22/06/2017

Le lendemain du monde

cov.jpg1.jpgScénario : Olivier Cotte

Dessin : Xavier Coste

Editeur : Casterman

152 pages – cartonné

Parution : 07 juin 2017

Anticipation

 

Présentation de l’éditeur :

Le monde a bien changé. La civilisation est revenue à l’âge de la vapeur. Suite à un bug planétaire, tous les appareils électriques ont été infectés, y compris les indispensables implants neuronaux. Qui en est l’instigateur ? Un cyber pirate mégalomane ? Un groupe de terroristes ? Un État voyou ? Les pistes qui mènent à l’origine de cette attaque informatique convergent au fin fond d’une jungle épaisse et reculée. Tout a été tenté, en vain, pour atteindre et réduire à néant le lieu en question. En dernier recours l’armée envoie un vétéran, vierge de tout implant, mener à bien une opération « à l’ancienne ». Son nom : James Graham Keran. Sa mission va se révéler bien plus compliquée que prévu…

3.jpg

Mon avis :

Tout de suite, ce sont le roman Au cœur des ténèbres et le film Apocalypse now qui surgissent comme références dans l’esprit du lecteur. En effet, la base du scénario, la lente remontée d’un fleuve par un tueur qui a accepté une mission suicide pour affronter et éradiquer la source du mal, constitue un voyage intime et envoutant à la manière de Conrad ou de Coppola. Ce récit que l’on pourrait qualifier d’ésotérique est aussi une variation philosophique sur divers sujets comme l’art, la musique, la place de l’humanité, …

4.jpg

Le dessin, magnifique, proche de la peinture, s’épanouit dans des cases pleines pages ou dans de longues suites de planches oniriques. L’aquarelle donne cet aspect irréel à certaines scènes contemplatives.

5.jpg

Par contre, les dérives verbales et les côtés obscurs de l’intrigue font de Le lendemain du monde une œuvre forte, mais cependant difficile à interpréter. A bon lecteur, salut !

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

17/06/2017

Bâtard

cov.jpg1.jpgScénario et dessin : Max de Radiguès

Editeur : Casterman

192 pages – broché

Parution : 07 juin 2017

Thriller

 

Présentation de l’éditeur :

May et son fils Eugène tracent la route, le coffre de leur voiture rempli de sacs de billets de banque. Ils viennent juste de participer à un " coup " exceptionnel : 52 hold-ups simultanés à la même heure, dans la même ville. La police n'a rien pu faire !

Commence alors la cavale musclée d'un surprenant duo de braqueurs.

2.jpg

Mon avis :

Entre avril 2014 et janvier 2016, Max de Radiguès a auto-publié un fanzine baptisé Bâtard, en version papier et sur son blog, www.maxderadigues.com. Le petit album au format 15x19cm, mais bien épais, contient les 16 épisodes d’un thriller qui se lit d’une traite : pas de pause, pas d’ennui, juste le plaisir de tourner les pages. L’essentiel du récit est d’abord de nous raconter une cavale aussi tendue que classique, c’est un polar américain, mais aussi de développer les relations bien tourmentées entre les différents protagonistes.

4.jpg

Le dessin, très simple et très fluide, au trait fin, donne du rythme et de la nervosité à ce road-trip jalonné de découvertes et de rencontres.

Une belle aventure pleine de bruit de de fureur !

6.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy