05/12/2017

La Mille et unième nuit

milleEtUniemeNuit.jpg2284_P10.jpgScénario : Etienne Le Roux.
Dessin : Vincent Froissard.
Éditeur : Soleil.
82 pages.
Sortie : 25 octobre 2017.
Genre : Conte.




Résumé : 

Déjà, avant d'écrire la moindre ligne sur cette BD, je voudrais revenir sur un épisode qui s'est déroulé il y a quelques jours et qui concernait une de mes chroniques sur un album dont je me garderai bien, maintenant, de citer et l'auteur, et le titre. Une fois de plus, les policiers et les policières de la "bien-pensante" (ou pensée unique, au choix) ont frappé et cette fois-ci, ils ont eu le culot de s'en prendre à ce blog en mettant aussi dans le même sac (et en insultant) tous les chroniqueurs ! Qu'est-ce que ça aurait été si j'avais parlé des moudjahidins chauves ? Enfin, voici ce que je leur réponds :
.
Je pourrais en écrire plus mais c'est pas le but. Si cette chronique n'est plus dispo sur Samba BD, ce que je respecte entièrement, sachez qu'elle reste consultable sur le web. Il suffit de me demander le lien.

Passons à la Mille et unième nuit. C'est un beau conte qu'on a là, joliment poétique et fantastique, avec des animaux qui parlent, des tapis volants, etc. C'est presque une histoire qu'on pourrait lire à un enfant pour l'aider à s'endormir. Juste la lire parce les images, par contre, ne sont pas toujours très agréables. Elles nous prouvent néanmoins que la lutte féministe n'est pas encore terminée (suivez mon regard). Et puis, de toute façon, je ne suis pas un grand fan de ce style dessin. J'ai l'impression que le dessinateur est un peu passé à coté  de son sujet car les personnages ne sont pas toujours assez expressifs. En somme, des oscillations non pas du pendule mais bien du trait  qu'on aime ou pas. Dans les deux cas, venez ! Approchez-vous ! Prenez le temps de vous asseoir confortablement. A présent, savourez l'Orient.

roux-6.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a05-3e788c9.gif

 

a07-3e78901.gif

01/11/2017

Daddy Cool

daddyCool.jpgdaddyCool-4.jpgAuteur : Pascal Dorwling Carter.
Éditeur : Tapas.
128 pages.
Sortie : 6 septembre 2017.
Genre : Humour.

 

 


Résumé :

Pacco nous livre ici, sous forme de vignettes d'une page, des extraits de sa vie d'homme, de père, de mari, d'artiste. Il voit dans les petits événements de tous les jours des situations hilarantes, parfois ridicules, souvent merveilleuses. Son quotidien est une aventure pleine de rebondissements.


Mon avis :

Pacco s'est fait connaître du grand public avec son blog, Le blog de Maé (rebaptisé mae-bd.blogspot.be), consacré à sa fille, dans lequel il raconte, de manière humoristique, les rapports père-fille. Après quelques albums comme Hawkstrip Comics, J'aime Ma Famille (illustré par Marlène Schiappa, figurez-vous) ou Une Semaine Sur Deux, il revient avec Daddy Cool sur un thème qu'il maîtrise et qui lui tient particulièrement à cœur : sa vie de famille, cette fois-ci en se focalisant sur son rôle de patriarche, de "padre", de "rep'", de daron.

Sinon, je n'ai pratiquement que du positif à écrire sur ce genre de BD. L'expression des personnages collent bien avec l'humour de cette oeuvre, le dessin n'est pas dégeu'. J'ai beaucoup ri, trouvé les protagonistes attachants malgré leurs imperfections, me suis retrouvé dans certaines situations tout en ayant apprécié une part de poésie, de sagesse inattendue et un soupçon de tendresse. Les pages, bien qu'elles soient nombreuses, sont vite lues et avec plaisir puisqu'elles laissent toutes place à une seule vignette. I'm crazy like a fool ; what about it, Daddy Cool ?

daddy-cool-paresseux.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 Texte approuvé  ;-)

Désolé, j'ai pas pu résister ..MDR.


04/10/2017

Titeuf T.15 : A fond le slip !

zep,titeuf,glénat,humour,a fond le slipzep,titeuf,glénat,humour,a fond le slipAuteur : Zep.
Éditeur : Glénat.
48 pages.
Sortie : 31 août 2017.
Genre : Humour, jeunesse.

 

 


Résumé :

Si personne ne te regarde, c'est que t'es invisible. Si trois personnes te regardent, t'as déjà moins la honte. Si vingt personnes te regardent, t'es méga-populaire. Si tout le monde te regarde, t'es à fond le slip !


Mon avis :

Que ce soit en classe, dans la cour de récré, à la maison, ou dans la rue, Titeuf est très attentif au monde qui l'entoure. Mais en ce moment, il est carrément perdu ! Entre des manifestations contre les déchets nucléaires dont l'odeur est aussi nauséabonde que les couches de Zizie et des gens qui descendent dans la rue contre des IVGétariens, il a l'impression qu'aujourd'hui, il faut avoir un avis sur tout. Mais pô facile de faire le bon choix dans un monde qui devient de plus en plus compliqué ! Heureusement qu'il reste les copains et certaines vidéos sur le net pour tout nous expliquer.

Après un album remarqué imaginant son passage à l'adolescence, on retrouve la mèche la plus célèbre de la BD là où on l'avait laissé à la fin du tome 14 : impatient de grandir mais toujours sur le seuil de la porte de la puberté. Des grands phénomènes de notre société moderne aux gamelles de la cour de récré, Zep utilise l'humour du quotidien pour scruter le monde à travers le regard de l'enfance - parfois insolent, toujours juste.

Mouais. Vous l'aurez peut-être remarqué, jusqu'à présent, je n'ai pas encore donné mon avis en profondeur. Donc, je commence : lorsqu'un journaliste demande à l'auteur "en quoi le rire vous paraît nécessaire pour parler du drame des réfugiés de guerre ?", voici - sans décontextualisation, je vous le promets - un élément de réponse qui est "les informations réduisent tout au sensationnel". On est tous d'accord, surtout aujourd'hui, pour maintenir cette affirmation.

Mais alors, pourquoi Zep flirte-t-il avec des amalgames et des idées préconçues ? Je pense que ce quinzième opus est le plus connecté à notre époque mais les sujets traités sont assez délicats. C'est vrai que je ne suis plus musulman depuis quelques années (d'ailleurs, je ne l'ai jamais été à 100 %) mais l'auteur, hélas comme beaucoup de gens, confond les musulmans qui ont certes les principes coraniques dans leur cœur et les musulmans qui pensent les avoir. Idem pour les complotistes : il y a ceux qui, c'est clair, voient des complots partout mais il y a aussi ceux qu'on fait passer pour des complotistes alors qu'il s'agit de personnes qui veulent tout simplement avancer avec réflexion afin de mieux comprendre le monde dans lequel on vit malgré sa complexité.

Néanmoins, même si, selon moi, ce quinzième volet n'est sans doute pas le meilleur de la saga, on peut toujours retrouver des gags très bien écrit avec un style propre à ce bédéiste. En ce qui concerne les thèmes abordés, laissons plutôt ça à des spécialistes comme Helkarava. Y aller "à fond le slip", ça démange ; aller au casse-pipe, ça dérange.

zep,titeuf,glénat,humour,a fond le slip


Mister Med.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a02-3e788b1.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a04-3e788e4.gif

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (7) | Tags : zep, titeuf, glénat, humour, a fond le slip |  Facebook | |

06/09/2017

Les Vélomaniacs T. 13

Couv_306016.jpg9782818941683_pg.jpgScénario : Jean-Luc Garréra.
Dessin : Alain Julié.
Éditeur : Bamboo.
48 pages.
Sortie : 31 mai 2017.
Genre : Humour.

