11/12/2015

Alix Senator tome 4

Picture 044.jpgPicture 045.jpgLes démons de Sparte

Scénario : Valérie Mangin

Dessin : Thierry Démarez

Editeur : Casterman

48 pages – cartonné

Sortie : 25 novembre 2015

Aventure historique

Présentation de l’éditeur :

L’empereur Auguste veut rassembler tous les livres sibyllins dans le temple d’Apollon Palatin, à Rome. Mais son envoyé à Delphes, en Grèce, est attaqué et tué lors d’une confrontation avec ceux qui semblent être des hoplites spartiates. Son précieux chargement s’est, quant à lui, volatilisé. Chargé de retrouver le trésor et de punir les coupables, le sénateur Alix Graccus mène l’enquête, accompagné par Titus et Khephren. Dans le même temps, son ancien protégé, Héraklion, qui vit désormais sur la terre de ses ancêtres, tente de le convaincre que la cité de Sparte n’a pas commandité ce crime.


Picture 042.jpgComme pour faire écho à Par-delà le Styx, ce quatrième album de la série dérivée Alix Senator – qui inaugure également un nouveau cycle – évoque lui aussi avec insistance l’un des récits légendaires du célèbre héros gallo-romain : Le Dernier Spartiate. Les rebelles grecs, si tant est qu’ils existent, y ont toutefois perdu de leur superbe, comparés aux bâtisseurs de l’imposante citadelle de la reine Adréa.
Ils ressemblent plus à une bande de brigands qu’aux 300 braves du roi Léonidas qui ont combattu les Perses aux Thermopyles, et auxquels ils entendent pourtant se comparer. Il faut dire que la Grèce n’est plus que l’ombre d’elle-même. Alix traverse des zones dévastées par les guerres civiles successives qui ont fait de cette province romaine un champ de bataille commode pour des généraux en quête de gloire. Une situation dramatique, qui fait même dire à Héraklion que « la vraie Grèce n’existe plus : elle a disparu pour toujours ». Visiblement devenu plus raisonnable avec l’âge, le fils d’Héraklios et d’Adréa est à l’image de sa ville : rangé du côté du plus fort, Rome, même si une haine tenace l’anime encore ; et certainement à jamais. Une région, deux époques. La Grèce sert de décor au premier véritable pont narratif entre les séries Alix et Alix Senator, dont les intrigues se complètent naturellement en enrichissant de brillante manière l’univers de la plus célèbre saga de Jacques Martin.

 

 

 

Notre avis : 

La série Alix Senator continue sur sa lancée. Avec ce quatrième tome, un nouveau cycle commence. L’album est préfacé par Numa Sadoul, écrivain spécialiste de la bande-dessinée, qui a servi de modèle à un des protagonistes de l’histoire, un certain … Numa Sadulus, dont on voit le magnifique crâne chauve ci-après.

Picture 046.jpg

Le scénario de Valérie Mangin, spécialiste des langues et des cultures grecques et latines, s’affirme par sa clarté et sa précision. Le contexte historique, celle d’une Grèce ruinée en pleine crise économique et sociale, est habilement exploité pour construire un récit crédible qui exploite les zones d’ombre du règne d’Auguste.

Picture 041.jpg

Valérie Mangin a découvert la série Alix avec Le dieu sauvage, elle est restée très impressionnée par les scènes de l’armée légionnaires morts, dressés et liés à des pieux. La référence à cet épisode de la saga est bien visible planche 28 : le kouros du musée de Delphes fait le modèle parfait pour cette étrange statue. 

Picture 048.jpg

Soin et précision sont les adjectifs qui viennent immédiatement à l’esprit pour qualifier le dessin de Thierry Démarez. Sous la direction artistique de Denis Bajram, la série évolue dans un style plus réaliste, moins ligne claire, ce qui en renforce la maturité. 

Picture 047.jpg

En conclusion, ce quatrième opus vient confirmer l’excellente qualité du projet et se montre à la hauteur des meilleurs albums d’Alix. 

Picture 043.jpg

A noter. Une version "Premium" avec une couverture alternative, un cahier supplémentaire de 8 pages titré "La Grèce - Une province détruite" et un dos toilé, limitée à 6 000 exemplaires éclaire le contexte. L’amateur de précisions historiques sera comblé : un siècle d’Auguste dépoussiéré de ses clichés. Sur ce sujet, la visite du site internet www. alixsenator.com est incontournable.

 

   a08-3e78906.gif  Dessin 

 

  a08-3e78906.gif  Scénario 

 

  a08-3e78906.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Cette chronique a été rédigée suite à une sympathique rencontre avec Valérie Mangin dans les locaux des Editions Casterman le jeudi 09 décembre 2015.

Ave.

 

Capitol et Skippy

 

 

09/03/2014

La question BD du dimanche (40).

Arrivez-vous à tout lire ou votre pile à lire n’arrête pas d’augmenter ?

Parfois, je suis surpris de voir que je suis complètement passé à coté d’une sortie et de voir déjà sur les étals le tome suivant. Vu le nombre de sorties, j’ai du mal à suivre quand il ne s’agit pas de gros tirages. Bon, je me dis aussi que ces albums manqués seront à rechercher dans les bacs des occasions, ce qui est toujours une activité distrayante.

1024105231.png

N'hésitez pas à répondre aux autres questions ICI.

15/09/2013

La question du dimanche(39).

Et oui, le grand retour de la question BD du dimanche.

Alors, avez-vous déjà assisté à une bataille dessinée ?

On donne un thème ou des objets  à dessiner à 2 auteurs et on peut assister à leur duel sur un  grand écran. 

DSC03681.JPG

 

Voilà, qu’en pensez-vous ?

 N’hésitez pas à donner votre vécu si vous avez déjà assisté à ce genre de manifestation.

DSC03682.JPG

17/02/2013

Question du dimanche (38)

question du dimanche, akileos, urban comics, dargaud, revedefer, informatique, lecture

Voilà le retour de la question du dimanche. Suite à notre collaboration avec les éditeurs suivants : Akiléos, Urban Comics, Dargaud, nous recevons des versions informatiques de bandes dessinées pour des chroniques sur ce blog.

 

question du dimanche,akileos,urban comics,dargaud,revedefer,informatique,lecture


Cela m'a donné envie de savoir si vous lisez ou avez déjà lu des bandes dessinées en versions informatiques ? Si oui qu'en pensez-vous ?

 

Bon dimanche.

 

question du dimanche,akileos,urban comics,dargaud,revedefer,informatique,lecture


Revedefer

15/09/2012

Question du dimanche ...un samedi (37)

Voilà le grand retour de la question du dimanche …un samedi.
Sur ce coup là, je surfe sur le buzz d’une initiative mercantile de Dupuis /My major comapny ICI (relayé sur le forum de BDGest  ICI ) autour d’un événement marketing  pour la colère rouge de Largo Winch.
Déjà, j’ai du mal à comprendre ce qu’on y gagne à part rencontrer les auteurs  comme quoi tout se vend même les rencontres maintenant. C’est destiné en somme aux riches fans absolus de Largo Winch.
Maaaaaaaaaaaais j’ai rien compris à la démarche va me dire Dupuis.
Toujours extrait de BDgest.
Quelques précisions au sujet de l’événement Largo Winch sur My Major Company :
L’annonce de cet événement a suscité quelques réactions dans la communauté des bédéphiles.
Les Editions Dupuis souhaitent réagir en apportant quelques précisions.
Cet événement singulier s’adresse aux fans de la série qui, par l’intermédiaire de My Major Company, peuvent avoir accès à un contenu exclusif.
Avec une jauge à 10 000€, le chiffre d’affaire de cette opération est uniquement destiné à financer l’organisation et la logistique de l’ensemble des contreparties et événements proposés.

Notre motivation n’est pas la recherche du profit.
La contrepartie qui semble être l’objet d’importantes réactions concerne la soirée en présence de Philippe Francq et Jean Van Hamme, proposée au prix de 200€.
Nous tenons à préciser que cette dernière est limitée à 20 personnes et que, là encore, la participation demandée couvre seulement les frais d’organisation de cette soirée unique : privatisation du lieu, cocktail, logistique pour garantir le bon déroulement de cet événement (lecture de l’album en avant première, rencontre avec les auteurs et dédicace).
Le lancement officiel aura lieu le 19 octobre, jour de la parution de l’album, dans le cadre d’un événement gratuit à la Fnac St Lazare à Paris : une rencontre avec Philippe Francq, suivie d’une dédicace (dans la limite des places disponibles).
Nous avons souhaité permettre aux fans d’être les organisateurs d’un événement en nous associant à MMC et son modèle novateur de communauté participative.
Dans tous les cas, ce sont les lecteurs contributeurs qui jugeront de la pertinence de cette opération.
Si la jauge est atteinte, l’opération aura su les séduire.
Si la jauge n’est pas atteinte, les Editions Dupuis sauront en tirer les conclusions.

