18/01/2018

Merdre - Jarry, le père d'Ubu

1.jpg2.jpgScénario : Rodolphe

Dessin : Daniel Casanave

Editeur : Casterman

Collection : écritures

200 pages - broché

Parution : 17 janvier 2018

Biographie littéraire

 

Présentation :

– Vous êtes donc le fameux Jarry ?
– Bouffre ! On le dit.
– Dieu sait qu'on parle de vous...
– ... de vous et de votre père Ubu, bien sûr !

3.jpg


Figure des cercles littéraires, intime du Douanier Rousseau, ami d'Apollinaire et inventeur de la pataphysique, Alfred Jarry a créé un mythe littéraire unique, un monstre omniprésent dont le nom est entré dans le langage courant.
Sa vie fut à l'image de son œuvre : intense... et ubuesque !

4.jpg

« Merdre » : c’est le mot d’ouverture de la pièce Ubu Roi qui, jouée pour la première fois en décembre 1896, scandalise le tout Paris. Son auteur, Alfred Jarry ne déteste pas le scandale. Parfois même, il s’en délecte !

Perpétuel chassé-croisé entre la vie et l’œuvre, tout particulièrement avec Ubu auquel il finit par s’identifier, la vie de Jarry fut brève : il meurt à 34 ans, ruiné, en suçant un cure-dent.

Entretemps, il aura posé en salle le sabre en main, ou en ville brandissant le révolver, éclusé moult absinthes (« l’herbe aux saintes ») aux comptoirs des tripots avant d’enjamber sa bicyclette, un « Clément Luxe 96 » pour repartir vers de nouvelles aventures… Il aura surtout dynamité la littérature, créé la noble science de la pataphysique et largement participé -bien qu’à titre posthume- à la définition de ce XXème siècle qui babillait encore. Jarry créa Ubu, la suite en devint ubuesque. 

5.jpg

Mon avis :

Après un Nerval l’inconsolé de très belle facture, Casanave nous livre un Jarry tout à fait honorable. Pratiquant une biographie dessinée mêlant les vies de l’auteur et de son personnage emblématique, Ubu, le scénariste Rodolphe arrive à capturer l’essence de l’œuvre littéraire et de son créateur. Etonnements saugrenus, confusions inspirées et potacheries érudites viennent ainsi émouvoir la sensibilité du lecteur dans un récit tourbillonnant, aux envolées parfois lyriques.  

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

14/01/2018

Chroniques courtes #157 : Nains T9 ; Attention chien méchant;Les Bidochon

Nains T9 : Dröh des errants

les chroniques courtes, #157, Nains, Dröh des errants, Nicolas Jarry, Jean-Paul Bordier, Soleil, Celtic, Heroic Fantasy les chroniques courtes, #157, Nains, Dröh des errants, Nicolas Jarry, Jean-Paul Bordier, Soleil, Celtic, Heroic Fantasy Scénariste : Nicolas Jarry
Dessinateur : Jean-Paul Bordier
Editeur : Soleil Celtic
56 pages
Genre : Heroic Fantasy
Sortie : le 25 octobre 2017

 

Dröh pensait bien faire, revenant sept ans plus tard dans son village avec des capacités à manier les armes. A son retour, bien qu’accueilli par tous, sa famille, sa bien-aimée qui n’a que des pensées pour lui, et d’autres de ses compagnons qui s’émerveillent de sa présence, Dröh semble lasser par son errance. Pourtant, il revient près des siens avec l'espoir de changer son peuple, et de défier l'ordre dominant...sauf que sa famille et les autres de sa caste préfèrent de loin leur sort que verser le sang. Dés lors, Dröh décide une fois encore de laisser ses proches et de faire cavalier seul. Ce neuvième tome est mélancolique bien que nous avons droit à de nombreux combats Nains vs Nains & Nains vs Elfes. Sans toutefois démériter, cet album ne se classe pas non plus parmi les meilleurs de la saga.

Coq de Combat 

___________________________________________________________________________________

Attention chien méchant.

les chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasyles chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasyScénario et dessin : Bastien Vivès
Editeur : Casterman
Genre : Jeunesse/enfance
Sortie : le 08 novembre 2017

La première histoire qui fait peur de Bastien Vivès

Oserez-vous entrer dans ce livre ?

