18/06/2017

Les chroniques courtes (134): Trump de A à Z, Le livre noir, Vertical T18,Môeuh ! T.1

trump de A à Z.jpgtrump de A à Z r.jpgScénario : Hervé Bourhis, Collectif
Dessin : Hervé Bourhis, Collectif
Editeur: Casterman.
Sortie: 24 mai 2017.
Genre:Humour.

 

 

Un seul organisme de sondage sur 19 pensait que le clown de la TV milliardaire irait au bureau ovale.
Mais qui est donc cet énergumène ? Hervé Bourhis se lance sur tous les sujets« alphabétiquement » de cet individu Anti système, en passant par Ivanka, mais aussi Golden shower. Quand on dresse le portrait de l’impertinent 45ème président, il faut quelques potes dessinateurs pour saisir l’ensemble des bêtises et une dose d’impertinence pour décrire ce blondinet couleur Marilyn adorant les fesses et la gaudriole. 
Un divertissement pour le lecteur sensible à la politique, à l’actualité et qui possède une longue vue au second degré avec un doigt de cynisme.
Sympa avec des sujets sérieux évoqués comme le KKK ou la vision de la vieille Europe, le programme de santé de son prédécesseur… Lisez le donc avant qu’il ne soit démis. J’arrête d’en parler sinon Washington va twitter : « Samba BD je ne vous envoie pas Ivanka mais des agents de la CIA ».
Robsy

a06-3e788fc.gif

trump de A à Zdr.jpg

____________________________________________

 Le Livre Noir

trump de a à z,bourhis,humour,politique,castermantrump de a à z,bourhis,humour,politique,castermanAuteur: Lefred-Thouron.
Editeur: Fluide glacial.
Sortie:17 mai 2017.
Genre: Humour noir?

 

 

 

En regardant la couverture,on pourrait penser à un manuel occulte, mais le nom de l’éditeur rassure Fluide Glacial : cela va délirer…
Tout est parti d’un poisson d’avril (dans la revue du même nom) qui annonçait la sortie d’un album du dessinateur de presse engagé Lefred –Thouron. Les messages arrivant à la rédaction à ce sujet, il a été décidé de donner vie à cette blague.
C’est plus proche du travail d’artiste conceptuel que de la BD. Si Delphine Boel (respect) dit blabla en boucle, l’auteur c’est noir noir, on est en mode catalogue d’une exposition.
Une page noire et sur l’autre un cadre noir avec des variantes de tailles ou de polices de caractères pour en tirer un gag. Le point faible c’est que l’humour est souvent décalé (ou absent) et c’est difficile d’apprécier le travail qui est derrière.
Un concept un peu délirant comme ce double code barre sur la quatrième page pour troubler le vendeur. On est loin des « idées noires », mais pour offrir à votre beau-frère que vous soupçonnez d’avoir crevé vos pneus la nuit (donc dans le noir) c’est le cadeau idéal.
La démarche artistique c’est bien, mais parfois un peu inutile.

a02-3e788b1.gif

Robsy.

______________________________________

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farcetrump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farceAuteur : Shinichi Ishizuka.
Éditeur : Glénat Manga.
212 pages.
Sortie : 19 avril 2017.
Genre : Seinen.





Népal, Amérique du Nord et du Sud, Europe... Sanpo Shimazaki a conquis les plus hauts sommets du monde. Il connaît les techniques d'alpinisme, la splendeur des montagnes, mais aussi les tragédies qui s'y produisent. De retour dans les Alpes japonaises qui l'on vu naître, il croise la route de victimes, souvent impliquées dans d'horribles accidents.

Sanpo Shimazaki a été chef d'une équipe de secouristes aux États-Unis. Une fois au Népal, il a rencontré par hasard une expédition pour l'Everest menée par son ami de toujours : Oscar. Il a fait une partie de la route avec ce groupe dont il avait autrefois secouru un des membres, Sosuke Oda, prisonnier d'une crevasse dans les montagnes du Japon.

Ce manga m'a automatiquement fait penser au film Cliffhanger de Renny Harlin, avec "l'éminent" Sylvester Stallone. À la différence, c'est qu'il y a plus de personnes prisonnières dans des précipices, aucun crash d'avion et aucune prise d'otage. Cela étant dit, ce dix-huitième volet ne manque ni d'action, ni de suspense et Sanpo est un individu ahurissant puisqu'il tient bon là où tout le monde lâche prise ! En effet, c'est un demi-dieu avéré qui, EN PLUS, ne manque pas d'humour et de grivoiserie là où il est presque difficile d'en avoir. Pourtant, il ne se drogue pas (rires).

Hélas, seules les quatre dernière pages nous honorent d'un dessin en couleur. Quant aux autres, elles sont certes animées de résurrections mais les visages des protagonistes ravagés par des rafales enneigées sont inexpressifs. Laconiquement, à l'approche de l'été, cette lecture ne fera pas grimper le mercure mais plutôt baisser la température.

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce


Mister Med.

a06-3e788fc.gif

 

 

_________________________________________________

 

Môeuh ! T.1

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce,vertical,ishizuka,glénat mangatrump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce,vertical,ishizuka,glénat mangaDessin : Thijs Wilms.
Scénario : Wil Raymakers.
Éditeur : Bamboo.
48 pages.
Sortie : 29 mars 2017.
Genre : Humour, jeunesse.




Bienvenue dans le parc animalier le plus délirant de la BD ! Son propriétaire, un bœuf en salopette, a fort à faire avec toute une ménagerie qu'il doit gérer sans ménagement. Car de la girafe à la tortue, du kangourou au gorille, les animaux sont prêts à toutes les facéties pour une franche rigolade.

J'ai trois choses à écrire à propos de l'humour de cet album : efficace, intelligent, universel. Connaissez-vous « Le Cri de l'Autruche » ou bien « Le Fond du Bocal » de Nicolas Poupon ? J'ai la nette impression que les deux hommes à qui on doit cette réalisation s'en sont inspirés ainsi que des tôliers comme Gary Larson et Walt Disney. En fait, les deux néerlandais Wilms et Raymakers en sont les méritoires héritiers. Vous cherchez les bulles ? Vous n'en trouverez pas. Les scénettes n'en ont nullement besoin sinon, ce ne serait pas aussi délassant. Le dessinateur nous a déroulé un dessin très suggestif qui accentue bien les cambrures des bestioles. Il y a juste un moment où la répétition s'incruste mais après, c'est reparti pour un humour bien calibré. Ceci pour la modique somme de 3 € ! Un prix de lancement formellement dû à la durée de la crise. Les trois tomes suivants sont déjà en vente (le n°2 est aussi à 3 €) et le cinquième sera "dévorable" à compter du 28 juin 2017. Minh De Van disait "pour être heureux, inspire-toi de la conduite des animaux". Mais pour s'amuser un peu, imagine ce que ce bœuf peut faire dans cet impayable zoo !

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce,vertical,ishizuka,glénat manga,moeuh!,wilms,raymakers,bamboo


Mister Med.

a07-3e78901.gif

__________________________________________

16/06/2017

Bleu pétrole

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017Scénario : Gwenola Morizur
Dessin : Fanny Montgermont
Éditeur : Bamboo
87 pages
Date de sortie :  avril 2017
Genre : drame, histoire, société

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Le combat d’un homme pour que les pollueurs soient les payeurs.

16 mars 1978 : le pétrolier Amoco Cadiz s’échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. 220 000 tonnes de pétrole brut sont déversées sur près de 400 kilomètres de côtes bretonnes, provoquant l’une des plus grandes marées noires du siècle. Léon, le maire de la petite commune, décide de poursuivre les responsables et engage la lutte contre la firme propriétaire du chargement de l’Amoco, jusqu’aux procès aux États-Unis qui durera quatorze ans. À ses côtés, sa fille Bleu vit de plein fouet la catastrophe et s’en fait le témoin. Elle nous livre ses souvenirs : leur vie de famille et les liens qui les unissent. L’espoir. La persévérance. Bleu Pétrole est leur histoire.

 

"Juste cette immense carcasse flottante et ses plaintes de métal, lancinantes ..."

 

 

Mon avis

Le naufrage de l'Amoco Cadiz et la marée noire qui en a découlé est aujourd'hui encore considéré comme l'une des pires marées noires de l'histoire. C'est aussi la catastrophe qui aura fait "bouger les choses". Après le drame, les sémaphores de l'Aber Wrach et Molène furent modernisés et notamment équipés de radars, le système de prise en charge des navires en détresse fut entièrement repensé et amélioré, la lutte contre les pavillons de complaisance fut plus active, tout comme la chasse aux navires en mauvais état. Ce naufrage aura également fait bougé les choses au plan juridique, grâce à l'obstination du maire de la petite commune de Ploudalmézeau sur les rochers de laquelle le pétrolier s'est fracassé en ce sombre 16 mars 1978. Ce petit paysan Breton du Finistère qui aura mené un combat 14 ans durant contre les gigantesques compagnies pétrolières en mettant en place des structures et en fédérant les élus, a posé les fondations du principe du "pollueur / payeur" et permis l'existence d'organismes tels que Vigipol, qui, à défaut de pouvoir empêcher les catastrophes de se produire, offre les moyens d'y faire face et de mener des actions en justice efficaces contre les pollueurs.

 

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017

 

J'avais 10 ans à l'époque de la catastrophe et je me souviens parfaitement de l'émotion qu'avait suscité alors ce drame. Mon monde a changé de couleur ce jour là, quand j'ai vu pour la première fois des images d'oiseaux figés dans des postures affreuses, et quand j'ai compris que ce pétrole qui servait à nous emmener tous les étés sur les côtes bretonnes, pouvait aussi tuer. Pendant des années après, et loin du lieu du drame sur les plages des côtes d'Armor et d'île et Vilaine, on tombait souvent en creusant des trous dans le sable sur des boulettes de "goudron", comme on disait à l'époque. Comme nous le rappelle en préambule Gwénola Morizur, la scénariste et petite fille d'Alphonse Arzel, le maire du village, "n'importe quel Breton peut vous dire où il se trouvait et ce qu'il faisait le jour du naufrage de l'Amoco Cadiz".

Gwénola Morizur ne nous raconte pas l'histoire de ce naufrage, mais l'histoire de sa famille qui a vécu de près le drame et qui est devenu l'acteur principal de la gestion de cette catastrophe. Pour son récit elle change les noms et se permet quelques toutes petites libertés sur son histoire familiale faisant là une fiction basée sur une solide documentation. Elle nous raconte avec simplicité et sensibilité l'ascension politique de son grand-père, le soutien indéfectible de sa famille dans sa lutte difficile contre l'ogre pétrolier, et c'est avec beaucoup d'admiration mêlé de respect que l'on suit l'intimité de cette famille solide et unie.

Cet album est une magnifique chronique sociale, ode à la famille, ode à la lutte pour la justice, ode à la défense de l'environnement, ode à l’opiniâtreté et allégorie de David contre Goliath.

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017

Le dessin de Fanny Montgermont, aux teintes aquarelles douces, renforce le réalisme du récit et rend parfaitement les atmosphères et les ambiances. Je suis tombé en arrêt devant la double page effroyablement envoûtante du naufrage, ou l'on voit le tanker brisé en deux, le château arrière arc-bouté contre les déferlantes tandis que la partie avant se laisse caresser par les vagues s'échouant sur le pont, laissant l'eau filer tranquillement d'un bord à l'autre. Et pendant que le blanc des écumes attire l’œil, le noir visqueux se répand inéluctablement des entrailles du monstre de fer et mange peu à peu le vert émeraude de la mer. Une double page à la beauté terrifiante où l'on a l'impression d'assister, impuissant, à la fin d'un monde et qui finit par vous faire monter les larmes aux yeux.

Bleu pétrole est à lire pour se souvenir, pour voir le chemin parcouru depuis ce drame, et pour honorer la mémoire d'Alphonse Arzel.

 

Loubrun

 

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017

 

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017

 

bleu pétrole, Morizur, Montgermont, bamboo, grand angle, histoire, mer, amoco cadiz, pétrolier, naufrage, marée noire, famille, 8/10, 04/2017

 

17 mars 1978

15/06/2017

Boule à Zéro T.6 : Le grand jour.

Couv_298658.jpgboule à zéro t6.jpgDessin : Serge Ernst.
Scénario : Zidrou.
Éditeur : Bamboo.
48 pages.
Sortie : 29 mars 2017.
Genre : Humour, jeunesse.

 


Résumé :

Zita (Boule à Zéro) est hospitalisée à l'hôpital La Gaufre à cause d'une espèce de leucémie qu'elle trimbale depuis 9 ans. Ce qui la fait tenir bon, c'est l'amour qu'elle porte pour Pierre, un garçon à la pointe du romantisme. Une nuit, ils se donnent rendez-vous. Reste à en connaître la finalité.


Mon avis :

J'ai été agréablement surpris par cet album qui se dévore facilement à tel point que j'aurais bien envie de lire les autres tomes. On devrait trouver cette série dans tous les hôpitaux francophones qui existent et une traduction multiple serait une bonne idée. Aujourd'hui en France et Le Parisien parle d'une bande dessinée "pleine d'humour" et pour La Page des libraires, il est question des "aventures d'une bande de copains drôles et attachants". De ces avis, moi, je retiens ceci : l'humour et l'attachement aux personnages.

J'ajouterai aussi que ce scénario est très bien ciselé malgré la délicatesse du sujet abordé. Par contre, le dessin avec son preux trait et sans enjolivement ne m'a pas épatamment séduit. On a l'impression que c'est toujours la même personne qui dessine ce genre de BD. Néanmoins, on peut être fier de notre concitoyen Zidrou à qui on doit le scénario de l'Élève Ducobu, Tamara et L'Adoption, pour ne citer que ceux là (voyez, ce n'est pas rien) !

Si vous hésitez à dépenser 10,90 € pour ces 48 pages, je vous rassure : vous ne jetterez pas votre argent par les fenêtres ou alors, attendez la prochaine parution annoncée pour début 2018. La dernière page nous révèle déjà cette info. Je vous quitte avec cette phrase que Zita devra graver dans sa mémoire pour éviter de sombrer dans la déprime, phrase qui doit peut-être en aider plus d'un dans son cas : "quand on a connu l'amour, on a donné un sens à ses jours".

Verso_298658.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (0) | Tags : zidrou, ernst, boule a zero, bamboo, humour, 032017 |  Facebook | |

09/06/2017

Monument Amour Tome ½ - Chiens de guerre

cov.jpg1.jpgScénario : Didier Quella-Guyot

Dessin : Arnaud Floc’h

Editeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

48 pages – cartonné

Parution : 10 mai 2017

Guerre -réalisme – drame - aventure

 

Présentation de l’éditeur :

Au fond de sa tranchée. Camille vit plutôt bien la situation. Le conflit lui a permis d'échapper aux graves ennuis qu'il avait avant-guerre, lorsqu'il était sculpteur. Au moment où il achève de graver un corps de femme sur une douille, un obus l'ensevelit. Extirpé de la terre par un chien, il est hospitalisé, mais il se mure dans le silence, ne parlant qu'à Bounty, son sauveur qui ne le quitte plus. Envoyé en convalescence dans un centre de dressage de chiens de tranchée, il se révèle doué pour cette discipline. Lorsque sonne l'armistice, hommes et chiens sont démobilisés. Camille angoisse. Accompagné de quelques bêtes, il part vers Nantes retrouver son atelier d'artiste, mais aussi son passé qui le hante et que d'autres n'ont pas oublié...

2.jpg

Mon avis :

Vous allez me dire : « encore une histoire qui se déroule pendant la guerre de 14-18 ! » Eh bien oui, encore une. Et une excellente d’ailleurs ! Le scénariste, Didier Quella-Guyot, a déjà fait ses preuves et remet le couvert avec brio. Son histoire se lit d’une traite. Il faut dire que les ingrédients de son récit (les chiens de tranchées, l’art de la sculpture, une haine mystérieuse, un amour désespéré) se combinent avec beaucoup d’habileté pour nous livrer une intrigue dont la tension psychologique n’a d’égale que la violence des tranchées. A la fois prenant et original, ce premier tome d’un diptyque surprend par son côté maîtrisé dans la montée lente et puissante vers le secret de cet homme taciturne, blessé et terriblement humain. On sent le drame en train de se construire à chaque case.

3.jpg

Ce bel hommage au travail artistique et à la créativité méritait un dessin adapté à son projet. Et là aussi, on peut dire que c’est réussi ! Le trait épais mais académique d’Arnaud Floc’h colle non seulement parfaitement au personnage mais également au climat du contexte de l’après-guerre et aux valeurs esthétiques abordées. De la toute bonne BD classique !

4.jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

21/05/2017

Les chroniques courtes(131):Champs d'honneur T5 ; Le Musée des Bozarts; Sous la blouse; Théorie de l'évolution

champs  d'honneur dunkerque.jpgchamps  d'honneur t5 dunkerque.jpgChamps d’honneur T5 Dunkerque -juin 1940.
Dessin : Ramon Marcos
Scénario : Thierry Gloris.
Éditeur : Delcourt.
Sortie : 26 avril 2017.
64 pages.

 

 

 

Ultime volet de la série historique en 5 tomes indépendants scénarisés par Thierry Gloris. Après Valmy,Castillon,La Bérézina et Camerone ,voilà Dunkerque.
« Crénom de con ! Toujours à me prendre à rebrousse-poil ! » et notre caporal français ne parlait pas des chleuhs. Un bon album qui fonctionne grâce à son duo de bidasses qui à la base tout sépare. En quelques pages même si ce duo est un peu caricatural, on est plongé au cœur de la désastreuse campagne de France. Dunkerque sera le champ de ruine de cette armée française mais son baroud d’honneur aura permis de sauver la face et surtout son futur.
Pour illustrer ce tome 5, c’est l’espagnol Ramon Marcos qui nous propose un trait certes classique mais assurément fourni et dynamique.

a07-3e78901.gif


Samba.

______________________________________________

 

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710Le Musée des Bozarts
Dessin : Bloz
Scénario : Karinka
Éditeur : Bamboo
Sortie : 29 mars2017
48 pages

Humour, art, jeunesse

 

 

 

40 planches et autant de gags pour découvrir une sacrée palette de peintres aux noms forcément connus de tous. Degas, Manet, Monet, Toulouse Lautrec, Van Gogh ... C'est en suivant au musée une bande de gamins un brin turbulents que nous apprenons dans ces gags plus ou moins drôles une multitudes de petites anecdotes entourant la vie des peintres, de leurs œuvres, de leur façon de travailler.

Humour inégal, dessin caricatural pour des miscellanées artistiques amusantes.

Petit bonus final de 8 pages sur la peinture au 19è siècle, l’impressionnisme, le post impressionnisme, la sculpture.

Loubrun

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710

 

______________________________________________

 

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017Sous la blouse

Dessin : Marion Mousse

D'après une enquête d'Emmanuelle Zolesio

Editeur : Casterman

168 pages - broché

Parution : 12 avril 2017

Enquête de terrain

Les chirurgiens, des machos charismatiques et misogynes ?!?

Au bloc opératoire, celui qui décide, c'est le "patron". Mais comment faire quand on est une femme ? Affronter les stéréotypes tenaces d'un métier qui se prétend viril.

Ce titre de la collection Sociorama, qui s’appuie sur une enquête sociologique d’Emmanuelle Zolesio, propose une immersion en salle d’op. On en sort confus et désorienté. Si le contenu paraît de prime abord intéressant, le dessin brouillon n’arrive pas à la hauteur de la tâche. Le sujet est massacré, charcuté. Une vraie boucherie !

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710

 

 

Skippy

______________________________________________

 

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017Charles Darwin. Théorie de l'évolution

Scénario et dessin : Manga de Dokuha

Editeur : Soleil

190 pages - broché

Parution : mars 2017

Adaptation littéraire - biographie

 

Voilà la cause de 150 ans de guerre entre science et religion ! Au XIXe siècle, tout le monde croyait sans le moindre doute que Dieu avait créé la Terre et le Ciel. Mais le naturaliste Darwin, à travers un voyage autour du monde et l'observation de la vie des espèces peuplant les Galápagos, renversa complètement cette vision en découvrant ce que tous voulaient taire... "L'Homme n'est pas né de la main de Dieu". Si la religion nous garde dans l'ignorance et nous empêche de penser... Alors elle peut bien aller au diable !

Il s’agit plutôt ici d’une biographie de Darwin. Le scénario, très correct et plutôt intéressant a priori, n’a pas trouvé un graphisme à sa hauteur. Malheureusement, le dessin, pur produit d’un studio, s’avère plus que basique et finit par nuire au propos. On se retrouve face à un pur produit à destination du monde scolaire et pédagogique. Insipide!

Skippy

15/05/2017

Les châteaux de la Loire T.1

Les châteaux de la Loire, Cazenove, Larbier, Bamboo, Histoire, culture général, châteaux, architectureLes châteaux de la Loire, Cazenove, Larbier, Bamboo, Histoire, culture général, châteaux, architectureScénario : Christophe Cazenove
Dessin : Philippe Larbier
Éditeur : Bamboo
48
pages
Date de sortie : 29 mars 2017
Genre : Histoire, culture général, châteaux, architecture

 

 

Présentation de l'éditeur

Chenonceau, Chambord, Chinon, Amboise, Blois, Ussé, Langeais...

Des architectures formidables, du mobilier splendide, des toiles et des tapisseries uniques ne sont pas, loin s’en faut, le seul intérêt des châteaux de la Loire.Dans chacun d’entre eux se sont déroulés tant de faits historiques ! Tant de rois, de reines, de grands personnages s’y sont croisés, y ont comploté, s’y sont aimés, qu’il fallait bien une visite plus que privée pour vous en faire profiter.

Les châteaux de la Loire, Cazenove, Larbier, Bamboo, Histoire, culture général, châteaux, architecture

Mon avis

 

Je ne sais pas pour vous, mais j'ai toujours appliqué le dicton : « une image vaut mieux qu'un long discours ». Bien que j'aime lire de bons gros romans qui pèsent trois tonnes, je dois avouer que pour ce qui est d'expliquer un pan d'histoire, la science ou autres concepts bien pesant si on le théorise par écrit : je préfère que ce soit en images. Soit à l'écran, soit en photos, ... soit en BD comme ici !

 

Les caricatures royales, l'humour parfois grinçant et les décors fidèles à la réalité – il suffit de voir les photos des châteaux à chaque début de chapitre – rendent cette BD très instructive, avec des anecdotes si bien imagées qu'elles restent en mémoire. Je crois bien en avoir appris plus en lisant « Les châteaux de la Loire » par Cazenove et Larbier qu'en fouillant Wikipédia (et croyez-moi, pourtant, Wiki est mon ami!)

 

Certes, il faut aimer le style de Cazenove qui jongle aisément entre BD pour adolescents que pour adultes, sans entrer dans l' « interdit de montrer aux enfants ». Dès lors, même si cet ouvrage vise plutôt les plus de 18 ans (nooooon, il n'y a pas de scènes olé, olé!), tout parent peut aisément faire découvrir l'histoire de ces grands châteaux à leurs enfants et peut-être même éveiller la curiosité pour les sites moins connus. Parce que honnêtement, quand on me dit « châteaux de la Loire », ma culture personnelle s'arrête à Chambord (j'adore!), Saumur, château d'Amboise, de Chenonceau, de Blois... et c'est tout. Du moins l'était-ce avant la lecture de cette bande dessinée.

 

Qui plus est, n'étant pas française : je pourrais compter sur une main les noms des rois de France que je connaissais avant. Mais comme dirait la pub (chuuuut, on ne cite pas de nom) : « ça, c'était avant... ». En caricaturant de la sorte les grands noms de la monarchie française et de leurs contemporains, j'ai pu me faire une petite ligne du temps avec les monarques que je ne connaissais pas. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'aurai 20/20 à une interro surprise, là, maintenant, tout de suite : mais j'ai bien appris ma leçon, maîtres Cazenove et Larbier.

Les châteaux de la Loire, Cazenove, Larbier, Bamboo, Histoire, culture général, châteaux, architecture

Donc merci aux artistes et aux éditions Bamboo d'avoir eu l'idée de cette série de bandes dessinées destinées à la culture générale qui, en tout cas pour les châteaux de la Loire, est une franche réussite avec ce tome 1.

 

Certains diraient que le dessin est peut-être un peu trop simple ou grossier, mais dans ce contexte riche en informations, la caricature est certainement la plus efficace. Accompagnée d'une bonne dose d'humour comme on l'aime (ou pas... mais moi j'aimeuuuh) : et vous avez de quoi épater la galerie avec de belles petites histoires à raconter sur les châteaux de la Loire.

 

Une BD que je vous conseille, voire même vous recommande si vous avez des enfants dont l'Histoire passe au-dessus de la tête, car on apprend vachement bien en s'amusant. Parole d'une femme qui a dévoré cet ouvrage.

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les châteaux de la Loire, Cazenove, Larbier, Bamboo, Histoire, culture général, châteaux, architecture

ShayHlyn

PS : quelqu'un peut me dire ce que G. Depardieu fait en page 26 ?


 

05/05/2017

Jazz

jazz,scotto,stoffel,dan,bamboo,grand angle,29 mars 2017,théâtre graphiquejazz,scotto,stoffel,dan,bamboo,grand angle,29 mars 2017,théâtre graphiqueScénario : Serge Scotto et Eric Stoffel

D’après l’oeuvre de Marcel Pagnol

Dessin : A. Dan

Editeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

72 pages – cartonné

Parution : 29 mars 2017

Théâtre graphique

 

Présentation de l'éditeur :

Grand Angle adapte en BD l’intégralité de l’oeuvre de Marcel Pagnol.


À 56 ans, Blaise vient de terminer l’étude approfondie d’un texte inédit qu’il attribue à Platon. Cette thèse lui permettra d’accéder à une chaire à la Sorbonne. Mais la révélation par un spécialiste américain des erreurs d’hypothèses qu’il a commises ruine ses espérances.

Alors qu’il a consacré plus de trente ans à ce travail, Blaise réalise qu’il a oublié de vivre sa vie. Une vie qui s’avère désormais sans aucun but. Blaise, dépité et déboussolé, décide de rattraper le temps perdu et de vivre sa jeunesse, à l’âge où il n’est plus temps.

jazz,scotto,stoffel,dan,bamboo,grand angle,29 mars 2017,théâtre graphique

Mon avis :

Oeuvre moins connue de Marcel Pagnol, « Jazz » dont le succès au théâtre en 1926 fut limité, s’avère pourtant un beau texte, digne d’un bon scénario.  Comédie satirique et désenchantée ponctuée d’un brin de fantastique, Jazz illustre les préoccupations de son époque, ce qui lui donne un petit côté suranné certes, mais plein de charme. Les thèmes, eux, sont universels : les passions dévorantes, la fragilité de l’existence, la vanité des illusions … perdues, bien sûr. La tendresse et la tristesse finissent par tout envahir.

jazz,scotto,stoffel,dan,bamboo,grand angle,29 mars 2017,théâtre graphique

Le lecteur doit bien prendre conscience que « Jazz » est d’abord la mise en scène d’un microcosme littéraire et universitaire d’un département de Langues Anciennes, mais aussi un véritable manuel clinique de l’art de rater sa vie aux accents psychanalytiques. On y retrouve également cette atmosphère provençale si caractéristique : du chant des cigales on passe à la tragédie grecque.

jazz,scotto,stoffel,dan,bamboo,grand angle,29 mars 2017,théâtre graphique

Cela fait déjà le 7ème album de cette formidable collection qui va s’enrichir de l’adaptation du « Schpountz » prévue pour le mois prochain et « Le Temps des secrets »  pour novembre.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

8_10.png

 

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

8_10.png

Skippy

25/03/2017

L'érection

cov.jpg2.jpgLivre 2/2

Scénario : Jim

Dessin : Lounis Chabane

Editeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

72 pages – cartonné

Parution : 08 mars 2017

Théâtre graphique

 

Présentation de l’éditeur :

Jim explore une nouvelle fois le couple à travers l’érosion du désir et le besoin, parfois, de se rassurer.

Léa vient de découvrir que son mari Florent prend du stimulant en cachette pour lui offrir, en cadeau d’anniversaire, une nuit de sexe mémorable. Une bonne surprise pour elle ? Pas si sûr. Florent a-t-il besoin de ça pour lui faire l’amour ? Lorsque la sexy Alexandra s’invite la nuit en pleine crise de couple, que les verres de shots s’enchainent et que Léa, ivre, veut se prouver chez les voisins qu’elle peut encore plaire naturellement, Florent réalise combien la prise d’une petite pilule bleue peut avoir des conséquences insoupçonnables !

1.jpg

Mon avis :

A la fin de l’acte 3 du Livre 1, en pleine nuit, l’arrivée de la pulpeuse Alexandra en pleine rupture amoureuse et en larmes vient relancer le vaudeville. Et c’est reparti pour quatre actes de théâtre dessiné, avec des dialogues percutants et intimistes, des situations désopilantes mais non dénuées de tendresse. Du pur Jim au scénario donc ! Pas étonnant que plusieurs de ses romans graphiques soient en cours d’adaptation cinématographique. C’est le cas de Une nuit à Rome, mais aussi de L’invitation et de Petites éclipses. Voilà une belle reconnaissance du talent d’un auteur qui ne se lasse pas d’explorer, avec un réel talent, les états des âmes et des corps d’une génération.

3.jpg

Les dessins et les couleurs sont toujours aussi lumineux et plaisants à l’œil. Les cadrages aussi réussis qu’étudiés, les très beaux décors de Paris sous la neige ainsi que les courbes féminines sensuelles donnent à l’album un charme indéniable. Cette dérive sentimentale, parfois douce-amère,  aborde subtilement les difficultés des couples vieillissants dans leur intimité et leur sexualité tout en gardant un ton léger mais juste.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

24/03/2017

Moses Rose - tome 3 - El Deguello

Moses rose T3.jpgmoses rose T3 pl.PNGScénario : Patrice Ordas, Patrick Cothias
Dessin : Christelle Galand
Éditeur : Bamboo Édition
48 pages
Date de sortie :  1er mars 2017
Genre : western

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Louis « Moses » Rose est victime d’un procès truqué. Condamné à mort, il parvient à s’évader grâce à ses compagnons. Pourtant, les politiques qui ont ourdi l’affaire depuis Washington décident de calmer un jeu risquant de se retourner contre eux. Mais Masseria, leur homme de main sicilien, a des intérêts personnels à défendre et poursuit Moses et ses compagnons jusque dans les ruines de l’Alamo. Tout y a commencé. Tout doit y finir au cours d’un ultime affrontement au terme duquel disparaîtra une certaine idée de l’Amérique et des hommes qui l’ont faite.