27e01b4190505.jpg


C’est encore plus effarant …On s’enfonce encore plus. N’allez pas me faire croire que la dite soirée n’est pas déjà réservée depuis longtemps (ça ne s’improvise pas ce genre de fiesta).Bref, on vous fait payer la rencontre comme je l’ai dit plus haut .Ce n’est pas les petits gadgets comme ex-libris,la  lecture de l’album en avant première mondiale interstellaire et tampon sur votre ouvrage qui va sauver votre pseudo investissement. On nous prend vraiment pour des vaches à lait !!!!
Et puis on parle de Largo Winch saint milliard, pas d’une petite série qui débute, c’est le blockbuster par excellence. C’est un peu comme si Bernard Arnault demandait des fonds à l’Europe pour obtenir sa naturalisation belge. Aidez le pauvre petit !

PS :Je joue un peu …beaucoup la provoc sur ce coup là.

 

Écrit par Samba dans Le débat du dimanche. | Commentaires (4) | Tags : mmc, dupuis, largo winch |  Facebook | |

04/03/2012

Question du dimanche (37)


Avez-vous suite à la lecture d’une chronique publiée sur ce blog, acheté une BD ? Si oui laquelle ?


WD couv.jpg


J’ai découvert entre autre la série Walking Dead via Samba BD et je ne regrette absolument pas mes achats.




 

walkingdead0P_87276.jpg



A l'inverse suite à la lecture d’une chronique, avez-vous renoncé à un achat ? Si oui lequel ?


deluge.jpg


Je pensais acheter Déluge publié chez Soleil et suite à la chronique, je me suis abstenu.




deluge planche.jpg



Bon dimanche.


Revedefer.

26/02/2012

Question du dimanche (36)

Une nouvelle question pour un dimanche radieux.


Êtes-vous  adeptes de l’achat de vos Bds  en occasion ?  Pour ma part, j’achète quasiment toutes mes Bds comme cela depuis quelques années. J’achète du neuf que lorsque je vais à une séance de dédicace en librairie ou en festival.  


Bon dimanche à vous.


Revedefer

19/02/2012

Question du dimanche (35)

Le retour de la question du dimanche.

 

J’ai fait du tri dernièrement et je me suis rendu compte que j’avais accumulé un gros paquet de para-bd de toutes sortes, XL, figurines, puzzles, affiches, plaques émaillées …. Bref  un beau paquet de brols. ;-))))


 

daredevilClassicBuste1_21032009_185236.jpg



Quand est-il pour vous ?  Êtes-vous des acheteurs/collectionneurs de para-bd ? Qu’achetez-vous comme produits dérivés liés à la BD ?


 

exlibrisCarnetDeCroquisRaspoutine021_13112010_214035.jpg



Bon dimanche à vous.


Revedefer

navisPolychrome1_11122009_145343.jpg

11/12/2011

La question BD du dimanche (36).

Enfin, une question BD du dimanche,.
Alors, j’aimerai savoir si vous appréciez les caricaturistes.
En Belgique, nous avons Kroll, Dubus, Vadot….

caricaturiste.JPG


J’avoue  ne pas connaitre ceux qui sévissent en France.
C’est le moment de les faire connaitre.

Écrit par Samba dans Le débat du dimanche. | Commentaires (8) | Tags : question, bd, caricaturiste |  Facebook | |

02/10/2011

La question BD du dimanche (35).

Parles-tu facilement de ta passion pour la BD ou est elle réservée à un groupe d’amis bien défini ?

couverture-25064-mockus-steve-millard-travis-parlez-vous-zombie-.jpg

Écrit par Samba dans Le débat du dimanche. | Commentaires (6) | Tags : bd, question, parler |  Facebook | |