Présenté comme un auteur culte parmi les plus reconnus de sa génération, Bastien Vivès se risque à un premier album Jeunesse. Il nous livre un récit ultra-minimaliste (80 pages, 40 dessins, quelques mots et onomatopées) et carrément noir, entièrement capté dans le faisceau bleuâtre d’une lampe-torche. Cela se lit très vite, il faut inférer un contexte et la fin reste ouverte. Bel exercice de style, mais le lecteur se retrouve au final avec un album plutôt léger et un lourd sentiment de frustration. Etait-ce l’effet recherché ?
 

   

 

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

Antigone, Clotilde Bruneau,Giuseppe Baiguera, Luc Ferry, la sagesse des mythes, Glénat, Histoire, mythologie, drame

 Skippy



Un 5e jour au musée avec les Bidochon .

les chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasy,attention chien méchant,vivès,casterman,enfance,jeunesse,08 novembre 2017les chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasy,attention chien méchant,vivès,casterman,enfance,jeunesse,08 novembre 2017Scénario et dessin : Christian Binet
Editeur : Fluide glacial
Commentaires des oeuvres : Patrick Ramade et Pierre Lacôte
96 pages - dos carré et jaquette
Editeur : Fluide glacial
Genre : culture et humour
Sortie : le 16 novembre 2017

 

Dans la catégorie Beaux livres d’art et BD, cet album constitue décidément une excellente surprise, … pour la cinquième fois !

L’objet est luxueux, l’iconographie soignée et l’humour aussi irrésistible que la qualité des commentaires. Le lecteur est convié à une très agréable déambulation patrimoniale tout en appréciant le matérialisme décomplexé de Robert et Raymonde, le couple le plus franco-franchouillard du 9ème art.

Indispensable pour mourir de rire, mais pas idiot !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

 

06/01/2018

Top 10 de Skippy

Depuis juin 2015, avec plus de 200 chroniques au compteur, la lecture et le commentaire de BD sont devenus une activité quasi-quotidienne.

Quand je lis un album, mon plaisir est bien sûr motivé par mon propre savoir sur le sujet. Savoir qui s’améliore à chaque lecture évidemment. De manière tout à fait subjective, j’essaie donc de défendre dans mes chroniques l’idée que je me fais de la bonne BD.

Comme je pratique, la plupart du temps, un « journalisme de sélection » (comme mes confrères je fais un choix parmi les Services Presse), je critique en évaluant et en interrogeant la production reçue. Je m’efforce alors d’atteindre un degré de précision, de rigueur et d’argumentation dans mes comptes-rendus. Dans la mesure du possible, j’évite les critiques (trop) négatives, celles qui ne mettent pas en valeur la BD, mais soi-même. 

Tout cela reste, quand même, très subjectif.

 

Pour 2017, voici ma sélection :

3 romans graphiques,

3 franco-belges,

3 comics,

1 manga

 

Au départ, c’est la catégorie franco-belge qui était supposée être celle de ma prédilection, mais les romans graphiques et les comics sont venus vite s’ajouter à mes listes de lecture. 

Je lis moins de mangas, mais je suis un fan inconditionnel de Taniguchi et Urasawa, ce qui explique mon choix pour le dernier tome de la série Billy Bat. 

Côté comics, c’est le canadien Jeff Lemire qui force mon admiration. Tant au niveau de sa production de scénarii que pour son travail graphique. 

Il me semble que Bastien Vives a atteint un sommet avec son récit aux accents autobiographiques Une sœur. 

Le Spirou de Yann et Schwartz me paraît, de loin, le plus abouti et le plus fidèle des hommages à l’esprit de la série originelle. Plus belgo-congolais que franco-belge, il fallait le faire !

 

 

Une soeur – Casterman

Demo – Glénat

Epiphania – Casterman

Le maître des hosties noires – Dupuis

Billy Bat Tome 20 – Pika Edition

Ter Tomes 1 – Daniel Maghen

Katanga Tome 1 – Dargaud

Black Hammer – Urban Comics

Les cent nuits de Héro – Casterman

Superman American alien –  Urban Comics

 

4.jpeg 3.jpg

6.jpg

 5.jpg

8.jpg

1.jpg

2.jpg

 

 9.jpg

7.jpg

10.jpg  

 

 

 

Skippy 

05/01/2018

Chroniques de la Nationale 7

1.jpg2.jpgScénario et dessin : Thierry Dubois

Editeur : Paquet

Collection : Calandre

48 pages – cartonné

Parution : 22 novembre 2017

Nouvelle vague automobile

 

Présentation :

Thierry Dubois, c’est le grand spécialiste de la Nationale 7, mais c’est surtout un dessinateur qui veut faire revivre et partager toutes ces petites histoires qui ont fait le mythe de la plus célèbre route de France.

Ces Chroniques racontent le quotidien de la route, la vie des automobilistes, des chauffeurs routiers, des garagistes, des hôteliers, le soleil, la pluie, le froid, le verglas...

Traitées avec humour, mais surtout, surtout, avec un souci de réalisme, ces Chroniques sont toujours authentiques !

5.jpg

Les Nuits de Donzère - Le Premier voyage Paris-Lyon - Le Garage Moderne - L'Auberge du Morvan - La Dynamite - La Fille du Nougatier - La Malédiction de Lecot.

3.jpg

Mon avis : 

Que dire à propos de cet album ? Me voilà bien embêté ! Ces histoires courtes, ces Chroniques, au nombre de sept, accompagnées de textes et de photos documentaires, laissent l’impression que l’auteur veut absolument nous communiquer sa passion nostalgique en faisant vibrer la corde du charme désuet. C’est que la tendance vintage reste de nos jours bien présente et que cette invasion du design des années 50/60 dans notre imaginaire contemporain marque le rêve d’une époque bien (trop ?) idéalisée. Il s’agit ici de capter une ambiance, de réactiver des anecdotes, de faire sentir une époque révolue. 

4.jpg

Il est déjà temps de penser aux futures vacances d’été. Vous n’avez pas les moyens de faire la route 66 aux States, il vous reste toujours l'opportunité de faire la Nationale 7 et vous plonger dans le passé!

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

Skippy

23/12/2017

Le grand retour d'Agatha Christie

1.jpg2.jpgMiss Marple. Un cadavre dans 
la bibliothèque


Scénario : Dominique Ziegler

Dessin : Olivier Dauger

Editeur : Paquet


64 pages – cartonné

Parution : 23 novembre 2017

Policier 

Présentation :

Le cadavre étranglé d'une femme inconnue est découvert au petit matin sur le tapis de la bibliothèque de la demeure du colonel Arthur Bantry et de son épouse Dolly. Celle-ci fait immédiatement appel au bon sens de son amie Jane Marple, pour dénouer un écheveau encore plus compliqué qu'il n'y paraît au premier abord.

3.jpg


Jane Marple, plus connue sous le nom de Miss Marple, est un des plus fameux personnage de fiction créé par la romancière Agatha Christie, la "Reine du crime".


Un Cadavre dans la bibliothèque est la seconde aventure de ce personnage atypique, sorte de « détective en fauteuil » (en anglais : armchair detective) qui vit à St Mary Mead, village imaginaire de la campagne anglaise. Une de ses maximes favorites dit que « la nature humaine est partout la même ».

 

8.jpg5.jpg6.jpgLes Bereford. Mister Brown

Scénario et dessin : Emilio Van der Zuiden

Editeur : Paquet

64 pages – cartonné

Parution : 23 novembre 2017

Policier

 

Présentation :

Prudence Cowley (dite Tuppence) et Thomas Beresford (dit Tommy), sont deux « vieux » amis, tous deux démobilisés après la Première Guerre mondiale, la première ayant participé à l'effort de guerre par son travail d'infirmière, le second après avoir combattu (et été blessé) dans les rangs britanniques.
Ils sont tous deux mêlés à une affaire d'espionnage, au cours de laquelle ils seront aux prises avec un mystérieux adversaire, surnommé Mister Brown, lequel tient absolument à récupérer des documents compromettants confiés à une jeune fille, une certaine Jane Fish, rescapée du torpillage du paquebot Lusitania, et qui, consciente du risque couru, n'a cessé de se cacher depuis lors en dissimulant son identité.