 

"Le lieutenant Rose est de ceux qu'il faut tuer plusieurs fois, Général"

 

 

Mon avis

 

Dernier acte de cette curieuse trilogie qui se termine à peu près comme elle avait commencé, c'est à dire dans un imbroglio d'intrigues aux liens pas toujours évidents à cerner. L'originalité du thème abordé et de l'évènement historique évoqué n'auront pas suffit à élever ce western ni à lui donner ce souffle aventureux que l'on attend sur ce genre de récit. Pourtant les rebondissements ne manquent pas ! Mais peut-être justement y en a-t-il trop, mêlant trop de personnages aux intérêts divergents ou convergents – on finit par ne plus trop savoir – empêchant le lecteur d'avoir une quelconque empathie pour qui que ce soit. Même le pauvre Rose, victime d'une sombre machination et d'un procès truqué, ne provoque la moindre émotion chez le lecteur.

Christelle Galland ne s'en tire pas trop mal avec un dessin qui, sans être renversant, aura progressé sur les trois albums. Les maladresses du début ont quasiment disparu et l'on peut noter le soin apporté aux expressions des visages et aux mises en scènes.

Au final, à vouloir trop en faire ou en dire, il semble que sur cette série les auteurs soient passés à côté de leur scénario nous offrant une histoire aux allures alléchantes mais finalement assez décevante.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410

 

Les autres tomes

moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410moses rose,cothias,ordas,galland,bamboo,grand angle,western,mafia,fort alamo,032017,410
 

15/03/2017

Les amies de papier

Les amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vieLes amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vieScénario : Christophe CAZENOVE & Ingrid CHABBERT
Dessin : CÉCILE
Éditeur : Bamboo
80
pages
Date de sortie : 1er mars 2017

Genre : Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vie

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Une belle relation épistolaire à l’heure du portable et des réseaux sociaux.

Pour son anniversaire en ce début d’été, Mei, 11 ans, se voit offrir un bête papier à lettres. Le même papier à lettres que reçoit de son côté Charlotte pour sa fête, 11 ans elle aussi. Ce point commun provoque la rencontre des deux jeunes filles qui vont passer une magnifique journée ensemble, la seule avant la fin des vacances à la plage pour Charlotte. Une amitié naît de cette brève rencontre, et pour la poursuivre quel meilleur moyen que de s’écrire sur ce papier à lettres ?

Car si le papier est fragile, ce n’est pas le cas de ce que l’on écrit dessus …

Les amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vie

Mon avis

À l'heure des réseaux sociaux – et pour ce que j'en sais des pré-ados de cet âge qui ont accès à l'Internet : le site MovieStarPlanet – il est difficile d'imaginer des jeunes se lancer dans une correspondance écrite sur du papier à lettres. Car non les enfants : les timbres ne servent pas uniquement pour les courriers des adultes quand ils font une commande pour tel ou tel vêtements, ni pour rendre leurs feuilles d'imposition !

 

Par cette BD, pleine de charme et d'innocence, Cazenove et Chabbert démontrent que les adolescents peuvent encore trouver de l'intérêt à écrire avec un stylo s'ils s'en donnent la peine. Par chance, ici, ces deux demoiselles ont eu l'heureuse coïncidence de se faire offrir le même papier à lettres (super beau soi-dit en passant : j'ai reçu le même !). Le déclic. La machine fut lancée et en avant pour plusieurs pans de leurs vies respectives, souvent résumés ou achevés par une page manuscrite de la main des deux héroïnes qui découvrent la vie.

L'une qui a quitté la ville pour la campagne, l'autre qui affronte des déboires tant à l'école qu'à la maison. La découverte de tout ce qu'on peut écrire à une amie qu'on a pourtant rencontrée qu'une fois, le plaisir de découvrir que parmi les factures des parents, les publicités en tous genres, ... il y a une lettre pour soi – jeune collégienne.

 

En toute simplicité : les auteurs, accompagnés des dessins réalistes et pleins de fraîcheur de Cécile, rendent justice à la correspondance épistolaire qui est encore appréciée par les moins jeunes – moi la première – notamment pour découvrir une autre culture, des gens de par le globe par le biais de lettres, de cartes postales, de colis entre « amis du monde entier ».

Les amies de papier, Christophe CAZENOVE, Ingrid CHABBERT, Cécile, Bamboo, Jeunesse, amitié, correspondance, tranches de vie

Je ne saurais que recommander ce bel ouvrage aux parents qui veulent ramener un peu de simplicité et de poésie dans la tête de leurs enfants, et pourquoi pas l'envie d'entamer une correspondance avec un autre enfant de leur âge. Grâce à l'Internet (il n'est pas si inutile : la preuve, vous lisez cette chronique), il est possible de trouver des sites qui proposent des échanges de courriers. Ça peut même être un projet scolaire, pourquoi pas !

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

8_10.png

 

8_10.png

 

8_10.png

 Alors : à vos stylos les jeunes !

ShayHlyn.