13/02/2018

Alix

4.jpg2.jpgRecueil anniversaire N&B

Scénario et dessin : Jacques Martin

Editeur : Casterman

192 pages – cartonné

Parution : 10 janvier 2018

Patrimoine

 

1.jpg

La bande dessinée classique conserve toujours un public très fidèle. Il paraît ainsi logique pour un éditeur comme Casterman de mettre régulièrement son fond en valeur. Après une exposition à Angoulême pour les 70 ans d’Alix, voici une édition en noir et blanc de plusieurs de ses aventures. Sous le titre Recueil 1, il s’agit de la reprise de trois titres de la série :"Le dernier Spartiate", "Le tombeau Etrusque" et "Le Dieu sauvage". Les trois titres proposés datent de la seconde partie des années 60. Si les qualités scénaristiques de jacques Martin sont bien mises en exergue dans une intéressante préface signée Romain Brethes, le lecteur appréciera surtout ses visions graphiques, toutes en fulgurance, qui s’impriment dans la mémoire pour ne plus la quitter.  Cet album, dont il faut souligner la qualité éditoriale et son prix plus que raisonnable, fera office de délicieuse madeleine de Proust pour les lecteurs d’un certain âge. Pour les autres, plus jeunes, cela présente une occasion de découvrir une dramaturgie au plus près de son origine. Pour tous, l’expérience sera proche de la sidération, tant le travail de Jacques Martin reste d’une puissance d’évocation rarement égalée.

3.jpg

 

 

       

Album_R_sf_txt_65px.jpg

       

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

Skippy

 

31/01/2018

Lady killer

1.jpg2.jpgTome 02 - Les vices de Miami,

Scénario et dessin : Joëlle Jones

Editeur :  Glénat comics

144 pages – cartonné

Sortie : 10 janvier 2018

Thriller - polar

Présentation :

La tueuse au foyer est de retour !

La famille Schuller déménage du côté de Cocoa Beach, en Floride, et continue de mener son petit train de vie. Josie, elle, jongle toujours entre les réunions tupperware, les devoirs des enfants et quelques contrats d’assassinat. Jusqu’au jour où une ancienne connaissance qu’elle aurait préféré oublier fait son apparition. Son petit quotidien risque de rapidement devenir moins tranquille…

4.jpg

Entre Dexter, Desperate Housewives et Mad Men, Lady Killer est un récit à la fois violent, drôle et provocateur, illustré très à propos par des couleurs pimpantes et un graphisme délicieusement vintage.

3.jpg

Mon avis :

Le premier tome de Lady killer fut une bonne surprise, mais il fallait que Joëlle Jones vienne confirmer son essai. C’est chose faite avec cette suite d’excellente facture. La couverture est splendide. Le scénario, bien tordu, laisse place à une galerie de nouveaux personnages qui amènent à Josie leurs lots de tracas et de problèmes. Des décisions doivent être prises et il va falloir … trancher.  Cela donne un album encore plus gore que le précédent, un humour encore plus au second degré et des scènes toujours époustouflantes de maîtrise graphique.

En bonus, des croquis et des notes apportent un éclairage intriguant sur le travail de reconstitution des années 60 réalisé par l’auteure avec une mention spéciale pour les études esthétiques de papiers peints. Des flashs-backs bien amenés permettent de connaître des détails du passé de Josie mais aussi de son inquiétante belle-mère et nous voici replongé pour quelques planches dans l’Allemagne nazie.

Avec cette série aussi classe que déjantée, je me dis que le monde des comics est décidément plein de surprises. En voici une des meilleures.

5.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy