.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : lonesome, swolfs, le lombard, western |  Facebook | |

15/01/2018

Bleu amer.

bleu amer t.jpgbleu amer planche.jpgDessin : Sophie Ladame
Scénario : Sylvère Denné.
Éditeur : La boite à bulles.
Sortie : janvier 2017.
130 pages.
Genre : roman graphique.

 


Le résumé.

Printemps 44, îles Chausey, Suzanne profite des grandes marées pour pêcher à pied. Ses marches contemplatives constituent ses instants d'évasion dans une existence morne, marquée par des rapports distants avec son mari Pierre.
Lui, de son côté, s’oublie à bord de son bateau et dans le café de l’île avec l’alcool pour échappatoire.
Un jour de pêche, il trouve un soldat américain gisant sur la grève, et décide, contre l’avis de certains îliens, de le cacher aux
allemands.

Mon avis.

Je pense que le pari graphique de ce bleu amer en fera fuir plus d’un. Il restera donc les curieux et les téméraires pour séjourner quelques jours sur l’île de Chausey. Le trait de cet album fait la part belle aux grands croquis crayonnés accompagnés d’une trichromie de bleu, de beige et de blanc. Pour une fois, la couverture ne ment nullement sur son contenu et sur son style, c’est exactement ça. C’est assurément osé et audacieux pour une première œuvre. Je dois bien avouer que je m’en suite vite lassé sauf quand les corps s’entremêlent avec une sensualité bien présente (perso, un filon sans Pénélope à creuser pour les prochaines réalisations). Le scénario est lui assez simple et joue sur l’amertume, la lassitude et sur la méfiance dans ce lieu isolé de tout. Par contre, ce sera l’occasion de taquiner le homard ou les écrevisses avec une petite absolution de meneumeneu. Ne cherchez pas de l’action en corrélation avec l’époque (1944), c’est assez anecdotique. Au final, une sorte de voyage philosophique assez éthérique mais heureusement peu bavard.
Bon maintenant, allons voir un peu où se situe cet archipel de Chausey !

bleu amer.PNG


Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a03-3e788b8.gif

 

a05-3e788c9.gif

 

a04-3e788e4.gif

12/01/2018

Katanga T2 : Diplomatie

katanga t2.jpgkatanga tome 2.jpgScénario : Fabien Nury.
Dessin : Sylvain Vallée.
Éditeur : Dargaud.
Sortie : 17 novembre 2017.
Genre : Guerre, espionnage.

 

 

 

Le résumé éditeur.

En 1960, après 80 ans passés sous la domination coloniale belge, le Congo proclame son indépendance ; moins de deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession. Le Congo et le Katanga entrent immédiatement en guerre, pour la domination des territoires miniers. De nombreux massacres et exodes de civils s'ensuivent. L'ONU impose alors sa médiation et l'envoi de Casques Bleus sur place... Dans le même temps, une horde d'affreux mercenaires sont recrutés et envoyés au Katanga, pour libérer les exploitations minières occupées... Et un domestique noir, Charlie, tord le cou du destin en mettant la main sur un trésor inestimable, 30 millions de dollars de diamants... ce qui fait de lui le noir le plus recherché du Katanga.


« Vous savez ce que vaut ce genre de poste : prise directe avec le pouvoir, permis de voler perpétuel…le Graal, pour un homme de l’ombre ».

Verso_312662.jpg

 

Mon avis.
Si en te baignant, tu as échappé au crocodile, prends garde au léopard sur la berge. Voilà bien un proverbe africain qui résume bien ce tome 2 de Katanga. Une histoire qui allie dégustation de cigare avec une action tonitruante. Les dialogues sont toujours aussi savoureux et colorés et on apprend vite qu’on ne peut pas prendre un hippopotame avec un hameçon. Enfin peut être avec des chaussettes si vous avez pensé à prendre tous vos pétards avec vous. C’est aussi terriblement violent mais grâce au dessin à tendance caricaturale de Sylvain Vallée, toutes ces tueries se passent comme une joyeuse réunion tupperware. La force de cette série, c’est qu’on sent qu’il y a de l’acteur derrière toutes ces crapules au cynisme assumé. Des gueules qui parfois oublient certaines lois africaines comme quiconque taquine un nid de guêpe doit savoir courir ou traverse la rivière avant de te moquer du crocodile. On y rencontre aussi des femmes aux allures de gazelle, mais elles tomberont fatalement en face d’hommes-lions.
Il ne reste plus que l’ultime tome 3 pour clôturer cette série. J’entends déjà des soupirs mais sachez lecteurs comestibles que tout à une fin, sauf la banane qui en a deux.

Verso_315564.jpg

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Les autres tomes de Katanga ICI

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a08-3e78906.gif

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : katanga, nury, vallee, dargaud, aventures |  Facebook | |

10/01/2018

Olympus Mons T03 : hangar 754

olympusMonsT3.jpgolympusMonsT3-1.jpgScénario : Christopher Bec
Dessin : Stephano Raffaele.
Editeur : Soleil.
48 pages.
Sortie : 10 janvier 2018.
Genre : science-fiction.

 

 

Le résumé.
Le compte à rebours est lancé. L’apocalypse semble inévitable ! Le médium Aaron Goodwin entrevoit une solution mais…


« Absolument plus rien ne fonctionne à bord !»

Mon avis.
-Que voyez-vous madame Samba ?
-Je vois, je vois, attendez le voile se dissipe, ma boule de cristal va me parler…
-J’ai l’impression que vous voulez surtout gagner du temps madame Samba !
-Mais taisez-vous espèce de blanc bec ! Je vois, je vois un tome 3 d’Olympus Mons nettement moins bavard que le tome précédent.
-Ça, ce n’était pas difficile à prévoir !
-C’est surtout difficile de vous clouer le bec monsieur je-sais-tout ! Attendez, je sens toujours une grande froideur, on se disperse dans différents plans temporels, une apocalypse arrive !
-Un grand classique que la fin des temps !
-Homme de peu de foi mais je vais me défendre bec et ongles pour vous prouver que je dis la vérité. Je vois beaucoup de mystères, des phénomènes étranges, une planète rouge.
-Et pourquoi pas des martiens tant que vous y êtes ?
-Mais oui, c’est exactement ça ! Des martiens qui se font la guerre avec une sorte de bec bunsen !
-Moi je vois surtout que vous n’y connaissez rien en armement du futur !
-Certes mais vous ne m’aurez pas à ce petit jeu de prise de bec. L’histoire semble classique mais il reste que son illustration est plutôt bluffante.
-Effectivement, pas mal pour un mec qui dessine dans une caravane !
-Ah ça je n’avais pas vu, vous ne confondez pas à avec un autre Raffaele par hasard ? Sinon, je vois une suite, de quoi rester le bec dans l’eau !
- Pas de chance pour moi, je devrais revenir pour entendre de nouveau vos élucubrations et vos jeux de mots à deux balles !
-Surtout que le zéro devant le 3 fait un peu peur non ?
-Effectivement, j’espère qu’on n’est pas parti pour une histoire au long cours.
-Que vivra verra mon cher ami !

olympusMonsT3-3.jpg

 

 

Madame Samba
Les autres tomes d'Olympus Mons ICI

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a06-3e788fc.gif

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : olympus mons, bec, raffaele, soleil, science fiction |  Facebook | |

09/01/2018

Ira Dei T1 : l’or des caïds.

ira dei t1.jpgira dei.jpgDessinateur : Ronan Toulhoat.
Scénariste : Vincent Brugeas.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 12 janvier 2018.
Genre : Aventure historique de 64 pages





Le résumé.


En 1040, les armées de Byzance tentent de reconquérir la Sicile, alors aux mains des Arabes. Alors que la ville de Taormine résiste à Harald, le terrible chef varègues à la tête des troupes byzantines, un Normand nommé Tancrède et un jeune moine, Étienne, légat du pape proposent les services de leur petite troupe de mercenaires.

« Ses yeux en disent long…il a traversé les enfers »


Mon avis.

Attention, voilà bien une nouvelle série qui va certainement marquer les esprits. On retrouve pour cette aventure moyenâgeuse deux auteurs prometteurs, Brugeas et Toulhoat qui avaient déjà réalisé de très bonnes séries comme Block 109 ou le Roy des Ribauds. On reste donc dans un univers qu’ils apprécient, le moyen-âge mais avec une aventure plus épique et plus dépaysante (on va voir du pays c’est certain) que le Roy des Ribauds plus centrée sur Paris. Un peu dans le même esprit que les Aigles de Rome de Marini avec de grands combats homériques sur des bases historiques réelles (la reconquête de la Sicile par l’empire byzantin bien qu’éphémère). On y retrouve aussi beaucoup de rage et de détermination, le héros (Tancrède) a un indéniable charisme et comme on dit dans le milieu du cinéma, il a de la gueule ! La comparaison avec le 7e art ne s’arrête pas là avec le cadrage impeccable de Ronan T pour ses scènes de combat. On est véritablement pris dans l’action grâce à son trait très vivant. Et puis, ce sera l’occasion d’admirer la belle ville de Taormina (haut lieu touristique) et son amphithéâtre romain.
Voilà, une histoire certes classique de vengeance et misant sur l’aventure épique mais très efficace assurément.
Ah oui, cette série sera déclinée en format de diptyque.

ira dei p.jpg



Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

08/01/2018

Une génération française T4/6 : Ici Londres.

uneGenerationFrancaise-T4.jpggenerationFrancaiseT4-1.jpgScénario : Thierry Gloris.
Dessin : Eduardo Ocana.
Éditeur : Soleil(collection Quadrants).
Sortie : 10 janvier 2018.
48 pages.
Genre : guerre.

 

 

Le résumé.
Quelle idée méritait qu’un homme meure pour qu’elle vive ? Pour l’insouciant Martin
 Favre, aucune. Mais la guerre, la défaite française et l’Occupation ont tout balayé. Encore choqué par les combats endurés, Martin répond à l’appel du 18 juin et rejoint les Français libres de Londres. Ses pas chevillés à ceux du commandant Leclerc, les yeux rivés sur le Général de Gaulle, c’est en Afrique que commence sa mission de libération.

« Pétain n'a pas sauvé la France, il l'a fait basculer d'une défaite à une guerre civile ! »

Mon avis.

J'attendais ce tome 4 , le 2e qui retrace le parcours de Martin Favre avec intérêt. En effet, des trois personnages proposés, celui de Martin Favre avait fait mouche. Avec lui, on suit les premiers faits d'armes de la France libre de de Gaulle et plus précisément ceux du commandant Leclerc en Afrique. Encore une fois, c'est instructif et très agréable à lire. La lecture se fait sans accroc avec un bon dosage d'action et de faits historiques.
Comme le dessin de l'espagnol Eduardo Ocana est de bonne facture ( on y voit pas mal de détermination dans les regards), cette série d'une génération française continue sur sa belle lancée.
Voilà , si vous êtes intéressés par le sujet, je vous invite à regarder de plus près cette très honnête série qui allie destinée personnelle (fictive) avec la grande Histoire.
A suivre assurément.

generationFrancaiseT4-2.jpg


Samba.

Les autres tomes d'une génération française ICI

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

02/01/2018

Caroline Baldwin T17 : Narco-Tango

caroline baldwin t17.jpgcaroline baldwin T17z.jpgAuteur : André Taymans.
Editeur : Paquet.
Sortie : novembre 2017.
48 pages.
Genre : thriller.

 

 


Le résumé.

Montréal. Nous retrouvons Caroline Baldwin, enquêtrice chez Wilson Investigation, sur les traces d’un certain Juan Zalamea. Celui-ci, brillant scientifique, n’a plus donné signe de vie au laboratoire pharmaceutique qui l’emploie depuis plusieurs jours…

« Misère ! Qu’est-ce que je fais dans cette galère ? »

Mon avis.
Verso_315487.jpgEh bien, ça faisait un petit temps qu’on avait plus vu la jolie frimousse de Caroline Baldwin. 5 ans en fait. Néanmoins, si vous suivez assidûment ce blog, vous avez dû voir quelques avis d’intégrales (4 au total) éditées par son nouvel éditeur Paquet chroniquées par Coq de Combat. Cet album est donc une suite logique avec ce nouveau format. On est très loin de l’ancienne collection ligne rouge de Casterman. Pour les collectionneurs, ça ne va pas être facile de trouver une certaine harmonie avec tous ces différents looks d’édition.
Revenons à nos moutons où plutôt à notre Tango, le scénario de ce tome 17 était normalement destiné au projet cinématographique déjà très avancé (30 minutes avaient déjà été réalisées) avec notre héroïne. Malheureusement, il n’en sera rien. Bref, retour à la BD en effectuant au passage un changement de crèmerie.
Une histoire qui se lit comme une bonne petite série (désolé si je retourne le couteau dans la plaie). Un bon petit suspense avec une Caroline qui a le chic de toujours mettre ses pieds dans le plat (mais avec des hauts talons SVP). Mais bon, que serait un album de CB sans ses actions téméraires. Néanmoins, on la sent un peu plus réfléchie dans ses relations avec les autres personnages.
Question dessin, le trait « ligne claire » de Taymans est plus qu’identifiable et fait la part belle à la ville de Montréal pour cet opus. Là aussi, c’est très agréable pour l’œil si on aime ce style.
A lire avec un bon petit whisky bien entendu sinon vous allez vexer notre héroïne qui partira du coté de Bangkok pour son prochain album.

PS : cette chronique a été réalisée sans persécution envers la gente féminine et conforme avec la bienséance.



Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a06-3e788fc.gif

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : caroline baldwin, taymans, paquet, thriller |  Facebook | |

25/12/2017

Le top 10 2017 de Samba

Bonjour à tous,

Cette année SambaBD a décidé de réformer un peu ses Samb'or. Seuls vont persister les Samb'or de la meilleure couverture et celui du meilleur album 2017.
Par contre, on donne la parole aux chroniqueurs en leur demandant leur top 10 de l'année.
On met ainsi le focus sur les goûts des chroniqueurs. On espère ainsi attirer votre attention sur l'auteur d'une chronique et de comparer son avis au votre, en somme de voir si vous avez des atomes crochus ou non avec lui.
Avec ces top 10, on mettra une petite présentation du chroniqueur et ses genres de prédilection.

On commence donc avec Samba, le créateur de ce blog.
Je suis plutôt adepte des genres SF et fantastique mais aussi des BD historiques (traitant notamment des 2 guerres mondiales). J'apprécie également de plus en plus les romans graphiques mais attention avec un dessin à la hauteur.

Oubliez les comics avec moi, par contre les mangas peuvent avoir droit au chapitre.

Allez c'est parti pour mon top 10.
Cliquez sur la couverture pour être dirigé vers sa chronique.

 

Le top 10 de Samba pour l'année 2017

 

Ces jours qui disparaissent - Glénat
La carte du ciel - Glénat
Urban T1 - Futuropolis
Après la pluie T1 - Kana
Laowai T1 - Glénat
Imbattable T1 - Dupuis
Serum - Delcourt
Centaurus T3 - Delcourt
Katanga T1 - Dargaud
Une aventure des spectaculaires T2 - Rue de Sèvres

 

362762285 (1).jpg Couv_307947.jpg 4035722388.jpg Couv_302417.jpg
Couv_295053.jpg 9782800170640-couv-M600x800.jpg Couv_311597.jpg 3647333708.jpg
  819491523.jpg 3083124440.jpg  

 

 SAMBA. 

 

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : samb'or 2017, samb'or, top 10 2017 |  Facebook | |

18/12/2017

Imbattable T1 Justice et légumes frais.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,Auteur : Pascal Jousselin.
Éditeur : Dupuis.
48 pages
Date de sortie : avril 2017.
Genre : humour jeunesse.

 


 
Le résumé.
Ce nouveau protagoniste porte secours à la veuve et à l'orphelin comme tout héros qui se respecte, mais il sauve aussi les chiens, les chats des grands-mères, les terrains de pétanque, le fils du maire, et la ville tout entière. Masqué, comme tout justicier, capé, comme tout justicier, il mène la vie dure aux savants fous et aux mauvais plaisantins, sans jamais oublier de ramener le pain. Non seulement Imbattable est imbattable, mais son super-pouvoir fait de lui le seul véritable super-héros de bande dessinée !

« Alors, les anarchistes, comment vous allez faire pour m’entartrer maintenant ? »

Mon avis.

Bon, parfois chez SambaBD, on passe à côté de certaines pépites. Séance de rattrapage donc. Vous devez connaitre « Imbattable » si vous lisez le magazine Spirou sinon voilà son principe illustré car un bon dessin vaut mieux qu’un long discours. En plus , c'est gratuit et sans pomme de terre.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,


Imbattable est donc le seul à se savoir dans sa BD, les situations cocasses et loufoques sont donc de sorties avec un humour pour toute la famille. Je craignais un effet redondant et répétitif sur les gags mais non, les bonnes idées sont au rendez-vous et la variété est de mise. Une mention spéciale aux personnages récurrents avec un effet running gag indéniable. Notamment le savant fou, une sorte de Monsieur DeMesmaeker dont le seul but est de tout détruire grâce à ses terribles inventions comme le Sismik 3000. D’ ailleurs ce salopard a même réussi à faire un trou dans mon album. Appelons vite monsieur Imbattable par téléphone, c’est important, pour régler ça. Au passage, j’ai aussi un arbre à planter Mr Imbattable. Si tu sais venir rapidement, ça m’arrangerait, j’ai soupé chez mémé à 18H00.
Merci super héros.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif


Inscrivez-vous à la newsletter.