4.jpg

L'adversaire des deux héros projette en effet de renverser par une révolution l'ordre social établi au Royaume-Uni, projet qui pourrait être anéanti par la découverte de ces documents…

7.jpg


Mon avis :

Ces deux albums relèvent avant tout d'un plaisir (coupable ?) pour les yeux. Sur base de récits énigmatiques au charme désuet, les auteurs laissent éclater une virtuosité graphique jubilatoire. La luminosité limpide de la ligne claire, la parfaite géométrie du découpage et l’élégance des couleurs en font des objets plaisants à lire, à regarder, à scruter et à (re)découvrir. Sans compter les petites allusions et citations qui rendent hommage aux classiques du genre : Blake et Mortimer font, par exemple, de discrètes apparitions dans les décors « so british » d’Un cadavre dans la bibliothèque

A déguster, en bonne compagnie, l'après-midi d'un dimanche d'hiver, entre deux parties de Cluedo.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

 

20/12/2017

Mirages

1.jpg6.jpgAuteurs : Will

Réalisation : Vincent Odin

Préface : Stephen Desberg

Editeur : Daniel Maghen

408 pages – cartonné

Sortie : 23 novembre 2017

Une biographie en images de Will (1927-2000)

4.jpg

Une biographie en images du dessinateur de Tif et Tondu, Isabelle et du Jardin des désirs. À travers une sélection de 500 planches, illustrations et peintures, on découvre le parcours artistique de Will, dessinateur et peintre virtuose, depuis ses débuts dans l'atelier de Jijé aux côtés de Franquin et Morris, jusqu'à son exploration de la couleur, pratiquée avec un bonheur retrouvé dans ses albums "pour les grands" et ses portraits de femmes.

5.jpg

Commentés par Will lui-même, à travers une compilation d'interviews réalisées entre 1969 et 1998, neuf chapitres reprennent les grandes périodes de l'œuvre de Will : ses années de jeunesse et son apprentissage auprès de Jijé, son maître en bande dessinée ; son éclosion dans les pages du Journal de Spirou, avec les célèbres Tif et Tondu et leur meilleur ennemi M. Choc ; ses années à la tête de la direction artistique du journal Tintin ; son échappée belle vers une bande dessinée poétique et sans contraintes, avec la série Isabelle qu'il invente avec Macherot, Franquin et Delporte ; ses peintures au lavis, à l'aquarelle puis à l'huile, d'abord exécutées dans le secret de l'atelier, puis exposées en France et en Belgique ; et enfin ses albums en couleurs directes pour lesquels, à soixante ans passés, il réinvente sa façon de dessiner et utilise dans un même album sa maîtrise de la bande dessinée et ses talents de peintre.

2.jpg

 « Mirages », en plus d’être la première monographie consacrée à Will, est un ouvrage magnifique, un cadeau idéal pour cette période de l’année. La mise en page des reproductions des originaux, selon un ordre chronologique, devrait attirer l’attention de tout amateur du 9ème art et de son évolution historique. Il est vrai que la collection est devenue prestigieuse et que le travail de Vincent Odin force l’admiration. En tournant, soigneusement, les pages, le lecteur peut connaître des sensations tactiles diverses ; en effet, plusieurs variétés de papier ont été utilisées en fonction des thématiques envisagées. Ce qui renforce l’iconographie figurative et les multiples approches de Will sur son travail d’illustrateur.

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

Skippy

14/12/2017

La fleur dans l'atelier de Mondrian

1.jpg2.jpgScénario : Jean-Philippe Peyraud

Scénario : Antonio Lapone

Editeur : Glénat

Collection : Treize étrange

88 pages – cartonné

Parution : 15 novembre 2017

Biographie imaginaire d’un peintre célèbre

 

Présentation :

Une évocation sublime d'une figure majeure de l'art abstrait.

3.jpg

Quand il ne peint pas, Mondrian danse.

Beaucoup par plaisir, un peu pour oublier la faim.

Et pour manger, il dessine des fleurs.

Comme celle qu’il offre à sa partenaire de Charleston, Francine.

Mais quand il peint, Mondrian n’a pas de place pour les sentiments.

Encore moins pour l’amour. 

4.jpg

À l’origine, il y avait cette même photo que Jean-Philippe Peyraud et Antonio Lapone avaient au-dessus de leur table à dessin. Celle d’une fleur en plastique dans l’atelier de Mondrian, seul rappel du végétal dans l’univers à la géométrie implacable du peintre. C’est l’histoire de cette fleur que les auteurs ont décidé d'imaginer pour raconter Mondrian, figure majeure de l’art abstrait, dont on connaît peu de choses, si ce n’est qu’il vivait au cœur du Montparnasse des années folles et qu’il était un inconditionnel de la danse de salon...

la fleur dans l'atelier de mondrian,peyraud,lapone,glénat,treize étrange,15 novembre 2017,biographie romancée

Mon avis :

Voici un album hors-norme par son grand format (28.9 x 36.8) et par son traitement graphique. En effet, Mondrian est un peintre dont le travail évoque immédiatement la bande-dessinée par le découpage de ses toiles en cases, ainsi que son utilisation des couleurs en aplats. Icône incontournable de la modernité, son apport incontestable au mouvement De Stijl l’a rendu célèbre et immédiatement identifiable.

la fleur dans l'atelier de mondrian,peyraud,lapone,glénat,treize étrange,15 novembre 2017,biographie romancée

Logiquement les planches de l’album évoquent les tableaux de l’artiste avec son quadrillage et l’usage des couleurs primaires. Le récit, une biographie partielle et romancée, me semble plutôt un excellent prétexte au déploiement de la virtuosité plastique de Lapone qui s’approprie son sujet avec rigueur toute en élégance et un sens aiguisé de l’utilisation de l’espace.

la fleur dans l'atelier de mondrian,peyraud,lapone,glénat,treize étrange,15 novembre 2017,biographie romancée

 

40 pages de croquis, d'études de personnages, de story-board et de recherches viennent compléter un objet digne d’attention dont le mérite est de rendre le travail de Mondrian accessible sans tomber dans le genre didactique. A signaler : le prix très raisonnable pour une publication de très grande qualité.

la fleur dans l'atelier de mondrian,peyraud,lapone,glénat,treize étrange,15 novembre 2017,biographie romancée

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

Skippy

13/12/2017

Lefranc

1.jpg2.jpgTome 28 - Le principe d'Heisenberg

Scénario : François Corteggiani

Dessin : Christophe Alvès

Editeur : Casterman

48 pages – cartonné

Sortie : 15 novembre 2017

Polar scientifique vintage

 

Présentation de l’éditeur :

Dans les plateaux verdoyants de l'Aubrac, un triple meurtre particulièrement sanglant affole la presse à scandale. De quoi éveiller la curiosité de Lefranc, surtout lorsque son ami, l'inspecteur Renard, l'appelle à l'aide après une tentative d'assassinat à son encontre et lui affi rme que les apparences sont trompeuses en ce qui concerne celui que l'on nomme déjà « le tueur fou de l'Aubrac ». Lefranc, à contre-courant de l'ensemble de ses confrères journalistes et de la police locale, réussira-t-il à résoudre ce mystère ?

5.jpg

Mon avis :

Cet album est d’abord un très sympathique hommage rendu à Angelo Di Marco (1927-2016), dessinateur de presse et de bande dessinée surtout connu pour ses illustrations de faits divers réalisées pour certains journaux français. Son style a souvent été qualifié d’hyperréaliste. Il a été publié dans l’hebdomadaire de BD, Bravo, dans lequel Jacques Martin et Jacobs ont fait leurs débuts, dans les années 40. Ce « roi de la couverture de choc » a connu, lui, son heure de gloire dans les années 50. Il est un des personnages que Lefranc rencontre lors de cette aventure « rurale ».

6.jpg

Martin, Jacobs, les années 50 … vous avez compris ? Vous êtes dans la plus vintage des séries « vintage », la plus « jacobso-martinienne » des séries « ligne claire », dans la plus pure continuité du 9ème art à la mode « franco-belge », dans la plus proustienne des madeleines, dans la plus citationnelle des séries crypto-référentielles.

7.jpg

Tant au niveau scénario, qu’au niveau dessin et colorisation, on atteint ici un sommet du genre. L’album fourmille de détails et d’allusions qui mettront à rude épreuve les spécialistes et nostalgiques de la BD de papa ou grand papa. La jubilation des auteurs est quasi-palpable tant les niveaux de lectures, qui revisitent les « classiques », sont explorés avec une érudition mêlée d’humour.  Personnellement, j’ai trouvé cette 28ème aventure de Lefranc particulièrement réussie. J’avoue avoir érigé en principe la recherche de ces références implicites disséminées tout au long du récit, mais je suis resté le plus souvent dans une incertitude crispante : à force d’observer chaque case et d’y détecter une citation ou une allusion, j’avais l’impression que je modifiais la réalité par mon délire d’interprétation à tout prix.

8.jpg

Vertigineux ! "Proprement hallucinant"!

9.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

Skippy

lefranc,tome 28,le principe d'heisenberg,corteggiani,alvès,casterman,15 novembre 2017,polar vintage

 

 

 

11/12/2017

Jhen

1.jpg2 (2).jpgTome 16 - La peste

Scénario : Jean-Luc Cornette et Jerry Frissen

Dessin : Paul Teng

Editeur : Casterman

48 pages – cartonné

Sortie : 15 novembre 2017

Aventures médiévales

Présentation :

Jhen est appelé à Trani pour réparer la somptueuse cathédrale San Nicola di Pellegrino. Accompagné de Venceslas, le tailleur de pierres, il y retrouve son vieil ami Raphaël, déjà à l'ouvrage dans l'édifice. Le chantier est immense, rien ne doit entraver la réparation du campanile que la riche famille Saverio finance pour la gloire de Dieu. Mais un mal insidieux gagne peu à peu la ville et ses habitants. Si Jhen est habile architecte, il ne peut réparer les rancœurs du passé. Bientôt, c'est toute la ville qui, guettée par la folie, menace de s'effondrer.

4.jpg

Mon avis :

En parfaite continuité avec le tome précédent, le scénario de cette 16ème aventure de Jhen ramène le héros- architecte vers l’Italie pour une intrigue qui traite deux sujets sensibles : l’épidémie (la peste) et la maladie sociale (l’antisémitisme). C’est donc un Moyen-Age âpre et cruel qui sert de toile de fond à ce récit violent qui se lit en retenant son souffle.

5.jpg

Au dessin, Paul Teng a conservé son style personnel, celui de l’album précédent. Une orientation graphique un peu différente par rapport aux premiers albums de la série, mais une vision très pertinente de son univers. Il travaille toujours de manière classique en utilisant les planches au format traditionnel A3, les plumes, les pinceaux et l’encre de Chine. Très à l’aise dans les scènes de combat, méticuleux pour les costumes et décors d’époque, il reste une référence pour la bande-dessinée historique.

6.jpg

La série a (re)trouvé son rythme et on attend le retour de Jhen en terre de France pour le prochain épisode.
 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

Skippy

 

09/12/2017

Traquemage

1.jpg2.jpgTome 02 - Le chant vaseux de la sirène

Scénario : Wilfrid Lupano

Dessins : Relom

Sortie : 25 octobre 2017

Editions Delcourt

Collection : Terres de légendes

56 pages – cartonné

Humour – rural fantasy fromagère

6.jpg

Plus qu’un récit d’aventure, plus qu’un manifeste écologique, Traquemage pose tout simplement les bases d’un nouveau genre littéraire : la rural fantasy fromagère non pasteurisée, aux gros laids crus.

Traquemage : une histoire, un terroir, des traditions.

En vente chez tous les bons libraires affineurs.

4.jpg

Présentation de l'éditeur :

Tremblez, mages despotes ! Car en détruisant son cheptel, vous avez suscité la colère du plus investi des producteurs de pécadou ! Et il l’a vraiment mauvaise… La suite attendue de la plus improbable des quêtes.

L’odyssée vengeresse du Serment des pécadous mène Pistolin à Saint-Azur-en-Lagune, village lacustre dominé par le château de Kobéron, premier des mages sur sa liste funèbre. Mais notre héros doit d’abord convaincre les sirènes de l’aider à récupérer l’épée légendaire du Traquemage. Déjà qu’avec elle, c’est pas gagné ! Sans compter les rencontres imprévues. Comme avec Merdin l’Enchianteur par exemple…

3.jpg

"C'est ça qu'est chiant avec la magie, c'est d'un complexe"

Mon avis :

Tous ceux qui avaient cru, après lecture du tome 1, qu’on avait affaire à une simple parodie, se sont trompés : c’est bien à la naissance d’un nouveau genre littéraire qu’on avait assisté en 2015. D’ores et déjà, le monde universitaire s’est attaqué à cette problématique fromagère, signe incontestable de son établissement culturel dans le champ de production de biens littéraires à haute valeur symbolique ajoutée. La complexité du scénario peut maintenant se dévoiler dans toute sa tortueuse « cohérence » et Pistolin affronter son premier mage. Qu’on ne s’y trompe pas, sous l’apparence d’une quête digne de la fantasy la plus élémentaire, avec des airs simplets d’humour basique et jubilatoire, sous le couvert d’une verve désopilante ou acide, c’est une réflexion critique de notre rapport effréné au capitalisme écologique qui se déploie dans l’infra-texte séquentiel. Les degrés de lecture, aussi spiralaires que vertigineux, entraîne le consommateur dans les méandres d’un récit dont la moindre case révèle une profondeur de sens insoupçonnée.

5.jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy