23/08/2017

Prométhée - tome 15 - le village

prométhée T15.jpgprométhée T15_pl.jpgScénario : Christophe Bec
Dessin : Stefano Raffaele
Éditeur : Soleil
48 pages
Date de sortie :  juin 2017
Genre : science-fiction, Fantastique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

États-Unis, 2019, au "Village" : la résistance s'organise pour faire naître une nouvelle civilisation. Grande Bretagne, 1838 : Teki Turan, naufragé temporel, joue un rôle prépondérant dans l'étude d'un vaisseau alien crashé. Zone 51, 1959 : Hassan Turan et son équipe repartent dans les limbes du temps pour éviter l'apocalypse dont ils ont été témoins. Syracuse, -416 : l'état de siège plonge la ville dans le chaos. Un nouveau défi attend l'Humanité, car le plan alien est plus vaste que ce qu'elle pouvait redouter. 

 

 

Mon avis

Alors que cette excellente série de science-fiction aurait très bien pu se terminer avec le 12è album du premier cycle (je ne parle pas du tome 13 dont je ne comprends toujours pas l'existence, voir ma chronique), Christophe Bec a décidé de poursuivre l'aventure en démarrant un second cycle dont voici le deuxième opus. L'idée n'était pas mauvaise en soi car il y a de la matière pour un second cycle : monde post-apocalyptique, une poignée de survivants, un monde à reconstruire, des voyages spatio-temporels ... Christophe Bec a développé une œuvre riche et dense offrant beaucoup de possibilités narratives. Le problème c'est qu'on a le sentiment qu'il est prisonnier de son récit dont la trame complexe finit par l'empêcher de véritablement avancer. C'est lent, très lent, et seuls les passages d'une époque à l'autre donne un peu de rythme au récit. Et puis encore une fois, comme dans le tome précédent, c'est trop bavard et parfois très abscons, notamment les séquences se déroulant dans l'antiquité.

C'est dommage, parce qu'il y a un vrai potentiel pour un bon second cycle avec deux bonnes idées : le regroupement des survivants à l'invasion extraterrestre et la reconstruction d'une société dont on sent déjà les futurs travers, ainsi que l'équipage coincé dans les années 50 qui s’apprête à repartir dans le futur. Deux idées qui ne sont pas mises en valeur par ce scénario trop compliqué et une intrigue beaucoup trop lente.

Un bon point quand même pour le dessin réaliste de Stefano Raffaele qui est dans la même veine que sur le reste de la série : des planches bien construites, claires et lisibles (y compris celles surchargées de dialogues) avec une mise en couleur aux tons toujours parfaits.

L'entame de ce second cycle avec le tome 14 ne m'avait pas totalement séduit. Ce tome 15 ne me convainc pas plus et je suis d'autant plus déçu que le premier cycle est, lui, vraiment excellent.

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

prométhée,bec,raffaele,soleil,fantastique,science fiction,062017,4/10

 

prométhée,bec,raffaele,soleil,fantastique,science fiction,062017,4/10

 

prométhée,bec,raffaele,soleil,fantastique,science fiction,062017,4/10

 

voir les autres tomes de la série

26/06/2017

Tizombi - tome 1 - toujours affamé

tizombi, cazenove, william, bamboo, humour, zombie, 4/10, 05/2017tizombi, cazenove, william, bamboo, humour, zombie, 4/10, 05/2017Scénario : Christophe Cazenove
Dessin : William
Éditeur : Bamboo
46 pages
Date de sortie :  31 mai 2017
Genre : humour

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Même s’il est le plus mignon de tous, Tizombi n’en reste pas moins un zombie à l’appétit insatiable. Véritable trou sans fond, il dévore, avale, gobe et croque tout ce qui passe à portée de sa dentition acérée. Tout, sauf la jeune Margotik qui écrit un livre sur lui : elle est fascinée par celui qui reste le seul zombie à être né zombie !!!

 

 

"- Raconte ma vie en poésie, P'tit steak. Note mes pensées et réflexions ... et je te promet que personnes ici ne te bouffera."

 

 

Mon avis

Jeune ado au look gothique, en rébellion contre ses parents (normal, d'abord elle est ado, et ensuite, ses parents passent leur temps à s'engueuler), Margotik cherche son havre de paix. C'est dans un cimetière qu'elle trouvera refuge et se sentira bien. Elle y fait la rencontre d'étranges créatures mortes vivantes avec qui elle accroche vite : Fat Al, Tékaté et Tizombi. Ce dernier est particulier, c'est le seul Zombie à être né Zombie et il a un appétit plus que vorace. Les trois compères sont pris d'affection pour Margotik qu'ils affublent du délicat surnom de P'tit steak. Charmant.

C'est Cazenove qui tire les ficelles de ces drôles de loustics sur une idée d'origine de William (les sisters).

Malgré quelques clins d’œil sympathiques aux séries et films de zombies, ainsi qu'une référence inévitable à Walking dead, la sauce à vraiment du mal à prendre, à tel point que je ne crois pas avoir ri une seule fois. Tout au plus ai-je souris une ou deux fois.

Bref, c'est de l'humour à la Cazenove, il y a des amateurs vu le nombre d'albums qu'il vend, mais moi je ne suis pas franchement un mordu.

Un bon point quand même pour le dessin limpide de William et la belle mise en couleur d'Elodie Jacquemoire qui donne cette ambiance juste ce qu'il faut de lugubre sans trop verser dans le registre sinistre et gore. Mais quand même, ce Tizombi n'est pas à mettre entre toutes les mains et est plutôt réservé aux ados et adultes.

A noter qu'il existe une version luxe dans un grand format avec 18 pages inédites de recherches graphiques.

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

tizombi, cazenove, william, bamboo, humour, zombie, 4/10, 05/2017

 

tizombi, cazenove, william, bamboo, humour, zombie, 4/10, 05/2017

 

tizombi, cazenove, william, bamboo, humour, zombie, 4/10, 05/2017

 

Le plus marrant finalement, c'est le dossier de presse ...

tizombi,cazenove,william,bamboo,humour,zombie,410,052017

24/03/2017

Moses Rose - tome 3 - El Deguello

Moses rose T3.jpgmoses rose T3 pl.PNGScénario : Patrice Ordas, Patrick Cothias
Dessin : Christelle Galand
Éditeur : Bamboo Édition
48 pages
Date de sortie :  1er mars 2017
Genre : western

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Louis « Moses » Rose est victime d’un procès truqué. Condamné à mort, il parvient à s’évader grâce à ses compagnons. Pourtant, les politiques qui ont ourdi l’affaire depuis Washington décident de calmer un jeu risquant de se retourner contre eux. Mais Masseria, leur homme de main sicilien, a des intérêts personnels à défendre et poursuit Moses et ses compagnons jusque dans les ruines de l’Alamo. Tout y a commencé. Tout doit y finir au cours d’un ultime affrontement au terme duquel disparaîtra une certaine idée de l’Amérique et des hommes qui l’ont faite.

 

"Le lieutenant Rose est de ceux qu'il faut tuer plusieurs fois, Général"

 

 

Mon avis

 

Dernier acte de cette curieuse trilogie qui se termine à peu près comme elle avait commencé, c'est à dire dans un imbroglio d'intrigues aux liens pas toujours évidents à cerner. L'originalité du thème abordé et de l'évènement historique évoqué n'auront pas suffit à élever ce western ni à lui donner ce souffle aventureux que l'on attend sur ce genre de récit. Pourtant les rebondissements ne manquent pas ! Mais peut-être justement y en a-t-il trop, mêlant trop de personnages aux intérêts divergents ou convergents – on finit par ne plus trop savoir – empêchant le lecteur d'avoir une quelconque empathie pour qui que ce soit. Même le pauvre Rose, victime d'une sombre machination et d'un procès truqué, ne provoque la moindre émotion chez le lecteur.

Christelle Galland ne s'en tire pas trop mal avec un dessin qui, sans être renversant, aura progressé sur les trois albums. Les maladresses du début ont quasiment disparu et l'on peut noter le soin apporté aux expressions des visages et aux mises en scènes.

Au final, à vouloir trop en faire ou en dire, il semble que sur cette série les auteurs soient passés à côté de leur scénario nous offrant une histoire aux allures alléchantes mais finalement assez décevante.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

Les autres tomes

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410
 

10/02/2017

Luftballons T1

luftballons.jpgluftballons t1.jpgScénariste : PÉCAU Jean-Pierre
Dessin : MAZA
Éditeur : Delcourt (Série B)
Sortie : 1 février 2017.
56 pages
Genre:espionnage,aviation.

 

 

Résumé éditeur.

En 1983, l’OTAN déclenche Able Archer 83, la plus grande manœuvre interarmée que l’organisation a montée
à ce jour. Sauf que les Soviétiques pensent qu’il s’agit d’une couverture pour lancer les premières opérations de la IIIe Guerre Mondiale… Deux sœurs, Lena, pilote de chasse dans l’armée est-allemande, et Romi Strauss, infiltrée à Berlin Ouest par le maître-espion Markus Wolf, se retrouvent alors au cœur de l’affrontement.

« Oui ,que nos services de renseignements sont aussi nuls que nos ingénieurs radaristes ».

Mon avis.

Luftballons sera une série composée de mini-cycles de 2 voire 3 albums avec un rythme de parution d'un tome par semestre. Il devrait néanmoins pas aller jusqu'au tome 99. Les auteurs d' USA uber alles nous racontent une histoire bien réelle, celle de l'opération Able Archer qui a failli débouché sur une IIIe guerre mondiale (voir vidéo). Je laisse aux spécialistes aéronautiques le soin de confirmer ou d'infirmer les vraisemblances des combats aériens On est dans la collection Série B Neopolis donc pas mal de choses sont possibles. Pour le dessin du bosniaque Maza, je l'ai trouvé un peu terne notamment pour sa colorisation et l’aspect figé de ses personnages. Par contre la partie « aviation » est plutôt convaincante.
Sinon, l’histoire d'espionnage proposée m'a parue aussi passionnante qu'un film des frères Dardenne.


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a03-3e788b8.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

a04-3e788e4.gif

 


1983, au bord de l'apocalypse - 1sur4 par jackyshow38

31/10/2016

Emerald et autres récits.

 

Couv_290014.jpgemerald.jpgAuteur :Hiroaki Samura.
Editeur : Casterman -Sakka.
208 planches.
Sortie:12 octobre 2016.
Genre: Seinen.

 

Ce recueil initialement appelé Sister Génerator regroupe des histoires courtes avec comme fil conducteur, des filles comme personnages principaux.

Comme souvent dans ce genre de compilation, le niveau des histoires est très variable. Du très bon avec le western Emerald et le festin de Brigitte mais aussi du magnifiquement ennuyant comme les bavardages de lycéennes avec cet uniforme qui nous colle à la peau. On a même droit à un récit étonnant sur la soumission. Cet album a au moins le mérite de mettre en exergue le talent de dessinateur de Hiroaki. On constate vite la force de son trait (notamment les regards) et sa grande maîtrise du noir et blanc. On passe clairement dans la catégorie « dessinateur doué ». Par contre, autant le découvrir par sa série majeure « l’habitant de l’infini » que par ces petites histoires sans grande envergure.

emerald et autres recits.jpg



a03-3e788b8.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a04-3e788e4.gifGlobal

 

Samba

 

02/10/2016

Chroniques courtes (111): Les fondus des vins de Loire, Monster Club T2, OSS 117 T2

CCF27092016_00000.jpgCCF27092016_00001.jpgLes fondus des vins de Loire

scénario : CAZENOVE et RICHEZ

dessin : SAIVE

BAMBOO édition 

parution le 14/09/2016 - 38 pages

+ cahier de 10 pages sur les vins de La Loire

 

Voici le septième album consacré, par l'humour et la BD, à la connaissance des vignobles de nos régions. Si la description des différents cépages et vignobles du Val de Loire est très intéressante et nous donne envie de visiter la région et goûter à tous ces bons crus, les gags imaginés pour cela sont faibles et même souvent mauvais!

Un petit album qui donne l'eau à la bouche (le vin devrai-je dire) mais nous fait à peine sourire...

