18/02/2009

Le cercle de Minsk, au nom du père.

CercleDeMinskLe3_27082008_165110AlbcercleDeMinskLe3_27082008_165110Auteurs: Giroud et JM Stalner.
Editeur :Glénat.


Les révélations.
Le cercle de Minsk : à l'origine, 5 soldats idéalistes qui, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, découvrirent un incroyable trésor de guerre. Un pactole qui pourrait les rendre riches à milliards. Mais là où d'autres auraient brûlé leur bonne fortune en plaisirs terrestres, les 5 hommes choisissent l'utopie. Ils vont consacrer cette corne d'abondance à la création d'une république parfaite, d'où la guerre sera à jamais bannie. Près de 60 ans après, le projet se construit lentement et dans le plus grand secret, mené génération après génération par les descendants des cinq fondateurs du Cercle qui ont fait fructifier leur trésor dans des proportions phénoménales. C'est maintenant au tour d’Iannis, médecin cabochard et franc-tireur, d'endosser la charge que tenait son père au sein du groupe. Une charge dont il n'a que faire, mais qui va lui coûter beaucoup... peut-être même sa sœur. Car il semble qu'autour du Cercle de Minsk gravitent non seulement de colossaux enjeux, mais aussi de nombreux tueurs...

Mon doute.

J’ai tout de suite senti un gros relâchement au niveau du dessin en regardant les premières planches de ce tome 3. Déjà que ce n’était déjà pas une série qui m’avait enthousiasmé, si maintenant le dessin s’y met aussi, je dois penser à me munir d’un parachute. Pourtant, le postulat de base semblait prometteur, un secret de famille à la sauce thriller ésotérique devait normalement allécher le lecteur. Mais voilà, cette belle utopie s’est vite muée en ennui malgré toutes les péripéties amazoniennes que subissent nos héros. J’ai l’impression que Giroud a voulu trop en faire et d’un coup il y perd de sa crédibilité légendaire. En tout cas, je l’ai connu en meilleure forme. Pas spécialement une mauvaise BD non plus mais vu la profusion actuelle, on ne peut pas dire qu’elle crève l’écran.
surprises.smileysmiley.com.5


18/08/2007

Le sang du dragon,Au nom du père.

n_(le)_tome_3on_(le)_tome_3Le résumé.
Hannibal et ses pirates détiennent désormais la pierre de Gaëldenn, outil indispensable si l'on souhaite lire la carte invisible et magique des mondes du Sidh. Utiliser cette carte lui permet de faire disparaître et réapparaître son navire à l'insu de ses ennemis. C'est ce qui se passe d'ailleurs lorsque la Mary-Morgan dirigée par le lieutenant Mallert et le comte de Cagliostro manque de peu de détruire le bateau des pirates. Ces derniers, comme par enchantement, disparaissent, happés par une brume d'un autre monde. Mais le comte de Cagliostro est lui aussi un maître des savoirs ésotériques et entend ne pas se laisser distancer par le pirate à qui il voue une haine féroce... Une haine qui prend racine dans un passé commun. Car des événements troubles sont à l'origine de cette traque. Des événements liés à la mort de la mère d'Hannibal.

Mon avis.
J’avais l’intention de lire « l’enfant penchée » des cités obscures pour me remettre dans le bain avant le nouveau tome de cette série mais André, tel un livreur de pizza, m’a amené un beau petit stock de BD à lire.
Et « le sang du dragon » a eu la priorité car les 2 premiers tomes m’avaient assez bien emballé .Alors quid du tome 3 ?
Les aventures de notre Jack Sparrow à la bretonne sont toujours aussi divertissantes  et agréables à lire. Un album qui est riche en explications sur les motivations des divers protagonistes de cette quête ésotérique. Pour accompagner cette histoire très originale et dépaysante d’Istin, Guy Michel nous livre un travail tout à fait remarquable. Le découpage, les couleurs, les cadrages, les belles pochettes de Lamontagne bonifient  cette série aux personnages plus que charismatiques. Un petit bémol, la fin semble un peu trop prévisible, on s’en doute bien avant la révélation de la dernière page.  
Une série à avoir donc pour les amoureux du genre .C’est d’ailleurs l’occasion de l’acquérir car le 22 aout sort l’intégrale des 3 premiers tomes.
Une affaire à ne pas rater.
surprises.smileysmiley.com.8

Le site du sang du dragon ICI.

 

fond4

11/11/2006

Le Scorpion,Au nom du Père

scorpion07LN

Tout d’abords  Vive notre Juju qui est officiellement  number one , bravo à notre grande championne.

Alors notre ami le Scorpion est de retour à Rome pour le tournoi WTA pour contrer l’infâme pape Trébaldi qui sème la terreur avec ses revers dévastateurs sur toute la papauté.

Le Scorpion accompagné par son coach Aristote, sa kiné Méjaï vont tout faire pour reverser le pouvoir de Trabaldi Mauresmo.

C’est un album plein d’aventures tennistiques  et de rebondissements (normal pour une petite balle jaune) que nous offre Desberg .Pas le temps de reprendre son souffle avec cette scorpionne de Justine. Dans cette série  WTA, c’est souvent un défilé de haute couture ou de divas qu’on a droit , heureusement la hargne et la rage de vaincre du Scorpion remettent ces poupées russes en place .Et puis on ne chôme pas , on est là pour la gloire et la fortune. J’ai vraiment aimé les couleurs de cet épisode qui ouvre un nouveau cycle de règne de la championne belge. Un excellent match  du duo Desberg /Marini qui vise le grand chlem avec cet album lifté.

surprises.smileysmiley.com.8

 

(Voilà ce qui arrive quand on regarde un match de tennis et qu’on lit une bd en même temps).

Sur la pochette, le site du Scorpion.

Pour le lien vidéo, un petit « Still loving You » des Scorpions, ça vous dis ?