13/11/2017

Un Australien à Gallipoli

un australien à gallipoli, starke, holfeld, kramiek, histoire, guerre, première guerre mondiale, dardanelles, australie, ANZAC, 10/2017, 6/10un australien à gallipoli, starke, holfeld, kramiek, histoire, guerre, première guerre mondiale, dardanelles, australie, ANZAC, 10/2017, 6/10Scénario : Ruth Starke
Dessin : Greg Holfeld
Éditeur : Kramiek
72 pages
Date de sortie :  septembre 2017
Genre : Histoire, guerre

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Au début de la Première Guerre mondiale, Wally et Roy sont parmi les premiers à s’enrôler. Mais leur grande aventure se transforme bientôt en désastre. Le lendemain du débarquement, le 25 avril 1915, plus de 2000 de leurs compagnons de l'ANZAC (corps d'armée australien et néozélandais) sont morts et la tentative audacieuse par les commandants alliés de renverser les Turcs tourne mal. Tandis que la campagne de Gallipoli continue, Wally, Roy et leur nouveau compagnon Tom se retrouvent prisonniers d’un combat contre un ennemi redoutable, des paysages hostiles, les puces, le froid et la maladie.

 

 "Quitter un peu la ferme et voir le monde. Si on s'inscrit en même temps, on partira ensemble."

 

Mon avis

Jusqu'à présent les éditions Kramiek nous avaient conquis par le registre de l'humour. Humour potache, absurde, surréaliste ou poétique, souvent en décalage avec le reste de la production BD.

Avec un Australien à Gallipoli, les voilà qui investissent l'Histoire, celle avec un grand H, et nous plongent en immersion dans les tranchées de la première guerre mondiale. Toutefois, la boue n'est pas celle de Verdun ou de la Somme, mais celle de la péninsule de Gallipoli en Turquie.

Fougueux, intrépides, pressés d'en découdre et de découvrir le vieux continent, les trois personnages principaux de ce récit déchanteront vite en constatant d'abord qu'ils n'iront pas en Europe et ensuite que leur adversaire, les Turcs en l’occurrence, sont bien plus aguerris qu'ils ne le pensaient. Mais la guerre est la même partout et on retrouve sur ce front des Dardanelles les même images que l'on connait en France : la naïveté des soldats au début de la guerre, la camaraderie dans les tranchées, la mort brutale, la maladie, les conditions sanitaires lamentables, les ordres absurdes, les stratégies militaires insensées ...

un australien à gallipoli, starke, holfeld, kramiek, histoire, guerre, première guerre mondiale, dardanelles, australie, ANZAC, 10/2017, 6/10

Sous la plume de l'Australienne Ruth Starke, on découvre un récit de guerre vu sous l'angle du quotidien de trois jeunes soldats Australiens et un épisode de la Première Guerre mondiale que l'on ne connait pas en Europe. En Australie en revanche, cet événement est célébré tous les ans et le 25 avril est un jour férié.

Si le récit est bien mené et plutôt bien mis en scène par Greg Holfeld, je m'interroge en revanche sur l'utilité du choix de personnages anthropomorphes. Les troupes australiennes et Néo Zélandaises sont représentées par des kangourous ou des koalas, les Turcs quant à eux sont représentés par des Caracals. Le choix n'est pas anodin. L'auteur à voulu mettre en scène des animaux emblématiques des régions que les personnages sont censés représenter. C'est bien réalisé, mais je trouve que ce choix dédramatise l'évènement qui, humainement parlant, fut aussi terrible que les batailles menées sur le front français.

L'album se termine sur 8 pages de notes apportant un complément d'informations Historiques. Voilà un récit de guerre inédit par son traitement graphique qui a le mérite d'apporter un éclairage supplémentaire sur cette Histoire que l'on croit toujours connaitre par cœur. Dommage que l'on ai du mal à s'attacher un peu plus aux personnages.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

un australien à gallipoli, starke, holfeld, kramiek, histoire, guerre, première guerre mondiale, dardanelles, australie, ANZAC, 10/2017, 6/10

 

un australien à gallipoli, starke, holfeld, kramiek, histoire, guerre, première guerre mondiale, dardanelles, australie, ANZAC, 10/2017, 6/10

 

un australien à gallipoli, starke, holfeld, kramiek, histoire, guerre, première guerre mondiale, dardanelles, australie, ANZAC, 10/2017, 6/10

 

03/11/2016

La guerre des Lulus - tome 4 - 1917 la déchirure

la guerre des lulus, hautière, hardoc, casterman, jeunesse, aventure, guerre, première guerre mondiale, 1914-1918,14-18, la guerre des lulus, hautière, hardoc, casterman, jeunesse, aventure, guerre, première guerre mondiale, 1914-1918,14-18, Scénario : Régis Hautière

Dessin : Hardoc

Éditeur : Casterman

56 pages

date de sortie : septembre 2016

genre : aventure, jeunesse

 

 

 

La guerre s'éternise. Le blocus naval mis en place par l'Angleterre, pour empêcher le ravitaillement des puissances centrales, provoque une pénurie alimentaire dans toutes les zones contrôlées par l'armée allemande. Dans cette Europe meurtrie, le périple des Lulus se poursuit. Malgré leur optimisme naturel, ils commencent à désespérer de revoir un jour l'abbé et les copains de l'orphelinat. Et, s'ils restent soudés dans l'adversité, les lézardes apparaissent dans leur belle amitié.
Leur route, semée d'embûches, leur réserve toutefois de belles surprises et c'est d'un pas décidé qu'ils partent à la rencontre d'un pays qui leur est inconnu et de ses drôles d'habitants...

 

la guerre des lulus,hautière,hardoc,casterman,jeunesse,aventure,guerre,première guerre mondiale,1914-1918,14-18,8/10,09/2016

 

Démarrée en 2013 cette série a apporté comme un vent de fraicheur dans les œuvres commémoratives de la guerre de 14-18. Prévue en 5 tomes, un par année de guerre, on y suit l'odyssée d'un groupe d'enfants que la guerre a chassés de leur orphelinat en Picardie. Livrés à eux-mêmes, ne saisissant pas l'ampleur et la gravité des évènements, ils survivent dans la nature et sur les routes avec comme seules armes leur débrouillardise et leur innocence.

Dans ce quatrième opus, la débrouillardise est toujours de mise mais l'innocence s'étiole un peu laissant place à quelques jalousies et rivalités entre mecs voulant rouler des mécaniques devant la seule fille du groupe. Ils restent néanmoins soudés comme les 5 doigts d'une main et affrontent les épreuves toujours avec courage. Ils auront quand même un bref moment de répit grâce à un photographe qui survit à sa manière, et qui réussira à donner aux 5 Lulus un de ces instants de bonheur immense et unique, instants magiques qu'on aimerait faire durer éternellement et qui restent à jamais gravés dans les mémoires. Surtout quand c'est la guerre et que le danger est partout.

la guerre des lulus,hautière,hardoc,casterman,jeunesse,aventure,guerre,première guerre mondiale,1914-1918,14-18,8/10,09/2016

Ni mieux, ni moins bon, ce volume reste dans la même veine que les précédents, c'est-à-dire excellent. Scénario, dialogues, dessins tout est bon. Le rythme de la narration est soutenu et appuyé par un découpage habile qui invite, voire oblige, le lecteur à tourner les pages. Les personnages sont toujours aussi attachants et leur évolution au cours du récit est bien menée. Il y en a ni trop, ni trop peu. On les voit grandir et mûrir lentement mais sûrement apprenant tous les jours de la vie et des épreuves qu'ils traversent. Et même s'il paraît improbable qu'une bande de gamins puisse survivre 5 ans dans de telles conditions, on y croit dur comme fer et on redoute à chaque page qu'il ne leur arrive un malheur.

Aventure, amitié, épreuves, forgent ce récit tout public au souffle épique, décrivant la guerre avec légèreté sans pour autant en masquer les horreurs.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

Voir les chroniques des tomes précédents

 

Abonnez-vous à la newsletter

 

18/04/2016

Les poilus - tome 1 - frisent le burn out

les poilus, bouzard, fluide glacial, humour, guerre, 14-18, 6.5/10, 02/2016les poilus, bouzard, fluide glacial, humour, guerre, 14-18, 6.5/10, 02/2016Auteur : Bouzard

Éditeur : Fluide Glacial

48 pages

date de sortie : février 2016

genre : humour

 

 

 

 

Début août 1914, c'est la mobilisation générale et la plupart des hommes du village de Pierre Fardin ont hâte de botter les fesses des fridolins. Seul Pierre semble lucide sur les évènements qui se préparent et ne trépigne pas d'impatience d'aller au feu. Il ira finalement comme tout le monde, pour creuser les tranchées, tirer sur les boches, obéir aux ordres absurdes, vivre les pieds dans la merde, et écrire de temps en temps à sa chérie, Suzanne. Il sera, comme tous ses compagnons d'infortune témoin et acteur de cette vie délirante qui s'est organisée dans ces conduits boueux durant 4 années et où l'impensable est possible.

 

"- qu'est-ce que c'est que ça ?!!!

- c'est un Mexicain mon lieutenant !

- Mais je vois bien que c'est un Mexicain !!! Mais qu'est-ce que fout un Mexicain dans nos tranchées ?!!!

- Bah on sait pas trop ... Les Frisés l'ont ramené en même temps que nos cinq gars ... ils ont dû croire qu'il était à nous ... "

 

Bouzard commémore le centenaire de Verdun à sa manière, par le petit bout de la lorgnette. En une dizaine d'histoires courtes aux dialogues croustillants à souhait, il raconte avec un humour déconcertant le quotidien ordinaire des soldats embarqués dans la boucherie de 14-18. L'humour caricatural n'est ni moqueur ni irrévérencieux, il est parfois grinçant parce qu'il évoque des situations émouvantes, parfois cynique, parfois absurde, souvent simpliste, mais toujours drôle et touchant comme cette lettre maladroitement terminée par les collègues d'un soldat tué en l'écrivant.

On ne rit jamais aux éclats, mais on rit souvent à tous ces bons gags quels qu'ils soient. On rit avec respect pour les poilus qui eux n'ont sûrement pas rigolé tous les jours, à l'instar de Pierre Fardin dont les lettres qu'il écrit à Suzanne servent de fil rouge à l'album et nous empêchent définitivement de nous éloigner de cette affreuse réalité que fut la guerre de 14-18.

Voilà donc une pochade originale qui invite avec beaucoup d'humour au Souvenir en apportant malgré tout sa petite dose d'émotion.

 

les poilus,bouzard,fluide glacial,humour,guerre,14-18,6.510,022016

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

21/10/2015

Charles de Gaulle - tome 1 - 1916-1921, le prisonnier

charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015Scénario : Jean-Yves Le Naour

Dessin : Claude Plumail

Éditeur : Bamboo

48 pages

date de sortie : 26 août 2015

genre : Histoire, biographie

 

 

Résumé (éditeur)

Avant d'être le grand Charles, le général de Gaulle a d'abord été un combattant de la Grande Guerre, un officier plein d'assurance et d'illusions. Fait prisonnier sur le champs de bataille de Verdun, en mars 1916, le capitaine de Gaulle tente à cinq reprises de s'évader des forteresses allemandes.
Car celui qui sera en juin 1940 le fondateur de la résistance a déjà en lui cette volonté, cet acharnement à retrouver la liberté et à ne pas se soumettre à l'ennemi.

 charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015

 

 

De Gaulle est de ces hommes qui auront marqué leur temps et bien au delà. Grand personnage historique et politique, comme le furent Louis XIV ou Napoléon, de Gaulle est aujourd'hui encore présent partout en France. Il n'y a pas une ville qui n'ai sa rue ou sa place au nom du général. Sa présence va même bien au delà de l'apposition de plaques de rues, puisque son nom va jusqu’à hanter les esprits de la classe politique. Mais entre ceux qui se réclament de son héritage politique, glorifiant le fondateur de la 5ème république et ceux qui contestent certains de ses choix politiques, le personnage fait toujours débat et reste sujet à controverse. A la fois adulé et haï, ou plus simplement admiré et détesté, de Gaulle rempli tous les critères qui font la marque des grands personnages.

 

Mais avant d'être le grand homme que l'on sait, de Gaulle n'était qu'un militaire comme tant d'autres accomplissant son devoir d'officier dans les tranchées de 14-18. Il n'a pas combattu longtemps et fut rapidement fait prisonnier en mars 1916. Prisonnier jusqu'à la fin de la guerre, il se démarque très vite de ses camarades d'infortune par son attachement viscéral à la liberté, par sa ténacité, son audace et son arrogance aussi. Il accomplira son devoir de militaire en tentant 5 fois de s'évader. Ces cinq échecs, atteinte à son honneur et à son orgueil le marqueront profondément.

 charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015

 

L'historien Jean-Yves Le Naour, après nous avoir raconté l'assassinat de François Ferdinand et les taxis de la Marne, revient dans les tranchées de Verdun pour nous raconter un épisode peu connu du public de la vie de de Gaulle. Par une narration complètement linéaire, l'auteur rend cette BD très facile d'accès et permet de montrer les traits de caractère du futur grand homme de 1940 et son côté visionnaire. Après la guerre de 14, il se porte volontaire aux côté des Polonais dans leur lutte contre les Bolchéviques et fera barrage à la cavalerie rouge grâce à l'artillerie moderne et aux blindés.

 

Le dessin classique de Plumail est comme le scénario. Limpide et aéré, il va a l'essentiel et nous offre des planches d'une grande lisibilité.

 

Cette BD facile à aborder est parfaite pour lire une bonne aventure de guerre et/ou pour compléter un cour d'Histoire sur une des plus grande personnalité historique et politique française.

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

15/10/2015

La guerre des Lulus - tome 3 - 1916, le tas de brique

La guerre des lulus T3.jpgLa guerre des lulus T3_Pl.jpgScénario : Régis Hautière

Dessin : Hardoc

Éditeur : Casterman

56 pages

date de sortie : 16 septembre 2015

genre : aventure, Histoire, guerre

 

 

Les Lulus ont pris un an de plus et surtout ils ont pris la réalité de la guerre en pleine face en voyant le soldat Allemand, devenu leur ami, se faire tuer à la fin du tome 2. Ils poursuivent donc leur chemin livrés à eux-mêmes en s'enfonçant un peu plus dans la forêt et tombent sur une cabane occupée par un vieux sabotier ermite et un peu bourru. Ce dernier les héberge néanmoins, les nourris et les réchauffe avant de les envoyer vers Guise, le village le plus proche. Ils trouveront finalement refuge dans le tas de brique, le surnom du fameux familistère.

 

la guerre des lulus T3_e01.PNG

 

Ce troisième tome est du même niveau que les précédents, c'est à dire excellent. On y suit avec émotion et tendresse le destin des ces gamins qui sont tous très attachants. Les auteurs prennent un soin particulier à donner du caractère à chacun et à les faire évoluer dans le temps. Ils grandissent et voient le monde qui les entourent avec un regard un peu moins innocent. Pour certains, ils sont même entrés dans l'adolescence et doivent gérer les émotions qui vont avec. Pas facile tout ça, surtout quand il y a des caractères bien trempés et qu'il n'y a qu'une fille dans le groupe. Et puis la vie en groupe, même pour les meilleurs copains du monde, c'est pas toujours facile. Entre disputes, chamailleries et jalousies les 5 orphelins tenteront d'échapper toujours aux Allemands qu'ils redoutent par dessus tout. Leur fuite ne s'achèvera donc pas à Guise et c'est dans une scène finale pleine d'action et haute en couleur que les auteurs nous invitent à poursuivre l'aventure dans le tome 4.

Le récit nous plongeant un peu plus dans la guerre, ce volume est un peu plus sombre que les précédents mais donne du coup une cohérence au récit et de l'homogénéité à cette belle série.

A mettre sans hésiter entre toutes les mains, ce qui permettra aux plus jeunes de s'instruire tout en se divertissant et même de perfectionner leur allemand puisque tous les dialogues des soldats Allemands sont en VO sous-titrés !

 

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1 : ICI

lire la chronique du tome 2 : ICI

19/02/2015

Sur les traces de comme en quatorze.

comme en 14.jpgcomme en 14 f.jpgComme en Quatorze

Auteurs: Georges Van Linthout - Philippe Brau

Collection Histoire chez des ronds dans l'O.

Parution : 3 juillet 2014

Roman graphique de 88 pages en lavis.

 

L'histoire

La Première guerre mondiale a débuté par l'attaque allemande sur la Belgique. Au fort d'Embourg (Liège), deux frères sont envoyés en mission périlleuse par leur commandant. Nécessité militaire ou cynisme d'un gradé issu d'une famille de patrons à l'encontre de subalternes agitateurs sociaux et militants du suffrage universel avant-guerre ? Le frère cadet de ces derniers se persuade qu'il doit « faire justice » en retrouvant le commandant replié avec ce qui reste de l'armée belge, près de Dunkerque. Sa mère et sa sœur, désormais seules, se lancent à sa poursuite... Un passé et des antagonismes plus lointains vont resurgir mais la guerre bouleverse les destinées. La vengeance a-t-elle encore un sens ?

Pour une fois, je vais déroger à la sacrosainte chronique pour aller sur les pas des faits historiques que l’on trouve dans cette BD réalisée par le bon Georges Van Linthout et Philippe Brau .

comme en 14 b.JPG


Sur les traces.

L’histoire commence par la chute des forts entourant Liège et plus spécifiquement le fort d’Embourg qui résista 7 jours aux assauts allemands. 

embourg.jpeg

 

embourg.jpg

 

embourg s.jpeg

 

On parle aussi de l’explosion du fort de Chaudfontaine qui tua 71 soldats le 13 août 1914. Un peu comme celui de Loncin.

 

loncin.jpg

 

Ensuite, le récit se focalise sur  deux figures de la résistance.

 

Joseph Zilliox, alsacien d’origine et qui à bord du Anna le 6 décembre 1916 réussit à franchir la frontière par la Meuse  avec 42 fugitifs pour la Hollande. Plus d’info ICI

zilliox_003.jpg

Encore plus incroyable, l’exploit de Jules Hentjes qui remit le couvert cette fois ci à bort du Atlas V avec  pas mal de  péripéties. Les allemands ont très peu apprécié cet exploit .Vous ne traverserez plus le pont Atlas à Liège maintenant sans connaitre cette épopée.

Plus d’info ici.

JHentjens.jpg

atlas_v_003.jpg

atlas.jpeg

 

Ensuite, on aborde un aspect social avec les grèves de 1912 qui coûtèrent la vie à 3 ouvriers. 

S25.jpg

 

Un clin d’œil pour les charbonnages de Wérister sur les hauteurs de Liège.

864_001.jpg

 

Voilà, maintenant je vous laisse découvrir comment les auteurs ont intégré ces éléments historiques dans leur «  fiction ». 

Encore une lecture indispensable pour commémorer cette grande boucherie mais cette fois-ci vu du coté de Liège avec une approche très sociale.

 

Samba.

 

18/11/2014

Madame Linvingstone

madame livingstone,baruti,cassiau haurie,appollo,glénat,afrique,congo,guerre,première guerre mondiale,14-18,colonialisme,graf von götzen,810,102014madame livingstone,baruti,cassiau haurie,appollo,glénat,afrique,congo,guerre,première guerre mondiale,14-18,colonialisme,graf von götzen,810,102014Scénario : Christophe Cassiau-Haurie

Dessin : Barly Baruti

d'après un récit de Appollo

Editeur : Glénat

110 pages + 18 pages de bonus

date de sortie : juillet 2014

genre : guerre, aventure, Histoire

 

 

Résumé (éditeur)

En Afrique centrale durant la Première Guerre mondiale, l’aviateur Gaston Mercier, lieutenant de l’armée royale belge, est chargé de couler un cuirassé allemand sur le lac Tanganyika. Pour en découvrir la position exacte, on lui assigne un guide un peu particulier... Ce dernier, un métis énigmatique en kilt qui semble beaucoup plus instruit que les autres autochtones, prétend être le fils du célèbre explorateur David Livingstone. Petit à petit, alors que la guerre entre puissances coloniales belge et allemande fait rage au cœur du continent noir, le jeune pilote belge va essayer d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de cet homme qu’on appelle « Madame Livingstone ».

 

madame livingstone,baruti,cassiau haurie,appollo,glénat,afrique,congo,guerre,première guerre mondiale,14-18,colonialisme,graf von götzen,810,102014

 

Voici un album de plus qui vient enrichir la cohorte des ouvrages commémorant la première guerre mondiale. Mais point de tranchées boueuses ici. Christophe Cassiau-Haurie nous fait découvrir la guerre sous des couleurs inédites, celles de l'Afrique centrale et celles de la Belgique.

On a un peu trop tendance à focaliser cette guerre sur les champs de bataille de la Somme et de la Marne, n'opposant que Français et Allemands, et a oublier que les belligérants furent plus nombreux et qu'ils ont tous exporté le conflit dans leurs colonies respectives.

 

madame livingstone,baruti,cassiau haurie,appollo,glénat,afrique,congo,guerre,première guerre mondiale,14-18,colonialisme,graf von götzen,810,102014

 

Le fait historique évoqué ici ne sert finalement que de support aux auteurs pour présenter la rencontre de deux hommes que tout oppose et qui apprendront à se connaitre et se respecter au milieu d'une guerre qui n'est pas la leur. Ce lieutenant blanc qui considère son éclaireur noir comme son égal, lui parle et l'écoute, fait figure d'extra-terrestre dans ce contexte ou le racisme colonial était la norme. L'anticonformisme a son pendant côté africain avec cet éclaireur en kilt dont les origines énigmatiques forcent le respect des siens et inspirent moqueries des européens. Malgré cela, il combat loyalement et avec courage aux côtés des colonisateurs, sans haine ni esprit de vengeance à leur encontre.

Les auteurs font tomber quelques préjugés et saisissent  l'occasion de remettre quelques pendules à l'heure en rétablissant certaines vérités historiques sur l'engagement de la Belgique au Congo face aux allemands. Au lendemain de la guerre, et jusqu'à il n'y a pas si longtemps que ça, quand on parlait des troupes belges on n'imaginait pas qu'elles étaient composées d'autant d'Africains que d'Européens.

 

madame livingstone,baruti,cassiau haurie,appollo,glénat,afrique,congo,guerre,première guerre mondiale,14-18,colonialisme,graf von götzen,810,102014

 

Cette aventure africaine est sublimement mise en image par Barly Baruti. Natif du Congo, il connait le sujet. Ses aquarelles oscillants entre ombres et lumières invitent à un exotisme des plus authentique. Le rendu de la grandeur et de la rudesse des paysages fait mouche à chaque fois tout comme l'authenticité des personnages qui animent cette histoire.

 

Voilà une œuvre originale où aventure, Histoire et humanisme font bon ménage et qui est à placer sur le haut de la pile des ouvrages consacrés à la Grande guerre.

 

a08-3e78906.gif 

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

 

29/07/2014

14-18 chez Casterman.

 La grande guerre racontée aux enfants et aux adultes

  

En cette année de commémoration de la première Guerre mondiale, les éditions Casterman publient une sélection d'albums pour les enfants à partir de 7 ans : L'Histoire de France en BD 14-18 La Grande Guerre; une nouvelle édition de la célèbre collection Des enfants dans l'Histoire, trente ans après sa création et enfin, une nouvelle série de bande dessinées La Guerre des Lulus, qui raconte avec humour et sensibilité la guerre à hauteur d'enfants. Tardi quant à lui s’adresse aux adultes quant il s’agit d’évoquer les misères de la guerre vu par les soldats.

 

 

1914-1918 La Grande Guerre

 

Avec ce nouveau titre de L'Histoire de France en BD, Dominique Joly et Bruno Heitz explorent la Première Guerre mondiale sur le mode à la fois sérieux et ludique qui est leur marque de fabrique.


20,4 x 27,2 cm - 48 p. - 12,50 €

ISBN 978-2-203-07576-4


 

 

9782203075764.jpg

Des enfants dans l'Histoire

 

des-enfants-dans-histoire-temps-grande-guerre-casterman.jpgNée en 1984, cette célèbre collection d'initiation à l'histoire fut pionnière dans le "docufiction" pour les enfants dès 7 ans. Voici, enfin, la réédition de ses titres consacrés à aux deux guerres mondiales.

21,5 x 25,5 cm - 48 p. - 8,50 €

ISBN 978-2-203-08761-3

ISBN 978-2-203-08762-0

 

 

 


Une BD qui raconte
la guerre à hauteur d'enfants

Août 1914. L'offensive de l'armée allemande au nord-est de la France jette des milliers de villageois sur les routes. Dans le désordre ambiant, quatre enfants, Lucien, Lucas, Luigi et Ludwig, sont oubliés lors de l'évacuation de leur orphelinat. Bientôt, ils se retrouvent isolés derrière la ligne de front. Livrés à eux-mêmes en territoire ennemi, ils s'organisent pour survivre...

 

Couv_181700.jpg

24,1 x 32 cm - 64 p. - 12,95 €

ISBN 978-2-203-03442-6

ISBN 978-2-203-06397-6

 

Et pour les plus grands

 

C’était la guerre des tranchées

 

 Plus de vingt ans après sa première publication, une nouvelle édition revue et augmentée pour le premier grand recueil de récits de Tardi sur la Grande Guerre, à l’occasion du centenaire de 14-18.

guerredestrancheescouv.jpg

«C’était la guerre des tranchées n’est pas un travail «d’historien»… Il ne s’agit pas de l’histoire de la Première Guerre mondiale racontée en bande dessinée, mais d’une succession de situations non chronologiques, vécues par des hommes manipulés et embourbés, visiblement pas contents de se trouver là où ils sont, et ayant pour seul espoir de vivre une heure de plus, souhaitant par dessus tout rentrer chez eux… en un mot que la guerre s’arrête.

 

(Nouvelle édition 2014)

Auteur :  Jacques Tardi

 

Collection : Univers d'auteurs

Serie : Autres albums de Tardi

Date de parution : 27/08/2014

Pages : 152

Prix : 25,00 €

 

Des Lendemains qui saignent

 

Les illustrations de Tardi qui accompagnent les textes des dix chansons interprétées parCouv_100060.jpg Dominique Grange dans le CD contenu dans cette édition, les textes de JP Verney qui en situent le contexte historique, les photos inédites de la Grande Guerre, oeuvre de Pierre-Elysée Grange, grand-père de Dominique, réécrivent avec puissance et émotion, 90 ans plus tard, la douloureuse contre-histoire du gigantesque abattoir 14-18.

 

Auteurs :  Dominique Grange, Jean-Pierre Verney, Jacques Tardi

 

Collection : Univers d'auteurs

Serie : Autres albums de Tardi

Date de parution : 25/11/2009

Pages : 82

Prix : 19,00 €

  

Putain de guerre (Intégrale 2014)

 

Couv_208054.jpg

Tardi renoue avec la mémoire de 14-18 à travers un très grand projet : une évocation en bande dessinée du premier conflit mondial, et de la place qu’y ont occupée, au quotidien, les hommes qui s’y sont affrontés et entretués. Un récit de fiction, mais où le souci de véracité et la rigueur de la reconstitution historique occupent une place primordiale. Pour ce faire, Tardi s’est adossé à l’historien Jean-Pierre Verney. Celui-ci assure depuis des années, aux côtés du dessinateur, un vaste travail de documentation historique qui sous-tend l’ensemble de ses albums portant sur la Grande Guerre.

 

Auteurs :  Jean-Pierre Verney, Jacques Tardi

 

Collection : Univers d'auteurs

Serie : Putain de Guerre

Date de parution : 29/01/2014

Pages : 144

Prix : 25,00 €

 

Le sang des Valentines

(Nouvelle édition 2014)

  

Brillants interprètes de l’intime et des secrets enfouis, Christian De Metter et Catel Couv_33144.jpgavaient marqué les esprits en 2004 avec cette histoire tragique et forte, récompensée au Festival d’Angoulême par le Prix du Public. Dix ans après, à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, Le Sang des Valentines reparait dans une nouvelle édition, enrichie d’une postface de l’historien

Jean-Pierre Verney (co-auteur de Putain de guerre ! avec Tardi) sur l’importance majeure du courrier et des échanges postaux tout au long de la Première Guerre mondiale.

 

Auteurs : Catel, Christian De Metter

 

 

Collection : Univers d'auteurs

Serie : De Metter

Date de parution : 27/08/2014

Pages : 64

Prix : 15,00 €

  

Le Long Hiver

 

Couv_162347.jpg

Été 1914. Le monde bascule dans la guerre. Comme tant d’autres, Baptiste Beaufils abandonne champs, moisson, famille et enfant pour aller défendre son pays. Juste avant qu’il ne parte, sa femme Camille lui confie un charme obtenu de la rebouteuse du village, Louise : une pierre de foudre, qu’il devra toujours garder autour du cou pour être protégé des projectiles ennemis. Mais ce n’est pas des lignes allemandes que provient le coup le plus terrible. Un mois après le début des hostilités, Baptiste apprend la mort accidentelle de son jeune fils Jules. Désespéré, il se jette à corps perdu dans les combats, comme s’il cherchait absolument à en finir. Mais le charme de Louise parait opérer : la mort ne veut pas de Baptiste, baigné d’une aura de magie.

 

 

1914 (tome 1)

1918 (tome 2)

 

Auteur :  Patrick Mallet

 

Collection : Univers d'auteurs

Serie : Le long Hiver

Tome : 1 et 2


Date de parution : 02/05/2012

Pages : 48

Prix : 14,00 €

Écrit par Samba dans Actualité | Commentaires (0) | Tags : casterman, 14-18, grande guerre |  Facebook | |

03/07/2014

François-Ferdinand : La mort vous attend à Sarajevo.

francois.jpgferdinand.jpgAuteurs : Le Naour et Chandre.

Editeur : Grand angle.

Sortie : 06/2014

Au casse pipe

Vous connaissez sa mort, cause de la Grande Guerre. Mais connaissez-vous sa vie ? Plus que de l’attentat de Sarajevo, cette histoire vraie fait le récit de l’amour qui unit François-Ferdinand de Habsbourg et sa femme, malgré la pression de l’étiquette et les efforts de l’empereur François-Joseph qui a tout tenté pour les séparer. Jusqu’à  les inciter vivement à  se rendre à  Sarajevo.

Fierté mal placée.

Cet album est dans la droite ligne d’autres albums sortis pour la commémoration des 100 ans du début de la première guerre mondiale. Par exemple, le révoltant « la faute au midi »chez grand angle également.

Cet album est plutôt le pendant de Gravilo Princip édité tout récemment chez Futuropolis . L’un traitant du jeune nationaliste serbe tandis que celui çi nous fait découvrir sa victime, l’héritier de l’empire austro-hongrois, François-Ferdinand.

L’histoire bien que très classique dans son développement se lit avec intérêt. On y découvre un homme étonnant, d’un coté aimable avec sa famille et assez froid avec les autres. 

Dommage que sa fierté l’ait aveuglé au mauvais moment, il aurait compris que son oncle l’utilisait comme une marionnette pour allumer la mèche de la grande boucherie.

 

Cette BD, c’est un peu la chronique d’un attentat annoncé.

Dire que le vieux monarque n’a même pas eu la décence de cacher son mépris pour lui en ne mettant pas les drapeaux en berne à son décès.

 

Un récit instructif scénarisé par Jean-Yves Le Naour (Historien et spécialiste de la 1ère guerre mondiale) accompagné du dessin classique de Chandre (Saint Kilda, Agatha Christie). Un trait agréable à suivre  complété par un dossier de 8 pages .

Cette année il y a moyen de se créer une belle bibliothèque historique sur la guerre 14-18. Cet album en fait partie.

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

ff.jpg

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter .

 

06/03/2014

L’Ambulance 13 Tome 4 Des morts sans nom

l'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curiel'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curieScénario : Cothias, PatrickOrdas, Patrice
Dessin : Mounier, Alain
Couleurs : Bouët, Sébastien
Dépôt légal : 01/2014 
Éditeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Planches : 46 
ISBN : 978-2-8189-2538-6
 
 

 

l'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curieA la fin du tome précédent notre héros ; le sous-lieutenant Bouteloup se morfondait pour son « amoureuse » la religieuse/ infirmière  Isabelle de Ferlon. Dès le début de ce quatrième tome le lecteur est fixé sur le sort qui est réservé à la bonne Sœur. Elle va être fusillée pour espionnage et haute trahison au profit des forces allemandes.  Le sous-lieutenant Bouteloup n’a pas le temps de se remettre de cette mort, qu’il est envoyé avec les hommes de l’Ambulance 13 en première ligne.  En parallèle, le lecteur suit le devenir de la sœur du sous-lieutenant  et l’homme qu’elle aime, l’aviateur Favre que son frère a précédemment sauvé de la mort.  Émilie, qui est amoureuse du sous-lieutenant, est aussi présente dans ce tome. Elle a aidé la scientifique Marie Curie dans la conception d’un appareillage de radiographie mobile qui va équiper les nouvelles ambulances mobiles : l’autochir.  L’Ambulance 13 a été choisie pour expérimenter ce nouveau matériel, ce qui permettra à Emilie de revoir le sous-lieutenant Bouteloup.

 

l'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curie

 

Ce tome 4 met aussi sous les projecteurs une nouvelle catégorie de poilus : les Tirailleurs Sénégalais. Ces derniers étant représentés dès la couverture : Des morts sans nom. Si vous avez lu les tomes précédents, vous savez que cette guerre est cruelle, meurtrière et sans pitié. Ce tome 4 plonge le lecteur dans encore plus de barbarie, d’horreurs, de sang, de tripes …et de bêtise humaine. Bêtise humaine à l’encontre de cette « Force Noire », nom donné aux Tirailleurs Sénégalais par le Général Mangin. Le racisme et l’obscurantisme dont sont victimes ces soldats venus d’Afrique Noire sont consternants !!!! Dire que 100 ans après cette guerre les mentalités de certains n’ont guère évoluées : cela fait froid dans le dos.  Bêtise humaine de l’Etat Major qui planifie dans ses beaux bureaux une contre attaque qui doit apporter la Victoire à la France. Ces beaux messieurs  n’ont aucunes considérations pour leurs troupes. Ils décident d’envoyer à la boucherie des milliers de braves types sans tenir compte des réalités du terrain ou des aléas climatiques !!! Ils ont décidé d’une date et d’un plan et bien allons-y gaiement !!! Bêtise humaine des officiers, qui soit par manque d’expérience, et/ou par calcul pour leur carrière militaire, et/ou politique prennent des décisions ou pas en dépit du bon sens et sacrifice comme cela des vies inutilement.

 

l'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curie

 

Les deux scénaristes plongent les protagonistes de l’Ambulance 13 et nous lecteurs  dans les horreurs de la guerre.  Des morts sans nom est une bande dessinée dure, âpre et même parfois violente comme l’est toute guerre.  Les poilus sont partis la fleur au fusil en 14 et bien là en 17 point de fleur : mais le sang et les larmes sont au rendez-vous. Messieurs Cothias & Ordas livrent avec cette série un témoignage poignant et bouleversant sur cette guerre qui devait être la Der des Der.  Monsieur Tardi avait lui aussi bien mis le doigt là ou ça fait mal avec la guerre de 14 et bien messieurs Cothias & Ordas viennent en rajouter une couche.  Avec l’Ambulance 13, nous lecteurs sommes confrontés à plusieurs aspects de cette guerre, qu’y sont peu ou pas abordé habituellement dans les récits sur les guerres. Nous nous retrouvons  du coté des soignants, de ces hommes et femmes, qui essayent d’apporter un peu d’humanité et de réconfort aux soldats au milieu de cette ignominie. Messieurs Cothias & Ordas ont parfaitement traité leur sujet, chapeau bas messieurs !!!

 

l'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curie

 

Alain  Mounier nous livre là un magnifique travail au dessin !!!  Ses dessins sont pleins de minuties, de petits détails  et de vie.  Mention spécial aux émotions  qu’il arrive à faire ressentir au lecteur « juste » avec certains regards et visages  qu’il dessine, chapeau bas l’artiste !!! Il est bien secondé dans son travail par la mise en couleur de Sébastien Bouët, merci messieurs !

 

En résumé : L’Ambulance 13  Tome 4  Des morts sans nom un gros coup de cœur pour ma part !!!  J’espère que nous aurons droit, très prochainement, à un cycle 3.

 

l'ambulance 13,des morts sans nom,cothias,ordas,mounier,bouet,bamboo,grand angle,012014,0910,14-18,guerre,der des der,chemin des dames,force noire,tirailleurs sénégalais,marie curie

 

Ma note : 9/10

 

Revedefer