JR

scénario : 

dessin :    

vignobles,la loire,bamboo édition,richez,cazenove & saive

__________________________________________

 

vignobles,la loire,bamboo édition,richez,cazenove & saivevignobles,la loire,bamboo édition,richez,cazenove & saiveMONSTER CLUB 

Tome 2 Décapodes et vieilles lanternes

scénario : Jean-Luc MASBOU

dessin: FAW

DELCOURT - parution du 17/08/2016

48 pages - cartonné

 

Amateurs d'aventures maritimes, de monstres marins, émules d'Indiana Jones et du capitaine Némo, cet album est pour vous. Les pérégrinations de trois groupes de scientifiques et d'aventuriers qui se lancent à la recherche du calamar géant, bête mythique s'il en est!... faut dire que l'histoire se passe en 1879. Nos héros trouveront le calamar mais aussi un étrange monstre des profondeurs abyssales... Un bel album d'aventures pour jeunes intrépides.

JR

scénario :

dessin :     

vignobles,la loire,bamboo édition,richez,cazenove & saive,monstres marins,kraken,sous-marin,némo,delcourt

__________________________________________

 

vignobles,la loire,bamboo édition,richez,cazenove & saive,monstres marins,kraken,sous-marin,némo,delcourtvignobles,la loire,bamboo édition,richez,cazenove & saive,monstres marins,kraken,sous-marin,némo,delcourt

OSS 117

Tome 2 - Bon Mezzé d'Athènes

scénario : Gihef

dessin : Andréa Cunéo

Soleil - parution le 14/09/2016

48 pages - cartonné

 

 

Adapté du roman les Espions du Pirée, voici le deuxième volet des aventures en bande dessinée de l'agent secret imaginé par Jean Bruce. Hubert Bonisseur de la Bath est chargé de récupérer des plans ultra secrets qui font l'objet de la convoitise de moult services secrets. Avec Gihef au scénario et Andrea Cuneo au dessin en remplacement de Pino Rinaldi, cette adaptation a beau receler tous les ingrédients du thriller, la sauce à vraiment du mal à prendre. On s'ennuie très vite et on n'a pas franchement envie de prendre le train de l'aventure qui est pourtant trépidante.

a04-3e788e4.gif

 

 

Loubrun

__________________________________________ 

 

 

05/07/2016

Online the comic - Tome 2

online the comics t2.jpgonlineTheComicT.jpgAuteurs : Midori Amagaeru et Tsukasa Kyoka
Éditeur : Delcourt.
Sortie : 15 juin 2016.
192 pages.
Genre : Shonen.


Le résumé.
Mai Yashiro est une jeune fille qui mène une vie tout à fait ordinaire. Mais son existence bascule le jour où elle reçoit un mystérieux jeu vidéo dans sa boîte aux lettres. Elle va alors être obligée d'affronter en duel des adversaires de plus en plus forts ! Quand l'un des deux joueurs perd une partie, il est condamné à être mutilé ou voir un de ses proches mourir


« Asagi ne parle que de flan ! »

Mon avis.
Clairement, ce tome 2 m’a déçu, déçu, déçu …
L’intérêt de ce manga, c’est l’immersion dans ce mystérieux jeu vidéo et ici, à part un petit Online-the-Comic-3.jpgcombat de bas niveau, rien, nada. On va y retourner dans le tome 3 mais je comprends qu’on arrive dans le monde des mangas à des tomes 42 avec des albums de remplissage par le vide pareils !
Rien de mieux pour remplir par le creux que de faire un virage vers le style Shôjo.
« Ah, Asagi se fait du sushi pour moi » oh, comme il est chou !
« Je suis content pour toi »… Moi aussi, tu ne peux pas savoir.
« Ça me fait plaisir aussi »… Ça dégouline de bon sentiment.
« C’est moi qui te remercie »… C’est bien la politesse.
« Oui tu as raison »... J’ai TOUJOURS raison !
Putain, c’est d’un mièvre rarement atteint !
En plus les émotions sont clairement exagérées notamment la détermination.
« J’y participe absolument »… C’est bien mon gars, il faut se fixer des objectif dans la vie.
« Je fais le faire » …  Oui, tu peux le faire !
« Donc je vais y participer »… On commence à le savoir.
«  Tu veux aller manger » … La détermination ça donne faim.

Bref, zappons et rentrons dans le vif du sujet, c'est à dire le jeu avec le prochain tome 3 et j’espère qu’on en a fini avec ces simagrées.

 

online-02.jpg


a07-3e78901.gifDessin 

a02-3e788b1.gifScénario

a04-3e788e4.gifGlobal 


Sambafâché.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

08/03/2016

Prométhée - Tome 13 - Contacts

prometheeT13.jpgprometheeT13-1.jpgScénario : Christophe Bec
Dessin : collectif *
Éditeur : Soleil
48 pages
sortie : janvier 2016
genre : science-fiction, fantastique

 

 

Présentation de l'éditeur

Au cours de l’Histoire, de nombreux indices ont été disséminés sur toute la surface du globe par l’entité alien mais… personne n’a su les déchiffrer à temps ! L’humanité a par conséquent été méthodiquement exterminée après l’invasion extraterrestre ! Découvrez les signes annonciateurs du désastre dans cet album collectif exceptionnel.

 

prométhée,bec,raffaele,roudier,servain,gnoni,démarez,alberti,bonetti,toulhoat,soleil productions,fantastique,science-fiction,410,012016

 

Mon avis

Cet album, présenté comme une préquelle à la série de 12 albums déjà parus, est constitué de 8 récits se déroulant à différentes époques allant de plusieurs dizaines de milliers d'années avant Jésus Christ à nos jours. Chaque histoire est illustrée par un dessinateur différent. De styles différents et de qualité assez inégale, ces histoires se suivent de manière chronologique, nous montrant que la présence extraterrestre ne date pas de la dernière pluie, et qu'à chaque fois cette présence a été vue et jamais comprise.

Christophe Bec a su créer une série de science-fiction originale, inquiétante et pleine de mystères, et a réussi a fasciner le lecteur pendant 12 albums. Avec ce treizième opus, on a un peu le sentiment de se faire arnaquer. Ces historiettes n'apportent rien à l'ensemble de la série, mis à part le très mince fil rouge de l'album se passant de nos jours et dans un futur proche, que l'on peut lire dans le prologue et l'épilogue.

On a le sentiment que Christophe Bec tente ici d'ajouter des éléments qu'il n'a pu glisser dans les 12 albums du premier cycle. Mais, s'il ne les a pas mis avant, c'est qu'il ne les jugeait pas indispensables. Alors pourquoi ce treizième album ? Le chiffre 13 ayant de l'importance dans le scénario, on aurait pu s'attendre à un tome plus consistant du point de vue du scénario comme de celui du dessin.

Fan de la première heure de cette série, j'avoue ne pas comprendre l'existence de ce treizième tome tel qu'il est, si ce n'est de faire patienter le lecteur avant le lancement du deuxième cycle. On aurait pu patienter sans.

Pour finir sur une note positive, notons tout de même la magnifique couverture réalisée par Denis Bajram.

 

a04-3e788e4.gif

 

 

Loubrun

 

* les dessinateurs ayant participé à cet album : Stefano Raffaele, Emmanuel Roudier, Stéphane Servain, Laurent Gnoni, Thierry Démarez, Mario Alberti, Elia Bonetti, Ronan Toulhoat.

23/02/2016

Drifter - Tome 2 - Veillée

drifter T2.jpgdrifter t2 pl01.PNGScénario : Ivan Brandon
Dessin : Nic Klein
Éditeur : Glénat comics
112 pages
Sortie : janvier 2016
Genre : science-fiction, space opera

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Abram Pollux navigue vers l’inconnu. Il a décidé de revenir sur le lieu du crash de son vaisseau, situé à des centaines de kilomètres de la ville, dans les profondeurs inexplorées de Ouro... Qui sait ce qu’il y trouvera d’autre? Mais Abram est bien déterminé à recoller les morceaux du passé et à trouver un moyen de rentrer chez lui. Arrivé sur la face cachée de la planète, il ignore que, contrairement aux apparences, il n’est pas seul...

 

drifter,veillée,brandon,klein,glénat comics,science-fiction,space opera,012016,410

 

Mon avis

J'avais refermé le tome 1 de ce space opéra sur un sentiment de déception et d'incompréhension. Le scénario m'avait paru plus que flou et le personnage principal d'un ennui mortel. Les multiples pistes ouvertes dans le premier tome se perdaient dans l'infini spatio temporel....

On revient avec ce deuxième volume sur une trame plus terre à terre : le pilote Abram Pollux, toujours en quête d'éclaircissements sur son passé, veut retrouver son vaisseau pour y récupérer des pièces et bricoler un truc pour rentrer chez lui. Pour ce faire il va devoir arpenter la face cachée de la planète Ouro. Il y fera des rencontres inattendues et détonantes.

Le scénario, moins flou que dans le premier tome, n'en est pas pour autant plus captivant. J'ai rarement vu un personnage principal aussi ennuyeux ! On a vraiment du mal à saisir ce qui anime tous les protagonistes et il est absolument impossible d'avoir un brin d'empathie pour eux.

Ce "space opera introspectif aux accents de western initiatique" ne me convainc toujours pas malgré les dessins sublimes de Nic Klein.

Ce dernier arrive à susciter des ambiances inquiétantes grâce à une mise en scène inspirée et une maitrise parfaite de la colorisation. Certaines planches sont d'une beauté époustouflante, presque envoutante.

Le scénario est pénible à suivre, mais on a au moins la satisfaction d'avoir de belles planches à admirer.

Malheureusement, le dessin seul, aussi beau soit-il, ne suffit pas à faire une bonne BD.

 

 

a04-3e788e4.gif

 

 

Loubrun

 

 Une vidéo qui permet d'apprécier le travail de Nic Klein. Impressionnant !

 

 

11/01/2016

Illégal rare - Tome 2

illegal rare.jpgillegal-rare-4813743.jpgAuteur : Hiroshi Shiibashi
Editeur : Delcourt manga
Sortie : 2 décembre 2015.
Genre : Shônen.

 

 

 


Résumé


Fukumen et Black Vampyr King AxL sont à la tête d'une organisation de défense des créatures surnaturelles en voie de disparition, les « Rares». Leur but ? Les protéger de l'inlassable traque dont elles font l'objet et leur permettre de vivre librement. Première mission : retrouver une sirène qui vient d'être kidnappée. Encore faut-il qu'AxL retrouve la taverne où les Rares se réunissent.

 

« Apportez-moi un lance-missile ! »

 

Mon avis


Difficile de se renouveler et surtout d’être original avec un récit qui parle des créatures de la nuit style « vampire and co». L’auteur tente une pirouette : prenant le contre-pied, il essaie de les faire passer pour des espèces menacées, mais franchement ça a du mal à prendre. D’ ailleurs, au Japon, cette série s’est arrêtée après seulement quatre  tomes, ce qui prouve qu'elle n’a pas trouvé succube à son pied.
Ce n’est pas spécialement mauvais mais il manque de l’intensité et surtout de l’émotion à l’ensemble. Primo, les protagonistes ont très peu de charisme à revendre. Axl paraît encore moins sympathique qu’un combattant de Daesh, son acolyte Kawasaki n’arrête pas de jouer au clown et leur chef, Fukumen, reste complètement imperméable sous son masque. Seule la Gargouille arrive un peu à sortir du lot.


Le ton est aussi assez spécial, on alterne le sérieux et la désinvolture quasiment à chaque page. C’est assez déroutant. Un exemple, j’ai toute une armée de tueurs à mes trousses mais c’est la grosse rigolade pour trouver la porte de sortie. On mélange aussi les genres, pour les scènes d’action, on est très proche des comics (Scarcity m’a fait penser plusieurs fois à Gotham) mais le bestiaire et les apparences restent très manga. Bref, je ne vois qu’un public hybride pour être touché par cette série.


En résumé, voilà typiquement le genre d’histoire où l’auteur aurait mieux fait de se focaliser sur un ou deux personnages au lieu de poursuivre plusieurs chimères à la fois, ou partir en vacances. On n’arrête pas de sauter du coq à l’âne ou plutôt de la sirène à la licorne sans autre intérêt que de relancer l’action au détriment du fond.

 

IllegalRare.png


a03-3e788b8.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 


a04-3e788e4.gifGlobal.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.