24/03/2017

Perfect Crime T.2

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intriguesPerfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intriguesScénario : MIYATSUKI Arata
Dessin : KANZAKI Yuya
Éditeur : DELCOURT/TONKAM
Date de sortie : le 1er mars 2017
Genre : Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

Comment prouver la culpabilité d’un meurtrier capable du crime parfait ? Place à un thriller psychologique particulièrement haletant.

Un homme, Tadashi Usobuki, est repéré à plusieurs reprises sur le lieu de crimes étranges. Toutefois, personne n’arrive à prouver sa culpabilité. Depuis, tout le monde l’appelle « l’homme aux crimes parfaits ». Haine… Jalousie… Désir… et amour. Usobuki est capable de répondre à toutes les demandes de meurtre de ses clients. Et méfiez-vous, il ne rôde jamais très loin de vous…

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Mon avis :

J'ai encore une fois dévoré les aventures d' Usobuki, ce criminel parfait au regard hypnotique. Me retrouvant à chaque fois surprise par le dénouement de chaque mission, tirant ainsi mon chapeau au scénariste Arata Miyatsuki qui fait preuve d'énormément d'imagination.

Les missions se suivent, comme un défilé de petits épisodes qui pourraient franchement être adaptés en série. Mais pour ça, il faudrait étoffer peut-être un peu plus, ou tout simplement mettre l'accent sur le rôle de la police dans tout ça. 

Tout du long, je me suis demandé « mais que fait la police ? » car hormis en début et en fin de tome, pas de policier, pas d'enquête, rien... juste Usobuki, son sourire enjôleur, ses chats et des affaires toujours un peu plus alambiquées.

Non content d'un commanditaire, Monsieur en prend deux, trois... autant que faire se peut, tout en tenant la route. Car oui, bien que j'imagine quand même mal un tel pouvoir de persuasion, ça semble crédible. C'est tordu, c'est parfois même à la limite du loufoque, mais j'aime ! 

Je déplore juste cette absence de présence policière. Comme si ce grand criminel pouvait commettre ses meurtres sans éveiller le moindre soupçon si ce n'est celui du jeune inspecteur qui a vu sa coéquipière mourir dans le tome 1.

Et on le sent pourtant ! C'est évident que bientôt, ces deux hommes vont se confronter plus violemment que ces quelques rencontres furtives sur une page ou deux. D'ailleurs, l'auteur promet un affrontement pour le tome 3 ce qui me donne hâte.

J'ai ressenti un peu de langueur quant à ma lecture. Un goût d'un peu trop de meurtres et pas assez de justice. Pour faire un parallélisme : je dirais que j'espère un jeu du chat et de la souris comme dans Cat's eyes, d'autant que l'inspecteur qui soupçonne notre meurtrier a quelques airs du flic à la poursuite des trois sœurs cambrioleuses.

Quant au dessin de Yuya Kanzaki, toujours égal à lui-même. Ce personnage volontairement nonchalant, qui boit du lait et dorlote des chats. Ses victimes ensanglantées bien détaillées, ces visages déformés par la vengeance et l'envie de meurtre. La folie humaine dans toute sa « splendeur ».

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Affaire à suivre donc, tout en se demandant encore : bon sang mais que fait la police ?!

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Que quelqu'un fasse le 911, le 101, quelque chose : c'est quoi les urgences au Japon ?

ShayHlyn.
 

 

22/03/2017

Les guerriers de Dieu T.1

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerresLes guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres1557, la chasse aux hérétiques

Scénario : Philippe RICHELLE
Dessin : Pierre WACHS
Éditeur : Glénat
56 pages
Date de sortie : 08/03/2017
Genre : historique, religions, Renaissance, guerres



Présentation de l'éditeur :

Qu’est-ce qui distingue la foi de l’hérésie ?

1557. Enlisé dans sa guerre contre Philippe II d’Espagne, Henri II, roi de France, mène un autre front : éradiquer l’hérésie qu’il estime gangréner son pays. En effet, par la complicité d’imprimeurs et de libraires hors-la-loi, les ouvrages du pasteur Calvin circulent clandestinement et, bien qu’ils soient traqués sans relâche, les huguenots – les Français protestants – sont de plus en plus nombreux. Une réalité que le chevalier Arnaud de Boissac, désireux de s'informer sur les idées réformistes, va amèrement découvrir lorsqu’il est arrêté pour avoir assisté à une cérémonie protestante secrète...

Dans Les Guerriers de Dieu, passionnante série historique, Philippe Richelle et Pierre Wachs nous font redécouvrir l’émergence du protestantisme et ses implications politiques pendant la Renaissance. Un contexte complexe, turbulent et méconnu qui donna naissance à la plus terrible des guerres civiles en France.

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres

Mon avis :

Ah les religions... que de sang a pu couler pour elles à cause de la folie des Hommes. Ce tome 1 nous plonge directement dans ce qui sera bientôt la plus grande guerre civile de France entre protestants et catholiques.

En suivant le parcours du jeune Arnaud de Boissac, nous découvrons ce qui sépare ces deux croyances pourtant fondées sur le même Dieu. Jeune homme intelligent et curieux, fervent catholique de prime abord, il veut savoir. Il veut comprendre ce qui pousse d'honnêtes gens à se tourner vers la religion réformée, que l'on nomme les huguenots.

Une immersion dans la France de la Renaissance où les guerres font rage, notamment avec l'Espagne. Une France où le peuple suit aveuglément son roi et son Église... si ce n'est quelques-uns qui désirent en savoir plus, mieux comprendre le monde et son fondement. Des croyants qui ne veulent plus seulement écouter les prêches, mais également les comprendre. Ce qui fera d'eux, aux yeux des fidèles catholiques, des hérétiques.

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres

Loin de l'image qu'on se fait de l'hérésie parlant de sorcellerie au Nouveau Monde, loin des croyances païennes qui dérangent : il s'agit ici de chasser des hommes et des femmes qui prient différemment un même Dieu. De torturer d'honnêtes citoyens de la plus vile des façons pour quelques noms, pour quelques têtes à trancher. En somme, une pure folie naissante sous les yeux de notre héros Arnaud, bel homme érudit, perdu entre sa foi et cette réforme mêlant certains de ses amis.

Un ouvrage fort bien détaillé sur le plan historique, s'ouvrant sur une série de portraits représentant les différents protagonistes à venir, qu'ils soient de la royauté, catholiques ou protestants. Des personnages tantôt raffinés, souvent de la noblesse et d'autres grotesques – un peu porcin comme l'un de ces hommes en couverture – démontrant que les petites-gens n'ont pas de sens critique, pas de culture, … seule la parole les différencie de l'animal (et encore : je doute que les animaux s’entre-tuent pour un quelconque Dieu). Ils sont là, à crier « à mort ! À mort ! » sans réaliser que les condamnés sont comme eux, avec juste un peu plus de prétention dans la vie.

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres

À une époque où la vie dépend de quel côté on naît – soit noble, soit pauvre – il en est qui veulent changer ça : ce qui dérange évidemment les puissants. La religion devient alors d'autant plus une affaire de politique. Le roi est reconnu comme tel par Dieu lui-même, l'Église tient le monde entre ses mains, alors il est hors de question que les quidams puissent comprendre que tout homme naît égaux et donc que chaque vie à son importance. Que tout est possible. Les puissants veulent le rester et c'est souvent eux qui sont à la pourchasse de ces huguenots qui osent vouloir s'élever, ne serait-ce que spirituellement.

Un dessin maîtrisé bien que pas toujours beau. Plutôt caricatural, mais finalement : n'est-ce pas la meilleure façon de dépeindre la folie des Hommes ?!

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres

 

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres

 

Les guerriers de Dieu, 1557 la chasse aux hérétiques, Pierre Wachs, Philippe Richelle, Glénat, Grafica, historique, religions, Renaissance, guerres

 ShayHlyn.

21/03/2017

Le couvent des damnées T.2

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religionScénario : Minoru TAKEYOSHI
Dessin : Minoru TAKEYOSHI
Éditeur : Glénat 
192 pages
Date de sortie :  11 mars 2017
Genre : Seinen, historique, intrigues, sorcellerie, religion

 

 

 

Présentation de l'éditeur

XVIe siècle, Saint-Empire romain germanique. Une époque où des sages-femmes innocentes pouvaient être accusées de sorcellerie. Laissée seule au monde par les persécutions de l’Église, la petite Ella est enfermée dans un couvent pour “enfants de sorcières”. Parmi ces jeunes filles endoctrinées par l’ordre du Claustrum pour servir ses ambitions hégémoniques, existe-t-il d’autres prisonnières pour partager l’envie de vengeance d’Ella ?

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

Mon avis

Ella n'est plus seule. Ce sont quatre jeunes filles qui s'entraident – parfois à contre-cœur – dans cette mission de survie / évasion du « couvent du partage des eaux », bien que leurs motifs soient différents. C'est ainsi qu'on se décroche un peu du personnage principal, Ella, pour découvrir les autres dont Kaja, jeune et jolie bohémienne qui admire l'intelligence et la détermination de notre héroïne.

Encore une fois, Minoru Takeyoshi nous plonge dans la vie laborieuse des jeunes filles dont les parents ont été accusés de sorcellerie. Travaux manuels interminables, punitions excessives. Sans compter que nos quatre rebelles doivent survivre par leurs propres moyens pour ne pas tomber dans les illusions des régentes du couvent. Le tout agrémenté de la main mise de l'ordre du Claustrum en politique pour s'assurer du soutient des gouvernants du Saint Empire Romain Germanique de ce XVIe siècle.

Ainsi le couvent peut agir en toute impunité sur ces jeunes filles, sous l’œil inquisiteur de la grande Madame Eldegard, ennemie jurée d' Ella.

L'intrigue est toujours aussi palpitante. Chaque semaine rapproche un peu plus Ella de son objectif alors qu'il lui est impossible de conspirer plus qu'elle ne le fait déjà, à cause des tâches laborieuses qui incombent aux premières années. Pourtant elle réfléchit, elle agit en conséquence et ainsi attire l'admiration tant de ses amies que de ses ennemies qui ne se doutent pas de son stratagème.

Quant au dessin, c'est toujours au plus fort des ressentiments qu'ils sont magnifiques. Le regard vengeur d' Ella dégage toute la férocité qui bouillonne en elle. Les détails architecturaux et vestimentaires ne sont pas en reste – preuve d'une grande étude de l'époque et des lieux. Mais c'est sans conteste le scénario qui est la clé du succès de ce manga qui m'intrigue de part toutes ces conspirations, ces besoins de vengeance – pas uniquement pour Ella – de pouvoir, ...

Affaire à suivre donc.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 Avec grand intérêt pour ma part !!

ShayHlyn.

15/03/2017

Les amies de papier

Les amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vieLes amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vieScénario : Christophe CAZENOVE & Ingrid CHABBERT
Dessin : CÉCILE
Éditeur : Bamboo
80
pages
Date de sortie : 1er mars 2017

Genre : Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vie

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Une belle relation épistolaire à l’heure du portable et des réseaux sociaux.

Pour son anniversaire en ce début d’été, Mei, 11 ans, se voit offrir un bête papier à lettres. Le même papier à lettres que reçoit de son côté Charlotte pour sa fête, 11 ans elle aussi. Ce point commun provoque la rencontre des deux jeunes filles qui vont passer une magnifique journée ensemble, la seule avant la fin des vacances à la plage pour Charlotte. Une amitié naît de cette brève rencontre, et pour la poursuivre quel meilleur moyen que de s’écrire sur ce papier à lettres ?

Car si le papier est fragile, ce n’est pas le cas de ce que l’on écrit dessus …

Les amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vie

Mon avis

À l'heure des réseaux sociaux – et pour ce que j'en sais des pré-ados de cet âge qui ont accès à l'Internet : le site MovieStarPlanet – il est difficile d'imaginer des jeunes se lancer dans une correspondance écrite sur du papier à lettres. Car non les enfants : les timbres ne servent pas uniquement pour les courriers des adultes quand ils font une commande pour tel ou tel vêtements, ni pour rendre leurs feuilles d'imposition !

 

Par cette BD, pleine de charme et d'innocence, Cazenove et Chabbert démontrent que les adolescents peuvent encore trouver de l'intérêt à écrire avec un stylo s'ils s'en donnent la peine. Par chance, ici, ces deux demoiselles ont eu l'heureuse coïncidence de se faire offrir le même papier à lettres (super beau soi-dit en passant : j'ai reçu le même !). Le déclic. La machine fut lancée et en avant pour plusieurs pans de leurs vies respectives, souvent résumés ou achevés par une page manuscrite de la main des deux héroïnes qui découvrent la vie.

L'une qui a quitté la ville pour la campagne, l'autre qui affronte des déboires tant à l'école qu'à la maison. La découverte de tout ce qu'on peut écrire à une amie qu'on a pourtant rencontrée qu'une fois, le plaisir de découvrir que parmi les factures des parents, les publicités en tous genres, ... il y a une lettre pour soi – jeune collégienne.

 

En toute simplicité : les auteurs, accompagnés des dessins réalistes et pleins de fraîcheur de Cécile, rendent justice à la correspondance épistolaire qui est encore appréciée par les moins jeunes – moi la première – notamment pour découvrir une autre culture, des gens de par le globe par le biais de lettres, de cartes postales, de colis entre « amis du monde entier ».

Les amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vie

Je ne saurais que recommander ce bel ouvrage aux parents qui veulent ramener un peu de simplicité et de poésie dans la tête de leurs enfants, et pourquoi pas l'envie d'entamer une correspondance avec un autre enfant de leur âge. Grâce à l'Internet (il n'est pas si inutile : la preuve, vous lisez cette chronique), il est possible de trouver des sites qui proposent des échanges de courriers. Ça peut même être un projet scolaire, pourquoi pas !

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

8_10.png

 

8_10.png

 

8_10.png

 Alors : à vos stylos les jeunes !

ShayHlyn.

06/03/2017

SANS NUANCE

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité Scénario : Matt Fraction
Dessin : Chip Zdarsky
Éditeur : Glénat
96
pages
Date de sortie : 1er février 2017
Genre : public averti, humour, sexualité

 

 

Présentation de l'éditeur :

Le cadeau idéal pour la Saint-Valentin !

Tout le monde le fait. Mais personne ne s’y prend comme il faut. Du moins, jusqu’à aujourd’hui... Car après avoir imaginé des héros dont le sexe a un incroyable pouvoir, Matt Fraction et Chip Zdarsky nous font découvrir l’incroyable pouvoir du sexe ! Fidèles à eux-mêmes et à l’humour foutraque de Sex Criminals, les auteurs se livrent à un florilège de blagues de mauvais goût, au service du bon sens. Des meilleures astuces aux positions les plus chaudes ; des confessions les plus intimes aux conseils les plus pratiques, c’est une véritable bible en la matière qu’ils nous proposent.

N’hésitez plus et pénétrez dans les arcanes du plaisir partagé : votre partenaire vous dira merci.

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

Mon avis :

À l'heure où le monde se prélasse dans toutes les nuances de Grey possibles à grand coup de fouet et de tenues en cuir, Matt Fraction & Chip Zdarsky nous en font voir de toutes les couleurs avec « sans nuance » !

Un jour, Pierre Perret chantait qu'il nous dirait tout sur le zizi. Nos deux compères, auteurs de « Sex Criminals » vont encore plus loin, dans un recueil d'anecdotes, de trucs et astuces et même de répliques (in)utiles pour draguer comme il se doit. Ajoutez à cela leur humour complètement barré et vous obtenez cette petite pépite rose à qui on ne cesse de dire « mon dieu que c'est con » (excusez le langage) tout en ne pouvant pas s'empêcher de rire. Parce que, pour rire : ah ça j'ai ri. À se demander où ils vont chercher tout ça...

Pour un public averti donc, cet ouvrage n'est vraiment pas à mettre entre toutes les mains. Déjà que le rose, et ce format de livre digne d'un abécédaire pour enfant, vont intriguer les petites filles qui vont obliger leurs mamans à se lancer telle une secouriste de « Alerte à Malibu » pour empêcher ces petites mains innocentes – et les yeux qui vont avec ! – de découvrir ce que nos petites têtes blondes auront bien le temps de découvrir plus tard... Mais en prime : les répliques de dragues ne doivent sous aucun prétexte tomber sous le regard obscène des dragueurs balourds qu'on peut croiser à presque chaque coin de rue... surtout quand il faut beau et qu'on se balade, nous femmes, en jupette. Ça serait leur tendre la perche pour être encore plus lourds qu'à l’accoutumé.

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

Alors : l'offrir à la Saint Valentin comme suggéré par l'éditeur ? Pourquoi pas : voire même pour un enterrement de vie de jeune fille/homme. Avec la mention spéciale « si tu essaies, tu racontes ! » pour rester dans le 600,000ème degré de l'humour dans lequel Matt Fraction et Chip Zdarsky nous plongent de page en page.  sauf peut-être le « sandwich grec chocolaté » ou le « micro-ondes hollandais » : là, vraiment, non, on ne veut pas les détails.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

 

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

 

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

 ShayHlyn.

05/03/2017

Chroniques courtes (124): Cage of Eden 21, Star Wars rebels 5

 

cageOfEdenT21.jpgCAGE OF EDEN T.21

Scénario : Noshinobu YAMADA
Dessin :  Noshinobu YAMADA
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 22 février 2017
Genre : Seinen, fantastique, science-fiction

 

 

Voici donc le certainement très attendu tome 21, dernier de la saga, d'une aventure digne de la célèbre série américaine : « Lost ». Un avion qui s'est crashé un 4 octobre 20XX avec 334 passagers à son bord, dont toute une terminale de collégiens revenant d'un voyage scolaire. Parmi eux : Akira, héros de cette aventure qui va tenter, avec ses camarades de classe, de découvrir les innombrables secrets de cette île regorgeant de créatures supposées disparues et aux bâtiments plus futuristes qu'il ne puisse l'imaginer.

Dans cet ultime volume se dévoile une fin ouverte. Une envie de faire une suite peut-être ? Seul l'avenir nous le dira, mais pourquoi pas... 

 

cage-of-eden-3852967.jpg

ShayHlyn

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

4_10.png

 

8_10.png

 

6_10.png

 

______________________________________________________________________________________

Couv_296564.jpgSTAR WARS REBELS N°5

Scénario : Martin FISHER
Dessin : Bob Molesworth, Eva Widermann
Éditeur : DELCOURT 
48 pages
Date de sortie :  11/01/2017
Genre : Science Fiction

 

Présentation de l'éditeur:

Star Wars Rebels adapté de la série animée éponyme, raconte les aventures d’un ado, futur Jedi, qui se joint à une bande de rebelles pour lutter contre l’Empire Galactique qui terrorise la Galaxie.

Mon avis:

Voici le cinquième numéro de cette adaptation de la série animée. Trois histoires dessinées par de jeunes artistes pour un public jeune, très jeune ! Certains albums de cette série ont de bonnes histoires, dautres pas. Ce cinquième opus fait partie de la seconde catégorie... mais cela plaira surement aux petits car c'est du Star Wars !

JR

cage of eden,manga seinen,noshinobu yamada,soleil,star wars rebels,delcourt comics,martin fisher,science fiction

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

______________________________________________________________________________________

One Piece - Tome 81 - A la rencontre de Maître Chavipère

cage of eden,manga seinen,noshinobu yamada,soleil,star wars rebels,delcourt comics,martin fisher,science fiction,eiichirô oda,glénat,one pieceScénario : Eiichirô Oda
Dessin : Eiichirô Oda
Dépot légal : 01/2017
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01828-6
Nb pages : 208

 

Ce tome contient les épisodes VO 807 à 816.

cage of eden,manga seinen,noshinobu yamada,soleil,star wars rebels,delcourt comics,martin fisher,science fiction,eiichirô oda,glénat,one pieceRésumé éditeur :
Parvenant enfin à rejoindre le groupe de Nami sur Zo, Luffy découvre un pays ravagé par la guerre. Quant à Sanji, quelque chose de terrible semble lui être arrivé ! Que s’est-il passé sur Zo, et quel est l’incroyable secret entourant les origines de Sanji ? Les aventures de Luffy à la poursuite du One Piece continuent !

Toujours aussi plaisant à suivre, ce tome met en lumière les origines de Sanji. Divertissant.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

cage of eden,manga seinen,noshinobu yamada,soleil,star wars rebels,delcourt comics,martin fisher,science fiction,eiichirô oda,glénat,one piece

 

cage of eden,manga seinen,noshinobu yamada,soleil,star wars rebels,delcourt comics,martin fisher,science fiction,eiichirô oda,glénat,one piece

 

cage of eden,manga seinen,noshinobu yamada,soleil,star wars rebels,delcourt comics,martin fisher,science fiction,eiichirô oda,glénat,one piece

 

 JaXoM

 
 

03/03/2017

MEDICIS T.1

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues Cosme L'ancien – De la boue au marbre

Scénario : Olivier PERU
Dessin : Giovanni LORUSSO
Éditeur : Éditions SOLEIL
52 pages
Date de sortie : 25 janvier 2017
Genre : Histoire, intrigues, Renaissance.

Présentation de l'éditeur :

Une fresque violente et passionnée, mêlant histoire de l’art, guerre et complot, amitiés, amour et trahison. Oubliez les livres d’histoire, écoutez la voix de Florence, revivez l’épopée de ceux qui l’ont écrite... la saga des Médicis.

Qui sont les Médicis ? Banquiers, tyrans, humanistes, conspirateurs, visionnaires, artistes, guerriers, assassins... De générations en générations, ils ont façonné la Renaissance, influencé le destin de l’Italie comme de l’Europe, sont devenus l’une des familles les plus riches du monde, ont côtoyé de grands rois, des artistes tels que Michel-Ange et De Vinci, ont donné deux reines à la France et trois papes à la chrétienté... Leur maison a marqué l’Histoire, pourtant, les premiers Médicis n’étaient que de petits usuriers. Voici le récit de leur irrésistible ascension.


Le jeune Cosme porte un nom de famille encore inconnu. D’origine roturière, fils d’un banquier de Florence, il ne voit dans l’argent qu’un moyen de s’élever au-dessus des nobles, de sortir sa cité et le reste du monde du Moyen-Âge. Il nourrit les ambitions d’un roi. Mais en un temps où les grands de Florence, le Pape et les seigneurs d’Italie s’affrontent au moindre prétexte, lui qui n’a jamais brandi d’épée va devoir livrer des batailles nouvelles... Celles qui se gagnent par la patience et l’esprit. Ainsi seulement le nom des Médicis épousera les lumières de l’Histoire.

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

Mon avis :

Cosme le patriarche, ainsi connaissais-je déjà vaguement ce grand homme. Celui qui, par sa seule fougue, a su ériger sa famille de simples commerçants (la boue) aux grands maîtres de Florence (le marbre). Il a réussit à donner à sa ville tant aimée – qu'il déclarera aimer comme son épouse ! – la splendeur qu'on lui connaît . Florence, la grande. Florence, le bijou de la Renaissance.. Florence : la narratrice de ce premier tome sur 5, parlant de son plus fervent amant : Cosme.

 

Avec un dessin subtile et affiné que l'on doit à Giovanni Lorusso, nous plongeons dans le passé. Nous retrouvons Florence avant qu'elle ne soit la ville que nous connaissons, quand sa cathédrale n'avait pas encore de coupole, avant même que Shakespeare ne pense à la prendre pour décor pour ses amants maudits. Une mise en page stylée, des expressions vivantes sur les visages : que demander de plus ? Même les précisions architecturales et vestimentaires sont là, le tout chaudement mis en couleur pour (re)découvrir un pan de l'Histoire de l'Italie sans s'ennuyer.

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

De même, les textes sont clairs et ne tombent pas dans le vieux français qui pourrait nous écorcher les yeux ; sans rendre plus pompeux le discours des hauts de ce monde. C'est éloquent sans faire d'emphase. Ça tombe juste (comme il faut!) à la seule exception que parfois – un peu trop souvent peut-être à mon goût – les phylactères ne sont pas appropriés aux bonnes personnes. Ainsi retrouvons-nous par exemple Cosme s'accuser lui-même de mille maux alors que ces mots devraient sortir de la bouche de son ennemi de toujours – Rinaldo Albizzi – qui est dessiné en conséquence.

Mais cela ne gâche en rien l’œuvre en elle-même qui s'annonce prometteuse pour les tomes à venir, notamment la vie du célèbre Laurent (Lorenzo) de Medicis. Petit fils de Cosme, aperçu brièvement dans la fin de ce tome 1, petit clin d’œil au second volume à venir sans aucun doute.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

 

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

 

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

 

 

Affaire à suivre... j'avoue que j'ai hâte !

ShayHlyn

 

01/03/2017

LE PERROQUET

 

Le perroquet, Espé, Glénat, Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.Le perroquet, Espé, Glénat, Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.Scénario : Espé
Dessin : Espé
Éditeur : Glénat 
160
pages
Date de sortie : 15 février 2017
Genre : Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.



Présentation de l'éditeur

Une autofiction poignante

Bastien a 8 ans. Et sa maman est malade. Souvent, elle fait ce que son papa et ses grands-parents appellent des « crises ». D’après les médecins, elle souffrirait de « troubles bipolaires à tendance schizophrénique ». c’est pour ça qu’il faut régulièrement l’emmener à l’hôpital, dans des établissements spécialisés, pour prendre des médicaments. Bastien n’aime pas trop ça car quand elle revient, elle ne réagit plus à rien. elle n’a plus aucun sentiment. Plus aucune envie.

S’inspirant de son propre vécu, Espé livre un récit aussi personnel qu’universel, celui d’un enfant perdu dans une réalité où l’imaginaire est le seul refuge ; dans son regard, on ne lit qu’incompréhension et douleur face à la maladie de sa mère.

Le perroquet, Espé, Glénat, Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.

Mon avis

Tout est dit dans la présentation de l'éditeur. J'ai été émue par ce roman graphique. Ce petit garçon a su toucher mon cœur au fil des pages multicolores. J'ai pu ressentir, au travers de ses yeux d'enfant, toute la détresse éprouvée par cette famille. Car la maladie mentale, ce mal invisible qui fait pourtant des ravages, est aussi douloureuse que tous autres invalidités. Tant pour la personne atteinte que pour ses proches.

Le perroquet, Espé, Glénat, Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.

Espé le décrit superbement au travers de chaque phylactère, mais peut-être encore plus quand le petit Bastien la compare à une héroïne célèbre :

« Tous les gens qu'on croise pensent que maman est comme eux, elle ressemble à tout le monde. Elle n'a pas de bras en moins, elle n'est pas en fauteuil roulant, elle n'est pas branchée à une machine avec des tuyaux pour respirer, elle n'a pas de canne blanche, elle n'a pas de cancer avec de la chimio qui rend tout maigre et sans cheveux, pas de prothèse, pas de malformation bizarre, ... Quand on se promène dans la rue, personne ne se rend compte que maman est malade depuis longtemps. Sa maladie est invisible, silencieuse, honteuse alors qu'elle est toujours là dans son dos. Maman, elle est comme Jean Grey dans les X-Men, elle peut exploser à tout moment ! Mais personne ne le sait... sauf moi... »

Un dessin simple, avec un certain charme, un petit gamin aux traits attachants : Espé dépeint avec expérience – SON expérience personnelle – ce qu'on peut ressentir quand on a que 8 ans et une maman malade. À qui connait un être cher qui éprouve ce genre de difficultés, que ce soit la dépression, la schizophrénie, Alzheimer, ... ce bouquin est un coup de poignard au cœur. Je crois même que sans connaître un de ces maux, l'intensité mise dans « le perroquet » fera son effet et une certaine envie de se remettre en question face aux troubles invisibles de beaucoup de personnes... bien plus qu'on ne le croit.

Le perroquet, Espé, Glénat, Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.

Ce bouquin, je vous le conseille. Il m'a chamboulée... il est beau, simple et pourtant complexe comme la vie. Avec ses jours sombres et ses jours où le monde nous parait multicolores comme les pages de cette œuvre.

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Le perroquet, Espé, Glénat, Roman graphique, tranche de vie, maladies mentales, famille, autofiction.

Je clôturerais cette chronique avec une pensée pour tous ceux qui souffrent en silence, tous ceux qui connaissent ces maladies de près ou de loin : courage.

ShayHlyn

 

27/02/2017

Les jolies filles

 

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame socialLes jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame socialScénario : FLIX
Dessin : FLIX
Éditeur : Glénat
128
pages
Date de sortie : 22 février 2017
Genre : roman graphique, tranche de vie, drame social

 

Présentation de l'éditeur

Chroniques amères de la vie amoureuse

Les Jolies filles (Schöne Töchter en langue originale) est un comic strip de Flix publié entre 2010 et 2015 dans le quotidien berlinois Berliner Tagesspiegel. Décrivant des histoires d’amour en tous genres, des chroniques d’une page, douces et cocasses, l’auteur se joue des codes graphiques imposés par le format « carré » du journal et réinvente constamment sa narration dans le découpage, l’agencement des cases, le sens de lecture ou la mise en scène.

Grâce à la collection 1000 Feuilles, ce joyau de la bande dessinée d’outre-Rhin est aujourd’hui publié en France ! Un bel ouvrage infiniment graphique qui parle d’amour dans le monde d’aujourd’hui, dont la tendresse et l’humour absurde émanent de chaque page. Pour toutes ses qualités, Les Jolies filles a remporté en 2012 le prix Max & Moritz du meilleur comic strip allemand et en 2016 un Rudolph-Dirks Award (le plus prestigieux prix de bande dessinée allemande), dans la catégorie "Drame social/tranche de vie".

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame social

Mon avis

Les jolies filles, ça racole quand même mieux que « la vie de couple », non ?

Ne réfléchissez pas trop, la réponse est « oui ». Surtout quand on les voit ainsi, sur la couverture, en petite tenue sur la plage... sous le regard étonné de l'Homme. Oui, oui, avec un grand H car c'est bien connu : « l'Homme vient de Mars et la Femme de Vénus » et donc ne se comprennent pas.

 

Mais ce n'est pas tout ce que cette couverture jaune flash a à nous raconter. Le positionnement de ces dames nous laisse présager du « chaos » savamment orchestré par FLIX au fil des pages. L'une se lit dans un sens, la suivante se lit de bas en haut... autant dire qu'il faut suivre les flèches... J'adore ! C'est aussi « bordélique » que la vie de couple, ça part dans toutes les directions et niveau histoire : on voit que notre bonhomme aux commandes en sait assez long sur les femmes, mais surtout sur la vie de couple qui est le thème majeur de ce recueil de petites chroniques.

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame social

Les caprices féminins, le milieu du travail un peu trop misogyne, les films que se font les dragueurs du dimanche en abordant une femme... les pensées vengeresses des femmes quand on ose manger le sacro-saint dernier morceau de gâteau (non mais messieurs : ça ne se fait pas, on le laisse à madame. Même si elle rechigne à l'avouer : elle veut le manger ce fichu morceau et tant pis pour les kilos dans les fesses après!) et encore bien d'autres mésaventures tellement vraies qu'on en redemande.



Le dessin, simple de prime abord, se montre à la hauteur des anecdotes. Alors on s'en fout un peu de savoir que Monsieur de la page x ressemble à celui de la page y ou encore celui de la page z. De même que nos « jolies filles » qui peuvent bien avoir les mêmes traits, mais avec différentes couleurs de cheveux.

 

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame social

Je salue donc l'ingéniosité de FLIX pour les mises en page qui bouleversent les idées préconçues et son don d'observation de la vie de tous les jours. 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame social

 

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame social

 

Les jolies filles, FLIX, Glénat, roman graphique, tranche de vie, drame social

 J'ai bien ri et entre nous : « ça nous ressemble bien non, ces petites histoires ?! »

ShayHlyn

24/02/2017

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagersBLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagersScénario : MAKINO
Dessin : MAKINO
Éditeur : Soleil 
192 pages
Date de sortie : 11 janvier 2017
Genre : shôjo, romance, teenagers, comédie.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

Entre l’ange blanc et le démon noir il est parfois difficile de choisir, heureusement ce manga est là pour nous rappeler qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences…

Comme toutes les filles, Yû a flashé sur la coqueluche de l’école, le « white prince » Shirakawa. Autrefois renfermée, elle a dû faire beaucoup d’efforts pour devenir la jeune femme affirmée qu’elle est aujourd’hui. Suite à la mutation de ses parents, elle va devoir intégrer l’internat où vit Shirakawa. Mais si Yû pensait profiter de son nouveau logement pour se rapprocher du jeune homme, c’est raté ! Car Kurosaki le « black prince », aussi beau qu’insupportable, a bien décidé de venir gâcher le tableau…

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers   BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Mon avis :

Quoi de mieux pour un bon shôjo qu'un triangle amoureux ?! C'est, à ma connaissance, la recette la plus vendeuse et cette nouvelle série nous le prouve encore une fois. Avec des similitudes avec le très célèbre « Hana Yori Dango » (chez Glénat) qui marqueront peut-être les fans du genre et surtout de l’œuvre pré-citée qui a eu son heure de gloire tant à la télévision nippone que coréenne avec deux séries qui sont souvent reprises dans les top 10 des grandes romantiques fans de dramas (=séries télévisées asiatiques) sans compter toutes les autres adaptations asiatiques que je n'ai pas vue...

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Ainsi nous retrouvons Yû, charmante demoiselle aux prises avec des sentiments complexes entre le prince blanc, Shirakawa, et le meilleur ami de celui-ci, Kurosaki dit le prince noir. Autant dire le yin et le yang entre ces deux jeunes hommes que tout oppose et qui sont pourtant les meilleurs amis du monde ! Le prince blanc est gentil, toujours souriant tandis que son ami est aussi ténébreux que grognon. Un duo au milieu duquel la jolie Yû se retrouve bien malgré elle, en voulant s'approcher de l'un, c'est l'autre qui lui tombe sur le dos au point de la troubler.

 

Bingo ! Nous avons donc un scénario classique, mais qui se tient. Petit bémol peut-être à cause de cette énorme ressemblance avec « Hana Yori Dango », rien que dans le nom de plume de la mangaka « Makino » qui s'avère être le prénom de l'héroïne de HYD. Autre clin d’œil, peut-être involontaire (je ne me suis pas entretenue avec l'auteure) : en guise de punition, Yû doit arracher les mauvaises herbes du pensionnat. De toutes les corvées possibles et inimaginables, il a fallu que ce soit les mauvaises herbes qui se disent « Tsukushi » en japonais et qui est, je vous le donne en mille, le nom de famille de Makino... encore dans HYD.

 

J'arrête où on continue ? Je continue avec le dernier point flagrant : Dans HYD, Makino est amoureuse d'un jeune homme qui s'habille toujours – ou en tout cas souvent – en blanc, qui est souriant, gentil, mais un brin mystérieux. Qui a pour meilleur ami, une espèce de mufle arrogant et prétentieux que l'héroïne ne peut s'empêcher de détester tout en étant chamboulée par sa présence.

 

Coïncidence ? Cela reste à voir dans les prochains volumes, dans l'espoir que la ressemblance se dissipe pour devenir un vrai shôjo unique en son genre.

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Quant au dessin : ouf ! Je n'ai pu m'empêcher d'aller dépoussiérer mes quelques tomes de HYD pour faire la comparaison qui – ô joie – n'a rien à voir avec les dessins ici présent. Ceux-ci sont tellement fins, rayonnant, expressifs... que j'en ai presque eu peur de devoir y mettre une mauvaise note pour « recopiage involontaire ». Mais ce n'est pas le cas. Bien que typique du genre shôjo pour attirer les jeunes filles en fleur, le coup de crayon reste propre à Makino (la mangaka, pas l'héroïne de HYD, ne nous emmêlons pas voulez-vous...). Un tramage prononcé pour mettre en valeur les expressions du visage, une profusion de gros plans pour ne pas se perdre dans les décors et parfaitement raccord avec les dialogues.

 

C'est donc avec curiosité que j'ai envie de suivre ce manga dans l'espoir qu'il soit digne du très célèbre HYD (60 millions d'exemplaires mine de rien, soit la seconde plus grosse vente de l'année 2007) tout en ayant sa touche personnelle.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Affaire à suivre.

ShayHlyn.