 


Résumé :

Les féminines accèdent à la catégorie supérieure et les choses vont devenir plus sérieuses. Le club se met en quête d'une nouvelle coach, Jeannine Longo, et de quelques recrues de haut niveau pour renforcer le groupe. Les résultats du club n'étant pas des plus brillants, gageons que nos nouvelles princesses feront honneur à la petite reine !


Mon avis :

Une société qui se virilise, ce n'est pas l'idéal mais une société qui se féminise, non plus. En effet, un équilibre est nécessaire. Donc, est-ce un hasard si, en ces temps actuels, un tel album paraît ? Je ne pense pas tout en étant le premier à reconnaître que ça change aux fans de cette série qu'il y ait davantage de femmes que d'hommes et en évitant les suspicions voire les accusations paranoïaques (rires).

Des femmes, au-cun problème. Mais dans quels accoutrements et c'est surtout là où je voulais en venir ? Parce que c'est limite si ça ne vire pas à l'érotisme, cette affaire ! Imaginons une meuf mordue de la série. Là, elle se dit : chouette, enfin, il a fallu la treizième parution pour qu'on mette les nanas à l'honneur. Or, au bout de quelques pages : la désillusion.

Vous pourriez vous dire "de quoi se plaint-il, ce chroniqueur ? C'est un homme, il aura eu l'occasion de se rincer l'oeil plus d'une fois, tant mieux pour lui (re-rires)" ! Et l'empathie, dans tout ça ? Ça reste une qualité qui mérite d'être cultivée comme toutes les autres. Enfin, pendant que l'auteur s'est "Zepisé" le temps, au moins, de ce volet, le lecteur peut encore profiter d'un dessin stylé, pictural et un tant soit peu humoristique. Ma note sera quand même plus élevée que celle d'une fille. De toute façon, qu'elles se prénomment Louise, Maureen ou Emilie, toutes peuvent se permettre un bon de sortie.

velomaniacs-tome-13.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a04-3e788e4.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a05-3e788c9.gif

 

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (0) | Tags : julié, garréra, velomaniacs, 052017, bamboo, humour |  Facebook | |

05/09/2017

Boulard T.5 : En mode geek

Couv_306013.jpgPlancheA_306013.jpgDessin : Alain Mauricet et Stéphane Dauvin.
Scénario : Gilles Corre.
Editeur : Bamboo.
48 pages.
14 juin 2017.
Genre : Humour, jeunesse.

 


Résumé :

Thierry Boulard est le champion du monde des notes catastrophiques et des ronflements au fond de la classe mais en dehors du lycée, il a aussi une vie trépidante faite de plans drague foireux, de disputes avec son petit frère, de répètes avec son groupe de rock et de séances de farniente sur le canapé. Alors, n'hésitez pas. Venez suivre les aventures du plus mou et du plus cool des rebelles !


Mon avis :

C'est la routine pour ce personnage incarné par Kev' Adams dans le film "Les Profs" (géniteur de la BD Boulard, justement, pour ceux et celles qui ne le savent pas). Il se chamaille toujours autant avec son frère, il s'efforce toujours d'amadouer voire de manipuler ses professeurs en utilisant les astuces, les subterfuges les plus efficaces possibles, il passe toujours autant de temps avec sa copine, Chloé, et son pote, Nintchinsky (je sais : c'est particulier, comme prénom (rires)) avec qui, dès qu'il en a l'occasion, il se vautre sur son canapé avec, à disposition, pizza et soda tout en étant concentré sur un de ses jeux vidéo préférés. Bref, Titi n'est pas le fils qu'on rêve d'avoir et c'est pas rien de le dire !

Jusqu'au jour où son père perd son emploi et là, les choses commencent à se bousculer dans la tête de l'ado. Envahit par la peur de subir le même sort que son "vieux", ce cancre, comme on en a un peu tous et toutes connu au moins un à l'école, va devoir prendre ce qui représente pour lui un virage à 180 degrés en décidant d'obtenir son bac ! Seulement voilà : il vient de passer "en mode geek".

On retrouve ce jeune garçon dans des gags pas totalement modernes mais pas nuls non plus. Il est vrai que l'humour de cette série baisse un peu, rien qu'en comparant ce tome avec le précédant dans lequel le personnage principal est diagnostiqué surdoué par une psy (?), mais rien de catastrophique. Et forcément, au sujet du dessin, on aurait du mal à comprendre pourquoi Mauricet aurait envie de casser les codes, de péter les plombs, de partir dans un délire en étant infidèle à son style rythmé et en conformité avec l'univers de cet album. 

Capture.PNG


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (0) | Tags : boulard, mauricet, corre, dauvin, bamboo, humour, 062017 |  Facebook | |

30/08/2017

Les Grands-Parents en BD - Tome 1 : Roulez jeunesse !

gpb.jpgPlancheA_305622.jpgDessin : Rodolphe Lupano.
Scénario : Jacky Goupil.
Editeur : Vents d'Ouest.
40 pages.
17 mai 2017.
Genre : Humour.

 


Résumé :

Il y a les grands-parents qui sont toujours jeunes, qui sont trop cools, qui n'ont peur de rien,... Tous ces grands-parents, et plein d'autres encore, sont réunis dans cet album d'humour pour le plaisir des papys, des mamies et des petits enfants parce qu'avoir des grands-parents, c'est vraiment génial !


Mon avis :

La plupart d'entre nous l'attend cet âge où on pourra se dire "enfin, je peux souffler pour de bon, je peux me dorer la pilule. Bye bye, patron et/ou patronne insupportable,..." Sauf que, pour cette nouvelle génération de grands-parents, ça ne se passe plus tout à fait comme ça. En effet, on pense être enfin tranquille quand soudain, la sonnette retentit. À travers la fenêtre, une silhouette : celle de notre fils ou notre fille. "Parents chéris, pourriez-vous garder notre (ou nos) enfants le temps de..." ? Evidemment, au début, on pourra répondre "mais avec GRAND plaisir". Puis après, quand ça a tendance à être répétitif, là, on aura plutôt envie de se dire "pourquoi j'ai fait des enfants à qui j'ai dit d'avoir des enfants à qui on dira d'avoir des enfants et ainsi de suite (rires)" ?

Jacky Goupil a bien traité ce sujet en bande dessinée, nous offrant une lecture fluide accompagnée d'un dessin à l'image d'Ohazar : rond et expressif. Vous apprécierez certainement si vous avez aimé "Les Retraités en BD" ou "Les Guides en BD". Un humour qui n'est pas au rythme d'un monte-escalier. Cela dit, il n'y a pas de quoi en perdre son dentier (re-rires).


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

29/08/2017

Le Journal du Off : Dans les coulisses de la campagne présidentielle

le-journal-du-off-dans-les-coulisses-dune-campagne-prc3a9sidentielle-folle-gerschel-saint-cricq-james-couverture.jpgle_journal_du_off_page_2-a9678.jpgDessin : Laurent Percelay.
Scénario : Frédéric Gerschel et Renaud Saint-Cricq.
Editeur : Glénat.
128 pages.
17 mai 2017.
Genre : roman graphique.

 


Résumé :

Dans cette BD, tout y est. Emmanuel Macron répétant ses discours devant sa glace, vidé après avoir hurlé dans un meeting, Bruno Retailleau qui change discrètement les coussins lors du débat des onze candidats pour apparaître en pleine lumière, Jean-Luc Mélenchon qui démarche les cadres du PS pour savoir s'ils voteront pour lui au second tour, etc. Tout y est... Ou presque !


Mon avis :

Le 7 mai s'est produit un chose considérable. La France a osé se doter d’un président de 39 ans, encore inconnu du grand public il y a un an, en qui personne ne croyait sauf lui et quelques pionniers ; plus précisément, cette intelligentsia qui règne en maîtresse dans l'hexagone depuis déjà pas mal d'années. Du chaos politique engendré par cette présidentielle en émerge un autre qui s'annonce pire que le précédent puisque la France d'en bas va connaître un étiolement comme elle n'en aura jamais connu auparavant.

Mais le personnage principal, dans un contexte d'avant-deux tours, lui qui est le seul protagoniste fictif de cet album, lui qui incarne un journaliste issu de la classe moyenne, quel regard porte-t-il sur tout ça ? Pour quel politicien ou politicienne son cœur balance et, d'ailleurs, son cœur balance-t-il pour l'un, l'une ou l'autre ? C'est à ces questions que répond cette BD un peu trop censurée à mon goût et inutile à réaliser si on n'arrive pas à caricaturer tous les élus et élues (ce qui est le cas, pardon de le préciser) de Jean-Luc Mélenchon à Emmanuel Macron, en passant par François Fillon, prudence avec le maniement du crayon !

percelay,gerschel,saint-cricq,glénat,le journal du off,politique,


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

a06-3e788fc.gif

03/08/2017

Noob T.12 : Le tournoi des espoirs

noobT12.jpgnoobT12-1.jpgDessin : Philippe Cardona.
Scénario : Fabien Fournier.
Éditeur : Soleil.
48 pages.
Sortie : 14 juin 2017.
Genre : Humour, jeunesse.

 


Résumé :

Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d'Olydri et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Cette fois-ci, Arthéon et ses amis s'envolent pour Tokyo qu'ils découvrent d'une manière inattendue.


Mon avis :

La douzième apparition de la Guilde Noob dans la série éponyme a vu le jour, aux éditions Soleil. J'aurais juré que le dessinateur avait collaboré à la réalisation du dessin de la série Fort Boyard en BD tellement la ressemblance avec ce dernier est frappante mais c'est en partie à ça qu'on reconnaît les éditions Soleil ! Déclamatoire est un adjectif qui pourrait convenir au trait de Philippe Cardona. Ah, ça m'a fait plaisir de lire cet album après m'être farci "Le petit chemin caillouteux" qui n'a absolument rien à voir et qui était davantage un supplice.

Ça mis à part, est-ce que nos apôtres du fluxball, une fois arrivés sur les terres de la troisième puissance économique mondiale, feront la différence ? Remporteront-ils la coupe du monde d'E-sport ? Gagneront-ils leur place pour la catégorie Espoirs ? Ils en ont les capacités, c'est déjà ça. Je rappelle qu'à la base, pour ceux et celles qui ne le savent pas, Noob est une web-série qui marche du tonnerre sur la Toile (s'en faire une idée ici) et qui diffère in extenso de la version dessinée. Il existe aussi un autre tome 12, édition Japan Expo 2017, qui verra le jour le 1 juillet prochain. Le tome 10 avait aussi bénéficié de cette double parution (Japan Expo 2015). Un bel univers dont, même si les dialogues ne sont pas top, la modernité et le rythme induisent à plaire.

Noob.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a06-3e788fc.gif

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (0) | Tags : noob, cardona, fournier, soleil, jeunesse, 062017 |  Facebook | |

11/07/2017

Le petit chemin caillouteux T.1

salch_vacances.jpg9782352078876_pg.jpgAuteur : Éric Salch.
Éditeur : Fluide Glacial.
72 pages.
Sortie : 14 JUIN 2017.
Genre : Humour.

 

 


Résumé :

Après le succès du Lookbook, Salch, l'enfant terrible de la BD d'humour, livre un album plus personnel sur la vie d'un père d'aujourd'hui. Quel avenir pour les pères divorcés inconséquents, paresseux, angoissés et rongés par la culpabilité ? C'est à ça que répond Salch avec un album inspiré de sa vie.


Mon avis :

Si un chroniqueur ou une chroniqueuse d'un autre site ayant déjà chroniqué cet album passe faire un tour sur Samba BD, sait-on jamais, il ou elle comprendra d'emblée mon acharnement. Parfois, les pires BD sont les plus paginées. Lorsqu'on regarde la couverture et qu'on lit le titre, on se dit : "tiens, ça à l'air d'être une belle oeuvre, bien paterne, justement". Ensuite, quand on commence à feuilleter ce "travail", on est éclaboussé par une vulgarité rendant même Jean-Marie Bigard et Laurent Baffie polis, un dessin archi-rarement beau et une imagination paupériste et consternante ! Si un père divorcé se reconnait en lisant cette bande dessinée, qu'il aille illico presto voir un psy. Éric Salch avait bossé dans la mode durant plusieurs années et il en parle dans ce premier tome, avec une loisible ironie et autodérision. Je ne sais pas ce qu'il valait mais il aurait peut-être dû rester sur cette autostrade. Sans du tout vouloir influencer les bédévores, celui ou celle qui se regimbe contre cette autobiographie ne rate rien et conserve ses sous car quel éplorement de savoir que des arbres sont décimés pour que ce genre de création soit autorisée. En même temps, je découvre ce que c'est de s'attaquer à l'univers Fluide Glacial et dans ma découverte, la métaphore du petit chemin caillouteux se transforme, pour moi, en grand emmanchement malencontreux.

salch.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a04-3e788e4.gif

 

a03-3e788b8.gif

 

a03-3e788b8.gif

05/07/2017

Mon opéra rock. Une troupe en route vers le succès

monOperaRock.jpgmonOpera-Rock-2.jpgAuteur : Leslie Plée.
Éditeur : Delcourt.
112 pages.
Sortie : 3 mai 2017.
Genre : Humour.





Résumé :

Chaque semaine, une nouvelle comédie musicale voit le jour. On retrouve ainsi Régine dans le rôle de la reine d’Angleterre, des prêtres du Vatican qui décident de percer le secret de la jeunesse éternelle de Madonna ; on entre dans les coulisses de la création de spectacles les plus fous et absurdes les uns que les autres : une parodie et un hommage aux meilleures (et aux pires) comédies musicales.


Mon avis :

Mais quelle bonne idée d'avoir réalisé une BD parodique sur les comédies musicales ! Malgré un dessin dont la nigauderie et l'aisance ne sont franchement pas assez mis en valeur, le scénario est bien fichu, avec une troupe mirifique dont le nom est les "Nouveaux Serge Lama". Ce nom, ils ne vont pas le garder indéfiniment mais je n'en écris pas plus à ce sujet pour ne pas spoiler le récit. Les "Nouveaux Serge Lama" sont composés de trois personnes : un chorégraphe risque-tout, une metteuse en scène moderniste et un producteur utopiste. Vraisemblablement, ce trio n'est jamais dépourvu d'idées. Qui pourrait imaginer Philippe Risoli en vedette d'un biopic sur Jean-François Copé sous la forme d'un opéra rock, le groupe Manau déguisé en astronaute pour un spectacle sur les années 60 ou encore Kendji Girac hanté par le soi-disant fantôme de Jacques Brel ?! Cela semble tiré par les cheveux et pourtant, voilà ce qui a jailli du cerveau de Leslie Plée. À savoir que chaque spectacle est ponctué par une critique drôlette, quelquefois rédigée par l'auteure elle-même. Dommage qu'il ne s'agisse que d'un one-shot. Le prochain album de Madame Plée devrait avoir au moins le même niveau humoristique. Bref, un fourniment d'opéras-comiques atypiques insatiables de public.

monOpera-Rock-3.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a04-3e788e4.gif

 

a06-3e788fc.gif

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (0) | Tags : plée, mon opéra rock, bamboo, humour, 052017 |  Facebook | |